UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » La vague du 5 novembre 1990 vue par ...bof...

La vague du 5 novembre 1990 vue par ...bof...

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

hal9000

avatar
Modération
Modération
SJ et Christian (nom remplacé à la demande de son propriétaire) ont parlé le 2 avril des "problèmes" actuels des Rep... ufolo. et de la vague du 5 novembre 90 à une web radio animée par Kan Alvera et Olivier de Sedona, ce dernier étant nouveau responsable des aux ufologluques de Metz.
Concernant les RU tout a été dit, voyons plutôt ce que nos deux enquêteurs ayant trente ou cinquante ans d'expérience ont à dire sur la vague du 5 novembre, que je connais un peu… C'est à partir de la 55e minute.
Notons que l'émission est illustrée par une des célèbres photos parues dans Paris-Match, VSD et quelques autres journaux, présentées avec les commentaires "éclairés" de l'ex-responsable du Sepra devenu le Geipan Jean-Jacques Velasco comme des photos de cette rentrée alors qu'il ne s'agissait que d'avions et hélicoptères photographiés en longue pause:



Je ne sais pas qui a décidé d'utiliser ces photos pour illustrer un phénomène avec lequel elle n'ont rien à voir, mais au cours de l'émission le commentateur en parle:

Il y a eu des photos dans le VSD hors-série?
Réponse de P. :

tout à fait.
Ça en dit déjà long sur sa connaissance de l'affaire!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Commençons par S P, qui est donc présenté par l'animateur comme "un peu le spécialiste de la vague du 5 novembre 1990 en france"!

Comment a-t-il fait pour se faire considérer comme un spécialiste? Quand la rentrée a eu lieu elle lui est passée non seulement au-dessus de la tête mais de ses préoccupations, mais presque vingt ans plus tard en animant les Rep. ufolo de Rodez il a fini par rencontrer un témoin et l'interroger… C'est à peu près tout, outre bien sûr d'avoir lu les divagations des deux ufologues incontournables qui ont pour l'essentiel fabriqué cette vague, Franck Marie et Joël Mesnard.

Son enquête concerne une observation dans la petite ville d'Aubin, dans l'Aveyron, sa région. Notons que c'est cette enquête qui lui a valu son éviction des IPN, après qu'il ait été présenté ainsi dans la Dépêche du Midi du 31 décembre 2008:

C'est ce phénomène que S P souhaite élucider avec l'aide de témoins de la scène et en collaboration avec le GEIPAN.
Il avait cherché à l'époque à en faire un scandale (déjà), mais la plupart des ufologues avaient bien compris qu'il était normal que le Geipan exige une certaine discrétion de ses "IPN" et ne pouvait pas accepter de se faire forcer la main ainsi pour rouvrir vingt ans après un dossier expliqué.

Il avait aussi mentionné ce cas le 31 octobre 2011 sur le forum "Mystère des ovnis" à propos du "Scandale au Geipan":

En fait, si je reviens vers vous tous, et n'allant pas très souvent visiter le site du GEIPAN!
comprenez mon amertume lorsque dans le moteur de recherche du site, on tape > objets observés depuis le 4 novembre 1990 jusqu'au 5 novembre 1990.
-Golfech ayant eu le privilège d'être visité par un "objet" de forme triangulaire, comme dans le cas que j'ai enquêté sur le territoire de la commune d'AUBIN, en AVEYRON, où plus de 200 témoins ont pu voir une énorme plateforme passer au dessus de leur tête, ce 5 novembre 1990 à 19HO5 très précisément.
Et que le phénomène a duré + de 40 minutes sur une distance parcourue d'environ 50 kilomètres!, en direction de MILLAU/Montpellier , soit perpendiculairement au passage de la rentrée atmosphérique officielle...hi
Voilà ce que l'on obtient, de nos jours, après que plus d'une dizaine de témoins aient déposé le lendemain en gendarmerie d'AUBIN un compte rendu de leur observation!
La gendarmerie était à cette époque face au LEP, d'où l'observation a été faite par les élèves qui se trouvaient dans la cour du lycée.
Diable, 200 témoins d'un objet vu pendant 40 minutes, dont une dizaine ont témoigné à la gendarmerie? C'est formidable, là il n'y a pas de doute c'est tout autre chose que la rentrée atmosphérique !


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Voyons comment il expose cette affaire maintenant sur une radio… Je résume un peu:

Cette observation a été faite dans un LEP, lycée professionnel. Ce lycée compte 400 élèves, à 19h le proviseur a ressemblé dans la cour les 200 élèves internes pour un appel.
L'observation m'a été signalée par un des témoins élèves à l'époque puis par un professeur.
Au moment où on faisait l'appel un objet gigantesque, silencieux, est passé au-dessus de leur tête. L'observation s'est faite à 19h, le temps était dégagé, pas de vent, un ciel très étoilé…
Cet engin était un triangle éclairé avec trois lumières, un triangle comme on connaît, il devait faire 300 à 400m d'envergure puisque ça prenait tout le ciel. C'est passé au-dessus du lycée sans bruit, cet engin avait trois lumières blanches, avec la particularité qu'au centre il y avait un trou puisque quand l'engin est passé il cachait les étoiles mais au centre on voyait les étoiles.
Des lumières multicolores s'échappaient des côtés, une foule de lumières multicolores rouges, bleues vertes qui tournaient autour de ce triangle. Quand il s'est éloigné derrière il y avait comme la lumière d'un néon.
Et ce qui était assez spectaculaire c'est que du dessous de cet engin qui était noir anthracite sortait comme de la vapeur d'eau qui était collée à cette masse, comme de la vapeur qui s'évapore.
Cet engin qui est passé en à peu près une minute a disparu, le proviseur a fait rentrer les élèves.
Il n'y a rien là-dedans qui évoque autre chose que la rentrée, surtout pour une observation relatée après presque vingt ans.
Perronnet, lui, s'enthousiasme:

Ce qui laisse imaginer que cet objet venait de se matérialiser parce qu'il y a eu d'autres témoins à côté qui ont vu entrer deux boules, ces deux boules auraient explosé et ces boules se seraient transformées d'après d'autres témoignages en triangle. Et la vapeur d'eau qui coulait le long des flancs ça semble dire que l'objet était encore chaud et fumant. Comme si la transformation avait été énergétique.
Ben oui c'est évident, quand les soucoupes changent de forme ça dégage de l'énergie, donc ça chauffe, et puis on pourrait sans doute ajouter qu'une soucoupe qui vient de la mer c'est sûrement un OANI qui s'est transformé en OVNI, c'est donc normal qu'il soit mouillé et que ça fasse de la vapeur!

Pour être sérieux c'est tout à fait vrai que beaucoup de témoins sur la côte atlantique ont vu l'objet se présenter d'abord sous la forme de deux boules lumineuses au loin qui se sont ensuite transformées en un triangle ou losange formé de multitudes de lumières (ce que Franck Marie avait appelé les "cas d'explosion-vol")... Mais j'étais vraiment naïf de penser l'étage de fusée en entrant dans l'atmosphère au-dessus de l'océan s'était d'abord séparé en deux parties visibles sous forme de boules incandescentes, jusqu'à ce qu'il explose et que la multitude de fragments se déploie sur une surface importante!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Tout cela évoque donc plutôt bien la rentrée atmosphérique, et c'est dans le deuxième témoignage, celui du professeur d'art, qu'il faut chercher les anomalies:

Quand tout le monde est parti au réfectoire le professeur que j'ai interviewé se préparait à aller rejoindre sa compagne sur Rodez, il est parti avec sa Porsche, il a suivi l'engin pendant 3/4 d'heure, et en dernier l'engin s'était stabilisé au-dessus du village de (Nuces?), il a vu cet engin dessous il n'y avait plus un trou il y avait une lumière.
Voilà donc d'où viennent les "40 minutes d'observation"… D'un témoin unique. Le récit est un peu succinct, mais Serje Perronnet l'avait exposé en détail dans Top Secret n°49, paru en mai 2010. Et cet article est reproduit sur son site.

Concernant l'observation dans le lycée, il n'y a rien de plus en dehors du fait que l'objet aurait disparu en direction des anciennes mines de charbon de Decazeville, vers le nord-nord-est… qui est bien la direction dans laquelle la rentrée atmosphérique devait disparaître!

Le témoignage du professeur à partir du moment où il a revu l'objet est de son côté beaucoup plus détaillé:

Il est 19h10 lorsqu’il monte dans sa Porsche. Il traverse quelques minutes plus tard la ville de Decazeville. Arrivé à la hauteur du bâtiment des sapeurs pompiers, il aperçoit alors sur sa droite, dans le ciel, “l’objet” qui poursuit sa route. Il est alors aux alentours de 19h20.
Le témoin a alors parcouru environ 3 km vers le nord-nord-est, et se dirige à ce moment-là vers l'est-nord-est… L'objet vu à sa droite serait donc à peu près en direction du sud-est.

Il faut savoir que l’homme a déjà eu l’occasion de faire de nombreuses rencontres insolites durant sa carrière.
Entendons de nombreuses observations… Un détail qui pour tout enquêteur autre que Perronnet suscite déjà la méfiance!

L’objet masquait complètement la voûte céleste très étoilée.

Le spectacle de l’ovni ne semble donc pas l’émouvoir. Passé le virage du “préfet”, (un préfet y aurait perdu la vie), il aperçoit plusieurs véhicules garés sur le bord de la route. La vue plongeante sur la vallée de Nuces/Vallady laisse apercevoir l’objet, majestueusement arrêté, au dessus du clocher du village. Finalement il arrête son véhicule et descend. Il s’assoit sur le capot de sa voiture, tire un paquet de cigarettes de sa poche et en fume une... Une bonne vingtaine de kilomètres viennent d’être parcourus. Il est environ 19h35.
Voilà de nouveaux détails permettant de situer l'observation. Le témoin a alors parcouru une vingtaine de kilomètres cette fois vers le sud-sud-est. Ce "virage du Préfet" est un double virage en épingle permettant de monter une colline abrupte… Après ce virage, on a bien une "vue plongeante" sur la vallée de Vallady et son clocher, mais par contre Nuces se trouve de l'autre côté, assez loin et pas du tout dans une vallée. Il y a donc ici une incohérence, pas vraiment surprenante pour un récit fait après presque vingt ans.
Si on opte pour la "vue plongeante" et l'objet vu au-dessus du clocher de Vallady, la direction serait à peu près vers le nord, mais cela signifierait que le témoin aurait doublé l'objet pendant son trajet, ce qu'il n'évoque pas du tout. Peut-être que le double-virage en Z a désorienté le témoin qui pensait que la "vue plongeante" était en direction de Nuces, soit le sud-est, et il aurait accordé le début de sa deuxième observation en situant l'objet à sa droite et non en face.
En tout cas, l'objet aurait accompagné le témoin pendant une vingtaine de minutes. En général, les "objets suiveurs" quand on se déplace en voiture et qui s'immobilisent quand on stoppe, ce sont des confusions avec des objets astronomiques… Le meilleur candidat que je vois serait Mars qui était visible très bas sur l'horizon en direction du nord-est, très lumineux (magnitude -2,7), avec Capella tout près et la Lune qui apparaissait à la fin de l'observation. Ce ne sont que des supputations, mais la suite du récit rend de toute façon le témoignage très douteux:

L’objet est bien là, stationnaire. Un énorme triangle délimité par une lumière à chaque pointe. Une autre lumière, plus importante se trouve au centre de l’engin, exactement là où se trouvait le “trou béant” selon le premier témoin. Notons aussi que la plateforme aperçue dans la cour du lycée n’avait pas de lumière délimitant ses formes. Peut-on imaginer alors qu’une “sphère” centrale se soit échappée de l’objet pour y retourner un peu plus tard? 

Des rayons lumineux (style laser) sortent de ce centre lumineux et semblent éclairer la plaine, le clocher de l'église. Ils donnent l’impression de chercher quelque chose, tournent dans plusieurs sens et directions différentes. Un avion de ligne se présente au loin. Un peu plus tard, alors que l’ovni s’est élevé dans le ciel, l’avion finit par passer sous la masse sombre. Signant alors une altitude de dix à douze mille mètres... (Altitude bien différente de celle observée au lycée d’Aubin).
Notre témoin vient de terminer sa cigarette. Selon ses dires, le temps qui vient de s’écouler doit être de cinq minutes. Il est 19h40. C’est à ce moment-là très précisément que la lumière centrale va s’éteindre.
Un son très strident (dans les aigus) perce les tympans de notre témoin, en même temps que la lumière centrale s’éteint. L’objet disparaît alors presque instantanément de la vue des spectateurs médusés. Il n’y a plus rien dans le ciel, seulement un semblant de traînée à peine visible. De cette aventure le témoin gardera des séquelles: des acouphènes qui perdurent aujourd’hui encore.
Et Serje Perronnet ajoute:

Nous noterons que ce phénomène inconnu se sera montré publiquement durant presque 3/4 d'heure sans interruption. C’est un cas unique au regard des témoignages rapportés pour cette journée du 5 novembre 1990.
C'est bien un cas unique, mais ce "phénomène inconnu" ne s'est pas "montré publiquement", un seul témoin rapporte cela parmi bien d'autres détails extraordinaires!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Mais ça va encore bien plus loin, et cela il n'en est curieusement pas question dans Top-Secret. Est-ce que Roch Saüquere, le rédacteur de cette revue, ou Serje Perronnet se sont rendus compte que ce qui va suivre décrédibilise complètement ce témoignage? Reprenons ce qu'en dit Perronnet à la radio, toujours à propos de ce professeur d'art, artiste-peintre (je résume encore un peu):

J'ai eu du mal à le faire parler, d'autant plus qu'après quand je suis revenu le lendemain il m'a dit j'ai vu quelqu'un de la DST, j'ai vu le colonel de gendarmerie, et je leur ai expliqué que je t'avais vu et tout ça, je leur ai donné ton nom et ton prénom, et ils m'ont dit "Perronnet Serje tu peux y aller, c'est pas un farfelu, c'est pas un Raëlien quoi, donc c'est un ufologue, mais toi par contre je te conseille pas de parler car tu es encore sous réserve." (il avait été militaire en Afrique).
La DST a dit au professeur "mon ami reste tranquille parce qu'il y a des gens qui en ont moins parlé que toi et on les a torturés".
Ensuite quand j'allais le voir il me fermait la porte il voulait pas que je lui ouvre, depuis je crois qu'il est mort.
Bon il était artiste-peintre, avoir de l'imagination ça devait lui servir pour son métier, par contre comme témoin euh… Je vous laisse juger!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Serje Perronnet détaille aussi un autre cas dans Top Secret:

Suite à un appel à témoin lancé dans le journal “la dépêche du midi”, j’ai reçu un nouveau témoignage de la part d’un inspecteur d’auto-école habitant la ville de Millau, située à environ 80km de Decazeville/Aubin. Le témoin m’a fait parvenir un compte rendu détaillé suivi d’un dessin. La description de son observation est différente de celle faite par les élèves du lycée.
Elle n’a duré qu’une minute trente, et la forme de l’objet est celle d’un gigantesque hexagone délimité par six lumières équidistantes les unes par rapport aux autres. Nous retrouverons ces formes de losange, triangles ou doubles triangles dans de nombreux témoignages concernant le 5 novembre. Dans son compte rendu, le témoin rapporte qu’un énorme rayon lumineux conique tronqué s’échappait de l’avant de la masse sombre. Le rayon dirigé vers le sol ne l’atteignait cependant pas. Incliné d’environ 60°, il s’arrêtait à peu près au deux tiers de la distance.
Ce qui étonnait le témoin, c’est que le rayon de lumière allait en se rétrécissant vers le sol, au lieu de s’évaser.
La base du faisceau était en effet beaucoup plus large que son extrémité.
Après avoir mûrement réfléchi, le lendemain notre témoin est retourné sur place pour mieux se repérer. Il s’est alors rendu compte que l’objet devait se trouver à très haute altitude.
Cependant, l’explication donnée aux informations télévisées ne l’a pas du tout satisfait.
Elle ne l'a peut-être pas satisfait, mais son observation l'évoque tout à fait!

Perronnet continue avec une "analyse comparative" des deux cas:

Si nous comparons l’observation de Millau et celle du lycée d’Aubin, nous allons très vite nous rendre compte qu’il ne peut pas s’agir du même phénomène. L’heure du début de l’observation, à une minute près, est exactement la même. Cependant la première va durer trois quarts d'heure tandis que la seconde ne durera pas deux minutes. Enfin, l’étude attentive des trajectoires de l’engin montre des différences notoires.
- Aubin > du Nord/ouest > Sud/Est
- Millau > de l’ouest > est
J’ajoute pour finir que l’objet d’Aubin a changé de cap au-dessus de Decazeville,
prenant la direction de Nuces/Vallady. Nous avons donc ici deux “engins” distincts, celui d’Aubin et celui de Millau, dont les trajectoires, les changements de cap, et la durée d’observation, ne sont absolument pas compatibles avec la thèse d’une rentrée atmosphérique rectiligne.
Jamais il ne lui vient à l'esprit que l'observation des élèves dans le lycée d'Aubin est en fait tout à fait compatible avec celle de Millau et que les deux sont conformes à la rentrée atmosphérique, et que le changement de cap et la durée extrême dérivent d'un témoin unique, celui qui prétend aussi entre autres choses que la DST lui a déconseillé de parler de son observation parce qu'on en avait torturé pour moins que ça! Mais il est comme ça Perronnet, plus c'est incroyable plus il y croit!

Ensuite, toujours dans l'article de Top-Secret, il étend ses comparaisons à d'autres observations de la région signalées dans le livre de Franck Marie, puis à l'ensemble de la vague… Tout cela est parfaitement conforme à la rentrée atmosphérique, mais lui n'évoque même pas cette explication… Après vingt ans, lui qui se fait passer pour un grand spécialiste de la vague du 5 novembre n'a pas le moins du monde cherché à se renseigner sur ce phénomène… Il ne cherche pas à réfuter cette "explication officielle", il l'ignore tout simplement, il a décidé qu'il n'y avait que des ovnis ce soir du 5 novembre 90!

Perronnet parle aussi dans Top Secret de l'observation de Claude Lavat:

De son côté, monsieur Claude Lavat, co-auteur de la lettre écrite par l’Amiral Gilles Pinon à la Présidence de la République française vient de terminer un ouvrage intitulé: Ovnis: l’hypothèse extraterrestre généralisée, la transformation sténopeique dans lequel il évoque son observation personnelle du 5 novembre.
Ingénieur ESME, il fut ce fameux soir du 5 novembre 90 un des témoins direct du phénomène. Il était alors avec sa fille et sa femme lorsque l’ovni est passé au-dessus de son domicile. Par triangulation et avec l’aide de sa fille, il a pu estimer l’altitude et les dimensions de l’engin :
- Altitude de la formation: 125 kilomètres (+ ou - 15 km)
- dimension horizontale de la formation: 15 km > + ou - 0,5 km.
- Diamètre de l’objet central: 1,5 km > + ou - 0,5 km.
On peut être impressionné par ce témoignage, Claude Lavat a pafaitement estimé l'altitude (environ 110km dans l'ouest de la France) et les dimensions (moins bien connues, mais de cet ordre-là) de la rentrée atmosphérique… Ses théories sont quelque peu fumeuses (voir outre son livre quelques articles dans "l'Académie d'ufologie", mais on doit saluer ses talents d'observateur!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
N'était-il pas question aussi d'une dizaine de témoins qui auraient fait la queue le lendemain à la gendarmerie d'Aubin?

Ça vient toujours du même témoin, et le nombre allégué de ces témoins augmente encore dans l'émission radio:

Ils lui ont dit "il vaut mieux pas que tu en parles, parce que de toute façon il y a eu le lendemain quinze à vingts témoins qui ont fait la queue devant la gendarmerie", et ils lui ont dit "de toute façon tous les témoignages qu'on a eus ils sont passés au déchiqueteur papier".
Voilà qui n'arrange pas la crédibilité de ce témoin! Il y a plus de 200 gendarmeries en France qui ont envoyé au Geipan leurs PV d'audition concernant ces observations du 5 novembre, et à Aubin ils auraient été détruits, alors que ce qui a été vu là ne diffère pas de toutes les observations partout en France (rappelons que le seul qui prétend avoir vu quelque chose d'inhabituel l'a vu bien loin de là, et n'a pas témoigné à la gendarmerie)?
On ne sait pas s'il y a dans les archives du Geipan des témoignages issus de la gendarmerie d'Aubin (qui n'existe plus, mais Perronnet nous dit qu'il y en avait une à l'époque, presqueen face du lycée), puisque les noms de lieux ont été effacés dans les PV relatifs à cette "vague" diffusés au public. On ne trouve dans l'ensemble de ces rapports de gendarmerie aucune observation qui aurait été faite depuis un lycée, mais il n'est pas dit que ce seraient des élèves ou le personnel du lycée qui auraient "fait la queue" devant la gendarmerie le lendemain.
Il n'y a que six gendarmeries qui ont signalé dix témoignages ou plus, et aucun de ces rapports ne semble pouvoir concerner Aubin. De toute façon il paraît peu vraisemblable qu'autant de personnes aient témoigné dans une petite ville de 4000 habitants.
Bref cette histoire du Colonel de gendarmerie qui aurait dit que les PV d'observation auraient été détruits est à peu près aussi crédible que celle du type de la DST qui aurait dit que des témoins avaient été torturés pour avoir trop parlé, rapportée par le même témoin… Le plus incroyable finalement est que Perronnet gobe sans sourciller de telles fadaises, et qu'il y ait des gens pour le prendre au sérieux!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

8 PPDA abducté! le 11.04.12 4:16

hal9000

avatar
Modération
Modération
Un autre épisode cocasse est l'histoire du journal télévisé de TF1 le soir-même du 5 novembre 90 qui aurait disparu des archives. C'est dans l'article de presse du 31/12/2008 consacré à Serje Perronnet, déjà mentionné, qu'on en trouve je crois la première mention:

Le lundi 5 novembre 1990, à 19 heures, il s'est produit un phénomène étrange au-dessus du lycée professionnel d'Aubin, raconte Serje Perronnet. Ce jour-là, les 200 élèves en grève, réunis dans la cour de l'établissement, assistent à une curiosité qui fera la une de la presse écrite et audiovisuelle. Un énorme objet lumineux avançant avec une extrême lenteur passe au- dessus de leurs têtes à plusieurs centaines de mètres. Ce phénomène aérien a aussi été aperçu ce soir-là à Decazeville et Valady. Le soir même, soit une heure plus tard, le journal télévisé de PPDA sur TF1 informe la France entière qu'un objet aurait été suivi par des radars militaires et s'est déplacé par bonds successifs dans tout l'Hexagone. Le lendemain, la NASA informait le CNES de Toulouse que le 3e étage d'une fusée russe venait de se désintégrer.
D'où Perronnet tenait-il cette information concernant des radars qui auraient suivi "l'ovni"? Mystère, il n'en parle pas, mais il fait comme si elle était tout à fait sûre. Pourtant personne à l'époque n'avait mentionné une telle chose… Franck Marie, Joël Mesnard, et d'autres qui onc très tôt compilé les déclarations dans la presse écrite et télévisée, n'ont jamais mentionné cela! Et bien sûr, ce journal avait disparu!
Voilà comment il raconte la chose dans Top Secret en mai 2000:

Revenons au soir du 5 novembre.
Sur TF1, au JT du 20 h, Patrick Poivre d’Arvor aurait fait une annonce extraordinaire au sujet de la vague d'observation.
Quelques instants auparavant, ceux qui se s o u v i e n n e n t encore de ce détail m’ont rapporté que le journaliste laissait sous-entendre que “...de nombreux radars militaires ont enregistré plusieurs objets non identifiés dans le ciel. Ces derniers opéraient par bonds successifs...”.
Malheureusement le temps a passé émoussant les mémoires et en l’absence du document vidéo, il est aujourd’hui impossible de prouver ces propos. Naïvement je croyais pouvoir retrouver le 20h de TF1 daté du 5 novembre 1990 dans les archives publiques de l’INA (Institut National de l’Audio visuel) sur internet.
Je profite donc de ce dossier pour lancer un appel aux lecteurs et amis de TOP SECRET.
Si vous détenez cet enregistrement (JT du 20 h de TF1 du 5 novembre 1990), vous êtes invité à vous mettre en relation avec le journal qui fera suivre. Un grand merci d’avance à celui ou celle qui pourra m’obtenir ce document essentiel...
Sur le forum Nous ne sommes pas seuls, l'adminnistrateur "Rama" s'est renseigné:

J'ai appelé l'INA, la dame ne peut pas plus me renseigner.
J'appelle TF1 qui me dit qu'au bout d'un an, ils ne sont plus propriétaires de leurs émissions, que c'est l'INA qui en devient le propriétaire. On me confirme que ce n'est pas normal qu'un JT ne soit pas accessible au public.
J'appelle donc le CSA qui me dit que l'INA ne travaille qu'avec les professionnels de l'audio-visuel ou des chercheurs. Si je veux consulter, il faut aller à la bibliothèque de Bercy.
Voilà donc où est la "dissimulation", il faut quelquefois se bouger un peu pour accéder à l'information, on ne trouve pas tout sur Internet!

Christian (nom remplacé à la demande de son propriétaire) a ajouté sa touche toute personnelle à cette histoire... En présentant l'association nouvellement créée des "Repas ufologiques" dans le journal "l'Alsace" du 9 mai 2010, il déclarait :

De même est-il sûr que le journal de 20 h de TF1 du 5 novembre 1990, présenté par Patrick Poivre d’Arvor, a disparu des archives car il évoquait l’apparition d’un immense ovni en Australie… Depuis, Christian (nom remplacé à la demande de son propriétaire) a lancé un appel sur le site internet www.les-repas-ufologiques.com pour tenter de retrouver copie de ce journal qui est, pourtant, archivé à l’Ina (Institut national de l’audiovisuel). Un argument qui ne trouble pas Christian (nom remplacé à la demande de son propriétaire) : « Le journal archivé a été amputé », assure-t-il.
Maintenant, cette disparition du JT n'était pas seulement pour cacher que l'ovni du 5 novembre avait été suivi par radar et se déplaçait par bonds, mais aussi qu'il y avait un ovni géant en Australie!
Et puis il y a eu des échanges cocasses mais concluants à ce sujet sur le forum Mystère des Ovnis.
Le sujet avait été créé pour présenter une vidéo compilant 18 journaux télévisés parlant de cette "vague" montée par un certain "Arcadya".
Un peu plus loin dans le sujet, le 23 mai 2010, on trouve un message de Chris.A… Christophe Albiéro, parfait disciple de Perronnet et (nom remplacé à la demande de son propriétaire), qui deviendrait bientôt le troisième larron du "Scandale au Geipan" au sujet de l'affaire de Golfech:

Il faut signaler aussi que le journal de TF1 du 5 novembre 1990 dans lequel PPDA mentionne que l'armée Française à eu des traces radar et que plusieurs hauts gradés ont passé les différentes structure de l'armée en alerte, a été effacé des historiques des journaux télévisés.
Monsieur Christian Contesse promet une caisse de champagne à qui aura eu la bonne idée d'enregistrer ce journal télévisé à l'époque.
Après plusieurs recherches, il n'est plus possible, même auprès du site de l'Institut National de l'Audiovisuel de ce procuré le journal télévisé de TF1 du 5 novembre 1990.
Il y a celui du 4 et le 6 mais le 5 a totalement disparu.
Ceci prouve encore une fois, sans devenir conspirationniste, qu'il y a bel et bien une volonté des média de cacher et ridiculisé le phénomène.
Sans devenir conspirationniste, dit-il!
Et peu après, le 28 mai, on trouve un message d"Arcadya":

Peux-t-on voir ce lien de l'INA avec l'absence du JT du 5/11/90? (mais présence du 4 et 6)
Car désolé de contre-dire, mais R.A.S. dans ce "fameux" JT censuré, rien à propos des observations ou de l'armée, radars etc...
Ca sent le champ'
Là, Christophe commence à avoir la moutarde qui lui monte au nez… Il cite l'article de l'Alsace avec la photo du très sérieux Christian C , et conclut:




Je ne suis pas le seul à avoir fait des recherches, je pense que ça suffit pour prouver que ce JT n'existe plus.
A quoi Arcadya répond par un lien sur le fameux JT (il se trouvait sur Megaupload, disparu donc), qui ne fait pas la moindre allusion à l'ovni du 5 novembre (c'était seulement une heure après le phénomène, un peu tôt pour avoir des informations), ni à un ovni géant au-dessus de l'Australie…
Mais Christophe s'entête, effaçant au passage un message d'Arcadya qui lui paraissait un peu moqueur:

Attention à ne pas confondre le JT de midi et de celui de 20h.
De plus, j'aimerai bien que tu me donne tes raisons de vouloir contredire une bonne centaines de personnes sur cette affaire.
Et une petite présentation est un signe de courtoisie et de respect, ce dont je doute au vu du ton employé que tu connaisse ce que cela signifie.
Désoler d'être arrogant mais je ne supporte pas le genre de personne qui ce permette sans aucune présentation, sans aucun respect dans le post rédigé ce permette de provoquer les membres du forum.
Arcadya se présente donc (Chris n'avait pas compris qu'il était l'auteur de la vidéo qui faisait l'objet du fil de discussion!), en "s'excusant d'exprimer son opinion et de plus livrer une preuve essentielle"!
Mais Chris.A persiste:

En ce qui concerne cette fameuse vidéo, beaucoup de personnes soutiennent qu'elle a été volontairement effacée.
De plus la vidéo que tu présentes peut être de n'importe quel jour étant donner qu'aucun lien, écris ou date de la vidéo n'a été écrit ou mentionné par PPDA.
Si les sources dont tu disposes sont donc véritablement vrai, pourquoi alors tant de polémique autour de ce fameux journal qui est crié par nombre d'ufologues comme faisant mention d'une preuve radar et d'une mise en alerte de la pars de l'armée.
Sont ils tous dans l'erreur ?
Au vue du nombre de personnes qui affirment bien de ce fameux JT, je doute que ça soit une rumeur montée de toute pièces.
Concernant le "nombre de personnes", il me semble pour ma part que ça n'a jamais été que Serje Perronnet et Christian C..., suivis par quelques naïfs qui ont propagé la rumeur (c'est bien le propre des rumeurs)!
Arcadya répond avec une patience digne d'éloges:

Les éléments contenus dans le JT te permettront de le dater précisément, comme la venue en France du roi Hussein et le départ de Willy Brandt pour l'Irak le jour même.
Et Chris.A finit alors par rendre les armes:

Merci de l'info.
Il faut faire communiquer l'information à Christian Contesse.

On ne connaît pas la fin de l'histoire: est-ce qu'Arcadya a reçu la caisse de champagne promise par Christian (nom remplacé à la demande de son propriétaire)?
Probablement pas, puisque (nom remplacé à la demande de son propriétaire) persiste dans la toute récente émission de radio:

Le journal de PPDA où il parlait de ce phénomène, qu'il a obtenu, curieusement tous les autres journaux font je crois 33 minutes, celui-ci il n'en fait que 27!
Notez bien le "je crois"… Puisque c'est si facile d'après lui d'obtenir tous les journaux télévisés SAUF celui du 20h de TF1 de ce soir-là, il lui suffirait de vérifier…
Bref, nous avons vu que personne à l'époque, malgré tout le bruit qui avait été fait autour de cet "ovni", n'avait mentionné ce journal dans lequel PPDA aurait dit que l'objet avait été suivi par les radars... Et on entend dans la vidéo d'Arcadya que le même PPDA a précisé dans le journal du lendemain qu'au contraire l'ovni n'avait PAS été suivi par les radars! Dès lors, il est vraiment hallucinant de voir que Serje Perronnet et Christian C n'arrivent pas à comprendre que ce sont leurs témoins qui se sont manifestés près de vingt ans après, si ça n'est pas eux-mêmes, qui ont inventé ce détail en oubliant juste la négation!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Revenons à l'émission radio, dans laquelle le journaliste demande:

et comment se fait-il que parmi ces milliers de témoins il n'y en ait pas une centaine qui se soient fait remarquer, ils ont perdu la mémoire?
Serje Perronnet répond:

Je l'ai pas vécu moi j'ai fait l'enquête un peu tard, mais le lendemain sur les journaux on disait que c'était la rentrée de la fusée Proton, et les gens et les gens que j'interrogeais dans le village il me disaient "ah oui je me souviens c'était une rentrée de fusée". Dès que sur le journal on met sur la première page que c'est une rentrée atmosphérique c'est fini!
Il faut savoir que la vague du 5 novembre ça n'était pas que le 5 novembre à 19h, elle a duré 6 jours, trois jours avant trois jours après avec un pic le 5 novembre à 19h.
J'attends qu'il nous parle des cas qui se sont déroulés dans les trois jours avant et après!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Venons-en à Christian C, qui ajoute quelques âneries mémorables au sujet de la rentrée atmosphérique:

Ensuite une autre information que je voudrais vous donner c'est que le 5 novembre 1990 tout le monde a parlé d'une rentrée atmosphérique d'un second étage de fusée Proton russe qui serait donc rentré dans l'atmosphère.
Pas deuxième, troisième!

Il se trouve que ce 2ème étage ça n'était pas une fusée Proton mais elle avait un autre nom,
Tiens c'est nouveau, et il tient ça d'où?

il se trouve que ce 2ème étage de fusée Proton serait tombé deux fois de suite. Une deux ans auparavant et une autre le 5 novembre 90. Je trouve quand même curieux qu'un 2ème étage de fusée Proton se retrouve en l'air deux fois de suite.
Et donc je répète il tient ça d'où? Ça serait d'autant plus curieux que cette fusée Proton dont le troisième étage est tombé le 5 novembre 90 elle avait été lancée le 3 novembre 90 (c'était le 94e lancement de l'année 90, c'est la signification de son numéro d'identification, 1990-094C), alors c'est vraiment étrange que cet étage soit déjà tombé en 1988! Mais il est vrai que Serje Perronnet a l'habitude d'être confronté à des manipulations de l'espace temps, alors ça doit aussi affecter son entourage!
Et maintenant voyons de qui (nom remplacé à la demande de son propriétaire) tient ses révélations fracassantes :

C'est pour préciser un peu la situation de ce phénomène. Alors qu'on croyait au départ qu'il y avait réellement une rentrée atmosphérique, aujourd'hui cette rentrée atmosphérique est fortement mise en doute par des enquêteurs ufologues qui ont eu des informations de source, euh de ces gens qui sont plus ou moins accrédités OANI/OVNI.
Eh bien si ce sont les "personnes accréditées OANI/OVNI" dont parlent tant tous les conspirationnistes de tout poil qui répandent ce genre de débilités, c'est dire qu'il ne faut pas trop compter sur eux pour étudier sérieusement les ovnis et oanis!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
J'ai eu récemment une discussion au sujet du 5 novembre 1990 avec Christian C sur la liste de discussion "Magonie". Il a fini par déclarer :

Bien entendu nous savons qu'il y a bien eu une rentrée atmosphérique et qu'une grande partie des témoignages font état de cette rentrée.
Et lorsque je lui ai demandé où donc il avait écrit cela depuis les années qu'il parlait de cette vague, il a répondu qu'il le disait « ici et maintenant ». Et visiblement ça n'était donc pas avant et ça ne serait pas après, puisqu'on voit qu'il continue à mettre en doute l'existence de cette rentrée!

Et plus tard sur la même liste il a écrit au sujet du 5 novembre 90 qu'il ne retiendrait qu'un cas, celui d'un scientifique "avec plusieurs personnes du même niveau" qui ont chronométré leur observation à 18 minutes... Je lui ai demandé de me citer ce cas, je n'ai jamais obtenu de réponse... Il s'agit encore manifestement d'une "information" directement sortie de son imagination!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Terminons en citant encore CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) dans l'émission radio:

Et puis le 7 novembre 1990 il y a eu la fameuse affaire de Montréal.
Au-dessus d'un hôtel de Montréal il y a eu l'observation d'un objet qui est resté une vingtaine de minutes stationnaire au-dessus de la ville, qui ensuite s'est déplacé régulièrement au-dessus de la ville de Montréal et qui a été photographié par un journaliste local…
C'était 2 jours sparès le 5 novembre, est-ce qu'il y a eu un rapport de cause à effet je n'en sais rien.
Ce cas présenté ici de façon tout à fait loufoque (il ne le connaît visiblement que par une vidéo journalistique) a reçu depuis bien longtemps une explication qui ne laisse place à aucun doute: il s'agissait des reflets de lumières sur un nuage de cristaux de glace, un phénomène appelé "Light pillars" dont on peut trouver une très bonne présentation par Elevenaugust sur le site Mystère des Ovnis.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Il ne faut pas grand chose pour Peronnet ! Un unique cas du 05 nov. et il devient spécialiste... Laughing
Quand à C, le coup du journal TV qui disparait lui a valu une bouteille de champagne (n'est-ce pas Nemrod ?). Avec lui c'est une habitude, il affirme beaucoup de chose mais se trouve incapable de démontrer le bien fondé de ces propres affirmations ou bien s'enlise dans la boue avec interprétation abusive. (Hesse par exemple, puis sur le Sceau etc...) Mad

Une émission à conserver en archive cependant.



Dernière édition par Adm. le 20.05.12 15:59, édité 1 fois

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

freefighter

avatar
Magistral !!
Merci de mettre en lumière le fait que les mots expert ou spécialistes est bien souvent très mal employé !!

Il est démontré ici, que SP ou CC sont bien loin d'en être !!

Je dispose de toute la collection de LDLN où est stipulé cette vague par Mesnard, cela me donne envie de me replonger dedans (mais pas trop le temps), j'avais répondus à un témoin du 05 nov sur MO, qu'est ce que tu en penses ?

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12719-1990-le-5-11-a-19h30-un-engin-de-grande-taille-issy-les-moulineaux-92?highlight=05+novembre+1990

Bon j'avais scanné les extraits issuent des LDLN 303, 306, 359..mais je les ai effacés !
Si tu les veux je te les fileraient plus tard !!

Après c'est au tout début de mon intêret pour les OVNI, et je découvrais cet affaire du 05 nov..

Les petites reconstitutions que j'ai fais, montreraient alors, si tu avais raison, que les gens quand ils mésinterprètent, ne le font pas à moitié, maiden par exemple se serait lourdement trompé alors ? ou sinon il a tout inventé ?

Cordialment

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Merci de mettre en lumière le fait que les mots expert ou spécialistes est bien souvent très mal employé !!

Et cela vaut pour tous bien entendu !

Les petites reconstitutions que j'ai fais, montreraient alors, si tu avais raison, que les gens quand ils mésinterprètent, ne le font pas à moitié, maiden par exemple se serait lourdement trompé alors ? ou sinon il a tout inventé ?

Outre le fait que Hal9000 ait raison, les mésinterprétations des témoins sont logiques. Nous en avons parlé dans le sujet "l'Ufologie un mythe moderne" par exemple. La reconstruction est inévitable lorsqu'un témoin observe une chose surtout lorsqu'il ne reconnait pas l'objet de la méprise ou bien que l'événement est inhabituel (cas du 05 nov. 90).
Plus le temps passe et moins le souvenir est fiable. Encore moins dans les détails géographiques par exemple. Logique là aussi. Mais dans l'ensemble les témoins sont fidèles dans les descriptions, ce qui permet aux ufologues de retrouver l’exégèse la plupart du temps.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Un autre épisode cocasse est l'histoire du journal télévisé de TF1 le soir-même du 5 novembre 90 qui aurait disparu des archives.
Oui, mais il existe bien, c'est ce pari que CC à perdu et moi gagné, c'est suite à ça que j'ai dit que c'était un homme de parole puisqu’a tenu.Mais j'avais sous-estimé sa rage de réaliser qu'il avait tort puisqu'il affirmer que ce journal n'exister pas et que le gouvernement cachait quelque chose.
Il semblerait que suite à ça sa haine contre moi c'est décuplée et il est passé à la vitesse supérieure franchissant toutes les limites.
On ne connaît pas la fin de l'histoire: est-ce qu'Arcadya a reçu la caisse de champagne promise par Christian "Nom interdit à la demande de son titulaire"?
Non c'est moi des vins d'alsace, mais il parlait bien de champagne alors, c'est qu'il me semblait bien.
Probablement pas, puisque CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) persiste dans la toute récente émission de radio:
Le journal de PPDA où il parlait de ce phénomène, qu'il a obtenu, curieusement tous les autres journaux font je crois 33 minutes, celui-ci il n'en fait que 27!
Le journal ne parle pas d'ovnis, pas de coupures, et on peut le dater avec ne évasion qui eu lieu ce jour là.

Je devrais retrouver la vidéo dans la journée.


J'avais écrit ça dans la partie privée:
Je lui ais dis et je l'ais fais que j'ais écris à tf1 pour demander la durée maximum d'un jt de 20h sans évènements exceptionnel, celui ci fait 33,16 minutes ce qui me semble indiquer un journal sans coupure.
Il raconte vraiment n'importe quoi sans jamais vérifier avant...

Le lien où j'avais uploadé la vidéo est bloqué, je la cherche sur mes disque dur.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Je l'avais mis ici mais ça répond plus peut-être que quelqu'un d'ici l'avait enregistré:

http://anyhub.net/file/jt20h.flv.avi

sinon je me cite encore:

Pas d'ovni mais ça pour le dater:
Annoncé au début du JT par PPDA: évasion par hélicoptère de 4 détenus hautes pyrénées novembre 1990
- 5 novembre 1990 : Quatre prisonniers s'évadent de la centrale de Lannemezan (Hautes-Pyrénées) grâce à un hélicoptère
détourné par l'amie d'un des détenus. Trois sont arrêtés en Espagne, le quatrième trois semaines plus tard en Algérie.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20030414.OBS9514/les-evasions-en-helicopteredepuis-20-ans.html

PPDA l'annonce au début, puis quand il aborde le sujet il dit "tout à l'heure quatre détenus se sont évadés ..."

Par contre pas d'ovnis alors va t'il m'accuser d'avoir couper une partie pour pas payer le champagne ?
J'ai prévu le coup et cherché cet ovni géant en australie il n'y a pas grand chose.
On trouve un témoignage ovni en australie pour 90-92 ici:
http://www.mysticaluniverse.com/ufos_aliens/ufosightings/australia/australia.html
Témoignages répertoriés pour 1990 ici aussi:
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|fr&u=http://www.ufodna.com/chrono/chrono/1990.htm

Avec les 27 minutes sorties d'on ne sait où on en est pas loin de l'accusation de couper l'original, qui fait 33 minutes 16 en réalité.
Ce mec ment comme il respire!


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
J'aime bien le coup aussi de l'ovni 2 jours après au Québec, c'est équivalent à "j'ai mangé des pâtes à midi, a midi il y a eu un accident de bus, je mange plus de pattes de peur de déclencher un accident de bus."
C'est du grand n'importe quoi, mais savent ils faire autre chose ?


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Le soir même, soit une heure plus tard, le journal télévisé de PPDA sur TF1 informe la France entière qu'un objet aurait été suivi par des radars militaires et s'est déplacé par bonds successifs dans tout l'Hexagone.
Non, le soir même il ne parle à aucun moment d'ovni, le lendemain plusieurs journaux parlent de météorite et il est précisé plusieurs fois par plusieurs chaines qu'il n'y a eu AUCUNE TRACE RADAR !
Soit il ment, soit depuis 1990 il n'a rien vérifié et il est nul comme c'est pas permis.

Voici une compilation de journaux du 06/10/1990 au 11/10/1990


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
NEMROD34 a écrit:
Voici une compilation de journaux du 06/10/1990 au 11/10/1990
"6/11/1990 au 11/11/1990" serait plus correct ! Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Oui pardon

Encore une le lendemain 13h d'entrée "rien sur les radars".


Je viens d'écrire à Bibliothèque nationale de France et également remplis le formulaire de demande de copie.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Invité


Invité
Cette observation a été faite dans un LEP, lycée professionnel. Ce lycée compte 400 élèves, à 19h le proviseur a ressemblé dans la cour les 200 élèves internes pour un appel.
L'observation m'a été signalée par un des témoins élèves à l'époque puis par un professeur.
Au moment où on faisait l'appel un objet gigantesque, silencieux, est passé au-dessus de leur tête. L'observation s'est faite à 19h, le temps était dégagé, pas de vent, un ciel très étoilé…
Cet engin était un triangle éclairé avec trois lumières, un triangle comme on connaît, il devait faire 300 à 400m d'envergure puisque ça prenait tout le ciel. C'est passé au-dessus du lycée sans bruit, cet engin avait trois lumières blanches, avec la particularité qu'au centre il y avait un trou puisque quand l'engin est passé il cachait les étoiles mais au centre on voyait les étoiles.
Des lumières multicolores s'échappaient des côtés, une foule de lumières multicolores rouges, bleues vertes qui tournaient autour de ce triangle. Quand il s'est éloigné derrière il y avait comme la lumière d'un néon.
Et ce qui était assez spectaculaire c'est que du dessous de cet engin qui était noir anthracite sortait comme de la vapeur d'eau qui était collée à cette masse, comme de la vapeur qui s'évapore.
Cet engin qui est passé en à peu près une minute a disparu, le proviseur a fait rentrer les élèves.

J'ai justement croisé il y a plusieurs années, sur un autre forum, un témoin du 5 novembre 1990 qui faisait un récit très similaire, il s'agissait peut-être du même lycée. Ce qu'il disait décrivait si parfaitement une rentrée atmosphérique qu'il s'est mis à m'insulter quand je le lui ai fait remarquer. :(MRDgreen):

Sebastien

avatar
Modération
Modération
CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) dit dans l'émission radio par ailleurs, que Greslé dans son livre, révèle que le CEMA a lancé le Commandement Interarmées de l’Espace (CIE) où dans l'un des articles est fait mention des OVNI/OANI.

Lorsque le commentateur de la radio lui demande "Et c'est écrit noir sur blanc?" C.C. répond "Noir sur blanc".

Est-ce vrai?


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

hal9000

avatar
Modération
Modération
freefighter a écrit:j'avais répondus à un témoin du 05 nov sur MO, qu'est ce que tu en penses ?

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12719-1990-le-5-11-a-19h30-un-engin-de-grande-taille-issy-les-moulineaux-92
Salut Antony...
J'avais suivi ce cas, mais pas pu intervenir puisque viré peu avant de MO! Mais tu as été là pour donner au témoin des informations sur la rentrée atmosphérique et tu as été très bien!

Les petites reconstitutions que j'ai fais, montreraient alors, si tu avais raison, que les gens quand ils mésinterprètent, ne le font pas à moitié, maiden par exemple se serait lourdement trompé alors ? ou sinon il a tout inventé ?
Mais non il n'a pas tout inventé, et pour un témoignage fait après vingt ans je le trouve plutôt bon! Ça ne t'est jamais arrivé de retrouver une vidéo ou des notes sur en événement qui t'avait marqué il y a vingt ans et de te rendre compte alors que les souvenirs que tu en avais étaient assez différents? On trouve d'ailleurs dans les témoignages du 5 novembre pas mal de cas où on connaît les témoignages d'époque et dix ans plus tard, et la comparaison est assez édifiante. Voir par exemple dans ma critique des "exemples flagrants" de Joël Mesnard les observations de Mansac, l'Ile d'Oléron, Soissons...
Dans le cas que tu évoques, quelles sont les "anomalies"?
- Une exagération de la taille, pas énorme puisque les débris de la rentrée atteignaient sans doute une dimension angulaire de 30°x5°, ce qui est impressionnant.
- L'objet serait passé à la verticale du témoin, alors que la rentrée passait à moins de 30° de hauteur angulaire... On retrouve cette erreur dans bon nombre de témoignages, et c'est assez compréhensible... Souvent un témoin dit que c'est passé juste au-dessus de lui quand il est persuadé que l'objet était très proche... Tiens tout récemment on peut prendre l'exemple de Golfech, "Pascalou" répète depuis le début que l'engin est passé juste à sa verticale, par contre quand les gendarmes font une reconstitution il pointe le doigt vers une hauteur angulaire de 30°, qui est aussi à peu près la hauteur angulaire visé par le téléphone portable du second témoin! On arrive souvent à restituer quelque chose d'à peu près objectif justement en faisant ce genre de reconstitution à condition que ce soit peu après l'observation... Dix ou vingt ans plus tard il y a fort à parier que le témoin sera vraiment persuadé qu'il était précisément au-dessous de l'objet et désignera une hauteur angulaire proche du zénith.
- Le détail le plus surprenant est sans doute qu'il dit n'avoir vu aucune lumière mais juste "un grand rectangle, assez sombre, quelques reliefs dessous"... Oui mais... Vu qu'il se trouvait nous dit-il dans un stade très éclairé, il est bien possible que les lumières de la rentrée aient été interprétées comme des surfaces blanches éclairées par les lumières du sol. Plus loin, il précise : "En ce qui concerne les reliefs dessous, pas de forme géométrique particulière, mais plutôt comme des lignes , mais pas partout". Finalement, ces lignes font penser aux deux longues traînées lumineuses de la rentrée! D'ailleurs, il y a un autre témoin, Guillaume, qui se manifeste dans le fil de discussion, et lui a vu tout au contraire un ensemble de lumières et pas de forme noire (il dit que c'était un ou des objets lumineux, c'est donc bien qu'il n'a pas vu de forme liant les lumières). Et maintenant voilà ce que nous dit Maiden:"Je viens d'avoir Guillaume au téléphone , on a papoté 45 minutes et on a bien vu la même chose Smile"
L'un a vu une forme noire et pas de lumières, l'autre des lumières et pas de forme, mais après discussion ils en concluent qu'ils ont vu la même chose! Tu vois bien comment deux descriptions apparemment discordantes peuvent être conciliées pourvu qu'on essaie de comprendre ce qui a pu être mal perçu...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Cortex a écrit:
J'ai justement croisé il y a plusieurs années, sur un autre forum, un témoin du 5 novembre 1990 qui faisait un récit très similaire, il s'agissait peut-être du même lycée. Ce qu'il disait décrivait si parfaitement une rentrée atmosphérique qu'il s'est mis à m'insulter quand je le lui ai fait remarquer. :(MRDgreen):
Il y a de bonnes chances que ce soit le même lycée, puisque ça ne doit pas être courant qu'on rassemble les élèves dans la cour à 19h! Tu ne sais plus où tu as trouvé ce témoignage?


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum