UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEDIA » Ovnis : un Sherlock Holmes brise les rêves des "croyants" avec un logiciel

Ovnis : un Sherlock Holmes brise les rêves des "croyants" avec un logiciel

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Patrice

avatar
Administration
Administration


Lac Chauvet, Mc Minville.... Ca me rappelle des trucs.... ange harpiste

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Très bon article!
Voldemort n'est pas cité pour le coup des mongoles fières il doit pas aimer ça ...


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Armand Cadi

avatar
Alain Korkos, chroniqueur sur le site Arrêt sur images, a publié ce jour une chronique sur l'article de FranceInfo intitulée : LES OVNIS, L'INGÉNIEUR À LA RETRAITE ET LES VOITURES VOLANTES.

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
L'explication par l'équipe IPACO de la vidéo prise au fort de six Fours est bien vue ! diablotin content

Elle rappelle quasi exactement celle qu'un dénommé Ablokos avait filmé à Nice en 2005 puis perdu le film mais conservé les captures images et fait un montage. Il était convaincu mordicus en 2008 qu'il s'agissait d'un phénomène de FeB lié à l'orage.
http://ufo-logic.xooit.com/t1415-FOUDRE-EN-BOULE.htm

IPACO vient donc du même coup de  trouver l'explication des images d'Ablokos (même région géographique,même contexte orageux, même trajectoire avec angle et même coloration rouge rose troublante)

Il y a peu, j'avais vu un article de presse sur Six Fours mais il n'y a avait pas la vidéo, juste une image d'un grand trait lumineux rouge fin qui m'évoquait un faisceau laser rouge. Exit !

Du coup, je me demande qu'est ce qui donne cette teinte rose rouge au vol de l'insecte ? La cellule de mise au point de l'APN (lumière orange rouge) ou le corps de l'insecte (reflet sur les écailles d'ailes si papillon?). L'article ne le précise pas . Une idée ?

EDIT : une réponse probable ici :
https://www.insectes-net.fr/elpenor/elpenor2.htm

Patrice

avatar
Administration
Administration
Insecte pas de soucis avec ça, mais comment IPACO a déterminé que c'était un sphinx ? Shocked
J'aimerai juste un peu plus d’explications.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Moi aussi, parce les RODS je connais bien et depuis des décennies. Mais là on ne voit aucune sinusoide typique du battement d'ailes habituellement visible sur les vidéos. Donc l'idée "insecte" ne m'était pas venue à l'esprit (dans le cas Ablokos pareil). Quelle en est la cause ? Mode nuit et luminosité qui gomme cet effet visible de jour ? Vitesse de prise de vue ?
Si IPACO peut nous expliquer ...je me coucherais moins bête.
Battements d'ailes du Sphinx aux environs de 75battements seconde ou 30hz selon les sources (le moustique 1000hz).

EDIT ; donc si 30 images /s et 30 battements seconde => un battement sur une image donc pas d'effet de sinusoide , juste une diminution de luminosité et de l'épaisseur au milieu du filet lumineux et 2 maxi de luminosité (début et fin) que l'on constate sur l'image IPACO dans le lien
http://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/ovnis-un-sherlock-holmes-brise-les-reves-des-croyants-avec-un-logiciel_2075019.html

Idem si 60images/s et 60 battements seconde.

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Armand Cadi a écrit:Alain Korkos, chroniqueur sur le site Arrêt sur images, a publié ce jour une chronique sur l'article de FranceInfo intitulée : LES OVNIS, L'INGÉNIEUR À LA RETRAITE ET LES VOITURES VOLANTES.
Exact. Voici d'ailleurs le lien : http://www.arretsurimages.net/chroniques/2017-03-07/Les-ovnis-l-ingenieur-a-la-retraite-et-les-voitures-volantes-id9631
Par contre, il faut être abonné pour lire l'article en entier


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Dossiers de S.O a écrit:Insecte pas de soucis avec ça, mais comment IPACO a déterminé que c'était un sphinx ? Shocked
J'aimerai juste un peu plus d’explications.
Merci à vous tous!

Un rapport complet suit et sera publié bientôt sur le site d'IPACO.

La recherche du "coupable" n'a pas été simple, et j'ai dû faire appel à un spécialiste de cette espèce très particulière qu'est celle des "Sphinx", pour confirmer sa présence en février dans le sud de la France et au crépuscule. Avec un effet inattendu qui est celui du réchauffement climatique qui a fait dire à ce spécialiste que "les choses changent très vite, c'est visible tous les jours dans le sud de la France avec de nouvelles espèces auparavant migratrices et qui se trouvent désormais "à l'année" dans ces régions". C'est le cas du "Sphinx Phoenix" un moment suspecté.

J'avais auparavant procédé par élimination (après une première élimination des autres hypothèses) après des recherches entomologiques longues et fastidieuses, pour ne garder que quelques espèces possibles. Au final, seul le Sphinx-Colibri correspondait en tous points.

@marcassite: pour le battement d'ailes non visibles: c'est presque ça, à mon avis.

En effet, la partie visible des ailes du sphinx devrait être dans l'absolu uniquement celle qui est orangée. Il y a par ailleurs à priori trop peu de contraste entre l'extrémité de ces ailes gris-marron et le fond du ciel environnant pour qu'un quelconque effet (comme celui visible sur les "rods") puisse être perceptible. Cependant, à une distance de 3m un insecte d'une taille aussi petite (épaisseur + ailes) que 2cm, se déplaçant aussi rapidement et avec une fréquence de battements d'ailes aussi rapide, verra ses différents couleurs "mélangées"; la proportion des dimensions corps/ailes du Sphinx (corps épais et ailes plutôt petites), la faible résolution des frames de la vidéo, sa qualité très médiocre (le mode vidéo d'un iPhone 5S n'est vraiment pas ce qu'on fait de mieux) et l'optique adaptative à l'ambiance générale nocturne augmentent encore ce "mélange" rendant finalement "l'effet rod" invisible. De plus, l'éclairage (50m plus en arrière) du fort de Six-Fours, faiblement visible pendant un court instant sur le sol et sur le module de flash de l'appareil Canon que le témoin avait aussi emmené, ne fait qu'amplifier encore plus ce phénomène.

Le cas "Ablokos" est aussi évoqué dans le rapport.


_________________
IPACO

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci pour ces précisions. L'Iphone 5S, c'est donc bien du 30fps. Les modèles 6 et suivants permettent de filmer en 60fps.

Reste cette forte dominante rose rouge qui m'étonne si c'est vraiment un sphinx colibri (dans les tons orange brun et gris). Il me semblait diurne et plutot visible en été...contrairement à d'autres sphinx eux plus nocturnes comme celui dit du Liseron.
http://ddbrug.free.fr/page-lis.html

Bon c'est du chipotage puisque l'essentiel c'est de savoir que c'est un insecte volant (30hz) nocturne éclairé.

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Dossiers de S.O a écrit:Insecte pas de soucis avec ça, mais comment IPACO a déterminé que c'était un sphinx ? Shocked

Le sphinx de Gizeh ? Shocked Non, c'est le papillon


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Armand Cadi

avatar
Je partage l'avis de marcassite. Le sphinx colibri réside toute l'année à Six Fours mais il fait dodo la nuit. Une journée de boulot au grand air ça épuise. Le sphinx gazé (qui correspond bien mieux au niveau des teintes) et le sphinx bourdon sont devenus diurnes néanmoins il reste encore une vingtaine de sphinx français noctambules.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Armand Cadi a écrit:Je partage l'avis de marcassite. Le sphinx colibri réside toute l'année à Six Fours mais il fait dodo la nuit. Une journée de boulot au grand air ça épuise. Le sphinx gazé (qui correspond bien mieux au niveau des teintes) et le sphinx bourdon sont devenus diurnes néanmoins il reste encore une vingtaine de sphinx français noctambules.
Le sphinx colibri est également crépusculaire. Ca tombe plutôt bien, la vidéo ayant été faite "aux alentours de 18h" et le soleil se couchant ce jour-là à 17h50 tel qu'observé depuis Toulon.

Edit: le téléphone utilisé est un iPhone 5C et non un 5S, ce qui ne change rien.

Pour la couleur, je me méfie du rendu dans la vidéo car nous avons divers facteurs susceptibles de la modifier (éclairage en arrière-plan...) en plus du propre "rendu" de la caméra lié à l'environnement global (luminosité...). On remarque également que, au fil de son déplacement, le papillon prend une coloration apparente plus claire  en fin de parcours. A-t'il pour autant changé de couleur? Non, c'est probablement bel et bien lié à l'optique de l'appareil qui s'adapte en fonction de l'environnement et de l'éloignement du papillon.



Dernière édition par elevenaugust le 08.03.17 9:43, édité 2 fois


_________________
IPACO

Rosetta

avatar
Modération
Modération
Le spécialiste a écrit:... Avec un effet inattendu qui est celui du réchauffement climatique qui a fait dire à ce spécialiste que "les choses changent très vite, c'est visible tous les jours dans le sud de la France avec de nouvelles espèces auparavant migratrices et qui se trouvent désormais "à l'année" dans ces régions".

Efffectivement, il y a quelques mois de cela nous (Patrice et moi) avons avancé très exactement ce même argument pour une méprise avec des oiseaux.
Il y a souvent, dans les méprises, des facteurs de "changements", que ce soit parce que l'on passe de l'horaire d'été à l'horaire d'hiver et inversement, que ce soit parce que le témoin n'est pas familier de son environnement, que ce soit parce que des objets volants arrivent dans un environnement qui n'était pas le leur jusque la.

Hâte de lire le compte rendu détaillé !

Armand Cadi

avatar
Si c'est un Moro Sphinx "observé" au crépuscule et à cette distance alors c'est très chouette et bien plus rare qu'un ovni.
(Un bon point pour le Sphinx Colibri dans cette affaire c'est la vitesse du lépidoptère, il n'y a pas grand monde qui puisse rivaliser avec lui.)

Déjà de jour c'est difficile, dépassé un certain nombre de mètres, d'en être sûr. Néanmoins on cite le cas le jour du débarquement de juin 1944 d'une escadrille de sphinx colibri aperçue par les soldats anglais se dirigeant vers l'Angleterre mais c'était en journée.

Armand Cadi

avatar
Bob Rekin a écrit:
Armand Cadi a écrit:Alain Korkos, chroniqueur sur le site Arrêt sur images, a publié ce jour une chronique sur l'article de FranceInfo intitulée : LES OVNIS, L'INGÉNIEUR À LA RETRAITE ET LES VOITURES VOLANTES.
Exact. Voici d'ailleurs le lien : http://www.arretsurimages.net/chroniques/2017-03-07/Les-ovnis-l-ingenieur-a-la-retraite-et-les-voitures-volantes-id9631
Par contre, il faut être abonné pour lire l'article en entier

Bon alors je vais essayer de résumer.
C'est un article typique comme Alain Korkos aime les faire. Après une bonne recension de l'article de FranceInfo, il illustre son papier avec une douzaine couvertures tirées de magazines de science-fiction, de magazines de bande dessinée, d'affiches de film. Trois couvertures de livres (deux Keyhoe, une Leslie et Adamski).
Puis il aborde l'iconographie de la voiture volante avec trois illustrations de voitures "sans roues qui peuvent voler" tirées de revues de vulgarisation scientifique d'hier et deux photos de voitures volantes (une Américaine et une Française) au repos réalisées par ses soins.

Il termine avec une pointe d'humour : "Cela ne fait désormais plus aucun doute, les extraterrestres sont parmi nous. Ils se prétendent ingénieurs à la retraite, roulent dans d'étranges véhicules ressemblant à des Ford Mainline ou des Ami-6 qui peuvent atteindre 36,5 fois la vitesse de la lumière. Méfiez-vous !" et il renvoie plus sérieusement vers un article récent consacré à la problématique de la voiture volante : Voitures volantes : il faudra patienter un peu. La technologie avance, la paperasse est plus lente

Ce qui promet de belles observations pour les ufologues dans les années futures.

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci ! diablotin content


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
ElevenAugust a écrit:Le cas "Ablokos" est aussi évoqué dans le rapport.

Super ! Pour ceux qui n'ont pas eu le courage de lire le fil du lien suscité voici la synthèse des images superposées pour Ablokos à Nice :


Connaissant l'explication IPACO, quand on regarde cette image, je me dis "bon sang c'était évident et, collectivement, on ne l'a pas vu/compris"...
On y voit pourtant nettement les variations de luminosité de la trace lumineuse (= pulsation des battements d'ailes) !

Bizarrement, on a parfois la solution quasi évidente sous les yeux pendant des années sans que personne n'en prenne conscience jusqu'au jour où quelqu'un y prête enfin attention (trace de pneu linéaire sur photo de la trace à Trans, piste radar <> ovni Duboc, Amarantes/Roses trémières et zone d'implantation, lune+arbre+pylone à Labatut, tractopelle dans un LDLN, Vénus et vision entoptique, ...).  C'est d'ailleurs pour cela qu'il est toujours bon de réviser des "anciens" cas NI avec un oeil neuf et du recul.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Le cas "Ablokos" est juste cité en fait; même si de très nombreuses similitudes existent bien et que le tentation est grande de conclure de la même manière, nous n'en faisons rien. J'aurais bien aimé creuser davantage le cas mais hélas les fichiers originaux sont perdus à jamais...


_________________
IPACO

Patrice

avatar
Administration
Administration
Et dire que j'ai été mis au pilori par un quidam pour avoir douté de l'explication Feb concernant ce cas Ablokos !

Very Happy

Toujours un léger doute sur la nature de l'insecte cependant, mais je vais attendre le rapport. (Six-Fours)

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum