UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

Derniers sujets
» Une météorite près d'Angers
2 juillet: journée mondiale des OVNI. EmptyAujourd'hui à 11:49 am par marcassite

» L’hypothèse cryptoterrestre
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty20/06/24, 03:50 pm par PhD Smith

» Emission de France 5 "La fabrique du mensonge": "Espace : les fake news contre-attaquent".
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty19/06/24, 11:57 pm par oncle dom

» Pentagon – Groupe de travail inaugural UAP des 5 Eyes
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty18/06/24, 04:19 pm par klingon

» Interview de Sean Kirkpatrick par Steven Greenstreet - Partie 2
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty13/06/24, 06:11 pm par klingon

» Ed Stone est partit plus loin que ses sondes...
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty13/06/24, 03:09 pm par klingon

» Art Levine – Le Pentagone riposte …
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty13/06/24, 10:51 am par klingon

» Rapport de l’AARO mars 2024 en Français
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty13/06/24, 10:50 am par klingon

»  Interview de Sean Kirkpatrick par Steven Greenstreet
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty13/06/24, 01:08 am par nablator

» Reconstitution de la machine d'Anticythère
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty11/06/24, 01:03 am par PhD Smith

» Pas de bobards pour Agobard!
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty01/06/24, 03:58 pm par oncle dom

» Grusch a menti -> PREUVES
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty31/05/24, 12:07 am par PhD Smith

» Analyse – Live Maybe Planet – Luc Dini – 8.12.2023
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty30/05/24, 07:09 pm par marcassite

» Non JPP n'est pas mort! Non !
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty30/05/24, 01:00 am par PhD Smith

» L'Arénaire d'Archimède chez Oncle Dom.
2 juillet: journée mondiale des OVNI. Empty30/05/24, 12:32 am par PhD Smith

-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

2 juillet: journée mondiale des OVNI.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

PhD Smith

PhD Smith
Modération
Modération

Et oui, c'est la journée des soucoupes. Et "20 minutes" y consacre quelques articles:
https://www.20minutes.fr/sciences/4043396-20230702-journee-mondiale-ovnis-tuiles-vrillees-tarn-crop-circles-alsaciens?xtor=RSS-176

L'article recycle des trucs.

20 minutes a écrit:Ce 2 juillet, c’est la Journée internationale des ovnis qui voudrait « mieux faire connaître l’existence indubitable des ovnis et des êtres intelligents de l’espace » (pas moins).
La « World UFO Day » existe outre-Atlantique, depuis 2001 et, aux Etats-Unis, elle est l’occasion de déclassifier les connaissances ou de ressortir les archives qui retracent les grandes histoires d’objets non identifiés.
La rédaction de 20 Minutes, elle, a choisi de faire l’inventaire des plus grandes rencontres avec les soucoupes volantes et autres ovnis en régions. Et ce, sans l’aide de Mulder et Scully.
Lors d’une réunion publique peu commune à Washington, un panel d’experts chargé par la Nasa de se pencher sur la délicate question des ovnis a martelé début juin le besoin de récolter davantage de données pour arriver, à l’avenir, à expliquer ces phénomènes. Le rapport doit être publié durant l’été 2023 alors que « les données existantes et les exposés de témoins sont insuffisants pour fournir des preuves concluantes, avait alors déclaré David Spergel. « Nous avons besoin de données de haute qualité », avait encore avancé l’astrophysicien chargé de présider ces travaux.

C’était compter sans l’aide de 20 Minutes et surtout de ses journalistes en régions qui, en ce 2 juillet Journée mondiale des ovnis, ont compilé pour vous des histoires d’objets non identifiés, de la plus improbable à la « classée secret-défense ». Et ce, sans l’aide de Mulder et Scully.

Allons-y.

Derrière ces crop-circles… c’était une prof de maths !
Cette année encore, Françoise Evrard a emmené deux classes dans un champ en Alsace pour dessiner un « crop-circle ». C’est devenu une habitude depuis 2019 pour cette professeur de maths du collège privé du Gymnase, à Strasbourg. Cette année-là, leurs fameux « cercles de culture », de 150 mètres de long sur 50 mètres de large environ, avaient suscité un réel émoi. « Je ne me doutais pas des retombées », sourit aujourd’hui l’enseignante, se souvenant avoir « reçu des messages hallucinants ». Pendant quelques jours, les formes découvertes ont en effet été prêtées aux extraterrestres. « L’agriculteur qui nous avait prêté son champ a vu des gens défiler, certains avec des baguettes de sourciers qui cherchaient des ondes. Il rigolait », ajoute Françoise Evrard, dont l’objectif initial était simplement de proposer « un exercice de géométrie pratique » à ses sixièmes. « Avec ce qu’il s’est passé ensuite, ils ont pu voir toute la désinformation qui circulait sur les réseaux sociaux. Ça nous a permis de faire un cours aussi là-dessus. »

Depuis Saraltroff, faut-il le préciser ?

Le mystère de la fourgonnette perchée sur un abribus dans le Finistère
Une enquête aux frontières du paranormal. Le 11 octobre 2021 au matin, sous un épais brouillard, les gendarmes du Finistère ont cru halluciner en découvrant un véhicule utilitaire perché sur un abribus à Plounéventer, commune située entre Brest et Morlaix. Dans le bourg, cette scène lunaire a bien sûr alimenté les discussions, tout le monde cherchant à savoir comment cet utilitaire s’était retrouvé dans pareille situation. Et aussi pour quelle raison. Après quatre jours d’enquête effrénée, le mystère a finalement été percé. Ce n’était pas l’œuvre d’un extraterrestre mais d’un agriculteur qui, pour se venger d’un différend avec son employé, avait hissé le véhicule de ce dernier sur un abribus à l’aide d’un transpalette…

Le col de Vence, des « hotspots » des ovnis en France
Dans les Alpes-Maritimes, le col de Vence, à près de 1.000 d’altitude, est devenu l’un des « hotspots de France » en matière de phénomènes inexpliqués. En 1994, l’observation d’un triangle lumineux dans ce bout de ciel de la Côte d’Azur avait notamment fait l’objet de reportages à la télévision. Haut lieu des amateurs de vélo régulièrement traversé par le Paris-Nice, cette zone de nature réunit aussi régulièrement des passionnés de chasse aux « UAP », pour unidentified aerospace phenomena, les phénomènes aérospatiaux non identifiés, « comme il convient de dire maintenant », rectifie Serge Tinland. Cet Azuréen de 59 ans, aspirant candidat à la dernière présidentielle pour laquelle il appelait à investir massivement dans la « recherche d’intelligence extraterrestre », est un habitué des lieux. Il fait même partie d’un groupe, Les invisibles du col de Vence (ICDV), qui veille régulièrement sur place dans l’espoir de faire de nouvelles expériences. Fabien Binacchi, notre journaliste à Nice, l’avait rencontré en 2022.

Et Agobart, le saint patron des abductés d'après J. Vallée.
http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/paranormal/ovni/ufologie/rumeurs/agobard/bobards.htm

A Lyon, « le premier texte mondial d’ufologie »
C’est une légende urbaine qui traverse les siècles et les générations. Un objet volant non identifié aurait survolé la place Bellecour, emblématique de Lyon, en 832. Deux artistes ont voulu chercher l’origine de cette histoire racontée par leurs parents et sont tombés sur des textes de l’évêque Agobard de Lyon. « Il a écrit tout un livre et à un moment donné, il parle de l’histoire de Magonia. Ce serait le premier texte mondial d’ufologie », rapporte à 20 Minutes Kalouf, l’un des organisateurs d’une exposition inspirée de cet univers. Soit du Moyen-Âge et de Magonia, qui vient du mot « magie » et qui serait un « pays volant » situé entre Lyon et Bourg-en-Bresse. « En 832, un véhicule volant se serait posé sur la place Bellecour avec trois hommes et une femme qui en seraient sortis, raconte l’artiste. Les Lyonnais les auraient identifiés comme des tempestaires, capables de déclencher des phénomènes météorologiques et de ruiner les récoltes. » Ils auraient alors été emprisonnés, accusés de sorcellerie. Ces quatre Magoniens auraient été ensuite graciés par l’évêque de Lyon mais n’auraient jamais été revus. « On est parti de cette histoire et on a extrapolé pour imaginer une exposition et faire revivre cette légende, qui nous amuse beaucoup », conclut Kalouf.

Comme c'est à but artistique, alors...

Des géants, des triangles lumineux dans le Languedoc
Des témoignages sur les ovnis, les 11 enquêteurs de l’association Ovni-Languedoc en reçoivent régulièrement. Une dizaine par an. Après enquête, environ 45 % des cas trouvent une explication rationnelle. Mais certaines énigmes demeurent. Ainsi en 1950, dans un mazet près de Nîmes, une jeune femme serait tombée nez à nez avec trois entités, décrites comme « des géants », accompagnés par un humain. Un ancien instituteur qui « travaillait pour eux ». Pendant des années, elle témoignera d’un extraterrestre, qui lui rendait de petites visites une fois la nuit tombée, pour lui transmettre de mystérieuses informations.

Associer "Ovni Languedoc" à Rose C., c'est ballot.

En 2011, à Sète, deux personnes ont vu au loin un phénomène lumineux en triangle. « Ils sont restés une demi-heure à l’observer avant que les lumières ne partent à toute vitesse vers La Grande-Motte, évoque Thierry Gaulin, président de l’association depuis 2006. Ça ne pouvait pas être un bateau. Nous avons questionné de nombreuses ressources. A ce jour, nous n’avons aucune réponse. »

Des remarques sur ce cas ?

Près de Nantes, un cylindre lumineux et une voiture qui déraille
C’est l’un des signalements d’ovni les plus troublants de la région Pays-de-la-Loire. Et malgré une enquête officielle, il reste inexpliqué. Le 24 janvier 1980, à 18h05, un homme conduit une voiture professionnelle sur la commune du Loroux-Bottereau, près de Nantes, quand son attention est attirée par un objet « cylindrique avec deux petits ailerons de couleur sombre sur le côté » volant à environ 200 mètres de haut, près d’un château d’eau. L’engin se stabilise pendant plus de 6 minutes. Le témoin a alors tout le temps d’observer cette drôle de chose illuminée « d’une lumière jaune-orange vive, les ailerons ayant disparu ». Il constate aussi que son poste radiotéléphone grésille anormalement. Et c’est lorsque l’homme se décide à balayer le ciel avec un projecteur portatif que l’ovni « s’éloigne brusquement en prenant de la hauteur ». « Apeuré », il prévint directement la gendarmerie. Le circuit électrique du tableau de bord du véhicule, lui, ne fonctionnera plus. Simple coïncidence ?

L’affaire des « tuiles vrillées » en 1989, dans le Tarn
Cette affaire-là, toujours inexpliquée, a fait les choux gras de la presse locale perturbant la bonne marche des investigations. Elle a surgi sur le devant de la scène le 4 septembre 1989, quand l’habitant insomniaque d’un hameau isolé de la commune de Puylaurens, dans le Tarn, a perçu une lueur éclatante filtrer à travers ses volets.

En 1989, un habitant insomniaque du Tarn a perçu une lueur éclatante filtrer à travers ses volets.

Le directeur commercial de 69 ans, « honorablement connu » comme dit le PV de gendarmerie, se lève, regarde par sa fenêtre du premier étage et aperçoit dans le champ en contrebas un carré lumineux parfait d’environ dix mètres de côté. Téméraire, il enfile sa robe de chambre et approche la super-lueur, sans pénétrer dans le périmètre. Et quand il se retourne vers sa maison, il aperçoit au-dessus de son toit un objet « en forme de toupie » ou de « bouteille de gaz » géante. Silencieuse, jaune ou orangée – théoriquement, l’homme étant daltonien – la forme disparaît au bout de 30 secondes. Mais elle laisse des traces matérielles sur le toit et des gouttières dans la maison. Les gendarmes constateront eux-mêmes que les tuiles ont bougé, et que la mousse semble brûlée sur une longueur de trois mètres et sur cinq mètres de large. Le couvreur appelé pour les réparations parlera de « tuiles vrillées dans le sens des aiguilles d’une montre ». L’histoire ne dit pas ce que sont devenus les échantillons de tuile prélevés pour analyse scientifique…

Aha, Marius Dewilde et Quarouble 54.

Une affaire classée secret-défense dans le Nord
C’est une affaire qui a fait le tour du monde. En septembre 1954, un certain Marius Dewilde, qui habitait une maison de garde barrière à Quarouble, dans le Nord, est alerté par les aboiements de son chien. Il est 22h30 et lorsqu’il sort, il voit deux petites masses s’enfuir vers un engin stationné sur les voies ferrées. Il raconte avoir été foudroyé par un rayon laser au moment de l’envol de l’engin. Les forces de l’ordre et même l’armée commencent à prendre cette histoire au sérieux quand on retrouve des traces étranges (ballast noirci par exemple) et qu’un salarié d’EDF évoque une panne électrique à la même heure. L’affaire a été classée secret-défense. Elle est racontée en détail dans un livre Chasseur d’ovni, écrit par Jean-Marie bigorne (ED. Temps présent), passionnée d’ufologie.

Oncle Dom aussi ? http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/paranormal/ovni/confusions/bolides/quarouble/quarouble.htm

C’est en octobre 2022 que la Nasa a lancé ses fameux travaux exceptionnels sur les ovnis dont nous avons parlés en introduction de cet article. Pas moins de 16 experts ont été nommés pour les mener. Parmi eux, d’éminents scientifiques, mais aussi des responsables du régulateur américain de l’aviation civile (FAA), ou encore l’ancien astronaute Scott Kelly. Depuis, quelque 800 phénomènes aériens non identifiés ont été collectés. En France, il existe un service très sérieux qui se charge d’enquêter : le Geipan ou groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés. Ce service du Centre national d’études spatiales (Cnes), mis en lumière dans la série Ovni(s) en 2021, fonctionne avec quatre temps plein et une équipe d’une vingtaine d’enquêteurs bénévoles. Entre 600 et 700 sollicitations sont reçues chaque année. Au final, selon le Geipan contacté par 20 Minutes, environ 3,5 % des dossiers ne trouvent pas d’éclaircissement et sont classés « D », cas encore ouverts après enquête.

Là une série d'articles, sur des trucs connus: le comité de la NASA sur les UAP,  Bugarach, Col de Vence, la série OVNI sur Canal, les ballons espions chinois, mais un entretien de Gilles Munsch comme enquêteur du GEIPAN:
https://www.20minutes.fr/societe/4043685-20230702-ovni-enqueteur-geipan-explique-pouvez-voir-ciel

C'était ma BA pour l'avancement de la cause ufologique. Le forum d'en face peut m'en remercier.


_________________
2 juillet: journée mondiale des OVNI. BraseroPraedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius2 juillet: journée mondiale des OVNI. Brasero

Patrice, oncle dom, PhD Smith, klingon et envie-pressante aiment ce message

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum