UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Première référence aux corps d'aliens de Roswell

Première référence aux corps d'aliens de Roswell

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

Invité


Invité
nablator a écrit:
Uhu. 1972 ? Mais peut-être pas publié avant bien plus tard (le livre de Berlitz et Moore).l
Effectivement Nab, le témoignage de seconde main de Verne Maltais est dans le livre de Berlitz & Moore, donc dès 1980 ? (l'extrait suivant provient de ré-édition de 1988) :

I was out on assignment near Magdelena, New Mexico, one morning when light reflecting off some sort of large metallic object caught my eye... By the time I got there, I realized it wasn't a plane at all, but some sort of metallic, disc-shaped object about twenty-five or thirty feet across. While I was looking at it and trying to decide what it was, some other people came up from the other direction and began looking around it too. They told me they were a part of an archaeological research team from some eastern university [UNIVERSITY OF PENNSYLVANIA] and that they too had first thought a plane had crashed...
I noticed they were standing around looking at some dead bodies that had fallen to the ground. I think there were others [dead bodies] in the machine, which was a kind of metallic instrument of some sort - a kind of disc. It was not big. It seemed to be made of a metal that looked like dirty stainless steel. The machine had been split open by explosion or impact.
I tried to get close to see what the bodies were like. They were all dead as far as I could see and there were bodies inside and outside the vehicle. The ones outside had been tossed out by the impact. They were like humans but they were not humans. The heads were round, the eyes were small, and they had no hair. The eyes were oddly spaced. They were quite small by our standards and their heads were larger in proportion to their bodies than ours. Their clothes seemed to be one-piece and gray in color. You couldn't see any zippers, belts, or buttons. They seemed to be all males and there were a number of them. I was close enough to touch them but I didn't - I was escorted away before I could look at them anymore.
While we were looking at them a military officer drove up in a truck with a driver and took control. He told everybody that the Army was taking over and to get out of the way…
http://home.comcast.net/~tprinty/UFO/wwest.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
Gilles F. a écrit:(l'extrait suivant provient de ré-édition de 1988) :
Pas tout à fait mais oui ça y était dès la première édition de 1980.

I was out on assignment, working near Magdalena, New Mexico, one morning when light reflecting off some sort of large metallic object caught my eye. Thinking that a plane may have crashed during the night, I went over to where it was—about a mile, perhaps a mile and a quarter away on flat desert land. By the time I got there, I realized it wasn’t a plane at all, but some sort of metallic, disc-shaped object about twenty-five or thirty feet across. While I was looking at it and trying to decide what it was, some other people came up from the other direction and began looking around it too. They told me later that they were a part of an archaeological research team from some eastern university [the University of Pennsylvania] and that they too had first thought a plane had crashed. They were all over the place looking at the wreck.

I noticed that they were standing around looking at some dead bodies that had fallen to the ground. I think there were others [dead bodies] in the machine, which was a kind of metallic instrument of some sort—a kind of disc. It was not all that big. It seemed to be made of a metal that looked like dirty stainless steel. The machine had been split open by explosion or impact.

I tried to get close to see what the bodies were like. They were all dead as far as I could see and there were bodies inside and outside the vehicle. The ones outside had been tossed out by the impact. They were like humans but they were not humans. The heads were round, the eyes were small, and they had no hair. The eyes were oddly spaced. They were quite small by our standards and their heads were larger in proportion to their bodies than ours. Their clothing seemed to be one-piece and gray in color. You couldn’t see any zippers, belts, or buttons. They seemed to me to be all males and there were a number of them. I was close enough to touch them but I didn’t—I was escorted away before I could look at them anymore.

While we were looking at them a military officer drove up in a truck with a driver and took control. He told everybody that the Army was taking over and to get out of the way. Other military personnel came up and cordoned off the area. We were told to leave the area and not to talk to anyone whatever about what we had seen . . . that it was our patriotic duty to remain silent. . . .
https://archive.org/stream/roswellincident00berl#page/54/mode/1up

http://nabbed.unblog.fr/

Superman

avatar
Personnellement, l'histoire de Roswell m'apparaît provenant de la présence de Robert Goddard à Roswell dans les années 30 ( travaux sur les fusées) et le devT de la walker AFB pendant WW2.

nablator

avatar
Administration
Administration
Superman a écrit:Personnellement, l'histoire de Roswell m'apparaît provenant de la présence de Robert Goddard à Roswell dans les années 30 ( travaux sur les fusées) et le devT de la walker AFB pendant WW2.




Typical alien tech retrieval and reverse engineering! Laughing

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


Gilles F. a écrit:

Schématiquement, dans les années 80's Haut déclarait n'avoir jamais vu l'objet ni même les débris ; Quant à des corps aliens, ce n'est même pas évoqué. Il était un personnage "secondaire" au mythe. Puis, il devient "le" personnage qui a tout vu. Mouai...
Il va changer de version à peu près quand son ami Glenn Dennis apparaît dans le mythe et ils vont co-fonder un musée un peu plus tard.
Franchement, il y a de quoi être plus que prudent quant à ces deux "témoins" (voir également tout le reste et la saga Dennis que j'ai résumée dans mon livre).

Ajoutons également que Haut a "amené" le faux-témoin Kaufmann aux enquêteurs. Voici ce qu'en dit Kevin Randle :
Haut told us that someone we should talk to was Frank Kaufmann... And, while talking to Haut about a decade ago, we asked about Kaufmann. Haut told us that anything Kaufmann said was golden. That was his word. Golden.
On sait désormais que ce témoin était un menteur...

J'ai toute raison de penser un peu comme Paul Kimball quant aux motivations de Haut (et de Dennis). Pas vous, Silver ?

Bonjour Gilles,


Votre raisonnement me paraît des plus logiques, Haut et Dennis avaient manifestement intérêt à entretenir le mythe.
Néanmoins, il me semble que même en pareil cas, j'hésiterais personnellement à introduire des faussetés dans un témoignage sous serment.

Au contraire, j'aurais à coeur, qu'après mon décès, la vérité soit rétablie !
Au surplus, il parait qu'aux Etats Unis, l'affidavit revêt une certaine importance au yeux des citoyens, dans un pays où le mensonge est très mal vu.
Mais j'admets qu'on puisse réagir autrement que moi.

Tous ces témoignages restent donc très fragiles...

Cependant, il ne s'agit pas de témoignages aussi sujets à interprétation que ceux que l'on rencontre habituellement relativement au phénomène Ovni, du genre Untel a observé une lumière dans le ciel.

Notamment, j'en reviens aux trois témoignages indirects relatifs aux supposées révélations de Oliver Henderson, il me semble
qu'il n'y a que deux alternatives :
Ou bien ce pilote a réellement parlé de ces corps d'aliens à sa femme, sa fille et son ami, ou bien il ne l'a pas fait.

Là encore, ce qui me trouble un peu, c'est que ces témoignages ont fait l'objet d'un serment,tout de même, du coup je suis un peu gêné pour conclure qu'ils n'auraient aucun fondement.

Certes il est toujours possible de rejeter ces témoignages en invoquant des faux souvenirs, mais en l'occurrence cela me paraît un peu facile, attendu que le faux souvenir ne reste qu'une hypothèse non testable/vérifiable.

Pour tenter une analogie, si nous avions à juger une affaire en justice, nous aurions des contraintes, je veux dire par là que pour écarter trois témoignages aussi concordants, il nous faudrait le justifier sérieusement...du moins dans un Etat de Droit.

De même, l'avocat qui voudrait obtenir d'un tribunal le rejet de trois témoignages qui, au surplus, se recoupent, devrait se donner énormément de mal pour convaincre les juges, et ceci même en l'absence d'éléments matériels venant à l'appui de ces témoignages.

En ufologie, c'est très différent,en effet nous pouvons examiner, analyser et conclure dans la plus grande liberté, sans subir aucune contrainte de procédure.

Personnellement, je me sens un peu frustré parce que nous évoluons en ufologie sur un terrain complètement mouvant.
On a beau chercher, on ne trouve jamais aucune branche solide où se raccrocher, rien n'est stable.

Dans ces conditions, l' hypothèse nulle restera toujours quasi irréfutable, ce qui me semble un peu embarrassant au niveau de la rigueur souhaitable.

Il n'est pas facile d'opérer rationnellement et objectivement le tri entre des témoignages et des éléments contradictoires.
En matière de justice, c'est déjà parfois difficile, mais en ufologie, et surtout dans l'affaire Roswell c'est un vrai défi, une gageure.

Invité


Invité
De même, l'avocat qui voudrait obtenir d'un tribunal le rejet de trois témoignages qui, au surplus, se recoupent.
Bonjour Silver,

Vous trouvez ?

Ben si vous lisez les trois affidavits, les deux dames disent que s'il a rompu son secret, c'est parce que "He said the matter had been top secret and that he was not supposed to discuss it with anyone, but that he felt it was all right to tell me because it was in the newspaper." pour l'une, et "I guess now that they're putting it in the paper, I can tell you about this." pour l'autre dame. Donc en 1980 ou 1981.

Par contre,  dans l'affidavit de KROMSCHROEDER, et si on le tient pour dire la vérité, il rompt son secret et ce avant-même que Roswell soit médiatisé par le livre de Berlitz & Moore : "In 1977, which was the 30th anniversary of Roswell event, Henderson told me about the Roswell incident.
Mieux, à en croire cet affidavit, Henderson aurait conservé un fragment E.T. et l'aurait présenté à KROMSCHROEDER !  : "Approximately one year later, Henderson produced a  piece of metal taken from the craft.", mais ceci ne figure pas dans les deux témoignages de la famille.
On garde l'affidavit de KROMSCHROEDER ? Il vous paraît fiable ? Pensez-vous réellement qu'Henderson ait présenté un matériel ET (volé en tant que militaire en 1947, pas bien !) qu'il aurait conservé presque 30 ans dans le plus grand secret ? Où est passé ce matériel depuis ? Pourquoi les deux dames n'en causent pas ? Il aurait rompu le secret auquel il était lié dès 1977 et piqué des pièces (ET!) top-secret en tant que pilote ? S'il était si facile de piquer du matériel, d'autres auraient pu le faire. Où sont ces pièces-souvenirs "volées" et vachement bien mal surveillées à l'époque !?
Dans le best-seller de Carey & Schmitt, Brazel en aurait distribué ci et là (à Corona de mémoire, lors d'une fête). D'autres aussi en auraient, et auraient fait du ball-trap avec ! Où sont-elles désormais ? Dans des greniers de ranchers au Nouveau-Mexique ? Hum, je doute un peu de cet affidavit pour ma part.

Ou bien ce pilote a réellement parlé de ces corps d'aliens à sa femme, sa fille et son ami, ou bien il ne l'a pas fait.
Il y a d'autres possibilités (pour les affidavit de sa femme et de sa fille), ne faisant pas intervenir le mensonge, ni de la part d'Henderson, ni des deux dames. Par exemple, celle-ci :
Il est possible qu'Henderson ait transporté quelques matériels "top secret", voire des "corps" ou ce qu'il a cru être des corps (dummies, singes crash-test) ou encore des victimes militaires, eu égard aux missions auxquelles il était assigné. Je n'en sais rien et je n'ai pas les moyens de chercher/vérifier depuis la France. Et que ce souvenir ait été associé "à l'affaire Roswell" lorsqu'il la découvre dans les journaux en 1980 1981.
Et donc que les deux dames ne racontent pas vraiment des bêtises, ni qu'Henderson a menti.
Seulement, ce dont il se rappellerait et aura confié à sa fille et sa femme n'aurait rien à voir avec des aliens ou des matériels E.T. ; Il le croirait seulement ou en serait convaincu, et cela légitimement.
Malheureusement si tel est le cas, je n'ai aucune ressource pour vérifier cette hypothèse qu'il y aurait un ou des faits réels dans son souvenir, mais qui rétrospectivement et a posteriori seraient associés (légitimement pour lui) à l'affaire Roswell (aliens, matériels ET), alors qu'il n'en serait rien.
Un peu comme Jesse Marcel, quoi... Voire Barnett.

Quant à la valeur "légale" des affidavits, un témoin phare des années 95 en a déposé. Or, il mentait.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum