UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » BOLIDES, METEORITES ET "RENTREES ATMOSPHERIQUES" » perception de sifflement au passage d'un météore

perception de sifflement au passage d'un météore

Aller à la page : Précédent  1, 2

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Jeansériel

avatar
...J'ai fait des mesures relativement au rayonnement électromagnétique et les étoiles filantes. Pas eu beaucoup de temps afin de me préparer...trop de boulot ...

Equipement: Analyseur de spectre portable BK Precison 2650 50 KHz à 3.3 GHz...sans possibilité de mémoriser le signal sans ordinateur. Le hold fonctionne uniquement pour les signaux présents en permanence.

Antennes basses fréquences BAZ HFA3 (15kHz à 75KHz) et (70 KHz à 300 KHz).

Poste de radio LW (montage de mon cru sur plaque d'expérimentation, une bobine ferrite ondes longues couplée sur un filtre large bande à ampli-op avec sortie casque).
Les étoiles filantes se signalent par des parasites transmis par le casque. Elles sont visibles sur l'analyseur de spectre du moment que je les entends dans le casque sinon...pas évident...petite perturbation qui pourrait tout autant provenir d'un phénomène du à des parasites générés par des arcs électriques...






Peut faire mieux...Analyseur Rhode et Schwarz avec mémoire et FFT.

Je vous donne rendez-vous en novembre.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Super! Mais quel est le but déjà? Si c'est de pister les bruits électrophoniques, audibles sans appareillage, il faut penser à tendre l'oreille parallèlement à l'analyse des signaux EM?


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Jeansériel

avatar
L'idée est de démontrer que les étoiles filantes engendrent un rayonnement électromagnétique qui stimulerait, peut-être, le nerf auditif...De la même manière que des hyperfréquences modulées en basse fréquences sont audibles, enfin perçues comme telles.
Un gros travail reste à faire...
Bonne soirée

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Une très intéressante étude des témoignages à lire ici en anglais :
https://www.researchgate.net/pub.lication/1928350_Global_Electrophonic_Fireball_Survey_a_review_of_witness_reports_-_I

Ce que j'en retire :
1/ La fréquence de perception augmente avec la hauteur angulaire estimée.
2/ Plus souvent perçu pour une trajectoire inclinée entre 0 et 30° sur l'horizon
3/ Il n'y a aucun lien avec l'azimut, la magnitude, les ondes VLF captées, la fragmentation, la vitesse estimée
4/ une variabilité impressionnante des sons perçus : sifflement, bourdonnement, whuss, whoosh, zing, biberon, sjhh, pchiu, vapeur s'échappant de la cuisinière, sss, swishing, voom, sifflement aigu, chuchotement, sheewu, bruissement, craquage, bois, arc électrique, fffftt, grésillement,bruit blanc, ampoule secouant avec filament cassé, zzz, feux d'artifice,friture bacon, tzz, mousse déchirée, comme statique, allumette allumée, palpitant,
beurre dans une casserole chaude, métal chaud dans l'eau, cartes de crédit, glace se brisant, volant électrique, pop, thwuck, tic, boom, whump, clap, kweik.
71% des sons sont lisses/smooth et de faible intensité.

5/ A ce zoo sonore s'ajoute des comparaisons descriptives intéressantes qui évoquent l'idée d'un _frottement_ : "un bruissement velouté soyeux comme une dame qui marche dans une robe plissée où le tissu se frotte contre lui-même"

6/ Quelques rares cas d'odeurs (sulfureuse ou ozone) sont connus sans pour autant qu'il y ait chute de météorite.

7/ Très rares cas de bruits perçus juste avant ou motivant le regard vers un météore (cas vécu par GMH). => 2 cas sur 100.

Bref tout ceci semble aller dans le sens de facteurs non pas liés au météore (et à sa physique) mais à l'observateur (variation interindividuelle) d'autant que dans un groupe observnat le même météore certains les perçoivent d'autres non.

Je pense à trois causes banales possibles :
1/ les synesthésies visuelle>audio. Diverses études ont démontré cet effet. Notamment que la vision de flash simples peut provoquer chez certaines personnes des perceptions illusoires de sons inexistants (je mettrai des liens instructifs sur ce passionnant effet visu>audio dans un prochain post)

2/ La position de l'observateur : je ne serai guère étonné qu'une étude stats sur ce sujet aboutisse à ce que les observateurs debout et tête relevée vers l'arrière (hauteur angulaire du météore) entendent plus fréquemment ces bruits que ceux qui sont allongés et tête immobile...
Lorsque l'on suit du regard un météore la tête pivote et des frottements se produisent. Ceux ci sont perceptibles dans un endroit silencieux ou lorsque l'on est aux aguets. Frottement de nos vertèbres cervicales (je l'entends bien si j'y prête attention), frottement des cheveux de la nuque (ou bonnet de laine) sur le col d'une veste. Essayez dans un endroit calme et sans météore avec différents vêtements, tête relevée à plus de 45° et tournant de gàd ou dàg lentement ou rapidement...

3/ Bruits liés aux mimiques faciales de surprise :
a/ bouche bée ou ouverte => bruit articulaire de la machoire -parfois associé à un "pop ou crac" comme lors de l'inclinaison brusque des cervicales.
b/ ceux qui comme moi peuvent faire bouger leurs oreilles volontairement peuvent aussi entendre un bruit musculaire très particulier "wouuchh", parfois suivi d'un pop discret à la fin si j'ai mes lunettes (bruit du cartilage?). Or c'est un réflexe naturel (instinctif animalier) de bouger ses oreilles quand on oberve quelque chose qui nous surprend. 20% de la population peut faire bouger ses oreilles, certains n'en sont pas conscients.
c/ frottement des poils de l'oreille qui provoque une sorte de crépitement ou grésillement. Essayez en frôlant doucement le bord extérieur avec la main, un bonnet, un tissu. C'est net mais on y fait rarement attention !

AMHA la proba va plus vers des sons mécaniques ou illusoires qu'électrophoniques ou électromagnétiques.

oncle dom

avatar

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:O.D tu me coupes l'herbe sous le pied, ça faisait partie des liens que je voulais mettre sur les synesthésies audio/visu (VEAR):
Bon, alors voici un lien auquel tu n'a surement pas pensé Wink
http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/sirius/sirius.htm#avienus

http://oncle-dom.fr/index.htm

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum