UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » quadrocopters

quadrocopters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 quadrocopters le 09.10.14 11:36

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Juste magique et si ça pouvait faire comprendre que des lumières disparates peuvent faire penser à un engin unique ...

https://www.youtube.com/watch?v=ShGl5rQK3ew&feature=player_detailpage

2 Re: quadrocopters le 09.10.14 11:39

Superman

avatar
Share on facebook Share on twitter Share on google_plusone_share Share on email Share on print Share on googletranslate More Sharing Services
La réponse d'AAI et de Loocked Martin au programme Transformer TX lancé par la DARPA pour la conception d'un véhicule hybride 4x4 et hélicoptère

Il y a quelques mois nous vous présentions la réponse d'AVX à l'appel d'offre de la DARPA américaine, pour la conception d'un véhicule hybride 4x4 et hélicoptère appelé Transformer (TX). Nous vous présentons aujourd'hui la sélection finale de la DARPA.

Le 18 octobre 2010, la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) annonce que 2 propositions ont été retenues pour le développement du Transformer : celles d'AAI et de Lockheed Martin.


(Illustration AAI)
La proposition d'AAI est basée sur 2 ailes et un rotor principal pliables, un rotor arrière assure la propulsion en vol et au sol. Le concept s'isnpire des autogyres


(Illustration AAI)


(Illustration AAI)


(Illustration Lookheed Martin)
La proposition de Lookheed Martin est basée sur une aile munie de 2 rotors contrarotatifs basculants du mode hélicoptère au mode avion. Au sol l'aile pivote dans l'axe du véhicule. Le concept s'inspire des tiltrotors tel que le V22 Osprey


Le programme Transformer TX vise à développer un véhicule militaire qui puisse évoluer à la fois sur la terre ferme et dans les airs, une combinaison de jeep blindée et d’hélicoptère. Il s’agit donc d’un véhicule robuste qui peut décoller et atterrir à la verticale. Le Transformer TX combine les avantages des véhicules au sol et des hélicoptères dans un seul véhicule.

Le transformer TX sera capable de transporter quatre soldats avec leurs équipements de combat sur la terre et dans l'air. Il est également prévu que les systèmes de pilotage et d'orientation permettent à un non pilote d'effectuer les décollages et atterrissages verticaux, la transition en vol vers l'avant, et de mettre à jour la trajectoire de vol en réponse à l'évolution des besoins de la mission ou des menaces.

http://www.helicopassion.com/fr/03/wbl322.htm#.VDZXoGIaySM

3 Re: quadrocopters le 09.10.14 12:34

Superman

avatar


(Photo SIKORSKY)
Le Sikorsky X2 est un hélicoptère expérimental composite doté d'un rotor contrarotatif et d'une hélice propulsive

Conjuguer la capacité de vol stationnaire des hélicoptères avec la vitesse des avions est l'un des principaux défis que tentent de relever les ingénieurs du secteur depuis plusieurs années. Les constructeurs d'hélicoptères ont consacré des années de recherche à la résolution de ce problème mais généralement, plus un hélicoptère vole vite, plus il perd en efficacité en vol stationnaire, et vice versa.

Sikorsky travaille sur le projet X2 depuis 2005 en visant ses clients militaires. Le X2 est doté de deux rotors superposés au-dessus de la cabine, qui tournent en sens contraire (contrarotaifs), ce qui permet de neutraliser l'effet giratoire généré par un rotor unique et autorise ainsi une vitesse accrue. L'utilisation de ce double rotor permet de supprimer le rotor de queue utilisé pour stabiliser les hélicoptères traditionnels. Au lieu de ce rotor de queue, Sikorsky a doté son prototype d'un troisième rotor de propulsion qui permet d'augmenter la vitesse. Les rotors principaux peuvent ainsi tourner moins vite, ce qui limite les vibrations rédhibitoires enregistrées sur les rotors classiques, lorsque les extrémités de pales atteignent des vitesses supersoniques.

Le X2 a volé pour la première fois en août 2008 et le constructeur a annoncé le 15 septembre 2010 que son appareil avait atteint son objectif de vitesse de croisière de 250 noeuds (463 kilomètres/heure) lors d'un vol d'essai d'une heure. Cela constitue un record de vitesse pour un hélicoptère. Cependant, le record n’a pas été enregistré car il a eu lieu lors d’un vol d’essai et non lors d’une homologation officielle.

RECORD DE VITESSE EN HELICOPTERE : LE PROTOTYPE X2 DE SIKORSKY VOLE A 463 KM/H

Le 26 octobre 2010

Il a suffit de 17 vols au prototype X2 pour réussir sur tous les tableaux : vibrations, charge du pilote et vitesse.

Le démonstrateur X2 de l’Américain Sikorsky a atteint, le 15 septembre 2010, son objectif de 250 noeuds (463 km/h) en palier au cours d’un vol réalisé au départ du centre d’essais situé à West Palm Beach, en Floride. Il pulvérise ainsi le record de 216 noeuds (400 km/h) détenu depuis 1986 par le Lynx spécialement préparé son constructeur britannique, Westland.

La vitesse de 250 noeuds était l’objectif principal du programme depuis son lancement en 2005. Le X2 a même fait une pointe à 260 noeuds (481 km/h) en piqué. Du point de vue aérodynamique, les ingénieurs assurent que l’aéronef s’est comporté comme prévu et même un peu mieux.

Le niveau de vibration, un des paramètres-clés de ces essais, a été limité à celui d’un hélicoptère militaire de transport Black Hawk volant à sa vitesse de croisière de 140 noeud (259 km/h). La charge de travail du pilote reste à un niveau acceptable, selon Sikorsky, grâce aux commandes de vol électriques. Le système de ralentissement des rotors principaux - qui évite aux bouts de pale de passer en supersonique au-dessus de 200 noeud (370 km/h) - a été actionné en mode manuel.


(Photo SIKORSKY)
Le pilote d’essais Kevin Bredenbeck félicité par le président
de Sikorsky, Jeffrey Pino


Autre motif de satisfaction pour Kevin Bredenbeck, la fidélité du simulateur de vol. D’où le faible nombre de vols nécessaires pour atteindre les objectifs. La corrélation entre les comportements du simulateur et de l’aéronef était améliorée après chaque vol. Le pilote pouvait s’entraîner d’autant mieux pour la prochaine sortie.

Le X2 pourra-t-il aller plus vite encore ? C’est probable. Deux autres vols seront consacrés aux essais du carénage central du moyeu rotor. Sikorsky espère gagner encore 15 noeud (27 km/h). Jusqu’ici, le X2 a volé avec des carénages elliptiques à la base et au sommet de ce moyeu. Sans aucun carénage, le moyeu représente 40 % de la traînée totale. Avec tous les carénages, cette proportion devrait descendre à 20 %. Une vitesse de 490 km/h n’a donc rien d’impossible.

S’il tient ses promesses, le X2 va relancer le marché de l’hélicoptère en lui offrant des performances que seuls les avions pouvaient atteindre jusqu'ici. Il entre ainsi en concurrence directe avec des convertiobles à rotors basculants comme le V22 Osprey, certes véloces mais complexes, coûteux et fragiles.


(Photo SIKORSKY)


(Photo SIKORSKY)

4 Re: quadrocopters le 09.10.14 12:35

Superman

avatar
V44 QUAD TILT ROTOR

Share on facebook Share on twitter Share on google_plusone_share Share on email Share on print Share on googletranslate More Sharing Services
BELL étudie une version de transport lourd du V22 Osprey, avec 4 rotors basculants : le V44 Quad Tilt Rotor


(Illustration BELL)
Dérivé du V22 Osprey, le V44 Future Transport Rotorcraft (FTR) est équipé de 4 rotors basculants. Il est ici représenté dans une version armée


Le concept du Quad Tilt Rotor (QTR), présenté par BELL, capitalise sur l'expérience acquise avec le V22 Osprey pour construire un convertible avec une capacité d'emport largement supérieure. Il est équipé de 4 rotors au lieu de 2 pour le V22. Le fuselage a la taille de celui de l'avion de transport C130 Hercules et il sera ainsi capable de transporter 8 palettes, 90 passagers, 70 civières, un hélicoptère comme l'AH64 Apache, une pièce d'artillerie Howitzer ou encore 3 véhicules Humvee !

Avec le V44, BELL s'inscrit dans le programme Joint Heavy Lift (JHL) de l'armée américaine, avec l'objectif de développer un "avion à décollage et atterrissage vertical" (vertical takeoff and landing VTOL) capable d'emporter 25 tonnes sur une distance de 460 km à une vitesse de 450 km/h.


(Illustration BELL)


(Illustration BELL)
L'aile arrière du V44 est plus large que son aile avant


(Illustration BELL)
Sur cette illustration, le V44 est présenté sans empennage arrière


Share on facebook Share on twitter Share on google_plusone_share Share on email Share on print Share on googletranslate More Sharing Services

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum