UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Vague Belge : Document Renaud en ligne (sujet de GMH)

Vague Belge : Document Renaud en ligne (sujet de GMH)

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 18 sur 18]

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Non moi je parlais de trois gendarmes en patrouille qui observent un triangle type, une église pas loin je crois.
D'où l'intérêt d'être un peu plus précis.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

nablator

avatar
Administration
Administration
NEMROD34 a écrit:Non moi je parlais de trois gendarmes en patrouille qui observent un triangle type, une église pas loin je crois.
D'où l'intérêt d'être un peu plus précis.
Eupen 29/11/1989 ? Non, Efflux01 nous parle de la nuit des F-16 : il y avait un "triangle équilatéral" observé par le gendarme Renkin (si on peut appeler 3 lumières un triangle), puis trois autres lumières.

http://nabbed.unblog.fr/

Efflux01

avatar
nablator a écrit:
NEMROD34 a écrit:Non moi je parlais de trois gendarmes en patrouille qui observent un triangle type, une église pas loin je crois.
D'où l'intérêt d'être un peu plus précis.
Eupen 29/11/1989 ? Non, Efflux01 nous parle de la nuit des F-16 : il y avait un "triangle équilatéral" observé par le gendarme Renkin (si on peut appeler 3 lumières un triangle), puis trois autres lumières.

En effet je ne parle que de la nuit de l'intercerception des deux F16 , c'est là le seul évènement avec echos radar, tous le reste n'a jamais été observé par nos Radar.On à décolé nos F16 deux autres fois pour des lazer.

Le WE de la chasse aux OVNI , il y avait par contre un bimoteur Islander et deux Mirages en stand by.

Efflux01

avatar
nablator a écrit:
Efflux01 a écrit:Un inversion de température est visible au radar mais pas du tout en visuel que cela soit au sol ou en vol. Hors si les GD on confondu des étoiles, nous leur avons conatemment demander de decrire l'environnment et surtout de signaler les déplacement et vers quelle direction il y avait dépalcement.
Les déplacements ne sont pas incompatibles avec des étoiles dans l'idée d'un effet optique exceptionnel. C'est une vieille controverse de savoir quels est l'effet optique d'une inversion de température en forme de bulle ou de lentille avec un gradient de température important (pour le radar c'est le gradient d'humidité qui compte). Il y a d'affreux sceptiques (Donald Menzel le premier) qui leur ont attribué toute sortes d'effets impressionnants. Cependant de simples effets de loupe qui agrandissent et déplacent l'image des astres brillants ne sont a priori pas si incroyables. J'aimerais lire une étude avec une simulation. Il y a celle du rapport Condon, pas très parlante. Ca ne doit pas être difficile à faire à partir d'un modèle numérique des couches atmosphériques.
A ma souvenance nous n'avons eu que du contact primaire.....une trace de reponse tranpondeur aurait été la bienvenue et simplifiat alors le mystère.

Efflux01

avatar
Adm. a écrit:Dar

"J'adore ta logique, dodgson. On est pas ufologue pour rien Donc pour toi les radars au sol captent tout objet en mouvement jusqu'au ras du sol quasiment. Les camions aussi ?" (DAR)

Bonne objection, et je suis confus de ne pas y avoir pensé... Il doit donc y avoir une hauteur minimum au-dessus du sol pour être identifié avec certitude comme un aéronef, et/ou une limite inférieure à la vitesse (ce qui explique pourquoi De Brouwer dit que l'on ne détecte pas les hélicoptères en vol stationnaire). Il y a des filtres pour cela. Dans certains cas, ils ne marchent pas, et les radars sont gênés par ce qu'on appelle le "ground clutter". Ce ground clutter a été invoqué pour expliquer les faux échos détectés par les F-16 dans la nuit du 30 au 31 mars 1990. Des bagnoles peuvent donc même passer pour des ovnis qui montent et qui descendent sur des radars embarqués ! Vraiment c'est compliqué, toute cette électronique.

Un bon exemple d'objets en mouvement "au sol" détectés par des radars au sol peut être trouvé dans le cas de Guernesey/Alderney du 23 avril 2007. Sur les relevés d'échos primaires du radar de contrôle de Jersey (radar au sol, civil qui plus est), on peut suivre parfaitement les trajectoires de plusieurs bateaux, qui sont pourtant vraiment à l'altitude zéro par rapport au niveau de la mer. Le contrôleur aérien, heureusement, ne les voit pas, car ils sont filtrés (en tout cas, c'est ce que j'ai cru comprendre). Tu peux les voir dans le pdf de l'étude Baure-Clarke-Fuller-Shough déjà citée par Marcassite et moi-même.

Mais je ne suis pas entièrement sûr d'avoir répondu à ton objection, car je ne connais pas les spécificités des radars militaires au sol (ni embarqués d'ailleurs). Il est vraisemblabe que De Brouwer en connaisse plus que moi (peut-être même que toi, mais je ne voudrais pas m'avancer), c'est pourquoi je lui accorde quelque crédit sur ce sujet.

Dodgson

Les radars de défense aérienne voient tout MAIS.....Il faut distinguer l'image brute ( les échos radars .... Clutter , oiseaux , véhicules au sol avions .... ovni ) qui sont vu mais pas forcément traités ( Utilisation de filtres) . Ce qui est traité est alors "Suivi" par un process qui va construire un symbôle digital sur l'échos radar. Ce qui veux dire que ces radars on un processus de "tracking , d'initiation et de déctection qui sont sous certaines conditions, filtre de vitesse , filtre de positionnement ( Mouvement ou pas) d'altitude etc.... donc si TOUT est vu par le RADAR tout n'est pas forcément traité , et montré à l'écran.... Plus vous demander aux filtre d'etre peux selectif , plus votre écran aura une multitude d'échos , ne correspondant pas à "un avion" , donc le process de "d'initiation et tracking" va tenter chaque fois de coller un symbole digital sur par exemple un " camion dur l'autoroute" ou un nuage , un banc d'oiseaux..... donc toute l'astuce c'est de contruire un équilibre entre les différent filtres afin d'avoir une image plus ou moins correcte.....

Dans notre cas de l'OVNI intercepté nous avions une qualité de suivi d'écho maximum ce qui veux dire que ce qui était détecté était bien constant et matériel....

Si la qualité de suivi d'échos tombe , le systeme voudra réinitialisé et tentera plusieur fois un nouveau suivi pour enfin abandonner.... si il s'avère que l'échos doit etre suivi , il y aura un suivi manuel , c'est à dire que l'opérateur Radar ( comme en 40) vas suivre en particulié cet écho en positinnant un symbole bien visisble afine de le "Tracker" ( suivre).

De toute maniére , l'image radar brute est enregistrée ( filtrée par apres) , ce qui veux dire qu'en théorie on sait allé chercher ces données brutes dans l' Ordinateur central ( c'est ce qu'on appelle le data reduction) A l'époque cela se traduisait par un listing de point géographiques , de numéro d'échos et de vitesses qu'un opérateur reportait sur une carte afin de retracer ce qui s'était passé auparavant....ravail lourd quand on sait que plus ou moins 120 avions passent au dessus de la belgique heure par heure.

Actuellemnt la technique ayant évolué on pratique à un Replay des données radar par un restitution de l'image enregistrée ( Données conservées pas plus de 3 mois)

oncle dom

avatar
nablator a écrit:
NEMROD34 a écrit:Non moi je parlais de trois gendarmes en patrouille qui observent un triangle type, une église pas loin je crois.
D'où l'intérêt d'être un peu plus précis.
Eupen 29/11/1989 ? Non, Efflux01 nous parle de la nuit des F-16 : il y avait un "triangle équilatéral" observé par le gendarme Renkin (si on peut appeler 3 lumières un triangle), puis trois autres lumières.
Le brave gendarme essayait, parait-il de guider les chasseurs, vers l'objet mystérieux, c'est à dire Sirius
Quand aux trois objets en triangle (très aplati, au point qu'on trouve parfois les objets alignés, parfois en triangle), par ailleurs authentiquement extraterrestres (si, si!), ils s'appelaient Alnitak, Alnilam et Mintaka.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
oncle dom a écrit:Le brave gendarme essayait, parait-il de guider les chasseurs, vers l'objet mystérieux, c'est à dire Sirius
Je regardais l'autre soir Vénus et Jupiter de mon balcon, Orion plus à gauche, et Sirius qui scintillait énormément avec des changements de couleurs bien visibles, alors que les autres étoiles scintillaient beaucoup moins. C'est inexplicable ! Donc alien.

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Bonjour,
Je vous conseille très vivement les deux excellents articles écrits, l'un par Tim Printy et le second par Roger Paquay, dans le dernier SUNlite :
March 30-31, 1990 - The Belgium F-16 UFO Chase, par Tim Printy (page 5).
The evening of 30 March 1990 : Observations by the F16s, par Roger Paquay (page 10).
http://home.comcast.net/~tprinty/UFO/SUNlite4_3.pdf
Cordialement,
Gilles

Jeansériel

avatar
...La propagation des ondes électromagnétiques c'est mon pain quotidien... Je suis assez d'accord avec ce que dit Messen...Cependant, pour quelle raison les phénomènes décrits ne sont pas plus souvent relatés et présents? Les F16 belges sont-ils équipés à l'instar de nos FA-18 de systèmes de brouillage destinés à leurrer des attaques menées avec des engins guidés par radio (radar). Si oui, est-ce que cet utilisation est susceptible engendrer des artefacts, de cibles fantômes?
De plus les radars civils (radar secondaire) ne voient pas tous les avions. Ce type de radar ne voient que les appareils munis de transpondeur, et ceci pour autant qu'il soit allumé. Ce qui suscite l'ire des contrôleurs aériens. Les militaires utilisent des radars primaires qui voient tous les objets volants animés par une vitesse minimale.
Autre chose, les radars embarqués sont capables de régler leur puissance d'émissions de manière à filtrer physiquement les cibles et ne garder ainsi que celles qui présentent un intérêt. Qu'en-est-il des radars des F16?
D'autre part je suis étonné que les informations sur les profils de vent soient données par des ballons la nuit. Il existe des radars (wind profiler) qui donnent toutes ces informations. A ma connaissance tous les aérodromes militaires en sont équipés. Je suis également étonné que Messen ne mentionne pas, du moins pour ce que j'en ai lu, des radars météo qui doivent également exister en Belgique.
Quelles pourraient être les autres possibilités de réflexion de micro-ondes capables d'induire en erreur des radars au sol et en l'air?

Mattouze

avatar
Jeansériel a écrit:Les F16 belges sont-ils équipés à l'instar de nos FA-18 de systèmes de brouillage destinés à leurrer des attaques menées avec des engins guidés par radio (radar). Si oui, est-ce que cet utilisation est susceptible engendrer des artefacts, de cibles fantômes?

Voici un lien présentant les différents modèles d'avions utilisés pour la guerre électronique, le F16 n'en fait pas parti...
http://www.militaryfactory.com/aircraft/electronic-warfare-aircraft.asp

Mais la liste n'est pas complète, il manque par exemple le C160G de l'Escadron électronique aéroporté 1/54 Dunkerque.

Jeansériel

avatar
...je crains que cela ne soit pas exact. Regarde dans le lien ci-joint.
Il y a un paragraphe dédié aux F16 belges.

http://www.checksix-fr.com/articles/detail.php?id=32&p=1

D'après cet article on constate que les phénomènes doppler étaient forts connus depuis longtemps et que le système implémenté sur les F16 belges est fort performant.

Mattouze

avatar
Arf oui d'accord...
En fait on ne parle pas de la même chose, dans mon message précédant je parlais des avions utilisés pour la guerre électronique, pour brouiller tout types de signaux EM.
Or toi tu parles de systèmes d'auto-protection, contre les désignations radars et les missiles à guidage radar notament. Là effectivement les F16 en sont effectivement équipés.

nablator

avatar
Administration
Administration
Jeansériel, que penses-tu de la théorie de Meessen ? (Il ne tient pas compte de l'effet éventuel d'ECM ou brouillage.)
http://home.nordnet.fr/~phuleux/leradar.htm
http://home.nordnet.fr/~phuleux/lese.htm

Je n'en pense pas grand chose, n'étant pas qualifié.

http://nabbed.unblog.fr/

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Jeansériel a écrit:D'autre part je suis étonné que les informations sur les profils de vent soient données par des ballons la nuit.

La réponse se trouve dans le wikipedia allemand des Wind Profilers:

Wikipedia.de a écrit:Histoire des wind profilers

1966–1969 Premiers essais de mesure des vents par radar sur Wallops Island
1975 Premier radar dédié pour les mesures de vents d'altitude entre en service à Boulder (Colorado)(Sunset-Radar)
1976 SOUSY (Sounding System) du MPAE entre en service à Katlenburg-Lindau
1984 Le Colorado Wind Profiler Network composé de 5 profileurs entre en service
1991 Le Wind Profiler Demonstration Network entre en service avec 32 stations
http://de.wikipedia.org/wiki/Wind_Profiler

On voit que les wind profilers ne s'étaient pas généralisés avant 1991 dans les armées. Je n'ai pas trouvé si les bases belges en avaient en 1990.


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Jeansériel

avatar
Chers Nablator,

Suis actuellement très occupé par des éoliennes maglev à axe vertical et une ligne de transport d'énergie en supraconduction. Comme vous le voyez c'est très terre à terre.

Cependant je vais étudier en détail le papier de Messen. Je ne pourrais pas prendre position sur tout ce qui parle de FFT (je ne possède pas les enregistrements), mais pour le reste je le ferai.

Ce matin dans le train, j'y pensais...Un radar capte des échos provenant des réflecteurs de ballons sonde (vitesse 45 km/h...vitesse du vent à 10 000 pieds). Deux F16 sont envoyés à leur trousse. Le déplacement d'air fait virevolter les ballons et modifie leurs trajectoires.
Un des F16 touche et crève un des ballons...c'est la chute à 250 m/s....pour le ballon bien sûr.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 18 sur 18]

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum