UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

Derniers sujets
» MASTERPIECE: Gimbal UFO – Une nouvelle analyse
Cas 1986 (Double Saros) Empty25/02/24, 05:44 pm par klingon

» 2023 : Nouvelles découvertes sur l'épave d’Anticythère
Cas 1986 (Double Saros) Empty24/02/24, 01:14 pm par Armand Cadi

» Netflix: R..., le prophète des extra-terrestre
Cas 1986 (Double Saros) Empty23/02/24, 08:46 pm par PhD Smith

» Les Chiasmophanies
Cas 1986 (Double Saros) Empty21/02/24, 07:35 am par oncle dom

» Et v'la que ça recommence!
Cas 1986 (Double Saros) Empty19/02/24, 05:13 pm par Armand Cadi

» Copernic et la réforme du calendrier julien.
Cas 1986 (Double Saros) Empty16/02/24, 03:00 pm par Armand Cadi

» Vidéos de la Sol Fondation
Cas 1986 (Double Saros) Empty13/02/24, 09:49 pm par klingon

» Une autre carte tombe. L’histoire de Lue Elizondo se dévoile
Cas 1986 (Double Saros) Empty12/02/24, 04:49 pm par PhD Smith

» Article ""Sommes-nous seuls dans l'Univers" ? Le GEIPAN enquête sur les ovnis et les phénomènes inexpliqués".
Cas 1986 (Double Saros) Empty08/02/24, 09:54 pm par marcassite

» La Gravure de Nuremberg, 1561
Cas 1986 (Double Saros) Empty08/02/24, 04:16 pm par oncle dom

» Adaptation biologique sur la planète Mars ?
Cas 1986 (Double Saros) Empty05/02/24, 08:57 pm par klingon

» Malmstrom AFB 1967 et Minot AFB 1968
Cas 1986 (Double Saros) Empty05/02/24, 05:50 pm par PhD Smith

» Interview de Sean Kirkpatrick par Peter Bergen
Cas 1986 (Double Saros) Empty02/02/24, 12:57 pm par klingon

» Mick West – Peter Bergen & Kirkpatrick, les OVNIs et le Pentagone
Cas 1986 (Double Saros) Empty02/02/24, 10:07 am par klingon

» Les ballons secrets sont-ils des soucoupes volantes ?
Cas 1986 (Double Saros) Empty01/02/24, 07:31 pm par klingon

Sujets similaires
Le Deal du moment : -14%
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
Voir le deal
474.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Cas 1986 (Double Saros)

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Cas 1986 (Double Saros) Empty Cas 1986 (Double Saros) 13/09/21, 06:33 pm

Bob Rekin

Bob Rekin
Membre d'honneur
Membre d'honneur

L'année 2022 arrive, et avec elle l'opportunité de pouvoir tester une « deuxième » fois (s'ils l'ont déjà été) des cas de méprises avec la Lune datant de 1986, à l'issue d'un deuxième cycle de SAROS (pour rappel : https://ufo-scepticisme.forumactif.com/t3297-le-saros-qu-est-ce ).
Comme pour ce qu'il s'était passé les années précédentes, il y a un détail très intéressant pour ces reconstitutions : la veille de la date normale du double SAROS, la phase lunaire n'est bien entendu pas tout à fait la même (mais globalement, c'est ça), mais la Lune est exactement là où elle était 36 ans et 20 jours plus tôt (même hauteur angulaire, même azimut). Les reconstitutions double SAROS offrent donc deux opportunités à chaque fois pour tester les méprises lunaires : la veille de la date du double SAROS, où la position de la Lune colle parfaitement à la position de la Lune précédente, et celle du double SAROS, où la phase lunaire est bonne, mais la position de notre satellite naturel légèrement décalée.
Pour plus de renseignements sur cette affaire de date, lire ceci : https://ufo-scepticisme.forumactif.com/t3298-cas-1976-double-saros#57927

La liste suivante que j'ai dressé n'est sûrement pas exhaustive, et demande à être complétée. Mais elle présente néanmoins quelques cas auxquels, s'ils vous sont proches géographiquement et si la météo est clémente, je ne peux que vous encourager à participer. Histoire de vérifier si oui ou non l'hypothèse méprise Lune était effectivement la bonne.

Dans la liste qui suit, vous trouverez pour chaque cas :
- Le nom du lieu et le département.
- La localisation du cas
- heure de l'observation en 1986, avec phase lunaire et position de la Lune correspondante
- les données météo d'époque
- les documents sources pour avoir des détails sur ces cas (ma bibliothèque ufologique étant encore pauvre, une aide n'est pas de refus !)
- quelques remarques sur le cas
- la date de reconstitution en J-1 (date à laquelle la position de la Lune est parfaite). Avec phase lunaire et position de la Lune correspondante + la date du double SAROS.
Pour des raisons pratiques, les heures sont données en heure légale française.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

2Cas 1986 (Double Saros) Empty Re: Cas 1986 (Double Saros) 13/09/21, 07:10 pm

Bob Rekin

Bob Rekin
Membre d'honneur
Membre d'honneur

De Hénin-Beaumont (62) à Sallaumines (62) + Vendin-le-Vieil (62)
Pour l’itinéraire des policiers (cf remarques ci-dessous) : rue Robert Aylé à Hénin-Beaumont, en direction du centre-ville. Au rond-point / carrefour avec le boulevard Gabriel Péri, prendre à gauche en direction de Lens (62). Puis toujours tout droit sur 6 km jusqu’au rond-point à l’entrée de Sallaumines (62), via les communes Montigny-en-Gohelle (62), Billy-Montigny (62), Fouquières-lès-Lens (62) et Noyelles-sous-Lens (62).
Pour l’observation du gardien de nuit (cf remarques ci-dessous) : institut médico-juvénile, route de la Bassée à Vendin-le-Vieil (62).
12 novembre 1986, 2h45. Lune à 3,3° de hauteur, azimut de 261°. Trois jours après le Premier Quartier, lunaison 9,8 jours. 30 minutes avant le coucher de la Lune.

Données météo : https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/12/novembre/1986/lille-lesquin/07015.html
Ciel pluvieux à 1h00 du matin, mais les cumuls ont été faibles (à peine 1 mm entre 19h00 le 11 novembre et 7h00 le 12 : https://donneespubliques.meteofrance.fr/donnees_libres/bulletins/BQA/19861112.pdf ). Des brouillards sont signalés sur le Nord en début de matinée, signe que le ciel a dû se dégager au moins en partie après 1h00 du matin. Les témoins, en particulier le gardien de nuit de Vendin-le-Vieil (62), indiquent que le ciel était dégagé et étoilé au moment de l’observation.

Sources :
- GEIPAN, cas classé PAN A (méprise Lune) : https://www.cnes-geipan.fr/fr/cas/1986-11-01101?field_agregation_index_value=&field_date_d_observation_value%5Bmax%5D=1986%2F11%2F13&field_date_d_observation_value%5Bmin%5D=1986%2F11%2F12&field_departement_target_id=&field_document_existe_ou_pas_value=All&field_latitude_value%5Bmax%5D=&field_latitude_value%5Bmin%5D=&field_longitude_value%5Bmax%5D=&field_longitude_value%5Bmin%5D=&field_phenomene_target_id=&field_type_de_cas_target_id=All&select-category-export=nothing
- Nord-Matin, 13 novembre 1986.
- La Voix du Nord, 13 novembre 1986.
- Nord-Matin, 14 novembre 1986.
- Ovnis, la science avance, Jean-Claude Bourret et Jean-Jacques Velasco. Chapitre « Coron : la poursuite infernale », pages 48 à 59.
- Phénomènes aérospatiaux non identifiés, un défi à la science, sous la direction d’Yves Sillard, pages 70 et 71.
- Les OVNI du CNES, David Rossoni, Eric Maillot et Eric Déguillaume, pages 104 et 105.
- forum Ufo Scepticisme : https://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1540p20-les-pan-d-du-geipan#21780
- Des OVNI au clair de Lune, Thibaut Alexandre, pages 130 à 139 + pages 283 à 285.

Remarques :
- Fait rare, il y a deux groupes de témoins indépendants pour cette observation : deux policiers d’Hénin-Beaumont (62) en patrouille qui se sont lancés à la poursuite de l’OVNI en suivant ce qui était alors la N43, et un gardien de nuit et deux infirmières de l’institut médico-juvénile de Vendin-le-Vieil (62).
- le traitement du cas par deux directeurs successifs du GEPAN/SEPRA/GEIPAN est tout simplement ubuesque : M. Velasco qui, chose très rare, est allé faire une enquête sur place, a conclu à une méprise certaine avec la Lune (tout en commettant quelques erreurs), alors que M. Patenet, qui n’a pas fait d’enquête sur place mais disposait tout de même des éléments laissés par son prédécesseur, a conclu à un cas inexpliqué, voire carrément inexplicable (« nul doute qu’un phénomène de grande ampleur s’est produit ce jour-là dans le Nord de la France sans qu’il soit possible d’avancer la moindre explication ») ! Ce cas est donc parfait pour illustrer la gémellité OVI/OVNI chère à Gilles Fernandez !
- dans un article de presse de Nord-Matin reproduit sur le site du GEIPAN mais non daté, il est intéressant de constater que M. Velasco, interrogé au moment de son enquête sur place (faite le 14 novembre 1986), déclare qu’il s’agit de « l’un des cas les plus sérieux depuis ces dernières années » et que l’enquête va prendre plusieurs mois. En fait, ça a été vraisemblablement plus rapide puisqu’il a déclaré par la suite qu’il lui a simplement suffit de regarder la carte du ciel au moment de l’observation pour identifier l’OVNI. Ce schéma « remarque à l’emporte-pièce (cas le plus sérieux depuis des années) + l’enquête va prendre plusieurs mois + ha bah non en fait, c’est facile de vérifier qu’il s’agit de ça » ne vous rappelle rien ? Il s’est passé exactement la même chose 11 ans plus tard avec le cas de Metz (57) du 7 septembre 1997 ! Le plus drôle est que ce cas est également une méprise Lune ! De là à dire que les cas de méprises Lune présentent d’entrée de jeu une forte étrangeté apparente, il y a un pas que je franchis assez facilement…
- parmi les bourdes de M. Velasco lisibles dans son livre Ovnis, la science avance, on peut relever que selon lui la Lune était pleine (pas tout à fait), que la taille apparente de l’OVNI était d’environ 0,05° (en fait 0,5°, ce qui est parfaitement cohérent avec la Lune), ou bien encore que l’observation de Vendin-le-Vieil a duré jusqu’à 5h07 (en fait, 3h07).
- autre erreur de M. Velasco : selon lui, les témoins de Vendin-le-Vieil (62) ont vu disparaitre l’OVNI derrière le terril du 12. En fait, il s’agit du terril du 19, l’un des terrils jumeaux géants de Loos-en-Gohelle (62). Le terril du 12 est en réalité situé à une vingtaine de km à l’Ouest-Nord-Ouest, à Bruay-la-Buissière (62), et n’est pas visible depuis Vendin-le-Vieil (62).
- l’OVNI est décrit comme une sphère, dont une petite partie est plongée dans le noir dans sa partie supérieure : c’est une parfaite description de l’aspect visuel de la Lune gibbeuse !
- nous sommes en plein cœur du pays minier du Nord-Pas-de-Calais : durant la reconstitution, n’hésitez pas à écouter la célèbre chanson « Les corons » de Pierre Bachelet !
- lors de leur poursuite de l’OVNI, les policiers ont accéléré jusqu’à 100 km/h pour essayer de le rattraper. Le trajet étant entièrement en milieu urbain, n’essayez pas de refaire une telle accélération lors de la reconstitution, sous peine de pouvoir être flashé, non par un OVNI, mais par un radar.
- le lieu d’observation à Vendin-le-Vieil (62) est un institut médical, toujours présent à notre époque. Il n’est donc pas conseillé de faire la reconstitution à l’intérieur du bâtiment pour ne pas déranger les patients. Celle-ci peut se faire depuis la route de la Bassée, devant l’institut. Il y a une piste cyclable sur le trottoir où on peut s’installer pour observer le coucher de la Lune, en garant sa voiture dans une rue proche. Attention toutefois : depuis l’observation, une prison a été construite juste derrière l’institut. Aussi, attendez-vous à recevoir à tout moment la visite d’une patrouille de police, puisque rester immobile sur un trottoir en pleine nuit si près d’une prison peut paraitre suspect.
- les deux groupes d’observateurs ont commencé à voir l’OVNI en même temps, aussi une reconstitution parfaite doit pouvoir se faire avec deux groupes d’observateurs : les premiers iront poursuivre la Lune dans les rues, et les seconds regarderont tranquillement le coucher de la Lune devant l’institut médical. Le premier groupe peut toutefois rejoindre le second, puisque la poursuite se termine à seulement 6 km de là. Après le rond-point de Sallaumines (62), il suffit juste de traverser Lens (62) en prenant la direction d’Hulluch (62) et l’aérodrome de Lens-Bénifontaine.

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour) vendredi 2 décembre 2022, à 1h10. Lune à 3,8° de hauteur angulaire, azimut de 258°. Deux jours après le Premier Quartier, lunaison 8,1 jours.
- (double SAROS) samedi 3 décembre 2022, à 2h30. Lune à 3,4° de hauteur angulaire, azimut de 268°. Trois jours après le Premier Quartier, lunaison 9,1 jours.

Cartes :
Cas 1986 (Double Saros) Lens110
Cas 1986 (Double Saros) Lens210


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

3Cas 1986 (Double Saros) Empty Re: Cas 1986 (Double Saros) 13/09/21, 07:13 pm

Bob Rekin

Bob Rekin
Membre d'honneur
Membre d'honneur

De Pozières (80) à Miraumont (80)
D929 de Pozières (80) à Courcelette (80), puis D107 jusqu’à Miraumont (80).
21 novembre 1986, 20h35. Lune au lever, azimut de 49°. Trois jours avant le Dernier Quartier, lunaison 19,5 jours.

Données météo : https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/21/novembre/1986/cambrai-epinoy/07017.html
Temps vraiment pas terrible en première partie de journée, vu qu’il a plu jusque vers 13h. Le bulletin climatique quotidien (https://donneespubliques.meteofrance.fr/donnees_libres/bulletins/BQA/19861121.pdf ) nous apprend que la couverture nuageuse était importante.

Sources :
- Lumières dans la Nuit n°351, couverture + pages 26 et 27.
- IPANI : http://ipani.free.fr/Archives/1986-Novembre.htm
- Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&page=0&numobs=2097
- Des Ovnis sur le Nord, Dominique Loison, pages 162 à 170.

Remarques :
- la caractéristique principale de ce cas est que les témoins ont vu deux lunes dans le ciel, la vraie et l’OVNI, qui ressemblait à la Lune. Soit ! Mais il est bien dommage qu’on n’ait aucune représentation par les témoins de la position de l’OVNI par rapport à celle-ci. Tout juste sait-on, d’après l’enquête de Jocelyn Morel et Jean-Pierre d’Hondt, qu’il était « légèrement sur la droite », mais qu’il semblait également se déplacer vers la gauche. Mais bon, tout ça ressemble à une reconstitution mémorielle a posteriori des témoins (l’enquête ayant été faite 13 ans après les faits), car de la Lune, qui est pourtant un point de repère remarquable, on n’en parlera plus jamais ! Et pourtant, l’OVNI se déplaçait, d’après l’enquête, vers la gauche : à aucun moment il n’est fait mention du passage de l’OVNI devant la Lune. Bizarre, non ? Avec le récit fantasmé de Dominique Loison, on atteint même des sommets du n’importe quoi : M. Loison est conteur et pas astronome, car il situe la Lune… haut dans le ciel, alors qu’elle était précisément en train de se lever à l’horizon Nord-Est : « Une lune qui ne peut pas être la vraie, puisque la vraie, elle se trouve au-dessus de nous ! », « Jacky se penche rapidement au-dessus de son volant. Il regarde vers le haut », etc… Quelques lignes plus loin, on peut lire que l’OVNI est bas, juste au-dessus d’un champ. Mmmh, pas très cohérente l’histoire de M. Loison !
- l’article de LDLN présente 2 schémas de l’OVNI. Ce qui est remarquable, c’est qu’aucun d’eux ne correspond à la description visible juste à côté : alors que l’OVNI est censé être un peu plus petit que la Lune, on a droit à une énorme forme ovale 10 fois plus grande que le témoin. Et les « hublots » de l’OVNI décrits par l’un des témoins sont censés mesurer environ 30 cm de diamètre et être espacés de leurs voisins de 50 cm. Sur le schéma n°2, les ronds sont serrés entre eux… Quelle crédibilité accorder aux ufologues ?
- l’axe de la route emprunté par les témoins au début de l’observation est orienté au 49° d’azimut. C’est exactement celui de la Lune au lever !
- l’OVNI est décrit comme un ballon de rugby, éclairé en blanc-jaune en bas et en gris-noir au-dessus, avec des rangées de hublots ou des sortes de creux ronds. Je vous laisse deviner l’aspect visuel de la Lune au moment de l’observation ! De plus, l’OVNI semble suivre les témoins de manière parallèle…
- la reconstitution idéale a lieu à la veille du double Saros, avec la Lune se levant dans l’axe de la D929 !
- à la fin de l’observation, l’OVNI est censé se déplacer en direction du village de Bihucourt (62), c’est-à-dire à un azimut de 45/46°. Et encore une fois, aucune mention du passage de l’OVNI devant la Lune, chose qu’il aurait obligatoirement dû faire d’après la position décrite. Vous comprenez maintenant l’importance du positionnement de l’OVNI par rapport à la Lune pour ce cas ? L’absence de mention de la Lune à ce moment du récit plaide pour une reconstruction mémorielle erronée des témoins, qui ont dû se « souvenir » d’avoir vu la Lune lors des questions posées par les deux enquêteurs ufologues.
- l’emplacement exact où les témoins se sont arrêtés pour observer l’OVNI pendant 10 minutes n’est pas très précis sur la carte de LDLN. Il se situe près du lieu-dit Le Moulin, commune de Miraumont (80). Le paysage étant parfaitement plat, n’importe quel bord de champ du secteur peut faire l’affaire, mais attention où vous vous garez, car il n’y a pas de trottoir carrossable.

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour) dimanche 11 décembre 2022, à 19h20. Lune au lever, azimut de 48°. Trois jours après la Pleine Lune, lunaison 17,9 jours.
- (double SAROS) lundi 12 décembre 2022, à 20h30. Lune au lever, azimut de 54°. Trois jours avant le Dernier Quartier, lunaison 18,9 jours.

Carte :
Cas 1986 (Double Saros) Pozizo10


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

marcassite aime ce message

4Cas 1986 (Double Saros) Empty Re: Cas 1986 (Double Saros) 20/09/21, 08:34 pm

Bob Rekin

Bob Rekin
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Grâce à la sagacité d'Eric Maillot, nous pouvons rajouter un cas à cette liste Smile

Moussages (15)
Hameau de Ferluc, commune de Moussages (15), route communale puis D678 en direction du centre du village.
2 février 1986, 3h00. Lune à 10,6° de hauteur, azimut de 127°. Dernier Quartier, lunaison 22,6 jours. 1h20 après le lever de la Lune.

Données météo : https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/2/fevrier/1986/aurillac/07549.html
Il a neigé à la fin de la nuit du 1er au 2 février 1986, avec 1 cm de neige au sol à 7h00 du matin. D’après l’enquête LDLN, le ciel était sans nuage à 3h00. Le bulletin climatique quotidien (https://donneespubliques.meteofrance.fr/donnees_libres/bulletins/BQA/19860202.pdf ) indique l’arrivée d’une perturbation pluvieuse et neigeuse par le Sud-Ouest, donc il est possible qu’il ait fait beau au moment de l’observation.

Sources :
- Lumières dans la Nuit n°271-272, couverture + pages 26 à 29.
- Document SERPAN, Eric Maillot.

Remarques :
- cas très intéressant, puisque l’OVNI n’apparait que sur certaines portions de route : en toute logique, la reconstitution doit montrer la présence de la Lune à ces endroits, et sa disparition aux autres. Une rapide reconstitution sur Google Street View montre que le terrain est vallonné, et que, « comme par hasard », les seuls endroits où l’OVNI apparait sont les deux seuls endroits dégagés, avec un axe de la route… pointant vers la Lune !
- les témoins ont pensé à la Lune. Idée rejetée par l’enquêteur LDLN, car selon lui « pas visible cette nuit-là ». Et pourtant, ça faisait plus d’une heure qu’elle était levée !
- l’enquêteur LDLN n’y va pas de main morte dans son texte, en égratignant au passage les sceptiques : « les réductionnistes de tout poil se sont fourvoyés en volant vider l’ufologie de son contenu », ou bien encore « nous formons une élite qui détient la vérité ». Déjà d’une, c’est dommage de se tromper sur la visibilité de la Lune au moment de l’observation (un comble pour quelqu’un qui prétend détenir la vérité…), et d’autre part, le cas possède toutes les caractéristiques classiques d’une méprise Lune, avec un OVNI décrit comme « une sorte de boule un peu aplatie, bien nette ». Devinez l’aspect de la Lune au moment de l’observation !
- de tous temps, les ufologues ont cherché des corrélations foireuses entre les OVNI et un élément du paysage censé justement les attirer : on a connu la piste du fer, celle des failles géologiques, des monuments historiques, des sites nucléaires, etc… Et bien ce cas est censé démontrer un lien entre les OVNI et l’eau, puisqu’il y a des marécages, un ruisseau et même une source captée près des lieux d’observation. Oui, enfin… Si on compte le nombre de rivières, ruisseaux, étangs, lacs, canalisations, marais, et même les châteaux d’eau en France, il est presque impossible de ne trouver aucun lien entre l’eau et les OVNI !
- le paysage étant montagneux, avec des routes de campagne, soyez prudent lors de la reconstitution, car il est probable que les lieux soient enneigés !


Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour) mardi 22 février 2022, à 1h30. Lune à 10,5° de hauteur, azimut de 125°. Veille du Dernier Quartier, lunaison 21,8 jours.
- (double SAROS) mercredi 23 février 2022, à 2h50. Lune à 9,4° de hauteur, azimut de 134°. Dernier Quartier, lunaison 22,9 jours.

Carte :
Cas 1986 (Double Saros) Moussa10


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum