UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » BOLIDES, METEORITES ET "RENTREES ATMOSPHERIQUES" » Rentrée atmosphérique de Tiangong-1

Rentrée atmosphérique de Tiangong-1

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
C'était le petit buzz médiatique d'hier sur le net : la première station spatiale chinoise, Tiangong-1, va "bientôt" retomber sur Terre, et des débris vont tomber au sol !
Voici par exemple ce qu'on peut voir sur Google en tapant "station spatiale chinoise" :

Rien qu'à lire les titres, ça n'a pas l'air de rigoler : "s'écrasera sur Terre", "les scientifiques chinois ont perdu le contrôle", etc etc... Damned ! affraid La fin du monde est-elle arrivée ?

Euh... Non non. Rien de tout ça. Et si des débris ne manqueront pas de retomber quelque part au sol, les risques sont tout de même très limités. Pourquoi ? Je vous explique.

La lecture des différents articles montrent que les Chinois ont perdu le contrôle de Tiangong-1. J'avoue ne pas avoir été du tout surpris en lisant ça, puisque ça fait déjà 6 mois qu'on le sait ! Laughing
La preuve ? Lisons le fil consacré à Tiangong-1 sur le Forum de la Conquête Spatiale : http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t15824-information-laboratoire-tg-1
En date du 21 mars 2016, on peut lire ceci :
Il s'est passé quelques choses à bord de TG-1, la Chine vient d'annoncer la fin de missions TG-1 (officiellement ils disent "其功能于近日失效", qui veut dire "perte de fonctions récemment"), le transfert des données est arrêté, et l'engin va être désorbité progressivement.

http://www.cmse.gov.cn/news/show.php?itemid=5275

Rappelons nous qu'en Septembre 2015 le diagnostic à bord du laboratoire montre que tout est normal, et qu'en fin 2015 il était encore question de vol ensemble de TG-1 avec TG-2... Et qu'il y a encore pas mal de propergols à bord.

D'après vous, si l'engin peut encore maintenir son orbite, mais les Chinois sont obligés de l'abandonner, à quoi c'est dû ?

Henri K.

Puis en date du 30 mars 2016 :
Il s'est écoulé une semaine depuis l'annonce des problèmes rencontrés par Tiangong 1. Aucune annonce d'une reprise du contrôle de la station spatiale n'a été effectué par les autorités chinoises depuis. Le site Space Daily en déduit avec une quasi certitude que le contrôle de la station spatiale est définitivement perdu et qu'elle fera une rentrée atmosphérique non contrôlée à une date très difficile à estimer (l'orbite est encore haute et compte tenu de la taille de la station les forces de trainée sont importantes).
Source : Article 30 mars SpaceDaily: Has Tiangong 1 gone rogue

Et enfin, en date du 10 juillet 2016 :
La Chine perd le contrôle de son laboratoire spatial Tiangong 1

http://www.eastpendulum.com/chine-perd-controle-tiangong-1

Henri K.

Donc, l'annonce officielle faite hier par les autorités chinoises de la perte de contrôle Tiangong-1 n'a vraiment rien de surprenante.

La rentrée atmosphérique de Tiangong-1, annoncée pour mi-2017 (impossible d'être plus précis pour le moment, tant les facteurs entrant en jeu sont nombreux et incalculables), ne sera donc pas contrôlée, et on peut d'ors et déjà annoncer que l'ancienne station spatiale chinoise retombera quelque part... entre 42,8° de latitude Nord, et 42,8° de latitude Sud ! Pour se donner un ordre d'idée, 42,8° de latitude Nord, c'est la latitude du Cap Corse. Et 42,8° de latitude Sud, c'est la latitude d'Hobart, à la pointe Sud de la Tasmanie. Vous prenez une mappemonde et une règle, et vous tracez deux parallèles à l'équateur passant par les points indiqués : voilà la zone de chute, qui sera seulement affinée la veille ou le jour-même de la rentrée atmosphérique.
On peut déjà se rassurer sur un point : la zone est à 2/3, voire 3/4 couverte par les océans. Smile

Ce n'est pas la première fois que j'annonce la rentrée de Tiangong-1 : au printemps 2015, dans la partie privée du forum, quand l'équipe qui a fait la reconstitution du cas du Lac Chauvet était en train de se préparer, j'avais indiquer que Tiangong-1 devait retomber à la fin juillet 2015, au moment de la reconstitution. Car à l'époque, si la station n'avait pas été remonté par une manoeuvre orbitale, c'est ce qui se serait passé. Mais les Chinois l'avaient remonté entretemps, retardant la chute de Tiangong-1 à l'année prochaine. Et là, ils ne pourront rien faire ! Wink

Bref, concrètement, doit-on s'attendre à se prendre un gros débris sur le coin de la tronche (car c'est une station spatiale tout de même !) ?
Les risques sont très très limités. Car Tiangong-1 a beau être une station spatiale, elle joue dans la catégorie "petit joueur", avec une masse de 8,5 tonnes au compteur !
http://space.skyrocket.de/doc_sdat/tg-1.htm

Pour comparaison, l'ancienne station Skylab, dont certains débris s'étaient écrasés en Australie, faisait dans les 77 tonnes ( https://en.wikipedia.org/wiki/Skylab )
Les premières stations Saliout, contemporaines de Skylab, faisaient dans les 18 tonnes ( http://space.skyrocket.de/doc_sdat/salyut-1.htm ), et leurs rentrées n'ont provoquées aucun dégât. Des débris de Saliout 7 étaient d'ailleurs retombés au Chili et en Argentine.

Bref, Tiangong-1, c'est la plus petite station spatiale de l'Histoire, et sa masse est légèrement supérieure à celle d'un cargo Progress ravitaillant l'ISS, qui lui fait un peu plus de 7 tonnes.
Si je parle d'un Progress, c'est que l'année dernière, l'un d'entre eux est parti en vrille après son décollage et était retombé quelques jours plus tard, provoquant un buzz médiatique et zéro dégât au sol.
Et rappelons nous qu'il y a 5 ans jour pour jour, le monde retenait son souffle avec la rentrée de l'ancien satellite scientifique UARS, 6 tonnes au compteur, avec lui aussi zéro dégât.
Quand je vous dit que les risques sont très limités ! Cool
Je rappelle d'ailleurs cette petite comparaison que je m'étais amusé à faire l'année dernière avec la chute du cargo Progress : http://www.cidehom.com/astronomie.php?_a_id=621
Les chances de se prendre un morceau de satellite sur le coin de la tête sont donc minimes. Les plus craintifs d'entre vous pourront se rassurer en se remémorant le tragique accident de la navette Columbia le 1er février 2003 : environ 38,5 tonnes de débris (soit plus de 5 fois la masse totale du Progress M-27M, excusez du peu !) se sont abattus au sol au Texas, dans un secteur peuplé de plus de 300 000 habitants. Hormis l'équipage de la navette, tué sur le coup lors de l'explosion de l'orbiteur, aucun mort ni blessé, ni même de dégât majeur, n'a heureusement dû être déploré au sol.

Donc, oui, Tiangong-1 va "bientôt" retomber. Oui, il y aura des débris au sol (et plus probablement dans l'eau). Mais non, il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure. Le sujet sera sûrement très médiatisé dans les mois à venir, surtout au moment de la chute, et il sera toujours bon de ressortir ce que je viens d'écrire.

En attendant, le hasard fait bien les choses, puisque les Chinois ont lancé le 15 septembre dernier leur deuxième station spatiale, Tiangong-2. Et son étage de fusée porteur doit lui retomber aux alentours du 30 septembre. Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
La très prochaine rentrée de l'étage de fusée porteur de Tiangong-2 est un excellent entrainement pour voir ce qu'il pourrait se passer lors de la rentrée de Tiangong-1.
En effet, cet étage de fusée, qui est le deuxième étage d'une Longue Marche 2F, a une masse à vide de 5,5 tonnes, pour une dimension de 13,5 m de long et 3,4 m de large : https://en.wikipedia.org/wiki/Long_March_2F
Tiangong-1 a une masse de 8,5 tonnes, pour une dimension de 10,4 m de long et 3,35 m de large : https://en.wikipedia.org/wiki/Tiangong-1
Vous le voyez, les deux objets sont comparables. Et c'est très intéressant, car justement, le deuxième étage de la Longue Marche 2F a une inclinaison sur l'équateur de 42,8°, exactement la même que celle de Tiangong-1. Et tout comme Tiangong-1, l'étage de fusée fera une rentrée incontrôlée dans l'atmosphère, puisque lui aussi est hors-contrôle depuis la mise en orbite de Tiangong-2. Very Happy
Alors, pourquoi donc médiatise-t-on la rentrée de Tiangong-1, et pas celle de l'étage de fusée porteur de Tiangong-2 ? C'est un scandale !!! lol! lol! lol!

En plus, Paco Rabanne n'a pas fait de prédiction, alors je suis complètement perdu je sors


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:En plus, Paco Rabanne n'a pas fait de prédiction, alors je suis complètement perdu
Il n'a pas encore trouvé le quatrain de Nostradamus qui en parle

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Je préfère lire dans les tables de SatEvo, d'Alan Pickup, c'est plus fiable. What a Face

La comparaison avec la rentrée de l'étage de fusée porteur de Tiangong-2, qu'on appelera Tiangong-2 Rocket pour plus de commodités, étant intéressante, je consacrerai donc également ce fil à cette rentrée, histoire de comparer en temps utile.

Ainsi, à l'heure où j'écris ces lignes, la rentrée de Tiangong-2 Rocket est annoncée pour le 30 septembre 2016 vers 6h30 TU, +/- 1,5 javec les éléments orbitaux datant du 22 septembre à 18h33 TU. Son orbite actuelle est de 188 x 281 km.
Ainsi donc, à une semaine de la rentrée atmosphérique, l'intervalle de temps dans laquelle elle pourrait intervenir est estimé sur une période de 3 jours (du 28 septembre à 18h30 TU, au 1er octobre à 18h30 TU). En conséquence, deviner où cet étage de fusée va retomber en encore une gageure.

L'orbite actuelle de Tiangong-1 est de 361 x 382 km.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Il n'a pas encore trouvé le quatrain de Nostradamus qui en parle

Dans un futur proche peut-être ? Surprised

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Avec les éléments orbitaux d'aujourd'hui à 7h39 TU (orbite de 186 x 273 km), la rentrée de Tiangong-2 Rocket est maintenant annoncée au 1er octobre, vers 5h30 TU, +/- 1,4 j.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
J'ai trouvé ce superbe article de Spaceflight Now qui aide à bien relativiser les choses (attention, c'est en anglais) : http://spaceflightnow.com/2016/09/23/out-of-control-chinese-space-lab-expected-to-fall-to-earth-next-year/

Passage choisi :
The crash is not expected to cause any damage — only a small fraction of Tiangong 1 will survive the destructive heat of re-entry — but the Chinese mini-space station will be one of the largest objects to make an unguided descent from orbit in recent years.
Qu'on peut traduire par "Le crash ne devrait provoquer aucun dégât - seule une petite portion de Tiangong 1 survivra au choc destructif de la rentrée - mais la mini-station spatiale chinoise sera l'un des plus gros objets à faire une descente non-guidée depuis l'orbite de ces dernières années"

Détail intéressant à propos de sa masse de 8,5 tonnes :
It weighed about 8.5 metric tons (18,739 pounds) when it launched with a full load of propellants, but Tiangong 1 has burned some of that fuel during its mission, which included six docking maneuvers with three spacecraft: Shenzhou 8, 9 and 10.
Qu'on peut traduire par "Sa masse était d'environ 8,5 tonnes (18 739 livres) quand il a été lancé avec son plein de carburant, mais Tiangong 1 a consommé la plupart de son carburant durant sa mission, ce qui inclus six manoeuvres d'amarrage avec trois vaisseaux : Shenzhou 8, 9 et 10" (et auxquelles j'ajouterai les manoeuvres de réhausse d'orbite pour ne pas retomber dans les mois qui suivent)


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Aujourd'hui, on a un très bel exemple de l'influence d'un facteur majeur en matière de rentrée satellitaire : l'activité solaire, qui agit sur la haute atmosphère terrestre (et donc sur les frottements des satellites en orbite très basse).

Avec les éléments orbitaux d'aujourd'hui à 0h45 TU, la rentrée de Tiangong-2 Rocket était annoncée le 29 septembre 2016 à 17h00 TU, +/- 12h.
Mais avec ceux d'aujourd'hui à 12h33 TU, la même rentrée est annoncée pour le 2 octobre 2016 à 7h00 TU, +/- 22h.
Et avec ceux d'aujourd'hui à 16h58 TU, la rentrée est annoncée pour le 3 octobre, +/- 1,2 jours.
Pourquoi ce yoyo incroyable dans les prévisions ? Parce que depuis deux ou trois jours, un gigantesque trou coronal solaire fait face à la Terre, et de ce fait notre planète se prend un vent solaire puissant en pleine poire. Aurores polaires et tempête géomagnétique sont au rendez-vous : http://www.spaceweather.com/archive.php?view=1&day=27&month=09&year=2016
Bien entendu, les prévisionq fluctuent en fonction de cette activité géomagnétique. Quand je vous dit qu'on ne connaitra la date de rentrée de Tiangong-1 qu'au dernier moment Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Sinon, amusons-nous à nous faire peur... Laughing
Hier, 26 septembre, le dernier étage d'une fusée Falcon 9 est retombée au-dessus de l'Indonésie, et des débris sont tombés au sol, détruisant (?) apparemment une barraque en bois et tôles ondulées, sur l'île de Gili Radja, à l'Est de Java (comme une vieille chanson d'Indochine ! Very Happy )
https://ekliptika.wordpress.com/2016/09/26/roket-falcon-9-full-thrust-penerbangan-28-jatuh-di-pulau-madura/
http://www.satobs.org/seesat/Sep-2016/0203.html

Le débris a raté de peu (une centaine de km) la ville de Surabaya, peuplée de plus de 3 millions d'habitants.
Le "truc", c'est que la masse de cet étage n'est que de 630 kg ( https://en.wikipedia.org/wiki/Merlin_(rocket_engine_family)#Merlin_1D_Vacuum ), soit 13 fois moins que Tiangong-1. Fichtre ! On sait à quoi s'attendre si la station chinoise retombe au-dessus des terres ! Shocked


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Sebuah peristiwa takbiasa terjadi di bagian pulau Madura ...  confused
Hep, Google traduction!

Sebuah peristiwa takbiasa terjadi di bagian pulau Madura
[Indonésien détecte]
Un événement inhabituel a eu lieu sur l'île de Madura

Ah, bon!

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
D'après Google traduction, l'île de Gili Radja dépend de Madura :
Sebuah peristiwa takbiasa terjadi di bagian pulau Madura (propinsi Jawa Timur) pada Senin 26 September 2016 Tarikh Umum (TU) siang. Tepatnya sekitar pukul 10:00 WIB. Di satu bagian Kabupaten Sumenep, tepatnya di pulau kecil Giligenting dan Giliraja, benda-benda aneh mendadak berjatuhan dari langit.

est traduit par :
"Un incident de takbiasa (sic) a eu lieu à l'île de Madura (Java Est) le lundi 26 Septembre, 2016 Général Date (TU) l'après-midi. Précisément autour 22h00. Dans une partie de Sumenep régence, précisément sur une petite île Giligenting et Giliraja, des objets étranges sont tombés soudainement du ciel."


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Up !
J'avais oublié de vous parler de la rentrée de Tiangong-2 Rocket : celle-ci a eu lieu, d'après le NORAD, le 29 septembre à 19h01 TU (21h01, heure légale française), au-dessus du Pacifique, en plein jour et bien au large de la Californie. Personne ne l'a observé.

Je profite de l'occasion pour montrer les petites différences de prévisions d'un site à l'autre, avec les mêmes données : cette nuit doit avoir lieu la rentrée de l'étage supérieur de la fusée Molniya-M ayant mis sur orbite le satellite de communication russe Molniya 1-93 le 18 février 2004. L'objet a une masse de 1160 kg ("empty mass"), un diamètre de 2,4 m, une envergure (?) de 2,56 m et une longueur de 3,2 m.
http://space.skyrocket.de/doc_lau_det/molniya-m_blok-ml.htm
http://www.astronautix.com/m/molniya8k78m.html

Les dernières TLE en date sont d'aujourd'hui à 9h32m03s. Avec celles-ci, Calsky (via SatEvo) estime que la rentrée aura lieu à 21h55 TU, +/- 2,5 h, alors que Upcoming Reentries estime la rentrée à 22h03 TU, +/- 3h. Bon, vous me direz, la différence n'est pas énorme, et on reste dans les mêmes créneaux.
http://www.aerospace.org/cords/reentry-predictions/upcoming-reentries-2-2/2004-005b/

En tout cas, c'est à surveiller du coin de l'oeil, car il existe une probabilité non-nulle de voir cette rentrée depuis la France !
En effet, dans un intervalle de deux heures seulement autour de l'heure de rentrée estimée, Molniya 1-93 va passer deux fois dans le ciel français. L'objet sera trop bas pour être éclairé par le Soleil (dommage, ça avait l'air d'être un joli clignoteur : http://www.satobs.org/seesat/Oct-2016/0065.html ), mais s'il a la bonne idée de rentrer dans l'atmosphère à ce moment-là, ça devrait nous donner du joli spectacle :
- entre 22h05 et 22h15, du Sud vers le Nord-Est. Passage qui avantagerait les habitants de la moitié Est de la France, puisque pour Paris, la culmination sera d'une petite vingtaine de degrés à l'Est-Sud-Est à 22h10
- entre 23h38 et 23h46, qui nous promettrait du très très grand spectacle si la rentrée avait lieu dans ce petit créneau, puisque là l'étage survole carrément le territoire français sur une ligne allant grosso-modo de Nantes à Calais. Ce qui voudrait dire rentrée visible depuis tout le territoire français, et bien haute dans le ciel. Ainsi, l'objet culmine à un peu plus de 70° de hauteur au Nord-Ouest pour Paris, à 23h42. Croisons les doigts, on est seulement à quelques minutes (entre 13 et 21) de l'heure de rentrée estimée. L'activité aurorale est calme aujourd'hui (avant une augmentation annoncée pour demain : http://www.spaceweather.com/ ), donc les prévisions ne devraient pas trop bouger. Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le site Aerospace.org vient de créer une page spéciale sur la future rentrée de Tiangong-1. C'est vachement bien fait, car on y apprend plein de choses sur cette mini station spatiale.
C'est ici : http://www.aerospace.org/cords/reentry-predictions/tiangong-1-reentry/

On a encore un peu de temps devant nous, car au 4 janvier 2017, la rentrée est prévue pour décembre 2017, à +/- 3 mois, ce qui nous donne un intervalle compris entre septembre 2017 et mars 2018. Vous pensez bien qu'il est donc à l'heure actuelle impossible de prévoir où la station va retomber. De plus, le Soleil rentre depuis quelques mois dans une période calme : je ne serai donc pas étonné si la date de rentrée glisse progressivement vers le début de l'année 2018.

La FAQ visible en bas de la page reprend beaucoup d'éléments que j'avais déjà évoqué ci-dessus. On y apprend néanmoins que de l'hydrazine, une substance toxique et corrosive, pourrait survivre à la rentrée, et que par conséquent, si vous avez l'immense chance de voir un débris s'écraser à vos pieds, il ne faudra pas y toucher.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Comme je m'y attendais, la rentrée atmosphérique prend un peu de retard. Au 8 février 2017, elle est prévue pour janvier 2018, avec un intervalle de trois mois de part et d'autre, c'est-à-dire entre octobre 2017 et avril 2018.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Nous avons un bel exemple de corrélation entre l'activité solaire et la date de rentrée atmosphérique d'un satellite avec cette future rentrée de Tiangong-1.
Les mois de février et mars ont été plutôt calmes au niveau de l'activité solaire, ce qui s'est traduit par un retard de la date de rentrée prévue. Ainsi, au 22 mars 2017, la rentrée de Tiangong-1 était prévue (sur le site Upcoming Reentries) pour le mois d'avril 2018, à +/- 3 mois, c'est-à-dire un intervalle compris entre janvier et juillet 2018.

Fin mars/début avril, le Soleil a montré des sursauts d'activité. Avec les éléments du 5 avril 2017, la rentrée de Tiangong est maintenant prévue pour... décembre 2017, à +/- 3 mois, c'est-à-dire un intervalle compris entre septembre 2017 et mars 2018.

Pour suivre l'activité solaire en temps réel, n'hésitez pas à consulter le site Spaceweather : http://www.spaceweather.com/
La colonne de gauche est spécialement à l'activité de notre étoile, et à ses conséquences sur les aurores polaires. Ainsi, si le "Planetary K-index", aka Kp, est élevé, c'est que l'activité aurorale est forte. Si cette période forte se prolonge dans le temps, cela influe sur les dates de rentrées satellitaires, puisqu'en période forte, la haute atmosphère est agitée, se "gonfle" et freine donc les satellites en orbite basse, qui retombent plus vite. L'inverse est également vrai.

Alors, fin 2017 ou début 2018 pour cette fameuse rentrée ? Il est encore trop tôt pour le dire. D'ici 6 mois, je pense que nous pourrons commencer à donner un ordre d'idée.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ca se précise !
Le site Aerospace.org annonce au 31 août 2017 que la rentrée de Tiangong-1 aura lieu en février 2018, avec une intervalle d'incertitude de 1,5 mois.
On retrouve à peu près les mêmes données sur Calsky qui, avec les éléments orbitaux d'aujourd'hui, indique une date de rentrée pour le 8 février 2018.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ces derniers jours, la Terre était dans un courant de vent solaire fort provoqué par un gros trou coronal. Les effets se font sentir, car Calsky annonce maintenant, avec les données orbitales de cette nuit, que Tiangong-1 retombera le 13 décembre, à +/- 15 jours.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
On va revivre les grandes heures de la chute de Skylab:

Oncle Dom a écrit: En 1979, les retombées de satellites, qui naguère alimentaient la rubrique des ovnis, réintègrent leur propre mythologie. Avec les satellites fantômes, l'objet de la rumeur est devenu bien lointain. N'évoluant plus dans l'espace aérien, il ne permet plus l'observation d'aéronefs fantômes, sauf quand il retombe. Dans les années 70 et 80, la rumeur s'alimente des progrès des stations spatiales, ou des satellites espions, pour les conséquences de leurs chutes: les unes pèsent des dizaines de tonnes, les autres sont porteurs de charge radioactive ou de matériel ultra-secret. La rumeur « technicisante » produit désormais des psychoses d'épée de Damoclès en tôles et boulons.

La mémorable cérémonie funèbre de la station Skylab joue crescendo de ce registre, de l'été 1978 à l'été 1979. Les médias démarrent piano, avec quelques articles épars faisant le point sur les effets, calculés ou observés, des retombées de satellites: en 1964, un criminel satellite américain occit une vache cubaine, qui eut droit à des funérailles nationales.
Le battage médiatique s'enfle progressivement selon une croissance quasi exponentielle. Il mêle les calculs de probabilités, les spéculations sur l'effet de la chute et les prévisions de plus en plus précises sur la date fatidique. Il produit même un phénomène physique étrange: au fur et à mesure que Skylab descend, sa masse augmente, passant de 74 à 80 et même 85 tonnes!

Juillet 1979. Dans les jours précédant la chute, le rythme atteint un article par jour et par journal. On rapporte les histoires les plus farfelues sur la crainte - réelle ou simulée - que Skylab inspire. En Belgique, pays qui n'est même pas menacé, le gouvernement donne aux habitants des conseils de protection civile, et les pompiers de Bruxelles sont mis en alerte.

11 juillet 1979. C'est pour cet après-midi!
Lorient, 16 heures. Les clients d'un café croient bien que Skylab vient de leur tomber dessus, en voyant la vitrine voler en éclats sous l'impact d'un bloc d'une tonne. Remis de leurs émotions, ils constatent que c'est un pylône de béton qu'un poids lourd vient de renverser.
16 h 37 T.U. Skylab, le vrai, se désintègre au-dessus du sud de l'Australie.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
L'altitude moyenne de Tiangong-1 vient de passer sous la barre symbolique des 300 km.
L'ESA, l'agence spatiale européenne, vient de rejoindre une campagne internationale de surveillance de la future rentrée atmosphérique : http://www.esa.int/Our_Activities/Operations/Space_Debris/ESA_joins_reentry_campaign/(print)

Comme déjà dit, il est impossible de savoir où Tiangong 1 retombera. On peut juste être sûrs qu'elle retombera entre 43° de latitude Nord et 43° de latitude Sud, ce qui bien évidemment inclue plusieurs pays européens (Portugal, Espagne, Italie ainsi que les pays des Balkans).

Il n'en fallait pas plus pour que les journalistes concluent que des morceaux de station spatiale "risquent de tomber sur plusieurs pays européens" : http://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/des-bouts-d-une-station-spatiale-chinoise-pourraient-bientot-tomber-sur-plusieurs-pays-europeens_2462948.html

Heureusement, cet article est bien plus pragmatique : http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/11/03/01008-20171103ARTFIG00103-la-station-spatiale-chinoise-en-perdition-ne-presente-pas-un-grand-danger.php


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum