UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Bariloche, Argentine, 31/07/1995

Bariloche, Argentine, 31/07/1995

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

Major Boyington

avatar
nablator a écrit:C'est intéressant, mais 75 W parait bien faible. Un sky tracer de discothèque avec ses 2500 à 4000 W arrive péniblement à produit une lumière diffuse dans la couche nuageuse.
J'ai fait une découverte intéressante par hasard en répondant à votre post, et qui le rejoint entièrement.

Car je dois avouer que le témoignage cité en début du sujet qui décrit "2 feux verts aux extrémités et un espèce de feu (rotatif) orange au centre" avait tendance à me rappeler le gyrophare des dameuses en question, et donc m'incitait à poursuivre l'hypothèse de la réflexion d'une dameuse sur la couche nuageuse.

Or en considérant en effet que leurs phares, en plus d'avoir une luminosité restreinte, ont un angle de projection élevé et diffus, la seule alternative valable était une similitude avec le cas de l'hotel Bonaventure de Montréal du 7 Nov 1990, à savoir un phénomène optique de réverbération dans les cristaux de glace de la couverture nuageuse, qui ne nécessiterait finalement pas plus de puissance que l'éclairage de la piscine.

La question était donc de savoir si les conditions météo présentaient quelque similarité, ce qui pourrait être un bon présage. Et c'est donc en cherchant ces données, qui en passant se sont révélées être du même ordre puisque légèrement en dessous de zéro au sol [Réf], que je suis tombé sur un site qui présente en détail ce qui semble être les dernières avancées de l'enquête, et fait une nouvelle hypothèse que voici :
http://mitosdelmilenio.com.ar/ff4.htm
http://mitosdelmilenio.com.ar/ff5.htm

Finalement, c'est le traducteur qui va être content.

nablator

avatar
Administration
Administration
Major Boyington a écrit:... que je suis tombé sur un site qui présente en détail ce qui semble être les dernières avancées de l'enquête, et fait une nouvelle hypothèse que voici ...
Excellent ! Tout un dossier !

DOSSIER SOBRE EL CASO AEROPUERTO DE BARILOCHE - 31/07/1995

CASO BARILOCHE-1: DOCUMENTOS DE LA FUERZA AEREA ARGENTINA

CASO BARILOCHE-2: Diez preguntas y algunas respuestas. Por el Lic. Heriberto Janosch

CASO BARILOCHE-3: Comentarios al artículo Diez preguntas y algunas respuestas. Por Oscar Adolfo Uriondo y Juan Pablo Gómez

CASO BARILOCHE-4: Una hipótesis plausible. Por el Lic. Heriberto Janosch

CASO BARILOCHE ¿Hacia una solución definitiva? Por el Lic. Heriberto Janosch

Pour Sebastien :

DOCUMENTOS, D1: TRANSCRIPCION DE COMUNICACIONES POR RADIO

http://nabbed.unblog.fr/

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Il y a certes les Light-Pillars, capable de refléter presque comme il faut des sources lumineuses au sol:



Nablator a écrit:Pour Sebastien :

DOCUMENTOS, D1: TRANSCRIPCION DE COMUNICACIONES POR RADIO

Bien recu roger, mais je me rends compte que les expressions équivalentes entre tour de controle et CDB, je ne les connais pas! Donc indulgence messieurs les pilotes. Major, seriez-vous un traductor de talento? Very Happy

Statut de la traduction: **c'est la semaine et je termine tard** Rolling Eyes

/////EDIT: Statut de la traduction: ** 25% **
/////EDIT: Statut de la traduction: ** 55% **



Dernière édition par Sebastien le 17.11.10 23:28, édité 4 fois


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

oncle dom

avatar
Sebastien a écrit:Il y a certes les Light-Pillars, capable de refléter presque comme il faut des sources lumineuses au sol:
C'est au vu de cette photo qu'on comprend qu'une bonnette à réseau peut être parfois diablement utile

http://oncle-dom.fr/index.htm

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Questions à ceux qui ont compris quelque chose aux textes en espagnol :
1/ la panne touche seulement l'aérodrome ou la ville aussi ?
2/ comment des projos ou sky peuvent-ils donner 2 feux verts et un orange/rouge (clignotant?)
3/ la trajectoire du Piper Cheyenne par rapport au vol AR674 est-elle clairement définie au fil de l'évènement ?
4/ une méprise avec un autre avion a-t-elle été exclue ? si oui sur quels arguments ?

nablator

avatar
Administration
Administration
marcassite a écrit:Questions à ceux qui ont compris quelque chose aux textes en espagnol :
Pas mon cas alors. Sad

1/ la panne touche seulement l'aérodrome ou la ville aussi ?
Il y a deux pannes, la ville avant, et le groupe électrogène de l'aéroport ensuite.

2/ comment des projos ou sky peuvent-ils donner 2 feux verts et un orange/rouge (clignotant?)
On a trois textes sceptiques en espagnol qui analysent le cas et étudient l'hypothèse d'un reflet de projecteurs dans les nuages. Comme ces projecteurs n'ont pas été identifiés, et que les couleurs vertes et oranges ne sont pas clairement expliquées, le cas n'est pas considéré comme résolu.

En traduction google (tout n'est pas clair) :

Una hipótesis plausible por el Lic. Heriberto Janosch
--> l'analyse la plus détaillée, avec des schémas. Propose l'hypothèse d'un projecteurs avec filtres vert et oranges; ou d'un phénomène optique de diffusion dans les cristaux de glace qui aurait séparé les couleurs...
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=es&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fmitosdelmilenio.com.ar%2Fff4.htm

¿Hacia una solución definitiva? por el Lic. Heriberto Janosch
--> recherche de témoins de tests de projecteurs de discothèque ou autre ce soir là...
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=es&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fmitosdelmilenio.com.ar%2Fff5.htm

Un caso de OVNI por Heriberto Janosch y Virgilio Di Pelino
--> reflets de projecteurs 75 W d'engins sur la montagne...
http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=es&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.mantra.com.ar%2Fcontmanifestacionesenergeticas%2Fovni.html&act=url

http://nabbed.unblog.fr/

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il ne se passe pas grand chose.
Il faut dire que 4 minutes de l'enregistrement ne sont pas sur bande!
Or ca s'est arrêté peu aprés ceci:
arg 674 a écrit:- sí, nous avons un objet à la droite en formation avec nous et en plus nous voyons l'autre appareil, l'objet a deux lumières intermittentes brillantes... c'est... c'est... je sais pas, on dirait une soucoupe volante.-

////EDIT: Etat de la traduction: 85%


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

nablator

avatar
Administration
Administration
Sebastien a écrit:Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il ne se passe pas grand chose.
S'il n'y a pas de précisions sur l'aspect, la position, les mouvements de l'ovni, ça ne sert pas à grand chose... Crying or Very sad

http://nabbed.unblog.fr/

Major Boyington

avatar
marcassite a écrit:Questions à ceux qui ont compris quelque chose aux textes en espagnol :
1/ la panne touche seulement l'aérodrome ou la ville aussi ?
2/ comment des projos ou sky peuvent-ils donner 2 feux verts et un orange/rouge (clignotant?)
3/ la trajectoire du Piper Cheyenne par rapport au vol AR674 est-elle clairement définie au fil de l'évènement ?
4/ une méprise avec un autre avion a-t-elle été exclue ? si oui sur quels arguments ?
1/ Il y a en effet deux pannes : une première panne d'électricité générale sur la ville due à une fausse manip, puis une panne du générateur de secours de l'aéroport vraisemblablement due à une surcharge.

"La panne d'électricité dans la ville / aéroport de Bariloche a été expliquée comme étant dû à une erreur humaine"[1]
"M. Etchegoyen (Chef de District de Bariloche de l'entreprise Energía Río Negro S.E.), consulté le 2 août 1995 par téléphone, nous a informés que cette panne était due à une erreur humaine sur la station-relai de Bariloche, qui est alimentée en 132.000 volts par Alicurá, réduit en 33.000 et 13.200 volts à travers deux transformateurs travaillant en parallèle. Ce courant approvisionne la ville de Bariloche et son aéroport. Une erreur de commutation dans le contrôle de ces transformateurs a produit une surcharge entraînant la panne d'électricité."[2]

"La panne d'électricité du groupe électrogène de l'aéroport était très probable, en surchargeant les lumières sur la piste avant l'atterrissage imminent (échec) de l'ARG 674. Les divers témoignages et les transcriptions des communications (voir note 1) vont dans ce sens. Pourquoi surcharge? Peut-être parce que le froid intense à l'aéroport a nécessité l'utilisation de radiateurs électriques dans diverses enceintes (rappelons que M. Etchegoyen nous a dit que ce jour-là le froid avait entrainé un record de consommation). Et tandis que ce même groupe avait été utilisé lors d'autres coupures d'électricité sans problème, peut-être qu'en ces occasions, il n'y avait pas eu de telles surcharges, et tout avait alors bien fonctionné. La proposition faite à Andrada par le personnel de la FAA de ne pas faire de déclarations à propos du groupe électrogène peut être liée aux commentaires entendus dans le bâtiment Condor: d'abord à l'époque il y avait peu de financement disponible pour l'entretien de générateurs, entretien pourtant nécessaire en raison de leur âge, et donc cela aurait pu remettre publiquement en cause le travail de la FAA sur la sécurité aéroportuaire."[1]
"La seconde panne de courant survient alors que le groupe électrogène est allumé, lumières de la plate-forme réduites au minimum. Le marquage de la piste ne devait s'allumer que lorsque l'avion d'AA était en face du localizador et pas avant, sans doute parce qu'ils craignaient qu'une surcharge n'arrête le groupe. L'opérateur d'équipement A. Polanco dit que l'ampèremètre a fait le "yoyo" comme s'il était monté à fond puis plus rien. Rappelons que dans l'histoire, le technicien en charge du groupe électrogène s'était alarmé :"le groupe est mort". L'opinion du rédacteur est que le générateur est tombé en panne en raison de la surcharge due aux feux de piste."[2]


2/ "L'utilisation de filtres vert et orange, ou la diffusion de la lumière dans les cristaux de glace atmosphérique peut expliquer les couleurs perçues. Si vous faites varier le focus des faisceaux suivant un certain rythme, que ce soit manuellement ou automatiquement, cela peut produire l'impression que les lumières vibrent."[1]


3/ Quelques miles (entre 8 et 15) derrière (et toujours au-dessus), mais assez confus suivant les sources et leur date : à voir.


4/ "L'hypothèse d'un avion militaire chilien. Le personnel de la FAA dans le bâtiment Condor a parlé de cette possibilité: "parfois les Chiliens profitent du fait qu'il n'y a pas de radar", a-t-il avoué. Mais cette hypothèse, nous l'avons écartée pour le moment car elle n'explique pas les événements étranges de l'affaire."[1]

[1]http://mitosdelmilenio.com.ar/ff4.htm
[2]http://mitosdelmilenio.com.ar/ff1bari2.htm

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Major a écrit:3/ Quelques miles (entre 8 et 15) derrière (et toujours au-dessus), mais assez confus suivant les sources et leur date : à voir.

C'Est effectivement dans les transcriptions. C'est confus:

arg 674 a écrit: – nous voyons en ce moment le trafic[GN705?] qui est au 110

Peu après, eux semblaient se trouver sur le cap 128:
arg 674 a écrit: - copiado, abandonamos para carta 1 2 8 el 6 7 4.-

Je ne sais pas comment interpréter "para carta". Est-ce pour le cap?


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

nablator

avatar
Administration
Administration
Sebastien a écrit:
Je ne sais pas comment interpréter "para carta". Est-ce pour le cap?
Le cap à 128° ? peut-être. Sur l'un des deux schémas on a un cap à 120°, sur l'autre il fluctue... Si je comprends bien ces schémas l'ovni est "à 11h" peu avant d'entamer le virage à gauche. Ensuite l'ovni semble "accompagner" ce virage et se place à droite (3h).





http://nabbed.unblog.fr/

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bon je suis nul en espagnol mais je comprend ceci :
"al momento inicia alejamiento para carta número uno pista dos ocho argentina seis siete cuatro Bariloche.-"
Ce propos implique que ce n'est pas au "cap 128" Sebastien mais au cap "28" qui signifie en aéronautique au cap 280° (sur la carte aéro n°1 dont on dispose pas) est un accès par l'axe de piste 284° (sur la carte n°4 dont on dispose) ou "piste 28".
J'espère que cela t'aide à y voir plus clair dans les position relatives de GN705 et AR674 et ovni...

nous voyons en ce moment le trafic[GN705?] qui est au 110

Vu le "carte 1 28" qui prêtait à confusion avec 128, je m'interroge sur la rigueur du protocole de communication entre tour et avions ...
Ici une confusion peut exister entre alti 110 et cap 110 ? Il y aussi des passages inaudibles et une rupture de communication => il y a éventuellement là les conditions pour un quiproquo dangereux entre 2 avions (GN et AR674) sur leur positions/distances/altitudes relatives.

A voir quand on aura la traduction...

Le plus passionnant sera de comparer les dires des témoins (des 2 avions !) sur ce qui se serait dit à la radio de bord en vol ici :
http://www.ignaciodarnaude.com/avistamientos_ovnis/Caso%20OVNI%201968,Bariloche,Argentina.pdf
avec la réalité des échanges radio enregistrés entre les 2 avions et la tour (traduction à venir!).
témoignages déformés ou fidèles ??

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Il me semble que les récits parlent plus d'une lumière de petite taille style grosse "étoile" ou même "comme un avion".
Ce qui me semble mal coller avec 1 à 3 projo braqués sur des nuages qui font des taches souvent larges angulairement si les nuages sont hauts et si le spot est très éloigné du projo. Il faudrait des faisceaux vraiment très cohérents pour ressembler à un étoile/planète , ou phare d'avion.

Suis toujours curieux de voir des simulations du ciel a 20h30 légales, côté Ouest et Est. Je vais essayer sur un vieux logiciel (type simple planiciel) en attendant mieux si quelqu'un a.

nablator

avatar
Administration
Administration
marcassite a écrit:Suis toujours curieux de voir des simulations du ciel a 20h30 légales, côté Ouest et Est. Je vais essayer sur un vieux logiciel (type simple planiciel) en attendant mieux si quelqu'un a.
Si je ne m'abuse Stellarium affiche l'heure légale française, UTC+2, soit 1h30 du 01/08/1995.
4 captures d'écran :
Nord - http://i64.servimg.com/u/f64/13/64/05/05/stella10.jpg
Est - http://i64.servimg.com/u/f64/13/64/05/05/stella11.jpg
Sud - http://i64.servimg.com/u/f64/13/64/05/05/stella12.jpg
Ouest - http://i64.servimg.com/u/f64/13/64/05/05/stella13.jpg

http://nabbed.unblog.fr/

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Nablator a écrit:Si je ne m'abuse Stellarium affiche l'heure légale française, UTC+2, soit 1h30 du 01/08/1995.

Apparemment non, il s'agit je pense de UTC+1.
Stellarium ne prend pas en compte la période de l'année (aujourd'hui pour nous UTC+2 en hiver), mais la période simulée, c-à-d le 1er Août donc UTC+1 seulement.

L'Argentine étant à ce moment là en hiver, c'est UTC-3 qu'il faut compter comme tu l'as fait.

Ducoup ca donne une carte du ciel une heure plus tôt:


Le vol AR 674 se dirigeait vers l'Est/la gauche. Jupiter est très haute, vers 57°.
Il y a Arcturus à 30° d'élévation sur la droite de l'appareil (Nord).



Dernière édition par Sebastien le 20.11.10 12:47, édité 1 fois


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Traduction de la page suivante terminée:
http://mitosdelmilenio.com.ar/ff1radio.htm


bar twr - aerolíneas, tour de contrôle.-
arg 674 - aerolíneas 674 à Tour de Bariloche, vous me recevez?
bar twr – bonsoir, poursuivez.-
arg 674 – Bien reçu, nous sommes à 48, cinquante milles „liberant“ 3 1 0 pour 200 et initialisation de la procédure.-
bar twr - bien, pour 100 continuez votre descente, 1 0 0, 1000 15 la pression, nous avons zéro degré, eh... avec 2 de sierra charlie à 3000 pieds. va a prévoir carte N°1 pour la piste 2 8, aides à la navigation normale, la piste est avec le frein numéro 5, bon, et avec 30 mètres de votre largeur et votre ...toute votre longueur c'est bon.-
arg 674 - parfait, nous descendons de 3 1 0 pour cent et revenons à la verticale pour initier la procédure.-
bar twr – restez á l'écoute , nous avons un groupe électrogène, on a eu une coupure de lumière momentanément.-
arg 674 – Oui bien reçu, merci
arg 674 - appareil qui appelle aerolinas 6 7 4.-
arg 674 – ai-je bien reçu la météo de Bariloche?
arg 674 - le Q A M de Bariloche est avec du vent de 2 7 0 18, est avec 2/8 de nuages à 4000 pieds pas plus, avec bonne visibilité, avait une coupure de courant mais tout est rentré dans l'ordre, température de 0 degré 1000 15.
bar twr – aerolíneas, Tour.-
arg 674 – continuez, aerolíneas bien recu, argentina 6 7 4.-
bar twr - ah! pardon, j'appelais votre compagnie, je vous disais que les lumières seront limités à une plate-forme restreinte, d'accord?
arg 674 - ok, merci.-
bar twr – Nous vous voyons vol 6 7 4.-
arg 674 - conforme Bariloche.-
bar twr – vous avez VOR et DME normal, non
arg 674 - affirmatif, 6 7 4.-
bar twr – Bloquez et commencez, ou rentrez vous en attente?

arg 674 – Nous nous prenons par la droite pour un retrait ultérieur par cent vingt si autorisé .-
bar twr – Autorisation et notifiez l'abandon de VOR.-
arg 674 – autorisé, revenons en quittant le VOR argentina 6 7 4.-
bar twr – 6 7 4, Bari.-
arg 674 – nous sommes là, continuez.-
bar twr - sí, excusez, eh..., me piden por favor eh..., les techniciens qui arriveront votre vol y en plateforme restent tous les passagers dans l'avion ainsi nous faisons le changement d'énergie de la ville a eh..., pour rétablir le courant à la normale.-
arg 674 – Nous garderons alors tous les passagers dans l'avion, une fois à la plateforme?.-
bar twr - correct, merci.-
arg 674 – Pour le moment on commence à partir pour la carte numero N° 1 pista 2 8 argentina 6 7 4 Bariloche.-
bar twr – je vous reçois argentina 6 7 4 le vent se maintient 2 70 20, restez attentif virage de procédure et 6 1000 400.-
arg 674 – retour au virage de procédure argentina 6 7 4.-
arg 674 - Bariloche argentina 6 7 4, vous avez un trafic annoncé en face de nous?

bar twr – pas en face, il y en a un à venir qui estime arriver dans 4 minutes par Limay.-
arg 674 – celui dont nous parlons... sommes a sept milles „libérant“ 7 500 et on a un trafic a notre gauche.-
bar twr – vous avez fait le pont, correct?
arg 674 – ca y est, à nos onze heures, alors il change de cap en ce moment.-
(Note de Heriberto Janosch : L'original est en majuscules "CHANGE DE CAP". C'est interprété comme "change".)
bar twr - ok bien reçu, l'autre trafic serait maintenant à 40 milles de Bariloche.-
arg 674 - ok.-
bar twr – C'est le vol GN que vous escuchó y le paso los datos de pista
arg 674 - ok.-
bar twr – une fois face à la balise, le voy a prender el balizamiento, pas avant d'accord?
arg 674 - ok, confirmé.-
gn 705 - bariloche, GN 7 0 5
bar twr – GN 7 0 5, Bari.-
gn 705 - Bariloche, Bariloche, 7 0 5 nous arrivons par Limay avec 1 6 0.-
bar twr – reçu GN 7 0 5 descente autorisée jusqu'au niveau de vol 1 1 0, 100 10 et Bariloche avec du vent 2 70 18 0 degré la température et Q N H 1000 15, avec 2 S C à trois mille pieds, allons voir pour la carte N°1 pour la piste 2 8, nous recevons mal.-
bar twr – restons à l'écoute 15 miles à l'extérieur pour instructions.-
gn 705 - Bariloche ...(illisible)
bar twr – GN 7 0 5 Bariloche, bien reçu, notifiez 15 miles à l'extérieur, descente pour 1 1 0 1000 15 le Q N H.-
gn 705 – 1 1 0, je notifierai 15 miles ...(illisible)
arg 674 - Bariloche argentina 6 7 4 virage de procédure.-
bar twr - recu 6 7 4 notifie alignement établi et la trajectoire de descente .-
arg 674 – je vais le faire argentina 6 7 4.-
gn 705 - Bariloche pour le 7 0 5, je répète le Q N H et au moment de quitter 1 6 0.-
bar twr – je recois mieux 7 0 5, bonsoir, 2 70 20 1000 15 le Q N H et pour 1 1 0.-
gn 705 – 1 1 0, au moment de quitter 1 6 0 et 1000 15 le Q N H.-
gn 705 - Bariloche GN 7 0 5.-
bar twr – 7 0 5 Bari.-
gn 705 – ca pourrait être une approche directe au I L S?
bar twr - reçu, vous êtes autorisés, pour 7000 pieds, j'ai un trafic en approche finale au 7 27 maintenant.-

gn 705 - 7 26 en final ok, donc je comprends descente autorisée pour 7000 pieds et j'utiliserai donc les I L S, 22 miles pour l'instant.-
bar twr – Quelle distance? confirmez?
gn 705 - 22.-
bar twr – vous me répétez la distance s'il vous plait?
gn 705 – à 22 miles.-
bar twr - 2 2, correct?
gn 705 - affirmatif.-
bar twr - reçu.-
arg 674 - argentina 6 7 4 intercepte balise onze miles et j'ai un trafic ici à ma droite.-
bar twr – je vous ai en vue, l'autre vol je ne le vois pas, eh...l'autre trafic est en train d'arriver par le 0 38 et est à 22 miles maintenant.-
arg 674 – nous sommes à 10 miles à l'interception de la balise et avec la piste en vue.-
bar twr - final et atterrissage autorisé, le vent du 2 8 0 degré 15 nœuds, 6 7 4.-
arg 674 – 6 7 4.-
bar twr – GN 7 0 5, bari.-
arg 674 - sí, nous avons un objet à la droite en formation avec nous et en plus nous voyons l'autre appareil, l'objet a deux lumières intermittentes brillantes... c'est... c'est... je sais pas, on dirait une soucoupe volante.-
bar twr – faites attention
gn 705 - Bariloche, GN 7 0 5.-
bar twr – 7 0 5 Bari, on écoute.-
-------------------------------------------------------------
Interruption d'enregistrement
La bande a continué de tourner quatre minutes sans rien enregistrer. Plus tard elle s'arrête)
-------------------------------------------------------------
bar twr – 6 7 4 confirme le commencement de la procédure, nous comprenons que vous êtes en approche 6 7 4, abandonne carte 1 pour la piste 2 8, lumière restaurée
arg 674 - copié, abandonnons pour la carte 1 2 8 le 6 7 4.-
bar twr - informe libérant 100, on vient encore de voir la lumière.-
arg 674 – nous voyons en ce moment le trafic[GN705?] qui est au 110, mais nous n'avons pas la lumière en vue .-
bar twr - bon, prêt, il était dans votre dos.-
bar twr – Vous abandonnez le VOR à l'instant, correct 6 7 4?
arg 674 - bon, en ce moment je quitte le VOR, nous commençons la procédure N°1 carte 2 8 en descente pour 6 400.-
bar twr - reçu, notifiez virage de procédure, 2 70 20.-
arg 674 - reçu, nous revenons.-
bar twr – GN 7 0 5 descendra pour 1 0 0, 100, restez en attente,-
gn 705 - reçu, a partir de ce moment nous quittons le 1 1 0 pour 1 0 0 et toujours en attente
bar twr - ok.-
arg 674 – virage de procédure, 6 7 4.-
bar twr - reçu, notifiez établissement de trajectoire de descente et balise 6 7 4.-
arg 674 – établi en I L S à nouveau 6 7 4.-
bar twr – et pour GN 7 0 5 son horaire estimée d'approche dera dans 2 minutes, à 0 0 0 4.-
gn 705 – 0 0 0 4, dans 2 minutes, reçu, nous sommes en attente avec niveau 100 dans la partie contrôlée temporairement.-
bar twr - ok...
arg 674 - 11 miles interrompant I L S avec la piste en vue argentina 6 7 4 Bariloche.-
bar twr - final et atterrissage autorisés 2 8 0 18, je vous informe bientôt.
arg 674 - ok.-
bar twr - 7 0 5 est autorisé à initier la carte une pour la piste 2 8, notifiez l'abandon du VOR.-
gn 705 - recu, carte N°1 pour la piste 2 8, je notifierai l'abandon du VOR.-
gn 705 – blocage du VOR le 7 0 5 entamons la procédure.-
bar twr - notifiez en virage de procédure 7 0 5 le Q N H 1000 15 virgule 3 et le vent 2 70 maintenant 2 80 20 nœuds.-
gn 705 - reçu, notifierons en virage de procédure, 1000 15 virgule 3 le N Q H.-
bar twr - 2 8 0 26.-
arg 674 - copié.-
bar twr - 2 80 26.-
gn 705 - Bariloche GN 7 0 5 en virage de procédure.-
bar twr - reçu, établi en trajectoire de descente et balise 7 0 5.-
gn 705 - établis en trajectoire de descente et balise 0 5[sic].-
bar twr - argentina 6 7 4 votre arrivée 0 9, première à votre droite.-
arg 674 - 6 7 4, copié, première à droite.-
bar twr - avec précaution en plateforme 6 7 4, avec le signaleur en vue, fréquence.-
arg 674 - 6 7 4.-
gn 705 - Bariloche le GN 7 0 5 à la balise et dans le plan de faisceau
bar twr - reçu, notifiez dans le O M.-
["oscar mike" = OM o outer marker, marca externa del I L S]
gn 705 – je répondrai O M.-
bar twr – autorisation d'atterrissage, 2 8 0 16.-
gn 705 - 2 8 0 16 en M, O M le 7 0 5 pour l'instant.-
bar twr - ok, reçu.-
gn 705 - train sorti et verrouillé .-
bar twr – vous dormez ici 7 0 5?
gn 705 - non, nous avons un patient en charge, c'est une..., sanitaire, et nous continuons à Buenos Aires, l'aéroport.-
bar twr - reçu.-
bar twr – maintenant l'ambulance est ici, November[GN705?].-
gn 705 - reçu, merci.-
bar twr - GN 7 0 5 votre arrivée 1 8,
restez sur a piste jusqu'à une voie après la plateforme.-
gn 705 – par la voir une après la plateforme, reçu.-
bar twr – à votre droite maintenant, attention, vous avez la piste en vue?
gn 705 - affirmatif.-
bar twr - ok.-
bar twr – attention il y a des portions gelées 7 0 5.
gn 705 - ...(illisible)
bar twr – continuez en face, la position de stationnement
numéro 2 face à la manche à air 1, en bas de la tour ...
(ilegible)
gn 705 - ok.-
bar twr - ... (illisible)
gn 705 - ... (illisible)
bar twr – commencez maintenant un virage a votre gauche
gn 705 - 5.-
bar twr – plus à votre gauche, maintenant en face... un peu plus en avant pour qu'on y soit ... (illisible) parfait 7 0 5, fréquence, au revoir.-
gn 705 - merci.-


Ça me parait forcément moins spectaculaire que lu sur les sites ufos.
Cependant, manquent quand même 4 minutes, les plus intéressantes évidemment.

Pardon pour les passages "abstraits", mais je ne connais pas le jargon aéronautique français ni argentin!


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Sebastien a écrit:[Apparemment non, il s'agit je pense de UTC+1.
Stellarium ne prend pas en compte la période de l'année (aujourd'hui pour nous UTC+2 en hiver), mais la période simulée, c-à-d le 1er Août donc UTC+1 seulement.
Si si, il en prend compte. Je viens de faire le test à l'instant, en prenant le coucher de Soleil à Soissons le 20 juin et aujourd'hui, le 20 novembre.
A Soissons, en heure légale, le Soleil se couche le 20 juin aux environs de 22h00 (21h58 plus exactement). Effectivement, sur Stellarium, j'ai un Soleil à 0° de hauteur (donc au coucher) à 22h00.
Le 20 novembre, le Soleil se couche à 17h00, heure légale. Toujours pareil, avec Stellarium, le Soleil est à 0°.
Or, le 20 juin, nous sommes en TU+2, et le 20 novembre en TU+1. Stellarium a donc logiquement fait la conversion.
C'est pour les cas datant d'avant 1996, fin septembre et en octobre, qu'il faut se méfier : Stellarium tient compte des changements d'heure, mais avec le système actuel (alors que jusqu'en 1995, le passage à l'heure d'hiver avait lieu le dernier dimanche... de septembre !).

Après, il faut voir les différentes versions de Stellarium utilisées (perso, j'utilise la 0.10.5). Peut-être y a-t-il des surprises. Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
C'est sûr qu'on est loin de :
L'INCIDENT DANS LA PRESSE:

Un ovni sème une dangereuse pagaille sur un aéroport du Sud Argentin

Le pilote d'un avion de ligne a dû faire une manœuvre désespérée pour ne pas entrer en collision avec une "soucoupe volante". Au même moment, une coupure de courant se produisait dans la ville de San Carlos de Bariloche.

Une "soucoupe volante" de couleur blanche, se déplaçant "à grande vitesse en défiant les lois de la physique", a perturbé pendant une quinzaine de minutes, dans la nuit de lundi à mardi, le trafic de l'aéroport de San Carlos de Bariloche, à 1800 km au sud-ouest de Buenos Aires, a-t-on appris mardi selon une dizaine de témoins oculaires.

Tout à débuté lundi à 1h30, heure suisse, alors que le vol 674 d'Areolinas Argentinas, en provenance de Buenos Aires avec 102 passagers et 3 membres d'équipage, terminait ses manœuvres d'approche pour se poser sur la piste de Bariloche, une station de sport d'hiver à la mode dans les premiers contreforts de la cordillère des Andes.

"Le pilote de l'avion a dû faire une manœuvre désespérée pour ne pas entrer en collision avec un objet volant non identifié (OVNI)", affirment plusieurs membres des forces aériennes militaires argentins. Des témoignages qui sont confirmés par le Major Jorge Oviedo qui, lui aussi, "a vu un OVNI", et selon lequel "au même moment, une coupure de courant s'est produite dans toute la ville et les appareils de mesure de l'aéroport sont devenus fous". Plusieurs habitants déclarent, eux aussi, avoir aperçu l'OVNI, juste avant la coupure de courant.

"Quand nous nous trouvions à 15 minutes de vol de Bariloche, la tour de contrôle nous a autorisé normalement à entamer nos manœuvres d'approche aux instruments et je suis descendu de 12 000 à 3000 pieds", explique le pilote, Jorge Polanco.

"Au moment où j'entamais la dernière descente, j'ai soudain vu en face de l'avion une lumière blanche qui venait directement sur nous à toute vitesse, avant de s'arrêter d'un coup à une centaine de mètres. Quand j'ai repris les manœuvres, l'objet a fait un tour bizarre pour accompagner notre virage de descente et rester en parallèle à une centaine de mètres", explique-t-il.

"Mon avion fonctionnait normalement mais, au bout d'un moment, la soucoupe, de la taille d'un avion de ligne, a changé de couleur, deux lumières vertes apparaissant aux extrémités avec une orange dans le centre qui s'allumait par intermittence", poursuit le pilote.

"Au moment où j’amorçais ma dernière approche, les lumières de la piste et de l'aéroport se sont éteintes d'un coup. J'ai dû remonter à 3000 pieds, en faisant une "manœuvre de fuite", toujours accompagné par l'OVNI qui, lui, est remonté à une vitesse surnaturelle. Je n'en croyais pas mes yeux et j'étais très préoccupé, comme mes deux équipiers", ajoute encore Polanco, selon lequel cet OVNI "ne se déplaçait pas selon les lois physiques et naturelles connues".

"Quand la lumière est revenue au sol et que j'ai recommencé ma descente, l'OVNI a alors disparu à grande vitesse en direction du Cerro Otto" (une montagne de la région), conclu le pilote qui, une fois au sol, reconnaît avoir dû rester "5 minutes dans la cabine le cœur au bord des lèvres".

Une enquête a été ouverte pour essayer de déterminer la provenance du mystérieux objet.

http://www.ufologie.net/htm/bariloche95f.htm


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Après vérifications sur Calsky, je peux confirmer que les captures faites par Nablator sont bonnes ! Smile
Calsky donne Jupiter à 66° de hauteur, à l'azimut 33°, comme ce qu'indique la vue Nord.

Merci beaucoup Sebastien pour la traduction ! cheers


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Bob Rekin a écrit:Si si

Oui, c'est ce que je dis. Stellarium prend l'UTC+ de l'époque simulée. Dans ton cas de Soisson Juin/Novembre, tu n'as eu à compenser aucun décalage >>> Stellarium "se met" dans l'UTC+X de l'époque simulée. Et comme on est en France, rien ne change.

En revanche, pour Bariloche, 31 Juillet 1995 20:30 HL (UTC-3 hiver) il faut considérer pour la France UTC+1 (été). Ce qui donne 4 heures de différence sur la carte du ciel que j'ai postée. (0:30 d'alors Heure d'été francaise)

J'utilise la 0.10.0
Testé avec Socorro 19:00HL au coucher de soleil. Very Happy


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bizarre... Avec Calsky, en heure argentine, j'obtiens les mêmes résultats que Nablator. scratch


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Nablator a pris l'UTC du 20 novembre 2010 soit +2.
Or il aurait fallu prendre UTC+1 (1 Aout 1995).
C'est tout comme si l'UTC de là-bas fut en réalité -2. Or seul l'état de San Luis fait ce changement. San-Carlo-de-Bariloche est dans le Rio negro.

Mais peut-être qu'en 1995.... il y avait ce changement d'heure??!

Il va falloir faire l'histoire de l'heure légale partout??? Sad

Bob Rekin a écrit:Merci beaucoup Sebastien
De nadaDe rien!


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Nemrod34 a écrit:C'est sûr qu'on est loin de :

Oui, Marcassite le pressentait, et moi aussi à la traduction...

Cette enjolivement journalistique trouve un exemple actuel dans la presse, avec le journal TZ qui publiait les propos violent de Mika Hakkinen à contre M.Schumacher:

TZ a écrit:« Michael est pour moi un ex-héros tragique. Je me demande pourquoi diable il est revenu dans un cockpit »
« c’est l’homme le plus titré du sport automobile qui conduit maintenant dans le peloton et qui a failli perdre la vie après une faute ridicule »
« Quelle tragédie cela aurait été pour les Allemands, le jour du triomphe de Vettel (…) Selon moi il est petit à petit en train de défaire ce qui a fait sa légende ».
« Après trois ans d’inactivité, je suis moi-même retourné dans un cockpit mais en DTM, pour Mercedes. Et j’ai bien dû reconnaitre que même pour un champion du monde de Formule 1, aucun cadeau n’est fait aux anciens »
« Nous n’avons jamais été des amis proches car il m’est toujours apparu comme un peu arrogant. »

En fait, Hakkinen a fait faire un démenti au journal, qui s'est ducoup séparé du personnel impliqué...

http://www.leblogauto.com/2010/11/hakkinen-nest-pas-tendre-avec-schumacher.html

Comment peut-on inventer toutes ces répliques ex nihilo et les publier??


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Bob Rekin a écrit:Bizarre... Avec Calsky, en heure argentine, j'obtiens les mêmes résultats que Nablator. scratch

Ca y est j'ai trouvé. L'argentine a tourné à l'UTC-4 entre 1993 et 2007. C'était ca le problème.

Wiki a écrit:Par la suite, pour des périodes de plusieurs Argentine a cessé d'utiliser l'heure d'été, ayant un équivalent Heure officielle d'avoir une heure d'été toute l'année que leur fuseau horaire officiel a été UTC-4. La dernière de ces périodes a été de 1993 à 2007
http://es.wikipedia.org/wiki/Hora_oficial_argentina

Ducoup ca donne la même carte que Nab et Callsky!



Dernière édition par Sebastien le 20.11.10 18:34, édité 1 fois


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bravo ! cheers

C'est vraiment pas simple ces histoires de changement d'heure, avec une complication en plus ici : l'Argentine étant dans l'hémisphère Sud, les saisons sont inversées, et les heures d'été/d'hiver également.
D'une façon plus générale, aller dans l'Hémisphère Sud au moment de Noël est très dépaysant : voir des décorations de Noël au Cap en plein été austral, ou des sapins de Noël au Swaziland (si si, ce pays existe !) où les températures sont de 28°C à l'ombre, c'est vraiment très, très bizarre ! 8)


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum