UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Observation d'OVNI entre Harponville et Contay (Somme), le 7 septembre 1954, classé D1

Observation d'OVNI entre Harponville et Contay (Somme), le 7 septembre 1954, classé D1

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

L.J. Silver


Un cas assez étrange, exposé dans les liens ci-dessous, et classé D1 par le GEIPAN , il ne s'agit manifestement pas d'un hélicoptère :

"[CD47] DE HARPONVILLE (80) VERS CONTAY (80) 07.09.1954.

Observations d'un objet circulaire au sol avec un mouvement d'oscillation. Décollage silencieux en oblique puis vertical en laissant échapper une fumée ; aucune trace au sol : phénomène non identifié

Description :

Le 7 septembre 1954 vers 7h30 deux témoins se rendent à leur travail en bicyclette sur le chemin communal 47 entre Harponville (80) et Contay (80).

Le temps est clair et sans brouillard.

Ils observent au sol dans un champ à 200m de la route, une forme circulaire affectée d'un mouvement oscillatoire.

Les deux témoins décrivent un cylindre de couleur sombre à la surface supérieure légèrement bombée et avec une ouverture sur le tour.

Intrigués, les témoins s'approchent à une centaine de mètres et voit l'objet se lever sans bruit en oblique sur une quinzaine de mètres puis à la verticale. Pendant l'ascension les témoins remarquent de la fumée gris bleue s'échappant d'un tuyau. L'observation a duré entre 4 et 5 minutes avant que le phénomène ne disparaisse dans le ciel. Les témoins apeurés partent immédiatement à la gendarmerie.

Le même jour, l'enquête ne constate aucune trace au sol dans le champ. Un des témoins ayant déjà vu des hélicoptères, il affirme qu'il ne s'agit pas d'un tel appareil. Aucun autre témoignage n'est recueilli. La crédibilité des témoins n'est pas mise en cause.

Le GEIPAN classe ce cas en D1 : phénomène non identifié étrange.
"

Lien Geipan

Le procès verbal :

Le procès verbal

Autre lien :

Lien site de Patrick Gross

A noter :
Le mouvement oscillatoire, puis le déplacement d'abord lent de l'objet en oblique, puis beaucoup plus rapidement à la verticale. L'objet a donc accéléré.

Autres éléments :

La visibilité et la météo excellentes, ( temps clair et sans brouillard), l'observation de jour (7H30 du matin) la forme cylindrique de l'objet et la parfaite concordance entre le récit des deux témoins, (déclarations identiques, ont noté les gendarmes), bien qu'interrogés séparément.

La proximité de l'objet (100 environ), les trois détails insolites du "tuyau d'échappement", de la "fumée" et de la "porte", l'absence totale de bruit, la durée d'observation (4 à 5 minutes), relativement longue en matière d'Ovni, amplement suffisante pour permettre aux témoins d'examiner l'objet.

Les gendarmes soulignent également l'absence d'état d'ébriété chez les témoins.

A observer que le mouvement d'oscillation est fréquemment rapporté en ufologie ( mouvement "pendulaire", mouvement en "feuille morte").

Comment interpréter la présence de ce mouvement oscillatoire, combinée à l'absence de traces relevée par les gendarmes ?
L'objet était il en sustentation très près du sol et non réellement posé sur le sol, comme le rapportent les témoins ?

Douze gendarmes, plus le commandant de compagnie se sont déplacés sur les lieux, ceci nous prouve que l'affaire a été prise au sérieux à l'époque...

Du reste, l'enquête semble avoir été menée sérieusement, surtout pour l'époque :
Notamment la station radar a été interrogée ( dommage qu'elle n'ait pas été en service au moment des faits), le commandant de compagnie a soulevé l'hypothèse de l'hélicoptère, le sérieux des témoins a été contrôlé, l'intervention immédiate des enquêteurs le jour même, la vérification de l'emploi du temps des témoins par le commandant de compagnie, la recherche soigneuse d'éventuelles traces, etc...

Ce cas me parait intéressant parce qu'il est bien documenté et les deux témoins sont crédibles.

oncle dom

avatar
L.J. Silver a écrit:Un cas assez étrange, exposé dans les liens ci-dessous, et classé D1 par le GEIPAN , il ne s'agit manifestement pas d'un hélicoptère :

"[i][CD47] DE HARPONVILLE (80) VERS CONTAY (80) 07.09.1954.

Observations d'un objet circulaire au sol avec un mouvement d'oscillation. Décollage silencieux en oblique puis vertical en laissant échapper une fumée ; aucune trace au sol : phénomène non identifié
Ouaip! Ce cas a fait la couverture de Semaine du Nord, avec une enquète de leurs journalistes.



Mais en fait les témoins n'ont pas vu l'objet à 100 mètres. Ce qui était à 100 mètres, c'est l'endroit ou l'objet semblait posé. Les photos d'époque ainsu que celle de Google Street montre que qu'à cet endroit le terrain est en légère pente, en sorte qu'un objet de grande dimension, beaucoup plus lointain et à basse altitude aurait donné l'impression de toucher le sol à cet endroit.
En plus, le temps était un peu brumeux, et l'observation d'un nuage compact et bas conviendrait.

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
En plus, le temps était un peu brumeux, et l'observation d'un nuage compact et bas conviendrait.

Certes, mais l'hypothèse de la brume entre en contradiction avec les faits rapportés par les gendarmes, lesquels sont intervenus sans délai et rapportent à plusieurs reprises dans leur procès verbal : "temps clair et sans brouillard".

Du reste, un nuage aurait peut être pu abuser un témoin, mais beaucoup plus difficilement deux témoins simultanément, il me semble.

Et la trajectoire décrite (oblique puis montée ascendante rapide), ne semble pas bien coller à l'hypothèse du nuage.

A la lecture de ce procès verbal, on a plutôt l'impression d'un objet "tôles et boulons".

Pour mémoire, le Geipan n'a pas trouvé d'explication à ce cas.

Si les journalistes ont vu du brouillard, contrairement aux gendarmes, ne serait ce pas parce qu'ils ont entamé leur enquête avec quelques jours de retard ?

Patrice

avatar
Administration
Administration
Pour rappel le Geipan classe ce cas sur la simple lecture du PV de Gendarmerie. Il n'y a donc aucune enquête de sa part. Perso. c'est un peu léger niveau pertinence. Je rappel qu'il existe des cas classé D sur la simple foi d'un mail....

Quoiqu'il en soit ce cas est sympa.

Pas le temps mais j'aimerai bien voir une coup du terrain où l'objet aurait été vu, j'ai un cas qui ressemble ( avec une "montée" et une disparition rapide) dont l'origine fut un engin agricole (terrain en pente montante puis descendante par la suite). Je ne dis pas que c'est le cas ici .
Un camion transport de lait aussi si (toujours) terrain en pente montante (pardon une route)....
Si rien ne colle est ben nous aurons un Pan D. (sans enquête).

PS- Mon oncle je suis preneur de l'article Smile

PS + : Cette contrée est connue pour avoir des nappes de brouillard très très localisées (c'est juste une pondération, pas une justification pour ce cas).

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Patrice a écrit:Pas le temps mais j'aimerai bien voir une coupe du terrain où l'objet aurait été vu...

Pas évident de se représenter l'endroit, malgré les indications précises des témoins et des Gendarmes.. Enfin précises pas tant que ça, plutôt contradictoires:

- page 2: "Le point où se trouvait l'engin, d'après les témoins, est situé à 800 mètres NO du CD47, à 1.8 km de Contay et à 4.8 km de Varennes".

- page 3: les deux témoins disent "... à 150 mètres de la route...".

- page 6: "... à 200 mètres de la route...".

- page 7: "200 m NO du CD47 à 1.8 km de Contay et à 4.8 km de Varennes".

En me basant sur les données "à 1.8 km de Contay et à 4.8 km de Varennes" et position du PAN au nord-ouest du CD47, on arrive plutôt à une distance CD47/PAN de 430 mètres environ:



Vue rapprochée:



... Ce qui place le PAN un peu au-delà du champ contigu à la route. Il n'est pas dit dans le PV si le champ où le PAN se trouve est bien celui qui est contigu à la route, mais il est possible de le supposer, car, hormis cette première mention de 800m, les déclarations suivantes s'accordent sur une distance de 150/200m de la route, ce qui place le PAN plutôt ici (repère rouge):



Pour les courbes de niveau, si l'on rajoute la couche IGN, on obtient ceci:



Soit une légère montée: on passe de 61/62 m d'altitude pour la position des témoins à 70 m pour celle du PAN.

Enfin, pour être complet niveau cartes, l'endroit en 1955:



On constate les effets du remembrement, les champs étaient beaucoup plus petits à l'époque...


_________________
IPACO

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Vue Street View du lieu d'observation :

https://www.google.fr/maps/@50.0195865,2.4904873,3a,60y,290.25h,94.14t/data=!3m6!1e1!3m4!1sJ85zyfbd_HeNee_QVkMP8g!2e0!7i13312!8i6656

Il y a plusieurs chemins d'accès dans les champs.
L'OVNI ne pouvait pas a priori être situé à 800 m de la route, car il aurait été situé derrière le petit bois en haut de la butte.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Mémo : terrain de manoeuvre de Dury saint Fuscien
A une dizaine de km de l'observation la base aérienne et radar 922 depuis 1951:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Base_a%C3%A9rienne_922_Doullens
et Lucheux (enterré).

Bases française ou OTAN (saint quentin estrée/ cambrai epinoy) ?
? Direction départ du PAN ?
Hélico : formation intensive de pilotes GH1 et ALOA pour la future ALAT (22nov54)
http://lesailesdelaterre.free.fr/lesailesdelaterre/Photos%20ALAT/53correspondance/53-9-25%20%205.png

Hélico de 1954 Sikorsky S55 (ou Westland) et Hiller
https://www.enpa-capmatifou.com/Enpa2/Aero/MILITAIRE/SikorskyH19.pdf

Selon les témoins :Taille du PAN 10mx3m couleur bleu foncé noir, fumée échappement au décollage et porte plus large que haute, décolle en oscillant, forme arrondie ou meule.
=> Hélico lourd
Voir la couleur de la livrée sombre ou bleu foncé, la forme de meule, la porte large, l'échappement bas avant droit qui émet de la fumée au décollage :
http://avions-de-la-guerre-d-algerie.over-blog.com/article-les-sikorsky-s-58-version-hss-marine-78793319.html
=> https://fr.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_H-19

Un témoin dit avoir déjà vu de près des hélicos (lesquels légers ou lourds?? et où ?) ...pourtant pas fréquents en métropole en 1954 !



Dernière édition par marcassite le 23.03.18 20:44, édité 2 fois

oncle dom

avatar
Patrice a écrit:Pas le temps mais j'aimerai bien voir une coup du terrain où l'objet aurait été vu, j'ai un cas qui ressemble ( avec une "montée" et une disparition rapide) dont l'origine fut un engin agricole (terrain en pente montante puis descendante par la suite). Je ne dis pas que c'est le cas ici .
Un camion transport de lait aussi si (toujours) terrain en pente montante (pardon une route)....
Si rien ne colle est ben nous aurons un Pan D. (sans enquête).

PS- Mon oncle je suis preneur de l'article Smile

PS + : Cette contrée est connue pour avoir des nappes de brouillard très très localisées (c'est juste une pondération, pas une justification pour ce cas).
Effectivement les nappes de brumes localisées, ça existe. J'en ai même vu de minuscules, à peine plus grandes que des édredons flottant à ras du sol à coté d'arbustes.

Pour les articles locaux, c'est ici: https://www.cjoint.com/c/HCxs3MRoQbg

Pour moi l'intérêt de ce cas, c'est qu'il a été divulgué le 8 septembre dans le Courrier Picard, et le 9 dans les grands journaux. En sorte que le 11 septembre, quand les journalistes apprennent l'affaire de Quarouble, ils viennent d'apprendre que deux témoins de bonne foi ont vu un objet mystérieux s'envoler. Ajoutez y les observations en l'air de fin aout, et la sortie du film "la guerre des mondes", et vous comprenez pourquoi les journalistes ont parlé de soucoupes dès le 12 septembre, et de martiens dès le 14.

Pour les véhicules terrestres, se rappeler que pour l'affaire dite de Vron, les journalistes ont affirmé que l'engin s'était envolé, alors que les témoins l'ont vu au contraire disparaitre dans une dépression du sol.
http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/confusions/vehicule/vron/vron.htm

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:
? Direction départ du PAN ?
Hélico : formation intensive de pilotes GH1 et ALOA pour la future ALAT (22nov54)
http://lesailesdelaterre.free.fr/lesailesdelaterre/Photos%20ALAT/53correspondance/53-9-25%20%205.png

Hélico de 1954 Sikorsky S55 (ou Westland) et Hiller
https://www.enpa-capmatifou.com/Enpa2/Aero/MILITAIRE/SikorskyH19.pdf
Je n'avais pas étudié l'hypothèse d'un hélico, mais il faut se rappeler ce que disent les journalistes:
"le ciel gris et brouillasseux donne à la campagne une couleur de roman d'anticipation" (dommage que Jimmy Guieu n'ait pas lu ça)
Et dans ces conditions, il est possible que les témoins n'aient pas reconnu un gros hélicoptère. La légère fumée pourrait être la condensation des gaz d'échappement.
Pour la direction de départ, les témoins indiquent la direction de Toutencourt, qui est au nord-ouest. Mais rien n'indique que l'engin retournait vers sa base.
Reste le bruit. Les témoins n'ont rien entendu, mais la propagation du son est capricieuse, et l'on connait des cas ou des hélicos ont été vus mais pas entendus.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Patrice

avatar
Administration
Administration
Merci mon oncle.
Merci à tous aussi, je vais creuser un peu mon idée (loufoque), mais là je rentre à peine alors d'abord dodo ! :-)

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Var Matin a écrit: Au départ, pendant les premiers mètres, les témoins sont d'accord pour préciser que l'ascension s'est faite à peu près à la même vitesse que celle d'un hélicoptère. C'est par la suite que l'accélération devient vertigineuse.

Là on a un décollage comme un helico mais ensuite "vitesse vertigineuse" pour faire plus ovni. Ce qui est contredit par  "LE NOUVEAU NORD-MARITIME"
Il arriva ainsi à une quinzaine de mètres de hauteur. A ce moment il abandonna la diagonale et son ascension se poursuivit verticalement et plus rapidement.
Pendant quelques minutes, nous l'avons suivi des yeux. Au fur et à mesure qu'il montait, on l'apercevait de plus en plus difficilement et il finit par disparaître.

https://ufologie.patrickgross.org/1954/7sep1954harponvillef.htm

Pour la thèse engin agricole il est vrai que la montée se prête à une illusion mais l'échappement vers le bas me semble compliqué à expliquer... Et il indiquent bien "Très troublés par cette vision qui avait duré au moins trois minutes, car l'engin mis un certain temps avant de disparaître dans les nuages". Ce serait dans la brume alors.
L'oscillation est possible avec engin agricole. Mais faut expliquer la montée oblique (sortie du champ) puis la montée verticale (=> il faut un chemin perpendiculaire au témoin allant vers le sommet dans ce cas ! => menant a priori vers une ferme ? non c'est le matin , il va bosser aux champs)
L'ennui ici c'est que l'on ignore totalement la direction de départ ! Grrr.

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:
Var Matin a écrit: Au départ, pendant les premiers mètres, les témoins sont d'accord pour préciser que l'ascension s'est faite à peu près à la même vitesse que celle d'un hélicoptère. C'est par la suite que l'accélération devient vertigineuse.
Var Matin est allé enquêter sur place?  Première nouvelle.

Là on a un décollage comme un helico mais ensuite "vitesse vertigineuse" pour faire plus ovni. Ce qui est contredit par  "LE NOUVEAU NORD-MARITIME"
Il arriva ainsi à une quinzaine de mètres de hauteur. A ce moment il abandonna la diagonale et son ascension se poursuivit verticalement et plus rapidement.
Pendant quelques minutes, nous l'avons suivi des yeux. Au fur et à mesure qu'il montait, on l'apercevait de plus en plus difficilement et il finit par disparaître.
https://ufologie.patrickgross.org/1954/7sep1954harponvillef.htm
Var Matin suit religieusement le catéchisme de l'époque pour qui une soucoupe disparaissait toujours "à-une-vitesse-vertigineuse". Quant au Nouveau Nord Maritime, il commence par
On lit dans le « Courrier Picard » :
Les deux sources "princeps" sont donc Le Courrier Picard et le rapport de gandarmerie. Il est bizarre que pour les cas de la Somme, les ufologues ne citent jamais Le Courrier Picard.
Pour la thèse engin agricole il est vrai que la montée se prête à une illusion mais l'échappement vers le bas me semble compliqué à expliquer... Et il indiquent bien "Très troublés par cette vision qui avait duré au moins trois minutes, car l'engin mis un certain temps avant de disparaître dans les nuages". Ce serait dans la brume alors.
L'oscillation est possible avec engin agricole. Mais faut expliquer la montée oblique (sortie du champ) puis la montée verticale (=> il faut un chemin perpendiculaire au témoin allant vers le sommet dans ce cas ! => menant a priori vers une ferme ? non c'est le matin , il va bosser aux champs)
Tout à fait d'accord pour éliminer ici l'engin agricole

L'ennui ici c'est que l'on ignore totalement la direction de départ ! Grrr.
Le Courrier Picard parle de montée en diagonale, puis verticale. Semaine du Nord dit l'inverse: montée verticale puis vers le nord ouest en survolant le bosquet. Les journalistes du Courrier Picard étant les premiers, avec la gendarmerie, la trajectoire probable est: montée en diagonale vers le nord-ouest, puis verticale. Mais de toutes façons, si l'on connaissait la direction, rien ne prouve que c'est la direction de la destination finale.
Je suis d'accord que l'hypothèse de l'hélico est meilleure que celle du nuage
... A moins que gfx ne nous prouve qu'il s'agissait d'une voiture de course.  

http://oncle-dom.fr/index.htm

Patrice

avatar
Administration
Administration


Pour la thèse engin agricole il est vrai que la montée se prête à une illusion mais l'échappement vers le bas me semble compliqué à expliquer..

Oui l'engin agricole ne semble pas trop collé en effet ! Il reste dans le champ même s'il tourne. Puis rien de particulier au niveau culture à cette époque.
Un camion de lait ? Sais po, je cherche Shocked J'ai un cas quasi semblable ou un tel camion a trompé le témoin (dans l'Oise fin des années 60).
Ce dernier part vers une ferme pour recueillir le lait du matin, et c'est lorsqu'il tourne que le témoin le perd de vue... (voir carte d'Eleven.) Un petit brouillard local montre alors ses phares plus longtemps que par un temps clair... ?

Pour VMR ne cherchons pas, ce n'est pas le journal local. J'ai pu constater que les reprises dans un autre quotidien d'un cas local n'était pas ti-top !

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Carte des années 1950, merci Géoportail ! J'ai entouré le secteur d'observation en rouge :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
Je suis d'accord que l'hypothèse de l'hélico est meilleure que celle du nuage

Oui, cela rejoint ce que je disais, en l'espèce il s'agit manifestement d'un ovni "tôles et boulons".

Cependant, l'un des témoins avait déjà observé des hélicoptères, et il a nié toute ressemblance avec un hélicoptère (voir le PV des gendarmes).

Et il reste la question du bruit, qui est le problème récurrent auquel se heurte, en matière d'Ovni, l'hypothèse hélico.

Du reste, j'imagine que les hélicos de 1954 devaient être plus bruyants que ceux d'aujourd'hui, qu'est ce que cela devait être !

Sans oublier qu'au décollage, l'hélico doit fournir un excédent de puissance, d'où un bruit encore plus fort qu'en vol.

Quant à la voiture de course, je ne vois pas comment ni pourquoi elle se serait aventurée en plein champ.

Patrice

avatar
Administration
Administration
La piste d'un camion de transport de lait, avec un brouillard localisé disparaissant dans le petit virage (niveau 79 carte de Bob) est plausible aussi.
Bref pas facile avec un cas aussi ancien de re faire une enquête.
Quoiqu'il en soit D pour un simple PV ne me parait pas adéquat. Mais je comprends la classement.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
L.J. Silver a écrit:
Et il reste la question du bruit, qui est le problème récurrent auquel se heurte, en matière d'Ovni, l'hypothèse hélico.

Du reste, j'imagine que les hélicos de 1954 devaient être plus bruyants que ceux d'aujourd'hui, qu'est ce que cela devait être !

Sans oublier qu'au décollage, l'hélico doit fournir un excédent de puissance, d'où un bruit encore plus fort qu'en vol.
Oui, mais toutefois, même dans ces conditions-là (et même à 200 m de distance), le bruit n'est pas un facteur déterminant car sa perception dépend d'autres facteurs pour lesquels il est parfois difficile de donner une appréciation correcte:

- La propre perception auditive des témoins.
- Le vent, force et direction.
- L'environnement sonore général lors de l'observation.


_________________
IPACO

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
O.Dom a écrit:Les journalistes du Courrier Picard étant les premiers, avec la gendarmerie, la trajectoire probable est: montée en diagonale vers le nord-ouest, puis verticale. Mais de toutes façons, si l'on connaissait la direction, rien ne prouve que c'est la direction de la destination finale.

Hasard ou pas ? La direction de départ que tu cites correspond avec la base aérienne de Doullens :
https://goo.gl/maps/2FrpqkpkFqD2

PAtrice ; Un camion de lait vu de derrière 3/4 et qui a un pot d'échappement qui fume, à la limite pourquoi pas. Le truc illogique c'est qu'il n'y a pas de ferme vers le bosquet (ou dans les parages) et qu'il emprunterait plus une vraie route qu"un sentier agricole en plein champ.

Pour le son, comme le rappelle ElevenA, on connait bien des raisons (environnement ou psychoperception) pour ne pas s'étonner de son absence testimoniale.



Patrice

avatar
Administration
Administration
PAtrice ; Un camion de lait vu de derrière 3/4 et qui a un pot d'échappement qui fume, à la limite pourquoi pas. Le truc illogique c'est qu'il n'y a pas de ferme vers le bosquet (ou dans les parages) et qu'il emprunterait plus une vraie route qu"un sentier agricole en plein champ.

La ferme pouvait être plus loin. Le cas de l'Oise , le camion a fait 20 bornes ! Mais comme dit c'est uns piste, rien de plus.
Suis assez d'accord pour dire que l'hélico (lequel ?) aurait été entendu surtout dans le calme de ce coin de campagne, alors sans l'éliminer je cherche si une autre piste pourrait convenir. Wink
Sinon c'est D.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

oncle dom

avatar
Patrice a écrit:La piste d'un camion de transport de lait, avec un brouillard localisé disparaissant dans le petit virage (niveau 79 carte de Bob) est plausible aussi.
Ca s'accorderait avec un engin semblant voler à ras du sol, mais l'engin a été vu montant verticalement, et disparaissant dans les nuages après plusieurs minutes.
Et puis un camion de lait, c'est fait pour ramasser le lait, non? Or il n'y a guère de fermes et de pâtures à vaches à cet endroit. Ton camion de lait est juste moins invraisemblable qu'un camion de pompiers.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:
O.Dom a écrit:Les journalistes du Courrier Picard étant les premiers, avec la gendarmerie, la trajectoire probable est: montée en diagonale vers le nord-ouest, puis verticale. Mais de toutes façons, si l'on connaissait la direction, rien ne prouve que c'est la direction de la destination finale.

Hasard ou pas ? La direction de départ que tu cites correspond avec la base aérienne de Doullens :
https://goo.gl/maps/2FrpqkpkFqD2
La base de Doullens était surtout une base radar. Abritait-elle des hélicos à l'époque?
Autre problème: A Doullens, ils ont du apprendre, comme tout le monde, l'observation d'Harponville par Le Courrier Picard du lendemain. Pourquoi n'ont ils pas fait la relation et prévenu la gendarmerie de Corbie?

http://oncle-dom.fr/index.htm

Patrice

avatar
Administration
Administration
Pas si sur Oncle dom, je poursuis ma piste. Mieux vaux éliminer une piste que passer à côté. Faire 20 km pour un camion cela n'a rien de surprenant. L'illusion de monter non plus. je cherche actuellement la météo.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Patrice a écrit:...je cherche actuellement la météo.

Données pour la station d'Abbeville (47 km à l'ONO de la position des témoins):

Indicatif 80001001
Nom ABBEVILLE
Altitude 69 mètres
Coordonnées lat : 50°08'06"N - lon : 1°50'00"E
Coordonnées lambert X : 5640 hm - Y : 25712 hm
Producteurs 1954 : METEO-FRANCE

- 3h UTC: 16.2
- 6h UTC: 15.3
- 9h UTC: 15.7

Force du vent (Beaufort):

- 3h UTC: 4
- 6h UTC: 2
- 9h UTC: 6

Direction du vent (Azimut)

- 3h UTC: 270
- 6h UTC: 270
- 9h UTC: 270

Nébulosité (Octas /8)

- 6h UTC: 8
- 9h UTC: 7

Visibilité (m)

- 6h UTC: 4000
- 9h UTC: 15000

Extraites de la publithèque de MétéoFrance


_________________
IPACO

Patrice

avatar
Administration
Administration
Merci Eleven. J'avais pas mieux.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
Ca s'accorderait avec un engin semblant voler à ras du sol, mais l'engin a été vu montant verticalement, et disparaissant dans les nuages après plusieurs minutes.
Et puis un camion de lait, c'est fait pour ramasser le lait, non? Or il n'y a guère de fermes et de pâtures à vaches à cet endroit. Ton camion de lait est juste moins invraisemblable qu'un camion de pompiers.

En effet.
J'ajouterai que les gendarmes ont cherché des traces au sol,sans
succès.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum