UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEDIA » l'accident de Millas et l'expérience de l'ufologue

l'accident de Millas et l'expérience de l'ufologue

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

L.J. Silver


Pour info, il parait qu'un train peut "normalement" traverser un passage à niveau ouvert...

"Du côté de la société des Chemins de fer de Provence, responsable du train en question, on évoque un "problème  isolé " ce jour-là et une procédure normale. La société précise d'ailleurs que le conducteur du train était au courant."

Le conducteur était peut être "au courant", mais pas les automobilistes !

Après le drame de Millas, la vidéo d'un train traversant un passage à niveau ouvert fait réagir

Question : si c'est "normal", pourquoi évoquer un "problème" prétendument "isolé" ? ne serait ce pas quelque peu contradictoire ?

NEMROD34

avatar
Modération
Modération


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

oncle dom

avatar
Ouaip! Je n'ai pris qu'une fois le "train des pignes", et c'était en 1981, mais ce n'était vraiment pas le TGV. C'est d'ailleurs lui qui est mentionné dans la lettre Ummite racontant leur arrivée sue Terre. Au départ, à Digne, le train ne part plus de la gare du chemin de fer de Provence, mais de celle de la SNCF, en face. Et à l'arrivée, à Nice, il me semble bien que la gare a été revendue. Bref, ce n'est plus qu'un "tortillard", dont la société n'a pas les moyens de la SNCF. Pas étonnant qu'ils en soient réduits à demander au conducteur de ralentir avant de s'engager.

Mais il y eut pire autrefois. Dans les années 50, le petit train du Cambrésis passait juste derrière notre propriété pour rattraper ensuite la route de Cambrai. C'est d'ailleurs dans ce train que mes parents se sont connus.



La voie se trouvait se trouvait sur l'accotement sud de la route Nationale 39 (actuelle D643), et devait évidemment recouper les routes qui se raccordaient à la nationale. Mais à tous ces passages à niveau, il n'y avait aucune barrière. Il faut se rappeler que les barrières automatiques n'existaient pas. C'était l'époque des gardes-barrières, ce qui a d'ailleurs valu à Marius Dewilde d'être pris pour un garde-barrière. Mais la société du chemin de fer du Cambrésis n'avait pas les moyens de s'en offrir. Au point que certains avaient surnommé ce train "l'écraseur". Voici comment ce train quittait la gare du Cateau, pour rouler sur l'accotement de la "rue des digues".



Quand j'étais petit, le train ne transportait plus que des marchandises, et les voyageurs prenaient l'autobus, qui s'arrétaient aux mêmes gares que le train, puisque c'était la même compagnie. Et bien sûr, les chauffeurs d'autocar n'auraient pas stationné sur la voie quand un train arrivait.

http://oncle-dom.fr/index.htm

william l'Ozone


eh on en revient à l'intérêt des cameras embarquées...un investissement peu couteux, et éventuellement personnel!

Quand je pense qu'un jour alors que nous étions 4 à bord d'un berline, l'automobiliste qui nous précédait (probablement une bande d'inconscients à bord) nous a fait le coup de s'arrêter en plein passage à niveau en sortie un village, sans témoin, par amusement crétin, un dimanche, pour nous  foutre la panique et éventuellement qu'un train vienne nous percuter..;avec cette camera qui n'existait pas encore à l'époque je portais plainte pour tentative de meurtre, tandis qu'avec des témoignages, c'était la parole des uns contre les autres...donc que dalle.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum