UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » Pourquoi il est très probable que nous soyons les seuls êtres intelligents de la galaxie

Pourquoi il est très probable que nous soyons les seuls êtres intelligents de la galaxie

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Je n'adhère toujours çà cette équation tellement pleine d'inconnus que ça en est ridicule, de plus il faudrait rajouter des inconnus :
- Lunes.
- Planètes naines.
- Gros astéroïdes (pourquoi pas ?).

https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/25/pourquoi-il-est-tres-probable-que-nous-soyons-les-seuls-etres-intelligents-de-la-galaxie_a_23467110/?utm_hp_ref=fr-homepage


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

oncle dom

avatar
NEMROD34 a écrit:Je n'adhère toujours çà cette équation tellement pleine d'inconnus que ça en est ridicule, de plus il faudrait rajouter des inconnus :
- Lunes.
- Planètes naines.
- Gros astéroïdes (pourquoi pas ?).

https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/25/pourquoi-il-est-tres-probable-que-nous-soyons-les-seuls-etres-intelligents-de-la-galaxie_a_23467110/?utm_hp_ref=fr-homepage
Surtout, cette notion est basée sur la simultanéité, or avec la finitude de la vitesse de la lumière (démontrée depuis 1676), la simultanéité n'a plus aucun sens. De l'autre coté de la galaxie, il y a bien 50 000 ans d'écart, et si on admet une fourchette de 5 milliards d'années pour la formation de systèmes stellaires analogues au notre, une durée de vie de quelques milliers d'années pour une civilisation technologique (et c'est optimiste), ainsi qu'une faible probabilité pour que les conditions d'habitabilité se maintiennent plusieurs milliards d'années sans cataclysme majeur remettant l'évolution à zéro, on mesure l'imprudence qu'il y a à spéculer sur la simultanéité de deux civilisations technologiques. C'est non seulement très improbable, mais aussi impossible à mettre en évidence.

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


"Pour les auteurs de l'étude, leurs travaux montrent que le paradoxe de Fermi "apporte seulement de faibles preuves pour deviner si nous courrons vers l'extinction ou si les communications ou le voyage interstellaires sont impossibles. Nos observations augmentent plutôt notre croyance que la vie est quelque chose de rare". Une réponse un peu déprimante, mais en même temps optimiste face aux grands dangers qui guettent l'humanité, à l'instar du réchauffement climatique. Un peu paradoxal."


Pour moi, comme Nemrod le souligne, il y a trop d'inconnues pour trancher ces questions.

On sait seulement évaluer le nombre d'exoterres à environ 200 milliards, avec en moyenne deux planètes habitables par étoile.

"les chercheurs de l'Australian National University (ANU) estiment désormais que les planètes "habitables" de notre galaxie pourrait désormais se compter en centaines de milliards."

Le nombre estimé de planètes "habitables" dans notre galaxie devient vertigineux

Des centaines de milliards de planètes habitables dans la Galaxie, et une seule, la Terre, aurait vu la vie "intelligente" apparaître ?

Pour moi, c'est peu crédible et même tout bonnement impossible.
C'est comme si, sur des centaines de milliards d'arbres fruitiers, un seul aurait donné des fruits !

Qu'avons nous exploré, jusqu'à présent : La Terre, la Lune, et quelques pourcents de Mars, c'est à dire même pas l'équivalent d'un grain de sable dans toute la Galaxie.

L'étendue de nos connaissances se limite donc à la Terre, la Lune et un petit peu Mars.
Maintenant il faut comparer avec l'étendue de ce que nous ignorons, c'est à dire le reste de la Galaxie...

Et les humains seraient les seuls êtres "intelligents" de la Galaxie, excusez du peu !!

J'ai bien pris soin de placer le mot "intelligence" entre guillemets parce que si l'on considère, entre autres, la capacité de l'espèce humaine à détruire son environnement, le mot "intelligence" me semble plutôt prétentieux.

En ce qui me concerne, je pense exactement l'inverse des auteurs de l'étude, à savoir que les intelligences dans la Galaxie sont innombrables, et que l'"intelligence" humaine y occupe une place au pire insignifiante, ou au mieux très moyenne, donc pas trop de quoi se glorifier.

Ceci dit, les auteurs ont raison de souligner que, si les communications ou le voyage interstellaire sont impossibles, le triste sort de l'Humanité sera de s'éteindre sur sa planète sans espoir de s'en échapper.

Je ne vois pas pourquoi la réponse des auteurs de l'étude devrait nous rendre optimistes face "aux grands dangers qui guettent l'humanité".

L'humanité aurait plus de "chances" de s'en sortir si elle est seule dans l'Univers ?

Je ne saisis pas bien ce raisonnement là.

Patrice

avatar
Administration
Administration
Silver
Je ne vois pas pourquoi la réponse des auteurs de l'étude devrait nous rendre optimistes face "aux grands dangers qui guettent l'humanité".

C'est oublié des dangers, hautement plus probable, qui guettent la Terre (pollution, disparition des ressources ou , plus inquiétant, astéroïdes venant percuter notre belle planète...). Optimistes ? Oui toujours sinon la vie n'a pas vraiment de sens d'être vécue, mais lucide aussi.

Quant à la vie dans la galaxie ?  ("Les galaxies" dirais-je) Sa possibilité est (pour moi) fort haute. Intelligente , C'est probable !
Un échange entre nous et une autre civilisation ? Je n'y crois pas en revanche. (les raisons sont données par mon Oncle par exemple)



Dernière édition par Patrice le 29.06.18 10:33, édité 1 fois

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

oncle dom

avatar
Patrice a écrit:C'est oublié des dangers, hautement plus probable, qui guettent la Terre (pollution, disparition des ressources ou , plus inquiétant, astéroïdes venant percuter notre belle planète...).
C'est ce que j'expliquais dans Les catastrophes célestes qui menacent la Terre, Science & Vie Hors série n°144, septembre 1983, p. 120
Je faisais remarquer que à danger égal, les catastrophes d'origine célestes étaient moins fréquentes que les catastrophes purement terrestres, et moins dangereuses à fréquence égale.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Patrice

avatar
Administration
Administration
Tu peux poster l'article mon Oncle ? Missi !

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

oncle dom

avatar
Patrice a écrit:Tu peux poster l'article mon Oncle ? Missi !
Voila, voila

https://www.cjoint.com/c/HFDtG4JK65b

L'article a un peu vieilli (les références datent de 1980) mais pas sur tout. J'avais du prendre 60 pages de notes pour l'écrire.

Notez que les problèmes purement terrestres sont étudiés dans les autres articles de ce numéro.

Je mentionne ici un petit gag, que je suis maintenant le seul à connaitre: L'article suivant, les océans à l'assaut des continents, est de Michel Rouzé. Il y traite des conséquences de la montée des océans. J'avais calculé à cette occasion que pour faire fondre la calotte antarctique en l'espace de trois mois, il faudrait recouvrir l'antarctique de cendre noires, et faire passer la température terrestre à environ 600 K, soit 327 °C, auquel cas nous aurions tous été rôtis avant d'être noyé.
Le gag, c'est que Michel Rouzé croyait que la fonte de la banquise arctique augmenterait le niveau des océans. J'ai eu beau lui expliquer, lui présenter une expérience de pensée, il a refuser de comprendre. C'est finalement en en parlant avec un scientifique patenté, qui était pour lui une autorité, qu'il a accepté mon idée, et qu'il m'a finalement remercié de lui avoir éviter d'écrire une bêtise.

http://oncle-dom.fr/index.htm

hal9000

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit: si on admet une fourchette de 5 milliards d'années pour la formation de systèmes stellaires analogues au notre, une durée de vie de quelques milliers d'années pour une civilisation technologique (et c'est optimiste) ...
C’est très péremptoire... Et il suffit qu’une seule ait survécu quelques centaines de milliers d’années pour que la Galaxie soit entièrement colonisée...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

oncle dom

avatar
hal9000 a écrit:C’est très péremptoire... Et il suffit qu’une seule ait survécu quelques centaines de milliers d’années pour que la Galaxie soit entièrement colonisée...
C'est la vieille théorie de Tipler, 100% anthropocentrique... et très péremptoire.
A ce compte là, il suffit que Dieu existe pour que tout l'univers soit habité.

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


hal9000 a écrit:
oncle dom a écrit: si on admet une fourchette de 5 milliards d'années pour la formation de systèmes stellaires analogues au notre, une durée de vie de quelques milliers d'années pour une civilisation technologique (et c'est optimiste) ...
C’est très péremptoire... Et il suffit qu’une seule ait survécu quelques centaines de milliers d’années pour que la Galaxie soit entièrement colonisée...

C'est logique en effet.
Cependant, pour ma part, je suis dubitatif sur ce concept de "colonisation" à l'échelle de la Galaxie.

Certes, c'est ce qu'il s'est passé sur Terre, où la civilisation occidentale plus avancée sur les plans scientifiques et techniques a pu coloniser sans difficultés d'autres civilisations plus primitives, j'entends par là plus proches de l'état originel de l'Homme, sans aucune connotation péjorative bien entendu.

Parmi les motifs de la colonisation Terrienne, il y avait l'exploitation des peuples nouvellement soumis.

J'imagine que les éventuelles civilisations extraterrestres capables de développer les sciences et techniques nécessaires à l'exploration interplanétaire n'ont aucun intérêt à "coloniser" la Galaxie au sens où nous l'entendons.

En outre, une civilisation ne peut pas matériellement coloniser des planètes déjà habitées par une autre civilisation de niveau égal ou supérieur, à moins de déclencher une guerre dont elle risque de ne pas sortir vainqueur.

Coloniser et soumettre des civilisations moins évoluées, ce n'est pas non plus très intéressant, quand la notion de main d'oeuvre et d'esclavage a complètement disparu et que l'on peut disposer à profusion de toutes les ressources énergétiques et les matières que l'on désire.
En outre, sur le plan éthique, ce serait plus que contestable, dans la mesure où cela reviendrait à démolir toutes les civilisations moins évoluées que la sienne.

Après l'élimination des cas exposés ci-dessus, il reste la colonisation de planètes qui ne sont pas habitées par des espèces intelligentes.

Dans la Galaxie, il doit exister, comme sur Terre, des rapports de force entre diverses civilisations d'évolutions comparables.

Notre monde terrestre, pourtant si minuscule au regard de la Galaxie, ne sera pas resté bipolaire très longtemps, il est aujourd'hui multipolaire.

J'imagine donc qu'il en est de même, à plus forte raison, dans la Galaxie, et que cela permet un équilibre.

L'Humanité n'a pas encore atteint le niveau de conscience nécessaire pour appréhender tout cela, trop occupée qu'elle est  à détruire sa planète, pour le plus grand bonheur de la finance internationale...

Et ce n'est pas prêt de finir, puisqu'elle a une dette colossale à rembourser, quelque chose comme 237 000 milliards de dollars, soit 324 % du PIB mondial.

Une dette qui va devenir de plus en plus lourde,puisque la FED remonte ses taux d'intérêt, la BCE envisage de l'imiter, et peut être d'autres banques centrales.

Mais ne nous plaignons pas, nous vivons dans le "meilleur des mondes possibles", dixit Leibniz et le docteur Pangloss !

L.J. Silver


Sur le principe anthropique "superfort" :


"Certains tenants du principe anthropique (notamment Jean Staune) ont développé deux arguments (celui-ci et le suivant) en faveur d’un principe anthropique « superfort ».

Ce principe consiste à dire que non seulement l’univers est adapté à l’existence des observateurs que nous sommes, mais aussi à l’existence d’observateurs beaucoup plus intelligents et avancés que nous.

Ainsi, si un Créateur existe et a créé l’univers, il a mis des « sécurités » empêchant les observateurs avancés que nous serons dans quelques millions d’années de détruire l’univers par leurs expérimentations.
"

Principe anthropique

oncle dom

avatar
L.J. Silver a écrit:Sur le principe anthropique "superfort" :
Ainsi, si un Créateur existe et a créé l’univers, il a mis des « sécurités » empêchant les observateurs avancés que nous serons dans quelques millions d’années de détruire l’univers par leurs expérimentations.[/i]"
Principe anthropique
C'est cela... ouiii...
Et si ma tante avait des roues, elle serait une voiture.
http://oncle-dom.fr/idees/anthropique/anthropique.htm

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
C'est un des éléments du problème de la conservation des conditions d'habitabilité.
Su terre, nous avons eu la chance que, malgré des épisodes "durs", avec des conditions draconiennes, la vie n'a jamais été anéantie. Tout au plus, des épisodes "durs" ont ils favorisé la prolifération d'espèces mieux adaptées.
Mais un gros sursaut gamma ne laisserait subsister que la vie océanique, voire pélagique, et nous ramènerait des centaines de millions d'années en arrière.
Pire, une augmentation brusque  de la température de notre étoile volatiliserait les océans en détruisant toute vie.
Le problème de la conservation des conditions d'habitabilité est donc très important, mais semble-t-il, négligé par les rêveurs.

http://oncle-dom.fr/index.htm

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
L'hypothèse du sursaut gamma fut évoquée pour les deux extinctions du permien ou de l'ordovicien (445 millions d'années):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_Permien-Trias#cite_note-18

https://news.nationalgeographic.com/news/2009/04/090403-gamma-ray-extinction.html

L'ordovicien alors: https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_de_l%27Ordovicien-Silurien
Wikipédia a écrit:Une théorie propose que la Terre ait été frappée par un sursaut gamma issu d'une supernova. Cette irradiation aurait alors provoqué des changements dans l'atmosphère, entraînant une dégradation de la couche d'ozone et un assombrissement global de forte ampleur, cause de la glaciation. Cette théorie ne retient que peu de soutiens dans la communauté scientifique, mais elle a été popularisée par des émissions de vulgarisation comme Animal Armageddon. Le principal obstacle à l'acceptation de cette théorie est la difficulté à la prouver, les traces de la supernova ayant depuis longtemps disparu.
https://en.wikipedia.org/wiki/Ordovician–Silurian_extinction_events#Gamma-ray_burst_hypothesis
Gamma-ray burst hypothesis[edit]
Some scientists have suggested that the initial extinctions could have been caused by a gamma-ray burst originating from a hypernova within 6,000 light-years of Earth (in a nearby arm of the Milky Way galaxy). A ten-second burst would have stripped the Earth's atmosphere of half of its ozone almost immediately, exposing surface-dwelling organisms, including those responsible for planetary photosynthesis, to high levels of extreme ultraviolet radiation. Although the hypothesis is consistent with patterns at the onset of extinction, there is no unambiguous evidence that such a nearby gamma-ray burst ever happened.

donc une super-nova à 6000 années lumières: "animal armaggedon, épisode n°1".


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

nablator

avatar
Administration
Administration
Il n'y a pas que les sursauts gamma.

Les naines rouges sont plus petites, moins massives et plus faibles que les étoiles de type Soleil. Elles ont en revanche une durée de vie beaucoup plus longue et sont très nombreuses dans la Galaxie. Ainsi, les astronomes s’intéressent de plus en plus à elles, la vie ayant la possibilité de s’y développer sur plusieurs milliards d’années. Mais les naines rouges ont un problème : elles sont terriblement instables, projetant dans leur entourage de gigantesques éruptions stellaires. Et selon une nouvelle étude réalisée par une équipe internationale de scientifiques, Proxima Centauri aurait projeté il y a quelques jours l’une de ces rafales – qui s’est révélée être destructrice.
https://sciencepost.fr/2018/04/sil-y-avait-de-la-vie-sur-proxima-b-elle-vient-probablement-de-bruler/

http://nabbed.unblog.fr/

lhommealacigarette

avatar
BONJOUR


Ce que l'on sait par contre c'est que le corps humain est adapté à la planète dans l'espace c'est une catastrophe au niveau biologique !

On enlève un peu de gravité le corps se déglingue, on en rajoute le corps se fatigue très rapidement.


quid des enfants qui naîtront dans l'espace ou sur Mars? ils n'auront plus rien d'humain après plusieurs générations, (sous l’influence de la sélection naturelle et l'adaptation à l'environnement)

http://www.defense.gouv.fr

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Lire https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Trilogie_de_Mars, la visite de Nirgal sur terre est un exemple.
Ou voir l'excellente série "the expense".
C'est de la sf mais c'est bien science fiction extrapolation.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

lhommealacigarette

avatar
ah je ne connais pas merci de l'info

the expense je crois que mon neveu l'a visionné une ou deux fois il m'en avait parlé, moi perso je suis plus SF old school des années 40/50.


Il y'a un article du huffingtonpost qui mentionne cela

https://www.huffingtonpost.fr/2016/04/26/tchernobyl-animaux-plantes-mutants-accident-nucleaire_n_9772770.html

L'exemple des bactéries

Si on veut chercher un possible mutant, il faut se détourner des fantasmes et regarder des organismes très petits, les bactéries. Le scientifique a réalisé il y a quelques années une étude sur des bactéries provenant de plumes d'hirondelles vivant près de Tchernobyl. Ils ont récolté des bactéries provenant de zones faiblement, moyennement et fortement irradiées, puis les ont laissées se développer en laboratoire, génération après génération.

Après un temps suffisamment long, ils ont exposé ces bactéries à une source de radiation extrême. Si celles provenant d'une zone faiblement irradiée n'a logiquement pas survécu, les bactéries de la zone très irradiée non plus. Seule celle exposée à des niveaux intermédiaires a survécu. Pourquoi? Une des explications possibles, selon Anders Moller:

"Il est dur de survivre pour les bactéries provenant de zones à radiations très élevées, car à chaque génération, elles meurent presque toutes. Alors qu'à des niveaux intermédiaires, les bactéries peuvent survivre en gardant leur mutation, donc après beaucoup de génération, on peut imaginer qu'elles accumulent des mutations bénéfiques pour ce milieu."




est ce que Mars peut être qualifié d'environnement très irradié ou moyennement irradié ? on est pas des scorpions ou des tardigrades



Dernière édition par lhommealacigarette le 14.09.18 17:57, édité 1 fois

http://www.defense.gouv.fr

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Là il te faut vraiment voir "The expense" je veux pas pas spoiler mais tu vas aimer....


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum