UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : -5€ dès 59€ ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion.

4 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

PhD Smith

PhD Smith
Modération
Modération
L'autrice S. Kérion a vécu son adolescence des années 90 avec les soucoupes, la "lunatic fringe", toussa, entrevue avec "Ouest-France":
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-07-07/complotisme-esoterisme-comment-tombe-t-on-dans-la-chasse-delirante-aux-ovnis-99c040fc-c572-482b-95b9-d0b9cf036c5d


_________________
"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. BraseroPraedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. Brasero

Bob Rekin et PhD Smith aiment ce message

DAR

DAR
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PhD Smith a écrit:L'autrice S. Kérion a vécu son adolescence des années 90 avec les soucoupes, la "lunatic fringe", toussa, entrevue avec "Ouest-France":
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-07-07/complotisme-esoterisme-comment-tombe-t-on-dans-la-chasse-delirante-aux-ovnis-99c040fc-c572-482b-95b9-d0b9cf036c5d

Une BD qui me semble intéressante. A acheter !

PhD Smith aime ce message

Bob Rekin

Bob Rekin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ouaip, c'est sur ma liste de prochains achats ! Very Happy

Anecdote amusante : l'article de presse de Ouest France a provoqué un psychodrame sur FOU car son ex-administratrice avait interprété l'article... comme un dénigrement total de la Bretagne, où les Bretons seraient décrits comme des imbéciles finis n'attendant que la Science pour s'en sortir. Et même que les "pseudosceptiques" en profitent pour se venger parce qu'ils sont complètement en panique depuis les révélations du Pentagone ! Shocked

Bon, depuis, le sujet a été courageusement effacé sur ce forum parce qu'au final, les seuls qui passaient pour des imbéciles étaient les intervenants du fil Razz


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

PhD Smith aime ce message

PhD Smith

PhD Smith
Modération
Modération
Aahh, l'interforum, nostalgie...


_________________
"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. BraseroPraedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. Brasero

PhD Smith aime ce message

PhD Smith

PhD Smith
Modération
Modération
Dans le numéro 8 du magazine "Inexpliqué" (feu "Science et inexpliqué"), il y a une mention de la BD:
La revue "Inexpliqué" a écrit:Qui peut bien se laisser aller à croire aux extraterrestres? Ou pire: à penser en avoir déjà aperçus ? Eh bien, Sandrine Kerion, elle, y a cru. Tout a commencé le jour où elle s’est imaginée avoir vu des soucoupes volantes.
C'était dans les années 1990, elle était une adolescente un peu paumée, grandissant dans une famille déchirée, un terreau particulièrement fertile pour que la jeune fille sombre dans ces croyances et illusions. Persuadée d’être une « contactée », une élue chargée par les aliens d'une mission envers I'humanité, elle sombre peu à peu dans les théories du complot et autres thèses révisionnistes. D’après l'auteure qui a pris énormément de recul et s'est beaucoup documenté sur le sujet - pour en venir à croire à tout et nimporte quoi, il suffit d'en avoir besoin. "J’ai vu
les soucoupes" est le récit d'une plongée dans la folie douce et l'évocation du contexte tant familial que sociétal qui y a contribué. Mais c'est aussi celui d'une reconstruction et d'un lent retour à la réalité à laquelle l'auteure porte forcément un regard un peu décalé !


_________________
"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. BraseroPraedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. Brasero

klingon aime ce message

DAR

DAR
Membre d'honneur
Membre d'honneur
J'ai pu lire la BD. J'en conseille l'acquisition. C'est essentiellement le témoignage touchant d'une femme se retournant sur son adolescence compliquée, où la croyance aux ovnis ne constitue que le révélateur d'un mal-être sociopsychologique alors profond (d'après le portrait qu'elle fait d'elle, on peut éventuellement postuler chez elle un trouble du spectre autistique). On y trouve aussi un résumé bien fait de l'histoire de l'ufologie et un bon rappel du contexte socio-culturel des années 1990.

Je subodore que la distinction que fait dans une des cases l'auteur entre ufologie scientifique et ufologie sceptique provient des "conseils avisés" de Pierre Lagrange (je suis à peu près certain qu'elle ne saurait pas en définir de façon rigoureuse les différences). On lui pardonne volontiers ce détail polémique. "J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. 1119659589  

La postface de Lagrange justement, comme beaucoup de ses interventions, mélange le correct et le contestable. On sent qu'il a perdu la "foi soucoupique" (je dirais depuis son éclipse médiatique consécutive à une maladie). Il n'a manifestement plus d'agenda caché, comme dans les années 1990 et 2000. Il a pris du recul par rapport à l'ufologie, qu'il observe de façon plus distanciée. Il ne doit plus non plus se faire d'illusion sur sa "carrière" universitaire (il est simplement présenté comme anthropologue, sans indication de laboratoire d'affiliation).

La première partie de la postface le montre là où il est le plus compétent (il faut dire que cela fait bien une trentaine d'années qu'il est sur le sujet), c'est-à-dire pour brosser l'histoire culturelle du phénomène ovni.

La seconde est une sorte de sermon un peu bizarre, un peu incongru, à la fois radical dans son relativisme et d'un point de vue politique. Il tient un discours pro-Gilets Jaunes, pro-zadistes, anti-islamophobie, écologiste, etc., qui le place donc dans une mouvance d'extrême-gauche style France insoumise.

Les sciences humaines et sociales sont truffées de chercheurs-militants, qui n'ont de scientifiques que le titre. Pierre Lagrange en fait partie. Après avoir été sociologue-ufologue, il apparaît maintenant comme anthropologue-militant politique. Il n'a jamais eu l'esprit scientifique et n'a fait que glisser d'une cause à l'autre.

J'oubliais : comme d'habitude, son texte contient une saillie anti-rationaliste. Présentement, il accuse les rationalistes sceptiques d'être des gens haineux qui n'auraient d'autres buts dans la vie que de brûler ce qu'ils ont adoré et de s'en prendre à leurs prétendus anciens acolytes croyants et aux personnes pondérées dans son genre  Laughing . Ces abominables sceptiques ne mèneraient même des études de psychologie ou de sociologie que dans cet abject objectif (on sent qu'il doit avoir surtout en tête JMA, qui épingle, à juste titre, Lagrange assez régulièrement).

Rosetta, Bob Rekin, PhD Smith et klingon aiment ce message

oncle dom

oncle dom
DAR a écrit:J'ai pu lire la BD. J'en conseille l'acquisition.
Je viens de la recevoir, et je suis bien d'accord
C'est essentiellement le témoignage touchant d'une femme se retournant sur son adolescence compliquée, où la croyance aux ovnis ne constitue que le révélateur d'un mal-être sociopsychologique alors profond (d'après le portrait qu'elle fait d'elle, on peut éventuellement postuler chez elle un trouble du spectre autistique).
 Elle a été touchée par le virus ufologique à l'age où elle était la plus fragile. Nous pouvons nous interroger que ce qui nous serait arrivé si nous avions plongé dans l'ufologie à l'age de 13 ans. Personnellement, à cet age là, j'avais découvert les alignements Michéliens dans Meccano-magazine, et je m'était pait la réflexion qu'il serait intéressant d'installer une station de détection à Domérat (centre d'une étoile)
Je subodore que la distinction que fait dans une des cases l'auteur entre ufologie scientifique et ufologie sceptique provient des "conseils avisés" de Pierre Lagrange (je suis à peu près certain qu'elle ne saurait pas en définir de façon rigoureuse les différences).
moi aussi
La postface de Lagrange justement, comme beaucoup de ses interventions, mélange le correct et le contestable.
...
La première partie de la postface le montre là où il est le plus compétent (il faut dire que cela fait bien une trentaine d'années qu'il est sur le sujet), c'est-à-dire pour brosser l'histoire culturelle du phénomène ovni.
d'accord aussi
La seconde est une sorte de sermon un peu bizarre, un peu incongru, à la fois radical dans son relativisme et d'un point de vue politique. Il tient un discours pro-Gilets Jaunes, pro-zadistes, anti-islamophobie, écologiste, etc., qui le place donc dans une mouvance d'extrême-gauche style France insoumise.
Et je trouve aussi que ça vient là comme des cheveux sur la soupe, comme s'il voulait se faire plaisir.
J'oubliais : comme d'habitude, son texte contient une saillie anti-rationaliste.
Dame! il n'y a pas de loi contre les rationalistophobes.

Rosetta, PhD Smith et klingon aiment ce message

http://oncle-dom.fr/index.htm

DAR

DAR
Membre d'honneur
Membre d'honneur
oncle dom a écrit: Elle a été touchée par le virus ufologique à l'age où elle était la plus fragile. Nous pouvons nous interroger que ce qui nous serait arrivé si nous avions plongé dans l'ufologie à l'age de 13 ans. Personnellement, à cet age là, j'avais découvert les alignements Michéliens dans Meccano-magazine, et je m'était pait la réflexion qu'il serait intéressant d'installer une station de détection à Domérat (centre d'une étoile)

De mon côté, je me faisais la réflexion en parcourant le bouquin de Pierre Laird (je profite des vacances pour rattraper quelques lectures en retard) que les petits français de ma génération avaient quand même été biberonnés au soucoupisme : dès l'âge de 5 ans, j'avais par exemple été "éduqué" par papa Claude Poher intervenu aux côtés des extraterrestres Brok et Chnok dans l'émission "Les visiteurs du mercredi" pour nous initier au phénomène ovni. ovni triangle Ensuite, vers 7-8 ans, je me souviens avoir lu des extraits des BD de Gigi et Lob dans la salle d'attente de mon coiffeur. Après, vers 9-10 ans, j'ai été "informé" sur le cas de Trans-en-Provence ou sur l'affaire de Cergy-Pontoise par les frères Bogdanoff, assistés à l'occasion de Jean-Pierre Petit, de Michel Bounias ou des contactés de Cergy Pontoise eux-mêmes...  Shocked On finit quand même par s'en sortir "J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. 260354 Laughing

Rosetta aime ce message

DAR

DAR
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Tout ça pour revenir au fait que Sandrine Kérion, X-Files ou pas, ovnis ou pas, aurait selon toutes probabilités "disjoncté" à l'adolescence. Née un siècle plus tôt, elle aurait alors vraisemblablement connu un "trip" religieux et aurait par exemple vécu une apparition mariale. Ou alors serait devenue une de ces jeunes filles à l'origine de faux cas de maisons hantées dont étaient friands les spirites.

Dans mon cas, j'avais déjà tout petit, du fait de ma personnalité, le "goût du mystère" (tout en étant rationaliste et athée de naissance si je puis dire, ce qui n'est pas habituel). J'étais donc particulièrement attiré et réceptif à un sujet comme le phénomène ovni. D'autres petits enfants, exposés à l'époque au même matraquage soucoupique, ne l'étaient pas autant que moi, voire pas du tout.

Aujourd'hui, la grande majorité des adultes se montre de fait parfaitement indifférente à la question extraterrestre ou aux énigmes scientifico-philosophiques en général. Et ils forment certainement la partie la plus "normale" de la population. Les humains sont des mammifères sociaux dont l'intelligence est focalisée sur des sujets sociaux à caractère adaptatif (qui sait quoi sur qui, qui est avec qui, etc.). Or, les extraterrestres, contrairement aux entités surnaturelles des religions, ne sont pas censés détenir des informations stratégiques de ce type, d'où le peu d'intérêt des gens normaux pour eux (c'est du moins ainsi que l'anthropologue Pascal Boyer explique le fait que la croyance aux ovnis apparaisse ridicule à beaucoup de gens, contrairement aux croyances religieuses, pourtant plus "débiles" d'un point de vue rationaliste).

Rosetta aime ce message

oncle dom

oncle dom
DAR a écrit:Née un siècle plus tôt, elle aurait alors vraisemblablement connu un "trip" religieux et aurait par exemple vécu une apparition mariale. Ou alors serait devenue une de ces jeunes filles à l'origine de faux cas de maisons hantées dont étaient friands les spirites.
C'est exactement ce que je pensais diablotin content

http://oncle-dom.fr/index.htm

DAR

DAR
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Une petite remarque, après relecture de "J'ai vu les soucoupes" : Sandrine Kérion, née apparemment fin 1979, explique son observation d'ovni de novembre 1993 par le contexte médiatique pro-ovni de l'époque.

Or, en France, en 1993, on est toujours dans le creux de la vague sur le plan ufologique, contrairement aux USA où la pompe a déjà été réamorcée avec des publications sur de prétendus abductions et complots gouvernementaux. On n'y parle quasiment plus d'ovnis depuis une dizaine d'années. Il y a bien eu la vague d'ovni belge qui a été assez médiatisée également en France en 1989-1990 mais, l'auteur n'y faisant aucune allusion, on peut penser qu'elle ne l'a pas marquée enfant.

La série-phénomène X-Files ne débarquera dans l'Hexagone qu'en 1994 et il faudra attendre 1995 pour que les ovnis retournent en grâce si l'on peut dire (immense succès d'X-Files, fausse autopsie de l'ET de Roswell, puis en 1996 soirée Thema pro-mystère d'ARTE...). Mais c'est justement à ce moment que la petite Sandrine décroche avec tout ça...

En fait, on constate qu'elle s'est montée le bourrichon toute seule, à partir d'un visionnage d'une K7 vidéo de Rencontres du 3e Type puis, APRES son observation, a alimenté son délire avec de vieux livres ésotériques des années 60-70 appartenant à son père. Le contexte de l'époque ne semble donc pas avoir joué de rôle dans son histoire personnelle.

Rosetta et marcassite aiment ce message

oncle dom

oncle dom
DAR a écrit:Le contexte de l'époque ne semble donc pas avoir joué de rôle dans son histoire personnelle.
C'est un peu dommage pour ceux qui voudraient démonter les dégâts que peuvent faire les média sur des personnes immatures.

Rosetta et DAR aiment ce message

http://oncle-dom.fr/index.htm

DAR

DAR
Membre d'honneur
Membre d'honneur
DAR a écrit:On n'y parle quasiment plus d'ovnis depuis une dizaine d'années. Il y a bien eu la vague d'ovni belge qui a été assez médiatisée également en France en 1989-1990 mais, l'auteur n'y faisant aucune allusion, on peut penser qu'elle ne l'a pas marquée enfant.

Pour être exact, S. Kérion signale quand même se souvenir avoir vu à cette période une émission de Dechavanne avec R... alias C. Vorilhon (un "Ciel mon mardi" qu'elle date dans sa BD du 5 novembre 1990, au lieu du 13 novembre). Mais, âgée alors de 10 ans, cela ne doit pas l'avoir marqué plus que ça sur le moment puisqu'elle montre que c'est au collège que tout a basculé.

DAR

DAR
Membre d'honneur
Membre d'honneur
DAR a écrit:puisqu'elle montre que c'est au collège que tout a basculé.

... exactement 3 ans plus tard (nov. 1990-nov. 1993).

Bob Rekin

Bob Rekin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
BD lue, et je rejoins l'avis de DAR sur son contenu et sa postface pour le moins incongrue. Elle vient presque gâcher l'excellente oeuvre de Sandrine Kerion !

La lecture de la BD m'a montré comment j'aurais presque pu basculé du côté obscur de l'ufologie étant jeune, dans la mesure où je me reconnais dans le personnage de Sandrine collégienne : tête de turc des autres élèves, jugé "différent" depuis longtemps, enfermé dans mon propre monde, etc...
Seule différence majeure, et ça doit expliqué mon non basculement : mes parents n'ont jamais divorcé et n'étaient absolument pas baigné dans une culture ésotérique. J'ai grandi dans un environnement athé, et quand je lis la BD, je ne peux que remercier mes parents ! Very Happy

Pourtant, tout comme elle, je suis un très grand fan du film Rencontres du Troisième Type, vu pour la première fois au début des années 1990, à une époque où tout ce que je connaissais des "Martiens", c'était la chanson Do you speak martien ? de Benny B (j'étais un grand fan ! Laughing ) et où j'ai vécu indirectement le 5 novembre 1990. pas fait d'observation, car c'est l'heure à laquelle nous dinions à la maison, mais je me souviens qu'un matin en classe de CE2 (donc, année scolaire 1990-1991), alors que le ciel était encore un peu sombre (donc lever du Soleil tardif, donc proche de l'hiver), tout le monde ou presque disait que "ohlala, hier soir les extraterrestres ont débarqué !!!". Bref, je vous laisse imaginer l'impression que le film de Spielberg a pu me faire. La diffusion du film a dû se faire en été, car je me souviens que peu de temps après, j'avais flippé une nuit dans ma chambre quand une moissonneuse proche de la maison récoltait le blé... Laughing


Mais bref, assez parlé de ma jeunesse. Je conseille fortement la lecture de "J'ai vu les soucoupes" ! Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

PhD Smith

PhD Smith
Modération
Modération
D'autant que le forum d'en face a rouvert le fil concerné pour parler de la BD. Une lecture de la BD pour rappeler que le milieu ufologique est très petit avec son lot de courants. Les lecteurs qui ont lu la BD ici l'apprécient alors.

oncle dom a écrit:Elle a été touchée par le virus ufologique à l'age où elle était la plus fragile. Nous pouvons nous interroger que ce qui nous serait arrivé si nous avions plongé dans l'ufologie à l'age de 13 ans.

Comme elle le raconte, elle a été victime de harcèlement au collège et ses parents séparés ont baigné dans l'ésotérisme.


_________________
"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. BraseroPraedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius"J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. Brasero

Bob Rekin

Bob Rekin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PhD Smith a écrit:Dans le numéro 8 du magazine "Inexpliqué" (feu "Science et inexpliqué"), il y a une mention de la BD:
La revue \"Inexpliqué" a écrit:Qui peut bien se laisser aller à croire aux extraterrestres? Ou pire: à penser en avoir déjà aperçus ? Eh bien, Sandrine Kerion, elle, y a cru. Tout a commencé le jour où elle s’est imaginée avoir vu des soucoupes volantes.
C'était dans les années 1990, elle était une adolescente un peu paumée, grandissant dans une famille déchirée, un terreau particulièrement fertile pour que la jeune fille sombre dans ces croyances et illusions. Persuadée d’être une « contactée », une élue chargée par les aliens d'une mission envers I'humanité, elle sombre peu à peu dans les théories du complot et autres thèses révisionnistes. D’après l'auteure qui a pris énormément de recul et s'est beaucoup documenté sur le sujet - pour en venir à croire à tout et nimporte quoi, il suffit d'en avoir besoin. "J’ai vu
les soucoupes" est le récit d'une plongée dans la folie douce et l'évocation du contexte tant familial que sociétal qui y a contribué. Mais c'est aussi celui d'une reconstruction et d'un lent retour à la réalité à laquelle l'auteure porte forcément un regard un peu décalé !
Le magazine Inexpliqué qui fait de la pub à la BD se tire carrément une balle dans le pied vu que ce torchon (le magazine, pas la BD Razz ) est la porte ouverte à tous les excès ufologiques et complotistes dénoncés par Sandrine Kérion dans son oeuvre : https://www.google.com/search?q=magazine+Inexpliqu%C3%A9&tbm=isch&ved=2ahUKEwjGu4m7vOryAhVk1eAKHRNwB8cQ2-cCegQIABAA&oq=magazine+Inexpliqu%C3%A9&gs_lcp=CgNpbWcQAzIGCAAQCBAeOgcIIxDvAxAnOgQIABBDOggIABCxAxCDAToLCAAQgAQQsQMQgwE6CAgAEIAEELEDOgUIABCABDoHCAAQsQMQQzoECAAQGDoGCAAQChAYUO70B1iVpQhgnKoIaAJwAHgAgAGwAYgB0AuSAQQxOC4xmAEAoAEBqgELZ3dzLXdpei1pbWfAAQE&sclient=img&ei=Exo2YYbmF-SqgweT4J24DA&bih=775&biw=1600&client=firefox-b-d "J’ai vu les soucoupes" BD de Sandrine Kérion. 148990500


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum