UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » LECTURES » Aliens : 70 ans de culture et de contre-culture

Aliens : 70 ans de culture et de contre-culture

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Aliens : 70 ans de culture et de contre-culture de Fabrice Canepa me semble un ouvrage intéressant. Je l'ai juste feuilleté pour l'instant.

L'auteur n'est point ufosceptique mais pas zozo non plus. Son approche est de toute façon socio-culturelle. Toutes les personnes intéressées par le phénomène peuvent donc y trouver leur compte.

Je voudrais quand même signaler à l'auteur qui, après avoir rappelé que "C'est dans cette mouvance [zététique] qu'est paru le livre de David Rossoni, Eric Maillot et Eric Déguillaume, Les OVNI du CNES, qui met en cause le sérieux et la méthodologie du SEPRA/GEIPAN", avance comme objection globale à la démarche socio-psychologique qu'"En réalité, les sceptiques commettent une erreur de logique en acceptant le débat. Il est bon de rappeler que c'est à celui qui avance une thèse extraordinaire d'en démontrer la véracité."

La charge de la preuve revient bien entendu à celui qui avance une thèse extraordinaire mais l'objet de notre ouvrage en l'occurrence était justement d'examiner les preuves avancées pour certains cas par cet organisme officiel du CNES en faveur d'une thèse extraordinaire. Je ne vois aucune erreur logique en cela...

Patrice

avatar
Administration
Administration

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Katalamiko


Pour essayer de comprendre le raisonnement de l'auteur vis à vis du livre

C'est à ceux qui affirme l'extraordinnaire d'apporter la preuve
Aucune preuve n'a été apporté
Vous avez fait un bouquin

Si je me souviens bien le bouquin traitait plus des problèmes de méthode du GEIPAN...

Mais bon, le GEIPAN n'a jamais eu pour vocation prouver quoi que se soit sinon de classer des observations. (faut bien justifier les deniers publics reçu, donc on fait quoi, des classements!!)

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Katalamiko a écrit:
C'est à ceux qui affirme l'extraordinaire d'apporter la preuve
Aucune preuve n'a été apporté
Vous avez fait un bouquin

Si je me souviens bien le bouquin traitait plus des problèmes de méthode du GEIPAN...

Les deux sont étroitement liés...

Mais bon, le GEIPAN n'a jamais eu pour vocation prouver quoi que se soit sinon de classer des observations. (faut bien justifier les deniers publics reçu, donc on fait quoi, des classements!!)

A la "grande" époque de ce micro-organisme, l'ambigüité était justement de mise. En particulier Poher ou Velasco faisaient plus que suggérer qu'ils apportaient la preuve de phénomènes insolites.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum