UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

Derniers sujets
» MASTERPIECE: Gimbal UFO – Une nouvelle analyse
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 EmptyHier à 05:44 pm par klingon

» 2023 : Nouvelles découvertes sur l'épave d’Anticythère
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty24/02/24, 01:14 pm par Armand Cadi

» Netflix: R..., le prophète des extra-terrestre
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty23/02/24, 08:46 pm par PhD Smith

» Les Chiasmophanies
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty21/02/24, 07:35 am par oncle dom

» Et v'la que ça recommence!
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty19/02/24, 05:13 pm par Armand Cadi

» Copernic et la réforme du calendrier julien.
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty16/02/24, 03:00 pm par Armand Cadi

» Vidéos de la Sol Fondation
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty13/02/24, 09:49 pm par klingon

» Une autre carte tombe. L’histoire de Lue Elizondo se dévoile
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty12/02/24, 04:49 pm par PhD Smith

» Article ""Sommes-nous seuls dans l'Univers" ? Le GEIPAN enquête sur les ovnis et les phénomènes inexpliqués".
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty08/02/24, 09:54 pm par marcassite

» La Gravure de Nuremberg, 1561
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty08/02/24, 04:16 pm par oncle dom

» Adaptation biologique sur la planète Mars ?
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty05/02/24, 08:57 pm par klingon

» Malmstrom AFB 1967 et Minot AFB 1968
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty05/02/24, 05:50 pm par PhD Smith

» Interview de Sean Kirkpatrick par Peter Bergen
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty02/02/24, 12:57 pm par klingon

» Mick West – Peter Bergen & Kirkpatrick, les OVNIs et le Pentagone
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty02/02/24, 10:07 am par klingon

» Les ballons secrets sont-ils des soucoupes volantes ?
'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 Empty01/02/24, 07:31 pm par klingon

Le Deal du moment :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 ...
Voir le deal
99.99 €
Le Deal du moment : -25%
Friteuse à air Moulinex Dual Easy Fry & ...
Voir le deal
149.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps....

+5
NEMROD34
oncle dom
nablator
Venom
MasterRat
9 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

nablator

nablator
Administration
Administration

John Mack s'est éloigné du circuit scientifique peer reviewed (dommage : il y a perdu toute crédibilité académique) et n'a publié que deux livres grand public sur les abductions. Il critiquait la science "occidentale", "matérialiste/dualiste" (sic) qui n'est pas capable selon lui d'étudier ce type de phénomène.

http://nabbed.unblog.fr/

MasterRat

MasterRat

'Dommage' est le bon terme.

Sur le même thème, Costaglia dit au sujet de R.K. Leir et de ses implants :

Leir a contre lui le fait de n’être que podiatre, ce qui dresse le corps médical contre lui par réflexe corporatiste, et le tort d’avoir formulé trop vite des interprétations. Il aurait dû se contenter de décrire ces objets, de dire qu’il ne comprenait rien à leur structure et de demander l’aide de la communauté scientifique. (caractères gras rajoutés)

NB : Costaglia est plutôt favorable à l'HET, il vaut mieux consulter l'entier de son texte pour bien comprendre.

C'est un problème similaire, bien que Mack ait pressenti la réaction du corps scientifique et soit parti de lui même plutôt que d'être rejeté hors de celui-ci. C'est bien dommage en effet, il suffirait pourtant de retenir son jugement jusqu'à avoir des évidences extraordinaires permettant d'affirmer quelque chose d'extraordinaire. Mon opinion étant qu'on trouverait tôt ou tard une explication non-exotique.

Pomme golden

Pomme golden

@ MasterRat :

Pour ce qui concerne feu John Mack, je fais confiance en son jugement lorsqu'il disait que les victimes d'abductions vivaient réellement quelque chose et que cela engendrait des symptômes ( et non des symptômes qui engendrent des expériences, petite précision qui a son importance je trouve ). Il a quand même son CV pour lui, l'expérience du "travail" - je ne parle pas de l'auteur mais du psychiatre -.

Nous sommes d'accord, la psychologie n'est absolument pas une science exacte, si je devais faire une image, je dirai que la psychologie n'est que l'un des outils pour travailler la "terre". Mais aucun outil est infaillible, surtout quelque chose d'aussi subjectif.

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

MasterRat

MasterRat

A quoi fais-tu référence quand tu parles du CV de Mack?

Arrow A son pullitzer pour une biographie sur Lawrence d'Arabie?

Arrow Au fait qu'il travaillait à Harward?

Arrow Au fait que Laurence Rockfeller se soit intéressé à lui et lui ait donner des fonds pour poursuivre ses recherches et fonder des centres?

Arrow A sa formation en psychanalyse?

Arrow Son intérêt pour des thèmes comme l'écologie, la paix dans le monde, et les philosophies orientales?

Pomme golden

Pomme golden

Je me cite :

. Il a quand même son CV pour lui, l'expérience du "travail" - je ne parle pas de l'auteur mais du psychiatre -.

Si il faut être plus explicite :

Formation :

- Diplôme médical de l'Ecole Médicale de Harvard Medical (mention honorifique Cum Laude).
- Diplômé de la Société et Institut Psychoanalytique de Boston et est certifié en psychoanalyse pour enfant et adulte.
- Fondateur d'unité d'enseignement psychiatrique au Cambridge Hospital de Harvard. (spécialiste de la mémoire retrouvée)
- Professeur à l'Ecole Médicale de Harvard Medical.

( et je ne parle pas des années d'expériences en tant que psychiatre ... )

Avis personnel :
Si c'était un petit psychiatre de cambrousse qui n'avait rien à perdre , et qui justement tout à gagner à se faisant un "nom" en médiatisant cela, je prendrai peut-être son travail plus à la légère. Feu John Mack avait plus à y perdre qu'autre chose en travaillant sur le phénomène des abductions ( et de façon plus officielle ).

Vous savez il y a des "personnalités" dans le monde ufologique où j'accepte mal la critique ( et je suis certaine qu'il en est de même pour vous aussi : il y a des personnalités " sceptiques" que vous admirez )parce que je les admire beaucoup ( par leur travaux, leur implication ou simplement d'affirmer leur position vis à vis des phénomènes UFO).

Josef Allen Hynek
John Mack
Bud Hopkins

^^

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

Patrice

Patrice
Administration
Administration

PG
Pour ce qui concerne feu John Mack, je fais confiance en son jugement lorsqu'il disait que les victimes d'abductions vivaient réellement quelque chose et que cela engendrait des symptômes

Vivi ! Le tout est de savoir quoi au juste. Wink
Les implants auraient été un must si d'aventure les analyses sérieuses avaient révélées quelque chose de véritablement étrange. Mais... J'avais, jadis dans le temps, proposé même à un certain Rama, de faire analyser ce type de chose à mes frais. Je reste sur la même ligne. Un ufologue (?) affirmait aussi détenir des fiole étrange, même proposition et ... rien. C'est aussi cela l'ufologie, la vrai.. Du vide et... du vide (hélas).


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
https://ufo-scepticisme.forumactif.com

Pomme golden

Pomme golden

Marius a écrit:
Les implants auraient été un must si d'aventure les analyses sérieuses avaient révélées quelque chose de véritablement étrange.

C'est ce que j'ai remarqué en visionnant quelques docu.
par exemple un "supposé" implant émettait des MGZ sous la peau du patient... mais une fois ôté il n'était plus qu'un bout de fer (pour la faire courte). Si il avait continué à "émettre" cela aurait été intéressant.


Mais... J'avais, jadis dans le temps, proposé même à un certain Rama, de faire analyser ce type de chose à mes frais. Je reste sur la même ligne. Un ufologue (?) affirmait aussi détenir des fiole étrange, même proposition et ... rien. C'est aussi cela l'ufologie, la vrai.. Du vide et... du vide (hélas).

Promis, juré, craché, si un jour j'ai un "implant" dans les mains, je te contacte et on fera analyser ça ( dans les règles de l'art itout itout ^^ ). Wink

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

NEMROD34

NEMROD34
Modération
Modération

Avant tout : chacun ses goûts.

Mais bon moi une femme avec de beaux implants je dis pas non.




:(MRDgreen):


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 2491413776

Pomme golden

Pomme golden

NEMROD34 a écrit:Avant tout : chacun ses goûts.

Mais bon moi une femme avec de beaux implants je dis pas non.

:(MRDgreen):

Les implants ne font pas tout ! Tu as essayés de courir avec de "beaux" implants toi? hein ? heiiiiiiiin ??

Laughing

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

nablator

nablator
Administration
Administration

Pomme golden a écrit:
Josef Allen Hynek
John Mack
Bud Hopkins
Ils n'étaient absolument pas d'accord entre eux, pourtant, sur le sujet des abductions.

http://nabbed.unblog.fr/

Pomme golden

Pomme golden

nablator a écrit:
Ils n'étaient absolument pas d'accord entre eux, pourtant, sur le sujet des abductions.

Nul besoin qu'ils aillent dans le même sens pour que je les admire ^^.
Quant aux abductions : j'ai ma propre opinion, je n'emprunte pas celle des personnalités que je lis - j'en tire juste mes propres conclusions en lisant leurs travaux -

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

nablator

nablator
Administration
Administration

Pomme golden a écrit:j'en tire juste mes propres conclusions en lisant leurs travaux -
Moi aussi zé ma ptite idée. ^_^

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité

Bonsoir,
Quand j'étais à la fac, c'était McNally/Clancy the specialists (ou un des spécialistes, pas trop abduction/Sleep Paralysis moi).
Un de leurs articles est libre d'accès :
http://www.dahsm.medschool.ucsf.edu/history/SuranPsychiatry/McNally%20_Clancy.pdf
Edit et Ajout :
http://news.harvard.edu/gazette/2005/09.22/11-alien.html
http://www.csicop.org/specialarticles/show/waking_up_to_sleep_paralysis
Bonnes lectures.
Gilles

Venom

Venom
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Le bouquin "Abducted: Why people come to believe they were kidnapped by aliens" de Susan Clancy est clairement une référence en la matière.

http://scepticismescientifique.blogspot.com/

MasterRat

MasterRat

Pomme golden a écrit:@ MasterRat :
Pour ce qui concerne feu John Mack, je fais confiance en son jugement lorsqu'il disait que les victimes d'abductions vivaient réellement quelque chose et que cela engendrait des symptômes ( et non des symptômes qui engendrent des expériences, petite précision qui a son importance je trouve ).

Oui, et c'est justement là que je ne peux te suivre. Si l'on ne vient au CV de Mack, on trouvera cette fameuse accréditation du Boston Psychoanalytic Society and Institute. Et la psychanalyse, contrairement à la psychiatrie, ou à la psychologie, n'est pas reconnue comme une science. Une science à pour caractéristique de poser la recherche de la vérité comme centrale dans sa démarche. La psychanalyse, dès ses débuts avec Freud, n'a jamais eu pour grand souci de fonder ses interprétations et ces catégories d'analyse sur des vérifications empiriques. La psychanalyse est une thérapie, mais pas une thérapie fondée sur la science.

Il s'agit plutôt d'une démarche herméneutique (cf. Paul Ricoeur), c'est-à-dire une démarche qui cherche à fournir un sens aux troubles psychiques des patients. Il s'agit d'élaborer une histoire pour rendre compte de ce qui arrive au patient et lui permettre de mieux maîtriser ses troubles. On peut fonder cette création narrative soit 1) sur des connaissances scientifiques (c'est une partie du travail des psychothérapeutes, des spécialistes des troubles anxieux aux addictologues, en passant par les spécialistes des troubles du sommeil), 2) soit sur un travail d'élaboration narrative avec le patient. Dans le second cas, la vérité (du moins dans le sens scientifique du terme) n'est franchement pas centrale pour la thérapie. Il s'agit plutôt de trouver une histoire qui réconfortera le patient (un effet non-spécifique ou placebo pour parler clairement), quand le seul fait que le psychanalyste s'occupe du patient n'est tout simplement pas le seule chose qui compte. Donner un peu d'attention aux gens peu résoudre pas mal de soucis, surtout si le reste de la société les considère comme fous (la folie n'étant d'ailleurs pas une catégorie d'analyse sceptique, en passant).

Et dans le jeu qui consiste à choisir une approche ou l'autre, Mack me semble constamment tiraillé entre les deux extrêmes, et incapable de réaliser une synthèse. Il y a des textes ou il semble vouloir se rattacher à la science, et ou il reste neutre quant à l'origine objective des troubles des patients qui se disent abductés :

"What are the other possibilities? Dreams, for instance, do not behave like that. They are highly individual depending on what's going on in your sub-conscious at the time. [...] I would never say, yes, there are aliens taking people. [But] I would say there is a compelling powerful phenomenon here that I can't account for in any other way, that's mysterious. Yet I can't know what it is but it seems to me that it invites a deeper, further inquiry." (emphase rajoutée)
Propos rapportés par Angela Hind

De l'autre côté, opposé, il y le John Mack qui souhaite briser les paradigmes sociétaux (pas seulement scientifiques) établis, c'est-à-dire rejeter ou déconstruire les fondements de nos connaissances. Et là, il va vraiment très loin. Il y a des moments ou il voit la rencontre des abudctés avec les ET comme une sorte d'épiphanie, ou une expension du champ de consience :

Another important feature might be called consciousness expansion, or spiritual transformation, which grows out of the acknowledgment of this other reality. In other words, the trauma is one thing, but more fundamental is that the experiencer acknowledges that these beings are real. This has a tendency to, as one man put it to me recently, "bring me to my knees."
Interview par David Jay

Ici la déconstruction va très très loin. La notion de vérité est totalement abandonnée pour laisser la place à une forme d'expérience religieuse. C'est la révélation (dans un sens religieux) par le sujet que l'expérience est réelle et qu'elle le transforme. Il ne s'agit plus de vérité, mais bien de révélation religieuse, qui ne se justifie pas rationnellement mais est une forme de foi. Il ne faut pas chercher à savoir si l'expérience est réelle, mais simplement l'accepter en tant que transformation.

Le tout est lié avec des réflexions sur l'écologie, la paix et la guerre, un confrontation avec nous même, etc... Dans la même interview Mack nous dit :

Another common feature is some kind of mind-to-mind telepathic communication, which is a kind of confrontation with ourselves. In other words, people are confronted with the fate of the earth. They're shown scenes of the destruction of the earth, or apocalyptic images of portions of the earth being destroyed, and are told that the world can not go on in the way that we're living on it-- treating the planet like it belongs to our species alone. So there's this strong kind of confrontation with ourselves. Now, of course, there's controversy around that.

Mack était également engagé dans le mouvement de la 'psychologie transpersonelle', une approche qui affirme entre autre aller au-delà du rationnel, et atteindre un niveau suprasensoriel de 'mentation' (en anglais, si quelque un veut se dévouer pour trouver une traduction en français... mentalisation?). Cette approche se fonde entre autre sur des mysticismes religieux comme la Kabbale judaïque, l'Unio Mystica chrétienne, ou le Satori du Bouddhisme zen. On y trouve des méthodes portant le nom de 'healing trance dance' ou autre. Veronica Goodshild, une transpersonaliste liée au J.E. Mack Insitute, expliquait en ses termes la vision du réel et de la 'vérité' pour cette approche :

In Sufi mysticism, for example, some visionary states were thought to be “really real”; these landscapes were called the mundus imaginalis, and were clearly distinguished from fantasy, meaning unreal, states.

Dans un article ou il tente de lier le sujet des abduction avec les méthodes de la psychologie transpersonelle, Mack nous parle comme exemple de ses propres expérience avec Grof, de sessions d'analyse en groupe avec du LSD :

During that session, in which two Soviets were also participating, I had my own introduction to the transpersonal realms of the unconsciousness, namely, a powerful experience of identification with a person, other being, object in nature, or force that lay outside of my personal history. I “became” a Russian father (in what seemed to be the 15th century) who was unable to protect his four-year-old son from being beheaded by the Mongols.
John E. Mack (1993), Chapter 16: Non-Ordinary States of Consciousness and the Accessing of Feelings, in Ablon, Steven; Brown, Daniel; Khantzian, Edward J., and Mack, John E., Human Feelings: Explorations in Affect Development and Meaning, The Analytic Press, at 357-371. Accessible ici .

Quand Mack parle de mémoire retrouvée, il parle de ce genre de phénomène. Il confond une mémoire réelle (parfois transpersonnelle... d'une autre personne donc!) avec une reconstruction narrative sous LSD (ou par d'autre moyens qui vont au delà des méthode d'hypnoses ou d'interprétation classique à la Freud, puisque c'est en cela que consiste le credo de la psychologie transpersonnelle). Où plutôt, l'idée de mémoire réelle ou vraie au sens rationnel du terme est oubliée, il s'agit d'une extension du champ de conscience, d'une espèce de communion des esprits à la sauce... heu, New Age? Il ne s'agit plus de rechercher la vérité, tout est révélation, et fusion dans une espère de grande spiritualité/conscience collective.

[...] the transpersonal realms of the unconsciousness, namely, a powerful experience of identification with a person, other being, object in nature, or force that lay outside of my personal history.

A un moment, Mack parle même de la conscience comme origine ou créatrice de la matière. Là ce n'est plus simplement spéculatif, c'est du mysticisme pur et simple. Out le monisme physicaliste, c'est la conscience qui est première. Pourquoi pas, mais on peut difficilement faire plus gratuit... Ce n'est même pas neuf, l'inconscient collectif et la synchronicité, s'était déjà CJ Jung et W. Pauli (pour citer les thèse les moins ésotériques de Jung).

Tout ça pour revenir à ma question de départ. Qu'est-ce qui te permet de donner autant de crédit à John Mack? Si tu interprètes ces écrits 'rationalistes' tu dois comme lui reconnaître que les cas d'abductions, malgré leur caractère humain très prenant et bouleversant, ne suggèrent d'aucune manière rationnelle que ce soit l'HET. J'insiste sur ce point. Pour croire avec lui aux ET, il faut faire le grand saut vers une expérience extension de la conscience. C'est son seul véritable argument.

Quand Mack parle d'un "compelling powerful phenomenon", c'est dans la perspective 'transpersonaliste' qu'il existe quelque chose d'important, sinon pour le vécu du patient lui-même. Mais en aucun cas Mack n'essaie de nous dire "J'ai l'intime conviction raisonnée que ces gens ont été enlevés par des ETs, je manque juste d'éléments matériels pour faire éclater la vérité. Mais croyez-en ma longue expérience d'expert psychologue de pointe dans un Hopital réputé." Il nous dit plutôt "J'ai ressenti l'expérience de ces gens avec une telle intensité et une telle force spirituelle que la réalité d'une intelligence supérieure, apportant notre salut, s'est soudainement révélée comme évidente et porteuse d'une conscience nouvelle dans mon esprit." Je vais essayer d'être clair. Il ne s'agit pas (ici du moins) de critiquer les approches spiritualistes, mais il me semble que ce genre d'arguments n'entre pas dans le termes de notre discussion sur les abduction. Je ne pense pas que tu souhaitais faire référence à ce genre d'argument en citant Mack comme une autorité.

En un sens, et pour conclure (ouf?), le cas Mack est à rapprocher des cas Edgar Mitchell, ou Paul Hellyer. L'argument d'autorité n'est pas recevable dans tous ces cas. Les experts cités ne parlent pas en tant qu'experts (astronaute du projet Appolo, ministre de la défense canadien, ou médecin) mais en tant que paranormaliste, exopoliticien, ou humaniste New Age. Il n'est pas interdit de s'engager sur cette voie, mais qu'on ne vienne pas nous parler d'expert ou d'argument rationnels. C'est une prise de position spirituelle ou religieuse, rien d'autre.

Pomme golden

Pomme golden

WOW !!! Shocked

j'ai quand même retenu ma respiration en te lisant ! (lol )

Je ne pense pas que tu souhaitais faire référence à ce genre d'argument en citant Mack comme une autorité.

je ne faisais pas référence à ce qu'il pensait ( conviction personnelle, spirituelle et touti cuenti ) d'où venait ces "expériences ". Juste ça :

les victimes d'abductions vivaient réellement quelque chose et que cela engendrait des symptômes ( et non des symptômes qui engendrent des expériences, petite précision qui a son importance je trouve )

John mack était psychiatre et non psychologue ( qui est un cran au-dessus, nope ? ) Après qu'il avait une théorie sur le pourquoi du comment ( et je ne suis pas forcément branchée dessus, on peut dire que j'en suis très loin même ). C'est autre chose et cela ne remet pas en cause le travail en tant que psychiatre ( à mon humble avis ).

Il faut tracer une ligne entre le diagnostique psychiatrique, la thérapie (ou son modèle ), et les convictions ( subjectives) en tant qu'homme.

Moi je m'arrête au diagnostique sans aller plus loin. Sinon c'est se parasiter de données inutiles, on peut lire la partie thérapie et convictions personnelles, par curiosité et réfléchir à la question, mais cela reste subjectif. Le diagnostique lui l'est moins. (à mon humble avis, je n'ai pas fait d'études de psycho and etc... juste oune pitite auto-didacte ).

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

NEMROD34

NEMROD34
Modération
Modération

Justement le diagnostic de Mack est fondé sur ses croyances, ses pairs ne l'ont jamais suivis sur ce terrain, et ses pairs sont aussi psychiatres mais ils sont plusieurs, alors entre 1 et plusieurs à égalité au niveau crédibilité professionnelle, la logique nous amène vers qui (la logique pas les convictions) ?


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 2491413776

Pomme golden

Pomme golden

NEMROD34 a écrit:Justement le diagnostic de Mack est fondé sur ses croyances,

Nope, son diagnostique est : (on peut pas faire plus simple que cette phrase ) : ajouter des données c'est déjà aller dans sa conviction personnelle.

les victimes d'abductions vivaient réellement quelque chose et que cela engendrait des symptômes ( et non des symptômes qui engendrent des expériences, petite précision qui a son importance je trouve )


Nem' :

ses pairs ne l'ont jamais suivis sur ce terrain, et ses pairs sont aussi psychiatres mais ils sont plusieurs, alors entre 1 et plusieurs à égalité au niveau crédibilité professionnelle, la logique nous amène vers qui (la logique pas les convictions) ?

Ils ne l'ont pas suivis dans son axe de recherches ( certains mais pas tous ) qui est le phénomène des abductions.

Après ce qui est débattu c'est ce qu'il pense à propos du " quoi qui est à l'origine ".

le diagnostique en lui même est bien ce qu'il est : une expérience traumatisante est réellement vécu et provoque des symptômes.

Chercher la "décrédibilisation" sur les points annexes n'est pas valide à mes yeux.

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

NEMROD34

NEMROD34
Modération
Modération

Non Pomme il n'y a que lui qui en tant que psychiatre pose comme diagnostic:
les victimes d'abductions vivaient réellement quelque chose et que cela engendrait des symptômes ( et non des symptômes qui engendrent des expériences, petite précision qui a son importance je trouve )

Du moins au sens où il entend, une hallucination est vécue par la personne, ça ne veut pas dire que ce qu'elle voit existe bel et bien, et d'ailleurs cette formulation va dans le même sens: il croit des choses et il pose un diagnostic empreint de ses croyances tout en formulant de façon prudente.

Désolé mais ce n'est pas un diagnostic médical d'ailleurs, ce n'est que le reflet de ce qu'il croit, et encore une fois il le formule avec beaucoup de prudence, mais ce n'est même pas un diagnostic médical ça ...

Avec John Mack l'argument d'autorité fonctionne à fond de bout en bout.
Si son idée était bonne, pourquoi personne ne le suit ? Pourquoi l'université elle même, tout en disant quelle le laisse faire ce qu'il veut en tant qu'individu et pas en tant qu'enseignant, pointe les monumentales erreurs de ses travaux qui n'ont rien de scientifique ou même professionnel ?

Même le découvreur du du génome humain a dit des conneries de raciste de merde, et même si il est prix nobel, c'était des conneries ...


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

'Close Encounters of the Facial Kind', ou comment les petits gris pourraient bien être votre nourrice d'en temps.... - Page 4 2491413776

Pomme golden

Pomme golden

NEMROD34 a écrit:Non Pomme il n'y a que lui qui en tant que psychiatre pose comme diagnostic:
les victimes d'abductions vivaient réellement quelque chose et que cela engendrait des symptômes ( et non des symptômes qui engendrent des expériences, petite précision qui a son importance je trouve )

Du moins au sens où il entend,

Déjà là tu vas trop loin. Tu pars dans la conviction/opinion personnelle.

Désolé mais ce n'est pas un diagnostic médical

Oui tu as raison, c'était pas son job, et en plus il n'avait pas les qualifications pour le faire u_u. (humour inside)

Avec John Mack l'argument d'autorité fonctionne à fond de bout en bout.
Si son idée était bonne, pourquoi personne ne le suit ? Pourquoi l'université elle même, tout en disant quelle le laisse faire ce qu'il veut en tant qu'individu et pas en tant qu'enseignant, pointe les monumentales erreurs de ses travaux qui n'ont rien de scientifique ou même professionnel ?

Données annexes inutiles pour un diagnostique.

edit : je me cite :

Chercher la "décrédibilisation" sur les points annexes n'est pas valide à mes yeux.

Apporte moi la preuve qu'il n'avait ni l'expérience, ni les qualifications pour poser un diagnostique médical psychiatrique et là je t'écouterai ( sans partir dans les données annexes "paul et pierre psy eux aussi ont dit que c'était des kouneries" ).

* Je parle de John mack le psychiatre ( pas l'auteur, ni Pulitzer )
* Je parle du diagnostique posé après avoir reçu environ 200 personnes : évènement traumatisant réellement vécu qui déclenchent des symptômes ( et non l'inverse)

*Je ne parle pas de l'avis de ses confrères
*Je ne parle pas de ses propres opinions et idées sur le "quoi" qui a provoqué ce traumatisme vécu
*Je ne parle pas de ses convictions spirituelles

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

Pomme golden

Pomme golden

Pour Nem' : - hors débat, juste entre toi et moi -

une hallucination est vécue par la personne, ça ne veut pas dire que ce qu'elle voit existe bel et bien,

Je voudrai juste te répondre sur cela.
Tu penses sincèrement qu'un psychiatre de l'envergure (je dis bien envergure pour toutes les raisons citées plus haut) que feu John Mack aurait pu être "berné" deux bonnes centaines de fois par de simples hallucinations dûes à la narcolepsie, paralysie du sommeil ? Sincèrement ?

Sachant qu'au départ il était absolument sceptique ?

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

MasterRat

MasterRat

Tu penses sincèrement qu'un psychiatre de l'envergure (je dis bien envergure pour toutes les raisons citées plus haut) que feu John Mack aurait pu être "berné" deux bonnes centaines de fois par de simples hallucinations dûes à la narcolepsie, paralysie du sommeil ? Sincèrement ?

Je me permets de reprendre la question à mon compte et de donner ma propre réponse :
Oui, mille fois OUI, parce que ce n'est pas le job d'un psychanalyste ou d'un médecin psychiatre de ne pas se faire berner. Il est là pour guérir des troubles liés au mental.

C'est d'ailleurs pour cette raison que les cours américaines font de moins en moins appel à des psychanalystes pour déterminer si des témoins sont crédibles.
Il y a par exemple eu un nombre significatif de cas ou des pères étaient envoyés en prison pour avoir été auteurs d'attouchement sexuels sur leurs enfants, et qui n'avaient rien fait. Simplement, un témoignage était créé de toute pièce par des méthodes psychanalytiques et le psychanalyste venait ensuite plaider en tant qu'expert devant le tribunal.

La méthode psychanalytique entraîne de manière intrinsèque les praticiens à créer des histoires. C'est une thérapie fondée sur l'élaboration narrative, il n'y a donc rien de paradoxale à la chose.

Il y a des gens en science cognitive, ou en psychologie sociale (tout ceux qui s'occupe d'influence sociale) qui sont pas contre spécialistes dans ce domaine. Ce n'est pas le cas de Mack. Mack n'a pas de formation en psychologie sociale, mais en médecine/psychiatrie et en psychanalyse, c'est différent, il ne faut pas tout mélanger.

Pomme golden

Pomme golden

MasterRat a écrit:

Je me permets de reprendre la question à mon compte et de donner ma propre réponse :
Oui, mille fois OUI, parce que ce n'est pas le job d'un psychanalyste ou d'un médecin psychiatre de ne pas se faire berner. Il est là pour guérir des troubles liés au mental.

Je te renvoie donc la question : comment guérir un trouble mental ( note : l'hallucination dans le cadre des abductions semble alors "répétitives" donc on peut dire sans trop se mouiller que cela pourrait relèver d'un trouble mental ) sans être capable de le diagnostiquer ? ( ce que tu sembles dire, me trompe-je ?)

C'est d'ailleurs pour cette raison que les cours américaines font de moins en moins appel à des psychanalystes pour déterminer si des témoins sont crédibles.
Il y a par exemple eu un nombre significatif de cas ou des pères étaient envoyés en prison pour avoir été auteurs d'attouchement sexuels sur leurs enfants, et qui n'avaient rien fait. Simplement, un témoignage était créé de toute pièce par des méthodes psychanalytiques et le psychanalyste venait ensuite plaider en tant qu'expert devant le tribunal.

Détails annexes inutiles.

Il y a des gens en science cognitive, ou en psychologie sociale (tout ceux qui s'occupe d'influence sociale) qui sont pas contre spécialistes dans ce domaine. Ce n'est pas le cas de Mack. Mack n'a pas de formation en psychologie sociale, mais en médecine/psychiatrie et en psychanalyse, c'est différent, il ne faut pas tout mélanger.

Ce n'est pas du type social, on ne parle pas d'hallucinations collectives au cours d'une balade en forêt. On parle de personnes de différents niveaux sociaux, avec un passif différent, une culture différente qui vivent quelque chose de similaire déclenchant des symptômes identiques.
On parle de symptômes post traumatiques comparables à ceux des vétérans du Vietnam.

Edit : MasterRat, as-tu vu le documentaire "enlevés" de Stéphane Allix ?

re édit : Non laissez tomber, pour moi la conversation en reste ici, pas envie de me prendre la tête Laughing Joy and fun my friends !

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

MasterRat

MasterRat

Détails annexes inutiles.

http://en.wikipedia.org/wiki/McMartin_preschool_trial
Par exemple, pour commencer.

Ce n'est pas du type social, on ne parle pas d'hallucinations collectives au cours d'une balade en forêt. On parle de personnes de différents niveaux sociaux, avec un passif différent, une culture différente qui vivent quelque chose de similaire déclenchant des symptômes identiques.
On parle de symptômes post traumatiques comparables à ceux des vétérans du Vietnam.

Je n'ai pas parlé de mémoire ou représentations collectives. Il me semble que tu tends à confondre sociologie et psychologie sociale (Kurt Lewin, Festinger, Cialdini, Beavois et Joule, Loftus, Zimbardo). Désolé, j'avais pensé être assez clair quand j'ai cité "l'influence sociale" pour éviter tout malentendu.
http://en.wikipedia.org/wiki/Social_psychology

Je te renvoie donc la question : comment guérir un trouble mental

Je ne crois pas que nous ayons jamais posé cette question. Il me semblait plutôt que nous essayions de qualifier un témoignage comme vrai ou erroné. En ce qui concerne les abductions j'ai déjà cités les troubles du sommeil (qui doivent former la majorité des cas). Pour un éventuel traitement, la paralysie du sommeil demande surtout que le praticien explique au patient que la maladie n'est pas grave, et que les épisodes oniriques (j'ai explicitement refusé d'utiliser le terme 'hallucination' dans un message précédant), ainsi que l'anxiété générée sont sans fondements. De ce point du vue là, renforcer les patients dans leur croyance en l'abudction offre un soulagement très bref lié à la prise au sérieux de leur trouble, mais les engage ensuite dans un cercle vicieux qui ne leur permet pas de gérer leur anxiété correctement.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil

Edit : je vais jeter un oeil à ce documentaire.
Pas d'inquiétude pour la prise de tête, on ne se prend pas la tête sur SO, c'est juste du débât. Wink Pas vrai?

Pomme golden

Pomme golden

MasterRat a écrit:
Edit : je vais jeter un oeil à ce documentaire.
Pas d'inquiétude pour la prise de tête, on ne se prend pas la tête sur SO, c'est juste du débât. Wink Pas vrai?

Tu me diras ton avis !

Non non, justement je veux éviter de me prendre la tête car j'ai l'impression de ne pas arriver à me faire comprendre ( plus usant qu'amusant ).

Donc toi tu faisais allusion au social ou à la psychologie sociale ?
Parce que pour moi - je dis bien pour moi - l'effet social arrive en dernier sur ma liste concernant les abduction ( oui en même temps tu me diras je suis une "believeuse" donc forcément... Laughing ceci expliquant cela ).
Blabla technique mise à part, je n'adhère pas à l'hallucination ( qu'elle vienne de la paralysie du sommeil ou l'abus de flageolets ). j'ai eu des hallucinations - dans toutes la splendeur de sa définition - Et bien même si l'émotion sur le moment est réellement vécu en "live", on sait ultérieurement que c'était une hallu (je parle par exemple sous LSD). Ceux qui ne peuvent vraiment pas différencier sur le long terme c'est autre chose ( maladie mentale inclue ). On le sait sans que qui se soit nous en informe ou le fasse remarquer.
C'est quelque chose que j'ai expérimenté, je parle là en connaissance de cause.
C'est pour cela que ça me fait toujours un peu doucement rire l'explication de l'hallucination hors maladie mentale.

http://afdp-ufologie.discutforum.com/forum.htm

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum