UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

Derniers sujets
» REC de Labège (Toulouse) les 27 et 28 avril 2024
la couleur des bolides EmptyHier à 06:30 pm par Patrice

» Grusch a menti -> PREUVES
la couleur des bolides EmptyHier à 05:19 pm par Patrice

» Robert Galley & Les OVNIS
la couleur des bolides EmptyHier à 11:28 am par Patrice

» Rapport de l’AARO mars 2024 en Français
la couleur des bolides Empty15/04/24, 10:25 am par klingon

» Ancient Aliens - The Series
la couleur des bolides Empty13/04/24, 04:48 pm par PhD Smith

» 2023 : Nouvelles découvertes sur l'épave d’Anticythère
la couleur des bolides Empty13/04/24, 12:59 am par PhD Smith

» Hopkinsville et ses goblins de l'espace
la couleur des bolides Empty12/04/24, 12:52 pm par Patrice

» Sigiburg 776
la couleur des bolides Empty06/04/24, 11:40 am par nablator

» Le « syndrome de La Havane » n’existe pas
la couleur des bolides Empty03/04/24, 09:06 pm par oncle dom

» IPACO ... Balade personnelle dans le monde des ovnis (de François Louange)
la couleur des bolides Empty01/04/24, 05:20 pm par PhD Smith

» La météorite du 1er avril
la couleur des bolides Empty01/04/24, 03:37 pm par oncle dom

» Analyse des incidents d’objets volants aux États-Unis, 10 décembre 1948
la couleur des bolides Empty28/03/24, 03:16 pm par oncle dom

» Débat sur les PAN au Parlement européen
la couleur des bolides Empty27/03/24, 04:28 am par oncle dom

» Breaking news: Procédures de signalement des UAP à l’échelle mondiale - Circulaire GENADMIN
la couleur des bolides Empty19/03/24, 04:45 pm par klingon

» Tim Gallaudet – Sous la surface
la couleur des bolides Empty19/03/24, 03:28 am par oncle dom

Sujets similaires
-45%
Le deal à ne pas rater :
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre 14 couverts – ...
339 € 622 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la couleur des bolides

4 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1la couleur des bolides Empty la couleur des bolides 28/09/09, 04:22 pm

did



bonjour
je suis collectionneur de météorites depuis 1996 et je veux vous donner quelques indications sur ce qui se passe lors de la rentrée d'un bolide dans notre atmosphère
Afin de permettre à tous de mieux comprendre ce qu’est un bolide, une petite description pour vous permettre de mieux identifier le phénomène de la rentrée d'un bolide dans l'atmosphère, une description du phénomène et de ce que vous devez savoir. Cela permettra et évitera de donner dans l'avenir de mauvaises interprétations et des explications parfois un peu fantaisistes à ce phénomène qui je l'admet est assez rare, la prochaine fois qu’un bolide aura la bonne augure de rentrer dans l’atmosphère de notre pays.


L'aspect des chutes de bolides

Un phénomène spectaculaire mais qui est bien bien naturel et qui existe depuis des millions d'années
Les chutes de météorites, sont observées au moment de l'entrée vers 120 kilomètres du corps appelé bolide dans l'atmosphère terrestre qui est un bouclier terriblement efficace, entrée qui se manifeste par une traînée et une boule de feu dans les cas les plus spectaculaires. Le phénomène lumineux est appelé météore ou étoile filante dans le cas de petit corps de type poussière et dans les cas de gros morceaux bolide, le phénomène lumineux s’arrête vers 80 kilomètres d’altitude car la vitesse est moindre et les couches atmosphériques plus denses, le corps solide continue sa course en chute libre et tombe sur le sol, il est appelé alors une météorite et si elle est observée depuis le sol, la chute est appelée alors une chute observée. Très souvent la météorite est retrouvée après sa chute, parfois très longtemps après, et dans ce cas cela devient une découverte. D'une façon générale les météorites sont les sondes spatiales du pauvre, car il n'aura pas été nécessaire de dépenser des millions de dollars pour récupérer su Terre des échantillons d'origine extraterrestre.
Les chutes peuvent prendre des aspects qui peuvent changer, mais qui sont toujours impressionnants pour le spectateur qui y assiste. La boule de feu est le corps solide qui est porté à haute température par le frottement de l'air, la vitesse de rentrée peut aller de 12 à 72 kilomètres par seconde, vitesse maximale de 42 kilomètres par seconde pour la météorite, 30 kilomètres par seconde pour la Terre. Il faut cependant remarquer que certains météores auraient des vitesses dépassant 100 kilomètres par seconde, ce qui trahit une trajectoire hyperbolique. Ainsi au moins 1% de ces météores, pourraient être des grains de poussières provenant d'autres étoiles, selon une équipe d'astronomes australiens. Michel Maurette, chercheur à l'université d'Orsay a fait lui le pari en 1983 de collecter et d'analyser des micrométéorites de la taille de 1 millimètre à un micron et selon ce chercheur elles auraient un rôle prépondérant dans l'apparition de la vie, en effet, elles ne subissent que peu de dégradations, lors du passage dans l'atmosphère.
La chute est accompagnée soit d'un sifflement comme celui d'une bombe aérienne, soit d'un grondement comme un coup de tonnerre assez sourd et éloigné, c’est le fameux bang supersonique qui peut être doublé indiquant une possible fragmentation, soit d'une espèce de mugissement rappelant le bruit d'un feu de cheminée, très souvent la météorite se fragmente et disparaît alors complètement dans une belle gerbe d’étincelles ou bien dans le cas ou elle est résistante, on aperçoit de petits morceaux qui se décalent progressivement et qui suivent le fragment principal, ceux-ci étant plus freinés par l'atmosphère, comme cela fut le cas le 9 octobre 1992 avec la météorite de Peekskill au USA. Cette fragmentation à 20 kilomètres d'altitude, est due aux terribles contraintes que doit subir la météorite : la compression quasi instantanée de l’air, cette compression énorme aidée des effets de tension, qui sont produits par l'échauffement considérable de la partie superficielle peut provoquer l'éclatement du bolide et peut de ce fait créer une pluie de météorites, les pierres tombent en chute libre à l'altitude de 10 kilomètres à une vitesse de plus de 200 mètres par seconde et se dispersent selon une ellipse de chute. Les pierres les plus lourdes tombent à une extrémité de l'ellipse, les pierres moyennes au milieu, les plus petites à l'autre extrémité de l'ellipse.
Sur les remarques, concernant l'ellipse de chute et les pluies de pierres, on peut se fier au remarquable rapport qui a été établit par Jean Baptiste Biot sur la chute française de l'Aigle tombée en 1803 où 2000 à 3000 fragments sont tombés qui montrèrent de façon indiscutable que des pierres tombaient du ciel " Les plus grosses pierres sont tombées à l'extrémité sud est de l'ellipse, les plus petites à l'autre extrémité et les moyennes au milieu.

La couleur des bolides
Prenons l’exemple suivant
Le 23 juillet 2001, en Pennsylvanie USA.
Dans la matinée, du 23 Juillet 2001, à environ 6 h18, une boule de feu est apparue, au dessus de l'état de Pennsylvanie. Cet événement, très brillant (magnitude -20 à -26), d'une durée de 2 à 5 secondes, et rapporté comme étant de couleur orange ou jaune et ayant une courte traînée de fumée, a été observé par de nombreux témoins. Une photographie de ce bolide a été prise par hasard, par Paul Brown de Rochester (New York), et de très nombreux rapports ont été reçus, concernant cette boule de feu. le phénomène a été observé par de nombreux témoins se trouvant, aussi bien au nord du Canada, qu'au sud en Virginie ce qui démontre que l’on peut observer un bolide de très loin . De même des témoins se trouvant au sud de New York, et au nord ainsi qu'au centre de la Pennsylvanie, rapportent, avoir entendu une série de bangs supersoniques, ébranlant maisons et voitures. On retrouve, ici le fameux bang qui accompagne le phénomène.

Une analyse minutieuse des rapports d'observations de bolides montre que toutes les couleurs sont possibles, cependant certaines reviennent le plus souvent comme :
La couleur blanche, la couleur jaune, la couleur rouge, la couleur orangée, la couleur bleue, la couleur verte, la couleur jaune blanc, la couleur orange bleutée, ainsi qu'un mélange de différentes couleurs, par exemple : la couleur jaune rouge, la couleur orange rouge et la couleur bleu verte pour des durées d'observation qui vont de 1 seconde à plus de 10 secondes selon les cas.

Des bolides de couleur bleutée ont-il déjà été observés dans le passé ?
A cette question, on peut répondre de façon affirmative, un cas est d'ailleurs cité dans les annales normandes concernant les bolides pour la période allant de 1560 à 1899, ce bolide à été observé par Eudes Deslongchampt et son fils en 1861 à Gaillon dans le département de l'Eure, ce témoignage indique que d'une traînée très brillante sortit un corps globuleux d'un bleu intense. Il en est de même pour ce bolide observé en Virginie le 13 mars 2001 observé durant 5 secondes ayant atteint la magnitude -9, de couleur vert bleuté, ou de cet autre bolide observé en Californie également de couleur bleue vert comme le montre le tableau ci dessous extrait des observations faites par l' American Meteor Society en 2001.


N° Date Heure Direction tat Couleur Magnitude Durée
18 13/03/01 22:30 EST Virginie Bleu vert ~ -9 2 - 5
24 24/03/01 6:10 EST Californie Vert bleu -4 à-9 2 - 5

Ou encore de cette observation tirée des observations faites par IMO : The International Meteor Organization.
14-03-2001 09:35 TU à Lake Forest, (USA) 42,259 N 87,841 W
Direction N fin NE magnitude -8, durée 2-5 secondes, couleur, bleu, traînée persistante 4 secondes couleur blanche.

Des trajectoires de bolides impossibles ?
La théorie des météores, indique que lorsque un objet rentre dans l'atmosphère à un vitesse de 11 à 72 kilomètres par seconde, sa trajectoire est théoriquement une ligne droite, cependant il existe un certain nombre de rapports d'observation de bonne foi, où le météore est décrit comme ayant une trajectoire courbe, ou en spirale ou en zigzag. Les météores à trajectoire courbe sont les plus importants, un ancien rapport, rapporté dans " The Monthly Notices of Astronomycal Society " daté de 1879 à 18 h 48 GMT où l'on peut lire " il a été observé, un météore brillant de couleur jaune qui avait une trajectoire en zigzag, et qui est apparu entre l'étoile Alpha Persei et a disparu près de Theta Persei., il est bien difficile de donner une explication rationnelle à ce type de trajectoire, d'autant plus qu'il existe aussi des observations de météores qui font de légers changements courbes sur leur trajectoires, ce phénomène peut cependant être expliqué par un changement brutal de l'indice de réfraction de l'air du à la présence de vapeur d'eau le long de la trajectoire du bolide, quant à la trajectoire en spirale, ce phénomène est bel est bien une réalité, ayant eu moi même la chance et l'occasion d'observer, ce phénomène au moins une fois tout près de la constellation de la Grande Ourse dans les années 80-90 lors d'une pluie d'étoiles filantes lors d’une soirée d’observation nocturne d’astronomie

Sachez enfin que bien peu de météorites arrivent au sol, une bonne quantité est détruite avant d'arriver au sol et un bonne majorité tombent dans les océans, les autres perdues et non retrouvées, 4 ou 5 en moyenne par an,sont récupérées après leurs chutes sur l'ensemble du monde entier.

Bonne lecture à tous

2la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 28/09/09, 07:27 pm

Patrice

Patrice
Administration
Administration

Salut et bienvenue collectionneur de météorites.

Nous sommes au moins deux ici (Rosetta et moi) a être de ceux qui se passionnent pour les pierres noires qui nous tombent parfois du ciel. la couleur des bolides Icon_wink

Je reviendrai sur ton texte interressant un peu plus tard. Juste cela en attendant :

Des bolides de couleur bleutée ont-il déjà été observés dans le passé ?

Réponse, bien entendu que oui. Nota. le 18 février 2005 dans les Vosges (je placerai quelques petites enquêtes à l'occasion sur ce superbe bolide). la couleur des bolides Icon_wink

Des trajectoires de bolides impossibles ?
La théorie des météores, indique que lorsque un objet rentre dans l'atmosphère à un vitesse de 11 à 72 kilomètres par seconde, sa trajectoire est théoriquement une ligne droite, cependant il existe un certain nombre de rapports d'observation de bonne foi, où le météore est décrit comme ayant une trajectoire courbe, ou en spirale ou en zigzag. Les météores à trajectoire courbe sont les plus importants, un ancien rapport, rapporté dans " The Monthly Notices of Astronomycal Society " daté de 1879 à 18 h 48 GMT où l'on peut lire " il a été observé, un météore brillant de couleur jaune qui avait une trajectoire en zigzag, et qui est apparu entre l'étoile Alpha Persei et a disparu près de Theta Persei., il est bien difficile de donner une explication rationnelle à ce type de trajectoire, d'autant plus qu'il existe aussi des observations de météores qui font de légers changements courbes sur leur trajectoires, ce phénomène peut cependant être expliqué par un changement brutal de l'indice de réfraction de l'air du à la présence de vapeur d'eau le long de la trajectoire du bolide, quant à la trajectoire en spirale, ce phénomène est bel est bien une réalité, ayant eu moi même la chance et l'occasion d'observer, ce phénomène au moins une fois tout près de la constellation de la Grande Ourse dans les années 80-90 lors d'une pluie d'étoiles filantes lors d’une soirée d’observation nocturne d’astronomie


Je serais plus prudent sur cela. la perception visuelle trompe beaucoup de monde (surtout les témoins). Bien souvent le quidam (et c'est normal) confond entrée atmosphérique d'un objet type débris de satellites avec un météore. (Pas facile cependant et parfois de distinguer les uns des autres).



Dernière édition par Marius le 29/09/09, 05:59 pm, édité 1 fois


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
https://ufo-scepticisme.forumactif.com

3la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 28/09/09, 07:37 pm

did



oh mais si on peut faire la différence entre un bolide et une rentrée de fusée deja un bolide brille entre 3 et 10 secondes maximum si l'on parle d'une vision ou le témoin parle d'un temps entre 30 et 40 secondes voire une minutes
il y a tout lieu de penser que c'est une rentrée atmosphérique de fusée ou de satellite

4la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 28/09/09, 07:56 pm

Patrice

Patrice
Administration
Administration

Je sais parfaitement cela did. La rentrée du 05 novembre est riche d'enseignements.
Mais pour un témoin lambda, vu entre deux azimuts courts (disons 110 - 130 par exemple) , comment fait-il ? C'est cela l'objet de ma remarque. la couleur des bolides Icon_wink


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
https://ufo-scepticisme.forumactif.com

5la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 29/09/09, 06:01 pm

did



bonjour MARIUS
j'aimerais que tu précises ta question tu parles d'azimut court 110 130 qu'est ce que tu entands par là ?? . pour moi un azimut est un angle qui va de 0 à 360 degrès et qui indique une direction, j'aimerais que que tu sois plus pécis pour que je puisse te répondre, je suppose que le comment fait t'il ? concerne pour identifier un bolide d'une rentrée atmosphérique d'un fusée c'est cela ?

6la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 29/09/09, 06:25 pm

Rosetta

Rosetta
Administration
Administration

Bonjour did,
Marius n'est pas rentré et il donnera des précisions si ma réponse n'est pas suffisante.
Parfois les éléments du paysage cachent une partie de la trajectoire apparente du bolide ou de la rentrée (des maisons par exemple) et l'angle de vision s'en trouve réduit. La durée de l'observation s'en trouve également écourtée. Donc si effectivement (cela est bien documenté maintenant) nous pouvons faire la différence entre un passage de bolide et d'une rentrée par la durée d'observation, certaines de celles ci sont trop courtes pour pouvoir faire la différenciation.
La question de la couleur des bolides est un sujet qui intéresse tous les passionnés des météorites. Sur le cas du 18 février 2005 dans lequel je me suis beaucoup investie (avec Marius) les témoins rencontrés, selon le lieu de l'observation nous ont narré un phénomène de couleur bleu - blanc comme un arc électrique, projetant un cône de lumière au sol devant lui. Je me souviens particulièrement d'un jeune garçon et de ses parents qui étaient sur une colline et qui voyaient à la fois le bolide et la tache de lumière se déplaçant sur le paysage en contrebas.
@+

7la couleur des bolides Empty reponse à rossetta 29/09/09, 07:35 pm

did



8) je comprend quel est le problème
en fait la résolution passe par le nombre de témoins qui assistent au phénomène en général il y en a plusieurs qui se touvent à des endroits différents
l'enquêteur vas voir ensuite tous les témoins et récupère les infos nécessaires heure durée azimut hauteur dans le ciel diamètre apparent couleur, vitesse rapide lente direction et cela le plus le plus précisément possible
le problème c'est qu'avec monsieur tout le monde celui ci est très mal préparé à observer un événément peu courant dans le ciel et nos yeux nous trompent il est donc nécessaire d'être très précis, photos des lieux et repositionnement de l'objet observé sur la photo ensuite on traite les résultats durée courte de 1 à 10 secondes
bolides sur à 100% dans le cas d"un bolide plus de 30 à 1 minute rentrée d'un étage de fusée maintenant dans le cas ou on ne rentre pas dans le cadre ci dessus reste les avions avec leurs feux clignotant et le reste non identifié parmi ceux ci les feux follets, lasers de discotheque, boules de plasmas et ovnis ..., à ce niveau seule une enquête serieuse et précise permettra de préciser, enfin il faut savoir qu'il y a 25 % de non identifié de nuit, ce qui permet déja de faire une discrimination en disant que 75 % sont identifiés et connus ( avions, Ballons, bolides, fusées satellites .... etc )il faut procéder par élimination, voir toutes les possibilités et cela le plus scientifiquement possible sans à priori

8la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 29/09/09, 07:47 pm

Patrice

Patrice
Administration
Administration

did
j'aimerais que tu précises ta question tu parles d'azimut court 110 130 qu'est ce que tu entands par là ?? . pour moi un azimut est un angle qui va de 0 à 360 degrès et qui indique une direction

La réponse figure dans ta question did. la couleur des bolides Icon_wink Deux azimuts cependant ne donnent pas une direction mais plutôt une trajectoire visuelle (et rien d'autre). Jamais une trajectoire réelle. Attention lorsque l'on prend les azimuts d'observation d'un phénomène il faut obligatoirement indiquer le sens de passage. la couleur des bolides Icon_wink
Donc 110 - 130 (N bien entendu) est l'angle d'observation du témoin.
Reste après à évaluer la hauteur angulaire à l'aide d'un alidade.
Conserver en mémoire que ces mesures ne sont que des mesures approximatives (mémoire (sic) oblige)


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
https://ufo-scepticisme.forumactif.com

9la couleur des bolides Empty r2ponse a Marius 30/09/09, 02:59 pm

did



Very Happy j'avais bien compris que c'était une trajectoire visuelle manquait le N ou S ou E ou O, mais revenons à ta question comment faire, mis à part différents témoins en différent lieu, je me suis posé la question il y a pas mal de temps et la seule possibilité pour tirer des infos est d'utiliser un peu de matos type disons 2 caméras voire plusidentiques montées sur une base connue 1 mètre devrait suffire et de prendre 2 photos sur lequel un objet apparaitra décalé sur les 2 clichés on aura ainsi la possibilté par trigonmétrie connaissant un angle et un coté d'obtenir la distance de l'objet etc...
encore que ce système à des limites mais dans dans le cas d'une objet assez proche et ayant certain angle apparent
on pourrait certainement avancer et donner des indications quand à sa distance.

10la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 10/12/11, 11:09 pm

oncle dom

oncle dom

did a écrit:bonjour
je suis collectionneur de météorites depuis 1996 et je veux vous donner quelques indications sur ce qui se passe lors de la rentrée d'un bolide dans notre atmosphère
Afin de permettre à tous de mieux comprendre ce qu’est un bolide, une petite description pour vous permettre de mieux identifier le phénomène de la rentrée d'un bolide dans l'atmosphère, une description du phénomène et de ce que vous devez savoir. Cela permettra et évitera de donner dans l'avenir de mauvaises interprétations et des explications parfois un peu fantaisistes à ce phénomène qui je l'admet est assez rare, la prochaine fois qu’un bolide aura la bonne augure de rentrer dans l’atmosphère de notre pays.
Ma parole? tu crois au père Noël?
Tu crois vraiment qu'après ce post, les français sauront identifier une rentrée de météorite, en se disant "oh! un bolide!"

L'aspect des chutes de bolides

Un phénomène spectaculaire mais qui est bien bien naturel et qui existe depuis des millions d'années
De milliards, même. Ce phénomène existe depuis que l'atmosphére existe.

Les chutes de météorites, sont observées au moment de l'entrée vers 120 kilomètres du corps appelé bolide dans l'atmosphère terrestre qui est un bouclier terriblement efficace, entrée qui se manifeste par une traînée et une boule de feu dans les cas les plus spectaculaires. Le phénomène lumineux est appelé météore ou étoile filante dans le cas de petit corps de type poussière et dans les cas de gros morceaux bolide, le phénomène lumineux s’arrête vers 80 kilomètres d’altitude car la vitesse est moindre et les couches atmosphériques plus denses, le corps solide continue sa course en chute libre et tombe sur le sol, il est appelé alors une météorite et si elle est observée depuis le sol, la chute est appelée alors une chute observée. Très souvent la météorite est retrouvée après sa chute, parfois très longtemps après, et dans ce cas cela devient une découverte. D'une façon générale les météorites sont les sondes spatiales du pauvre, car il n'aura pas été nécessaire de dépenser des millions de dollars pour récupérer su Terre des échantillons d'origine extraterrestre.
Heu... ce n'est pas avec ces erreurs recopiées je ne sais où que tu vas instruire les français. Ce n'est pas le poids du corps qui fait appeler le phénomène bolide, mais l'éclat lumineux. Et le phénomène lumineux ne s'arrète pas vers 80 km, il commencerait plutôt. Si non il nous faudrait admettre que le bolide du 21 octobre n'a jamais été visible. Ici, nous nous trouvons devant une phase de visibilité de 80 km à 30 km, environ

Les chutes peuvent prendre des aspects qui peuvent changer, mais qui sont toujours impressionnants pour le spectateur qui y assiste. La boule de feu est le corps solide qui est porté à haute température par le frottement de l'air, la vitesse de rentrée peut aller de 12 à 72 kilomètres par seconde, vitesse maximale de 42 kilomètres par seconde pour la météorite, 30 kilomètres par seconde pour la Terre.
Meuh non. La boule de feu est l'enveloppe de plasma, qui peut atteindre plusieurs km. le corps lui même est ponctuel, vu à l'oeil nu

Il faut cependant remarquer que certains météores auraient des vitesses dépassant 100 kilomètres par seconde, ce qui trahit une trajectoire hyperbolique.
La trajectoire est hyperbolique passé 11.2 km/s, et pour les 100 km/s, le conditionnel est de rigueur.

Ainsi au moins 1% de ces météores, pourraient être des grains de poussières provenant d'autres étoiles, selon une équipe d'astronomes australiens. Michel Maurette, chercheur à l'université d'Orsay a fait lui le pari en 1983 de collecter et d'analyser des micrométéorites de la taille de 1 millimètre à un micron et selon ce chercheur elles auraient un rôle prépondérant dans l'apparition de la vie, en effet, elles ne subissent que peu de dégradations, lors du passage dans l'atmosphère.
Mais ça n'a rien à voir avec le problème de l'identification des bolides par le témoin moyen

La chute est accompagnée soit d'un sifflement comme celui d'une bombe aérienne,
Attention, il y a aussi les bruits illusoires

soit d'un grondement comme un coup de tonnerre assez sourd et éloigné, c’est le fameux bang supersonique
Non, ce n'est pas vraiment la même chose.

qui peut être doublé indiquant une possible fragmentation, soit d'une espèce de mugissement rappelant le bruit d'un feu de cheminée, très souvent la météorite se fragmente et disparaît alors complètement dans une belle gerbe d’étincelles ou bien dans le cas ou elle est résistante, on aperçoit de petits morceaux qui se décalent progressivement et qui suivent le fragment principal, ceux-ci étant plus freinés par l'atmosphère, comme cela fut le cas le 9 octobre 1992 avec la météorite de Peekskill au USA.
Cette fois, c'est exact. Le bolide que j'ai vu en 1976 était dans ce cas

Cette fragmentation à 20 kilomètres d'altitude, est due aux terribles contraintes que doit subir la météorite : la compression quasi instantanée de l’air, cette compression énorme aidée des effets de tension, qui sont produits par l'échauffement considérable de la partie superficielle peut provoquer l'éclatement du bolide et peut de ce fait créer une pluie de météorites, les pierres tombent en chute libre à l'altitude de 10 kilomètres à une vitesse de plus de 200 mètres par seconde et se dispersent selon une ellipse de chute. Les pierres les plus lourdes tombent à une extrémité de l'ellipse, les pierres moyennes au milieu, les plus petites à l'autre extrémité de l'ellipse.
Puéril. Autant dire qu'il y a trois sortes de pierre: les petites les moyennes et les grosses. Disons que plus les pierres sont petites, plus la résistance de l'air leur fait prendre un retard sur les grosses, d'où la répartition

Sur les remarques, concernant l'ellipse de chute et les pluies de pierres, on peut se fier au remarquable rapport qui a été établit par Jean Baptiste Biot sur la chute française de l'Aigle tombée en 1803 où 2000 à 3000 fragments sont tombés qui montrèrent de façon indiscutable que des pierres tombaient du ciel " Les plus grosses pierres sont tombées à l'extrémité sud est de l'ellipse, les plus petites à l'autre extrémité et les moyennes au milieu.
Une image en dit plus long qu'un long discours
la couleur des bolides 03260601_1

La couleur des bolides
Prenons l’exemple suivant
Le 23 juillet 2001, en Pennsylvanie USA.
Dans la matinée, du 23 Juillet 2001, à environ 6 h18, une boule de feu est apparue, au dessus de l'état de Pennsylvanie. Cet événement, très brillant (magnitude -20 à -26), d'une durée de 2 à 5 secondes, et rapporté comme étant de couleur orange ou jaune et ayant une courte traînée de fumée, a été observé par de nombreux témoins. Une photographie de ce bolide a été prise par hasard, par Paul Brown de Rochester (New York), et de très nombreux rapports ont été reçus, concernant cette boule de feu. le phénomène a été observé par de nombreux témoins se trouvant, aussi bien au nord du Canada, qu'au sud en Virginie ce qui démontre que l’on peut observer un bolide de très loin . De même des témoins se trouvant au sud de New York, et au nord ainsi qu'au centre de la Pennsylvanie, rapportent, avoir entendu une série de bangs supersoniques, ébranlant maisons et voitures. On retrouve, ici le fameux bang qui accompagne le phénomène.
Un bolide tombant au centre de la France peut être vu de toute la France. Celui du 25 Janvier 2008, explosant entre Lodève et Clermont L'Hérault a été vu depuis le Pas de Calais. La couleur observée par les témoins, de ce même bolide a parcouru tout le nuancier dans tous les sens, vu qu'on l'a même décrit blanc ou NOIR! Pour le bolide photographié à Rochester (siège de Kodak), pourquoi ne pas montrer la photo?
la couleur des bolides Pennsylvanie

Une analyse minutieuse des rapports d'observations de bolides montre que toutes les couleurs sont possibles, cependant certaines reviennent le plus souvent comme :
La couleur blanche, la couleur jaune, la couleur rouge, la couleur orangée, la couleur bleue, la couleur verte, la couleur jaune blanc, la couleur orange bleutée, ainsi qu'un mélange de différentes couleurs, par exemple : la couleur jaune rouge, la couleur orange rouge et la couleur bleu verte pour des durées d'observation qui vont de 1 seconde à plus de 10 secondes selon les cas.
Une analyse minutieuse montre bien plutôt que toutes les couleurs sont possibles pour un même bolide et que la couleur décrite par les témoins est donc totalement ILLUSOIRE

Des bolides de couleur bleutée ont-il déjà été observés dans le passé ?
A cette question, on peut répondre de façon affirmative, un cas est d'ailleurs cité dans les annales normandes concernant les bolides pour la période allant de 1560 à 1899, ce bolide à été observé par Eudes Deslongchampt et son fils en 1861 à Gaillon dans le département de l'Eure, ce témoignage indique que d'une traînée très brillante sortit un corps globuleux d'un bleu intense. Il en est de même pour ce bolide observé en Virginie le 13 mars 2001 observé durant 5 secondes ayant atteint la magnitude -9, de couleur vert bleuté, ou de cet autre bolide observé en Californie également de couleur bleue vert comme le montre le tableau ci dessous extrait des observations faites par l' American Meteor Society en 2001.

N° Date Heure Direction tat Couleur Magnitude Durée
18 13/03/01 22:30 EST Virginie Bleu vert ~ -9 2 - 5
24 24/03/01 6:10 EST Californie Vert bleu -4 à-9 2 - 5

Ou encore de cette observation tirée des observations faites par IMO : The International Meteor Organization.
14-03-2001 09:35 TU à Lake Forest, (USA) 42,259 N 87,841 W
Direction N fin NE magnitude -8, durée 2-5 secondes, couleur, bleu, traînée persistante 4 secondes couleur blanche.
étant donné que toutes les couleurs posibles, imaginables et non imaginables, apparaissent dans les descriptions, et que les témoins d'il y a plusieurs siècles ne sont surement pas plus fiables que ceux d'aujourd'hui, ce genre de recherches est vaine. Seuls les photos ont de la valeur, et encore faudrait il des photos prises avec une bonnette à réseau

Des trajectoires de bolides impossibles ?
La théorie des météores, indique que lorsque un objet rentre dans l'atmosphère à un vitesse de 11 à 72 kilomètres par seconde, sa trajectoire est théoriquement une ligne droite,
Sa trajectoire est théoriquement une hyperbole, dont la projection au sol est une géodésique

cependant il existe un certain nombre de rapports d'observation de bonne foi, où le météore est décrit comme ayant une trajectoire courbe, ou en spirale ou en zigzag. Les météores à trajectoire courbe sont les plus importants, un ancien rapport, rapporté dans " The Monthly Notices of Astronomycal Society " daté de 1879 à 18 h 48 GMT où l'on peut lire " il a été observé, un météore brillant de couleur jaune qui avait une trajectoire en zigzag, et qui est apparu entre l'étoile Alpha Persei et a disparu près de Theta Persei., il est bien difficile de donner une explication rationnelle à ce type de trajectoire, d'autant plus qu'il existe aussi des observations de météores qui font de légers changements courbes sur leur trajectoires, ce phénomène peut cependant être expliqué par un changement brutal de l'indice de réfraction de l'air du à la présence de vapeur d'eau le long de la trajectoire du bolide, quant à la trajectoire en spirale, ce phénomène est bel est bien une réalité, ayant eu moi même la chance et l'occasion d'observer, ce phénomène au moins une fois tout près de la constellation de la Grande Ourse dans les années 80-90 lors d'une pluie d'étoiles filantes lors d’une soirée d’observation nocturne d’astronomie
Ces trajectoires sont illusoires, et le fait est connu depuis longtemps. le phénomène est du au rapprochement apparent avec une étoiles brillante servant de repère, et j'ai déjà observé un phénomène similaire. Par contre, l'aspect tirebouchonné de la trainée résultante, qui peut persister plusieurs minutes, n'est pas une illusion, et a été souvent photographié, notamment dans le cas du bolide du 25 janvier 2008

Sachez enfin que bien peu de météorites arrivent au sol, une bonne quantité est détruite avant d'arriver au sol et un bonne majorité tombent dans les océans, les autres perdues et non retrouvées, 4 ou 5 en moyenne par an,sont récupérées après leurs chutes sur l'ensemble du monde entier.
Pour ce qui est de le savoir, nous ne le savons que trop! Et ce qui me fait rager, c'est que pendant que nous essayons de déterminer la zone de chute d'un bolide que plusieurs caméras ont filmé, dans l'Essone, on retrouve par hasard, des fragments que personne n'a vu tomber

Bonne lecture à tous
Je vois que tu as déja posté ta prose, sur
Géoforum
Pour être franc, tes infos, assez erronées, m'ont l'air de sortir d'un dictionnaire
Tu aurais du te douter qu'en postant ici, tu allais tomber sur de vrais spécialistes

http://oncle-dom.fr/index.htm

11la couleur des bolides Empty Re: la couleur des bolides 10/12/11, 11:19 pm

oncle dom

oncle dom

did a écrit:oh mais si on peut faire la différence entre un bolide et une rentrée de fusée deja un bolide brille entre 3 et 10 secondes maximum si l'on parle d'une vision ou le témoin parle d'un temps entre 30 et 40 secondes voire une minutes
il y a tout lieu de penser que c'est une rentrée atmosphérique de fusée ou de satellite
à Peekshill, le bolide, qui a été filmé a été visible plus de 40 secondes. C'est au delà d'une minute qu'on peut penser à une rentrée d'engin spatial

http://oncle-dom.fr/index.htm

12la couleur des bolides Empty en reponse à dom 11/12/11, 06:51 pm

did


Invité

je sais très bien qu'il y a des spécialistes içi, j'admire la façon élégante qui consiste à reprendre mot par mot le simple message que j'ai posté, mon but n'était pas de donner des indication précises au millimètre près en indiquant une erreur içi ou là mais donner une vue d'ordre générale au commun des mortels
de cette planète, afin de mieux le cerner et de le reconnaitre le cas échéant en sachant très bien que je n'avais nullement l'intention de permettre au premier venu d'identifier un bolide avec ce message mais seulement donner des indications pour permettre de l'identifier au mieux car on sait très bien que le simple monsieur de la rue sans aucune connaissance scientifique sérieuse ne permettra pas d'en tirer quelquechose de valable au niveau de son témoignage et ce qui est valable pour les les bolides l'est également pour les ovnis qui malgré un scepticisme ambiant mériterait qu'on s'y intéresse sans doute un peu plus en ne misant pas sur une origine qui est donnée à tout va comme ayant une origine extraterreste, d'autres sont possible ceci dit cela reste en toute amitié et toujours au plaisir de vous lire

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum