UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » Des astronomes moines-copistes

Des astronomes moines-copistes

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Des astronomes moines-copistes le 21.09.18 23:02

oncle dom

avatar
On ne sait que trop que les catalogues des ufologues ne sont que l'oeuvre de "moines copistes" qui recopient les catalogues précédents sans rien en vérifier, en en rajoutant même de leur cru.
Mais saviez vous qu'il arrive aux astronomes d'en faire autant?
Vous connaissiez déjà l'histoire des canaux de Mars, mais connaissez vous l'histoire des fausses nébuleuses de Tycho-Brahé?
C'est édifiant. On ne sait pourquoi Tycho a classé trois étoile de sixième magnitude dans le Capricorne, comme autant de nébuleuses, mais son autorité était telle qu'il a fallu attendre 163 ans après sa mort pour que quelqu'un vérifie si elles existaient bien.
Hé non, elles n'existaient pas.
En attendant Riccioli, pieux disciple de Tycho, les avaient recopiés. Hévélius les avaient copié de Tycho et de Riccioli, Derham les avait copié d'Hévélius en y rajoutant une quatrième. Maupertuis les avait copié de Derham, en prétendant avoir copié Hévélius. Et on aurait pu les mentionner encore longtemps si Messier ne s'était avisé de les observer... et de ne rien voir du tout.

http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/fausses%20nebuleuses/fausses%20nebuleuses.htm

Well, that's astronomy...

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Très bon travail comme toujours, Oncle Dom ! diablotin content

Ceci étant dit, Charles Messier a également commis quelques erreurs dans son catalogue :
- M40, dans la Grande Ourse n'est en fait qu'une étoile double. Pourtant, Hevelius avait signalé (par erreur) l'existence d'une nébuleuse à cet endroit.
- M73, dans le Verseau, n'est qu'un astérisme composé de 4 étoiles.
- M91 était peut-être une comète. Il y a effectivement une galaxie nommée M91 dans le secteur indiqué par Messier, mais il y a une incertitude.
- M102 manque de précisions.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:
Ceci étant dit, Charles Messier a également commis quelques erreurs dans son catalogue :
- M40, dans la Grande Ourse n'est en fait qu'une étoile double. Pourtant, Hevelius avait signalé (par erreur) l'existence d'une nébuleuse à cet endroit.
A la ligne 40 de son catalogue de 1771, Messier dit exactement:
deux étoiles très-près l'une de l'autre, placées à la naissance de la queue de la grande Ourse
Mais ces étoiles, retrouvées d'après leur position à l'équinoxe 1771, sont de magnitude 10 d'après Stellarium
Hévélius, dans son catalogue ne donne les étoiles que jusqu'à la magnitude 6.

Quid?  confused

Je viens d'en savoir plus
Messier dit bien:
La même nuit du 24 au 25 Octobre, j'ai recherché la nébuleuse qui est au dessus du dos de la grande Ourse, indiquée dans le livre de la Figure des Astres, seconde édition: elle devoit avoir en 1660, 183d 32' 41" d'ascension droite, et 60d 20' 33" de déclinaison boréale. J'ai trouvé par le moyen de cette position deux étoiles très-près l'une de l'autre & d'égale grandeur, environ de la neuvième classe, placées à la naissance de la queue de la grande Ourse: On a de la peine à les distinguer avec une lunette ordinaire de 6 pieds. Voici leurs positions: ascension droite 182d 45' 30" & 59d 23' 50" de déclinaison boréale. Il y a lieu de présumer qu'Hévélius aura pris ces deux étoiles pour une nébuleuse.
Il n'y a rien à présumer du tout: Messier n'a pas lu Hévélius, il a lu Maupertuis, le moine copiste, qui l'avait pris chez Derham qui dit bien:
Above the Back of Ursa Major } 183 32 41 | 60 20 33 N
Mais à cette position, le catalogue d'Hévélius renseigne une étoile de 6 ème magnitude, identifié comme Supra Tergum Nebulosa, c'est à dire nébuleuse au dessus du dos, mais contrairement aux nébuleuses qu'il cite, il donne la magnitude (6) au lieu d'écrire "N".
Ce n'est donc pas clairement une nébuleuse, mais Derham a flashé sur le mot "nebulosa".
Cette étoile ne figure ni dans le catalogue de Riccioli, ni dans celui de Tycho. Elle n'apparait qu'avec Hévélius.
Messier s'est donc trompé sur l'identification. C'est en fait l'étoile HIP 60978, de magnitude 5.35. (74 Ursae majoris)
Et curieusement, le logiciel Skychart se trompe aussi: il reprend l'erreur de Messier.

Il n'y a donc rien de changé depuis des siècles: tous le monde recopie les erreurs de tout le monde.
Well, that's astronomy...  Wink

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ha, intéressant ça, il y a donc une jolie erreur dans les livres consacrés au catalogue Messier (Les Objets de Messier de Bernard Guillaud-Saumur et Olivier Réthoré et Atlas of the Messier Objects de Ronald Stoyan, pour ne citer qu'eux).
Si tu as besoin des passages précis pour un éventuel futur article, je peux recopier le texte.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:Ha, intéressant ça, il y a donc une jolie erreur dans les livres consacrés au catalogue Messier (Les Objets de Messier de Bernard Guillaud-Saumur et Olivier Réthoré et Atlas of the Messier Objects de Ronald Stoyan, pour ne citer qu'eux).
Si tu as besoin des passages précis pour un éventuel futur article, je peux recopier le texte.
Merci, mais je pense que ça ne sera pas nécessaire. il y a suffisamment de sites web qui en traitent.
Par contre, j'aimerais bien savoir qui a inventé cette légende, que Messier avait commencé son catalogue après avoir confondu La nébuleuse du crabe avec une comète. D'autres ont renchéri en parlant des ces nébuleuses "dont la vue lui faisait horreur", mais je ne me rappelle plus où j'ai lu cette phrase.
En tous cas c'est faux: M 1 a été découverte près d'une comète en 1758, mais Messier n'a commencé son catalogue qu'en 1764.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum