UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » L'ovni de Téhéran 1976 (+ sauvegarde de UL)

L'ovni de Téhéran 1976 (+ sauvegarde de UL)

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Aller en bas  Message [Page 19 sur 19]

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Juste une parenthèse ; regardez la minividéo n°139 : ne dirait-on pas qu'une étoile fixe crache une étoile filante ? Saisissant !
http://www.sevpan.fr/basededonnee/displayimage.php?album=lastup&cat=0&pid=23#top_display_media

Imaginez? votre chef vous a dit que c'est un ovni, c'est votre premier vol de nuit et vous foncez vers elle dans votre F4, prêt à tirer dessus avec un missile... et zou , elle vous envoie un coup de semonce. Flippant non ?;-)

Alors, juste pour le fun, imaginez que ce qui semble venir vers vous ait eu cet aspect là (video 143) :
http://www.sevpan.fr/basededonnee/displayimage.php?album=lastup&cat=0&pid=19#top_display_media

Invité


Invité
Bonsoir,

J'ai été "choqué" par des propos de Gildas Bourdais sur son blog à propos du rapport COMETA et Wikipédia

Téhéran (interception d’un ovni en 1976, confirmée par un document secret américain qui a été ensuite déclassifié).
http://bourdais.blogspot.fr/2013/01/le-rapport-cometa-et-wikipedia.html

Bourdais donne l'impression d'un document déclassifié concernant le cas ! A ma connaissance, ce n'est pas du tout cela. Je reprends la traduction que j'avais faite du blog de B. Dunning (voir plus haut).

C'était en fait un éditorial dans le quatrième trimestriel du bulletin dactylographié des Services de Sécurité de l'USAF (qui s'occupe du sujet de l'intrusion, brouillage, interférences, etc.). Parce que ce service a une habilitation de sécurité, le bulletin lui aussi est protégé. Il n'y a rien de particulièrement intéressant concernant l'article en question. C'est juste un texte dramatisé [par les ufologues] qui raconte la même information que dans le mémo du Colonel Mooy, présenté dans le bulletin comme un éditorial curieux au sujet du brouillage et des interférences.

Le mémo de Mooy ne fut jamais classifié, juste le trimestriel ! C/C encore de ma "traduction" :

Le mémo de Mooy ne fut jamais jugé suffisamment important pour qu'il soit classifié, et en fait il fut publié aux États-Unis 2 mois après l'incident dans UFO investigator, la newsletter du groupe civil fan des OVNI, le NICAP

Mouarf !

Bref, pour quelqu'un qui crie aux loup et à la neutralité... On se demande qui travestit les faits et joue sur le sensationnalisme...

Gilles Fernandez

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:Juste une parenthèse ; regardez la minividéo n°139 : ne dirait-on pas qu'une étoile fixe crache une étoile filante ? Saisissant !
http://www.sevpan.fr/basededonnee/displayimage.php?album=lastup&cat=0&pid=23#top_display_media

Alors, juste pour le fun, imaginez que ce qui semble venir vers vous ait eu cet aspect là (video 143) :
http://www.sevpan.fr/basededonnee/displayimage.php?album=lastup&cat=0&pid=19#top_display_media
404 dans les deux cas.
Y a-t-il un autre lien?

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
Gilles F. a écrit:Le mémo de Mooy ne fut jamais classifié, juste le trimestriel !
Il ne l'était pas dans les fichiers du MAAG (Military Assistance Advisory Group) de Téhéran dont le Lt. Col. Mooy faisait partie, mais les copies du mémo distribuées à différentes agences (dont la CIA, le Département d’État et le Pentagone) ont été classées au niveau "Confidentiel", c'est à dire le niveau de classification le plus bas. (Source : Klass, UFOs: The Public Deceived)

http://nabbed.unblog.fr/

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
404 dans les deux cas.
Y a-t-il un autre lien?
relatif à mon post n°451

A mon grand regret ces 2 videos O combien instructives des webcams sur site SEVPAN ne sont plus accessibles , le site non plus.
Une suite de la controverse entre SADEPAN et SEVPAN ou rien à voir ? quoiqu'il en soit vivement qu'elles soient remises en ligne !

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
En 2018, on a enfin des infos précise sur l'absence d'heure été/hiver en 1976 donc 3h30 , ouf :
https://www.timeanddate.com/time/zone/iran/tehran?syear=1970

1 nov 1977 +4h
21 mars 1978 °+5h
puis 21 oct +4h
1 jan 1979 +3h30
puis 21 mars °+4h30
Originaux ces changements .

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Déjà posté sur la page facebook US, je le reposte ici :
Je ne pense pas que ce soit la solution, mais je le note à toute fin utile : au niveau astronomique, outre Jupiter bien brillante et la Lune qui se lève en cours d observation, il y avait un astre particulier présent dans le ciel de Teheran, et n'apparaissant pas automatiquement sur Stellarium ! Il s'agit de la comète 6P/d Arrest. A cette periode, elle était a la limite de visibilité à l'oeil nu et facilement visible avec de simples jumelles. Le diametre apparent de la coma était environ de la moitié de celui de la Lune. Comète présente dans la constellation du Phénix, donc à une dizaine de degrés angulaires au dessus de l'horizon Sud


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Patrice

avatar
Administration
Administration
Moi je vais rechercher l'article complet publié dans OVNI-Présence et l'intégrer ici (PDF sur demande). A toute fin utile aussi.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Armand Cadi

avatar

Patrice

avatar
Administration
Administration
Merci, il y en a une autre aussi; Je cherche parmi les 627 PDF que j'ai actuellement.Il est fort instructif aussi.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Quel temps faisait-il lors de l'observation ?
Il n'y a malheureusement pas de station météo disponible en Iran sur Infoclimat.fr Sad
Les données des radiosondages effectués depuis Mehrabad le 19 septembre 1976 à 0h00 Z (soit 3h30 heure locale) ne sont pas disponibles non plus : http://weather.uwyo.edu/cgi-bin/sounding?region=mideast&TYPE=GIF%3ASTUVE10&YEAR=1976&MONTH=09&FROM=1900&TO=1900&STNM=40754


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Côté astronautique, nous avions à l'époque des faits 3 stations spatiales en orbite (Skylab, Saliout 4 et 5) et une mission Soyouz tout à fait inhabituelle, à savoir Soyouz 22.

Ces objets étaient-ils visibles de Téhéran la nuit de l'observation ?
Skylab : apparition de Skylab à 23h34 TU à l'Est (sortie de l'ombre), assez basse sur l'horizon puisque Skylab disparait à l'horizon Est-Sud-Est à 23h36 TU.
Skylab effectue un second passage à partir de 1h07 TU, avec apparition à la quasi-verticale (sortie de l'ombre encore une fois) puis file vers le Sud-Est, où Skylab disparait à l'horizon à 1h13 TU.

Saliout 4 : non visible

Saliout 5 : non visible. Saliout 5 apparait à l'horizon Sud au moment du lever du Soleil, ce qui devait logiquement la rendre invisible.

Soyouz 22 : non visible. Le vaisseau a fait un passage Nord-Ouest / Sud-Est au-dessus de l'Iraq aux alentours de 18h50 TU, mais dans l'ombre de la Terre.


Détail cocasse : SL-6 PLAT, l'étage de fusée qui est rentré dans l'atmosphère au-dessus des Canaries et du Maroc le 19 septembre 1976 à 1h29 TU (dernière partie du phénomène de Téhéran identifiée formellement), a effectué un passage au-dessus de l'Iran, en trajectoire Sud-Ouest / Nord-Est, aux alentours de 21h06 TU.
L'horaire correspond presque au début de l'observation !


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
C'est amusant ton constat Bob Rekin car je m'étais justement demandé si un tel passage avait pu avoir lieu. L'idée : un largage d'un module avec des films qui serait tombé là où il ne fallait pas (Iran allié US à ce moment là).
D'où mes questions : Sais tu comment étaient géolocalisés au sol ces modules russes qui contenaient des films ? Avec une balise qui émet des bips ou pas ? Si oui quelle fréquence d'émission en 1976 ?  

Parce que ce signal de 121Mhz (capté du début à la fin) me semble être un détail qui est important pour dénouer une partie de l'affaire. Et je ne serai pas très surpris que le repérage goniométrique se fasse à l'époque en 121.5Mhz env (comme aujourd'hui on l'utilise avec le 406Mhz sur certaines balises de secours).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Radiobalise_de_localisation_des_sinistres

J'ai toujours été étonné que cette émission n'ait pas plus interpelé les pilotes militaires et le controle militaire ni ultérieurement les enquêteurs officiels d'autant que c'était une fréquence utilisée par le pilote en péril (ELT, RLS, PLB).

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
L'idée m'a traversé l'esprit, mais SL-6 PLAT était un simple étage de fusée, donc sans capsule de retour... mais n'oublions pas que les Soviétiques à l'époque disposaient de tout un tas de satellites espions qui larguaient des capsules en cours de mission.
Je peux toujours vérifier si l'un d'eux survolait l'Iran à l'horaire indiqué, vu que la zone de récupération préférentielle (Sud de l'Oural) n'est pas "très loin" de l'Iran.

Pour la balise, je vérifierai cette piste, mais en toute logique oui, les capsules émettaient des bips pour être localisées, vu qu'elles revenaient sous parachute.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Et pourquoi pas le satellite espion Almaz en 1976: une station saliout habité et mise en orbite avec des cosmonautes pour photographier et même tirer sur des satellites américains.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Almaz
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-folies-de-la-guerre-froide-121661
Wikipédia a écrit:Almaz (russe : Алмаз - « diamant ») est un programme spatial militaire de l'Union Soviétique reposant sur le développement d'une station spatiale habitée (OPS) d'environ 19 tonnes et d'un vaisseau TKS chargé de la relève et du ravitaillement de l'équipage. Trois exemplaires ont été placés en orbite entre 1973 et 1976. Deux d'entre eux ont effectivement reçu un équipage. Le projet est le fruit du bureau d'études de l'ingénieur Vladimir Tchelomeï qui produit les premières spécifications en 1964. Mis de côté dans un premier temps du fait la priorité accordée au programme spatial lunaire habité soviétique, il est réactivé à la suite du succès du programme Apollo au début des années 1970. Concurrencé par le programme civil Saliout et sans appui de la part de l'armée soviétique peu convaincue par l'apport d'un équipage pour les activités spatiales militaires, le programme Almaz est mis sur la touche en 1978. Dans les années 1980/1990 trois coques de stations Almaz sont réutilisées pour réaliser les satellites de reconnaissance radar Almaz-T. Les stations Almaz d'une masse d'environ 19 tonnes pouvaient accueillir un équipage permanent de 2 à 3 personnes.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
La piste astronautique est à creuser mais au vu de ce que j'ai lu sur les balises d'alerte en 121Mhz, il est aussi possible que ce soit une "fausse alerte". Un grand nombre des balises de secours aéronautique déconnaient et émettaient intempestivement...
Donc une pure coincidence (amalgame de faits sans lien) est possible.


False Alerts and the Termination of 121.5 MHz Satellite Processing The success of the Cospas -Sarsat System also generated a few
frustrating problems, such as the large number of false alerts (i.e., alerts generated in non-distress situations) that weremainly the consequence
of faulty automatic triggering devices and interference in the 121.5MHz frequency band.  False alerts were  a  serious  concern  to  SAR  authorities,  particularly  when  caused  by  121.5 MHz  ELTs whichvprovided  no  identification  of  the  transmitter  and  required  time  consuming  processing  by  Rescue Coordination  Centre  (RCC)  personnel.    Furthermore,  the unexpected  swift  development  of  ‘Personal Locator Beacons’ (PLBs), portable terminals for personal use, added to those concerns.  The proliferation of cheap 121.5 MHz PLBs, that would eventually  also be carried on boats, and the potential impact of more false  alerts  on  RCCs  could  lead  to  a  rejection  of  the  System,  if  viewed  as  unreliable  and burdensome to SAR.  These concerns resulted in calls by the IMO, and ultimately by the ICAO, for Cospas -Sarsat  to  plan  and  organise  a  termination  of  the  satellite  processing  of  121.5 MHz  beacon transmissions.

False Alerts
U.S. Air Force sources indicate that 98% of all reported incidents initiated by ELT transmissions during 1976 proved to be false alarms. Misuse of distress beacons, whether intentional or resulting from careless handling or ignorance of proper operation, was a source of non-distress, inadvertent activations which raised questions on the efficiency of the alerting system, at least in the early years of its deployment.  However, other issues were more difficult to address.  In aircraft, the automatic  triggering  system,  the  G-switch,  designed  to  detect  violent decelerations  in  a  crash situation, sometimes did not react at all and sometimes reacted to vibrations experienced in a hard landing or simply to shock or banging doors.  The device, usually mounted in the tail section of the aircraft  to  enhance  survivability,  could  not
easily be  monitored  and  numerous  false  alerts  in hangars resulted from pilots failing to power-off their beacon after the flight.  

http://www.iafastro.org/wp-content/uploads/2017/01/Cospas-Sarsat-Report-1.pdf

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Lors d'un post précédent, j'écrivais qu'on n'avait pas d'archives pour l'Iran sur infoclimat.fr. En fait si ! Very Happy Mais il y a une foutue astuce pour y parvenir : quand on affiche une station quelconque, on a toujours une petite carte en haut à droite de l'écran. Au-dessus de cette carte, il y a une ligne avec des sous-menus. Celle du milieu permet de choisir le pays qu'on veut, ici l'Iran.

Bref, voici les données de la station de Tehran-Mehrabad, qui est si je ne me trompe pas, un des lieux directs de l'observation.
https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/18/septembre/1976/tehran-mehrabad-teheran/40754.html
https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/19/septembre/1976/tehran-mehrabad-teheran/40754.html

La température à 1h00 du matin était de 20°C, autant dire qu'il faisait doux !
Vent nul, air très sec (32% d'humidité au cours de la nuit).
Détail intéressant : la visibilité horizontale était de 10 km, ce qui est loin d'être le maximum de cette station (on voit ainsi un beau 20 km à 16h00). Il y avait donc quelque chose qui masquait une partie de l'horizon : poussières, brume (peu probable vu le faible taux d'humidité) ou nuages.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

gfx

avatar
Bob Rekin a écrit:
Détail intéressant : la visibilité horizontale était de 10 km, ce qui est loin d'être le maximum de cette station...

Du coup est-ce que l’hypothèse céleste tient toujours pour expliquer ce cas ?

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Rien n'exclue une hypothèse céleste : le très faible taux d'humidité indique que le ciel était dégagé, ou que si nuages il y avait, c'étaient un voile d'altitude. Par contre, sur l'horizon, il devait y avoir des poussières ou des nuages (brume peu probable, puisque faible taux d'humidité).


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 19 sur 19]

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum