UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Les lumières de Phoenix, Arizona 13 mars 1997

Les lumières de Phoenix, Arizona 13 mars 1997

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 6]

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Max, tu as pris la peine de lire les messages postés ci-dessus ?


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
Bonjour Max,

* Le flare est un objet largué, soumis a la gravité et même muni d un parachute il ne peut que tomber. En aucun cas rester immobile dans le ciel.
==> Ils ne sont pas immobiles, puisqu'ils disparaissent derrière les montagnes, voir la vidéo plus haut, accélérée on augmente ainsi la vitesse angulaire, si bien que le mouvement de descente est détectable perceptivement.
Mais plus l'observateur est éloigné des flares largués à altitude x, plus la hauteur angulaire devient faible, plus il est difficile optiquement/perceptivement pour celui-ci se rendre compte d'un mouvement de chute d'un mobile, voire indétectable.

Regardez également les vidéos de ce sujet, où il s'agit de fusées éclairantes aussi : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1104-greifswald-allemagne-1990-fusees-eclairantes
Même impression d'immobilité.

* Soumis aux vents les flares ne peuvent pas conservés une formation triangulaire à altitude constante. (ce qui a été observé à Phénix).
==> Connaissez vous les paramètres du vent ce soir là ? Là encore, même en cas de vent, les vitesses angulaires peuvent devenir trop petites pour être détectables/détectées perceptivement, donnant une impression de constance et d'immobilité pour les mouvements relatifs des cinq lumières entre elles. A nouveau, l'altitude n'est pas constante, c'est simplement un "effet d'optique"...

* Le flair est incandescent, il émet donc une traînée lumineuse lors de sa descente.

"Non", il y aurait une impression de trainée lumineuse si la vitesse de descente était très élevée (c'est le cas) et les observateurs proches des flares (ce qui n'est pas le cas).
Or, compte tenu de la distance et de l'altitude des flares, vous ne pouvez avoir cette impression de traînée lumineuse ou de mouvement de descente en tant qu'observateurs distants.

Mais ici, il convient de calculer les vitesses angulaires et hauteurs angulaires pour estimer si oui ou non, un observateur peut détecter un mouvement (de descente ici), donc par prise en compte de la distance à l'observateur. Est-ce détectable/perceptible pour l’œil/cerveau ? Non.

* Le flair est largué par un avion, les témoins les plus proches du phénomène observé
n'ont pas entendu de bruit de moteur à réaction (type jet).
Pour le son, tout dépend là-encore de la distance des observateurs par rapport à ces avions et de leur altitude. Un témoin, vous ou moi, ne savons pas estimer correctement les distances, surtout de points lumineux dans la nuit (un ou deux millions de candela les flares !). Lisez à nouveau le lien fourni au-dessus, tout cela y est à nouveau évoqué/expliqué/exploité.
* Aucun flaire n'a été retrouvé dans la ville de Phénix.
Normal, ils n'ont pas été largués sur la ville de Phoenix, mais derrière les montagnes. Comment voulez-vous qu'on en ait retrouvé dans la ville ?
* On n'utilise pas de Flares au dessus d'une ville.
Même réponse, ils n'ont pas été largués au-dessus de la ville. De plus, vous avez une vidéo plus haut de l'équipe cognitech montrant ce qui s'est passé et où cela se situe-t-il exactement.
Le lien que vous donnez ne fournit aucune des études "sceptiques" mentionnées dans notre sujet sur les lumières de Phoenix auquel vous avez été renvoyé (sensationnalisme?). Lisez les liens dans le sujet du forum sur les Lumières de Phoenix, notamment celui-ci, tant à propos des premières observations dans la soirée, que du second épisode (celui des flares) : http://home.comcast.net/~tprinty/UFO/AZUFO.htm

Cordialement,

Gilles

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
Max.G a écrit:Bonjour,

Concernant les lumières, c'est d’abord l'armée qui à dit sa sans doute pour étouffé l'affaire et ne pas crée la panique.

Ce n'est pas notre mode d’opération, on étale et on compare toutes les explication sans en rejeter une en bloc car il se pourrait qu'il s'agit d'un vaste complot pour éviter une panique qui n'a jamais été démontrée.

Il existe bel et bien une base aérienne, il existe aussi un type d'avion qui s’appelle le A-10, il existe bien des fusée éclairantes et il existe bien des photos de l’événement. Tout cela est facile a vérifier.

Donc pourquoi devrais-je mettre tout cela a la poubelle pour le bénéfice d'une thèse qui n'a pas de preuve comme une photo du vaisseau lui même?

Max.G


Vous avez contredit tous les arguments, peut être avez vous raison... En tout cas pour moi, cela restera mystère car il ne faut pas non plus oublier les sois disant vaisseau géant aperçus pas des témoins. Mais pour moi il reste aussi un mystère, alors qu'il est aujourd'hui à la retraite, le gouverneur de la ville a été interrogé par des journaliste sur le sujet des lumière est il dit n'avoir pas voulu crée la panique et avoue avoir complètement tourné l'affaire en dérision. Il a d’ailleurs lui aussi observé les lumières ce soir la.

Invité


Invité
Bonjour Max,
Max.G a écrit:Vous avez contredit tous les arguments, peut être avez vous raison... En tout cas pour moi, cela restera mystère car il ne faut pas non plus oublier les sois disant vaisseau géant aperçus pas des témoins.
Bonjour,
Vous savez, quand se présente un stimulus (conventionnel) que nous ne savons pas identifier (et cela, tout à fait légitimement), des processus d'élaboration et de transformation projectives sont mis en œuvre et amènent souvent des individus à "soucoupiser" ce stimulus qu'ils n'ont pas su identifier (légitimement, j'insiste). Si bien que le degré d'étrangeté observé dans certains des récits de témoins de tels stimuli montre aux ufologues pragmatiques que nous sommes, que des stimuli ordinaires (conventionnels j'entends) peuvent donner lieu à des récits tout à fait extraordinaires. De là, le degré apparent d'étrangeté dans les récits des témoins n'est pas un "argument" suffisant pour indiquer/valider le caractère exotique (par exemple, un engin extraterrestre) du stimulus observé par eux.

Pour vous donner que quelques exemples (vous en trouverez de nombreux autres ici), je me permets de vous renvoyer aux liens suivants :

- Au cas célèbre de Yukon (1996) que j'ai résumé sur mon blog : http://skepticversustheflyingsaucers.blogspot.fr/2012/10/du-niveau-detrangete-des-recits-dovni.html

- les trois textes en liens dans ma signature, "incontournables" àmha pour comprendre notre démarche et approche.

- A ce texte de Robert Alessandri : http://perso.numericable.fr/~wolf424/univers.ovni/ufologie/5novembre40cas.html et également celui-ci : http://perso.numericable.fr/~wolf424/univers.ovni/ufologie/cas_d_ecole.html

Cordialement,

Gilles

Sénéchal

avatar
Max.G a écrit:Vous avez contredit tous les arguments, peut être avez vous raison... En tout cas pour moi, cela restera mystère car il ne faut pas non plus oublier les sois disant vaisseau géant aperçus pas des témoins. Mais pour moi il reste aussi un mystère, alors qu'il est aujourd'hui à la retraite, le gouverneur de la ville a été interrogé par des journaliste sur le sujet des lumière est il dit n'avoir pas voulu crée la panique et avoue avoir complètement tourné l'affaire en dérision. Il a d’ailleurs lui aussi observé les lumières ce soir la.
Max, pose-toi la question suivante: "un témoignage a t-il plus de valeur qu'une démonstration sérieusement argumentée ou une preuve scientifique ?". Si tu es honnête avec toi-même, tu répondras "non" (et tu rejoindras le clan des sceptiques).

Pour t'aider, fais une recherche sur ce qu'on appelle "l'argument d'autorité". Tu y apprendras qu'un pilote d'avion ou un gouverneur ne sont pas des sur-hommes et n'ont donc pas plus de facultés à identifier un vaisseau ziti qu'en ont un plombier, un informaticien ou une coiffeuse. Les uns comme les autres ne sont compétents que dans l'exercice de leur profession. Et encore, il y a des avions qui s'écrasent à la suite d'une erreur du pilote. Pour certains politiciens, je préfère ne pas m'étendre sur le sujet de leurs compétences... Smile

nablator

avatar
Administration
Administration
irvingquester a écrit:Voici les résultats d'un travail qui peut être qualifié de scientifique récent sur les lumières de Phoenix.
Un article très intéressant de Tony Ortega publié dans le Phoenix New Times en 1998, principalement à propos d'Emma Barwood et Jim Dilettoso.

http://www.phoenixnewtimes.com/1998-03-05/feature/the-hack-and-the-quack/

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Un article très intéressant de Tony Ortega publié dans le Phoenix New Times en 1998, principalement à propos d'Emma Barwood et Jim Dilettoso.
http://www.phoenixnewtimes.com/1998-03-05/feature/the-hack-and-the-quack/
Ouch, "c'est de la bombe" ! diablotin content
Je fais suivre ! Merci du partage, Nab!

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Rappel : http://www.youtube.com/watch?v=Dqjh_cNd2nE

Polarized

avatar
Bonjour à tous,je déterre un peu ce sujet pour mon premier post car je suis intrigué par ce fameux cas des lumières de phoenix.
Je parle de l'observation qui a commencé a 20h30 et dont le gouverneur reconnait maintenant avoir été témoin.

Comme de nombreux témoins il décrit un "objet" en V qui passe en silence au dessus de leurs têtes.

Y a t-il une explication à cette observation autre que des flares?

Merci d'avance

nablator

avatar
Administration
Administration
Bonjour, bienvenue,

(Une courte présentation serait appréciée dans la section MEMBRES. ^_^)

Polarized a écrit:Y a t-il une explication à cette observation autre que des flares?
Oui, des avions en formation. Ce n'est pas une "autre" explication, c'est la seule. Des sources ont déjà été listées. En anglais il est vrai... si ça pose problème un coup de translate.google.com peut aider. L'article de Tim Printy est très complet : https://home.comcast.net/~tprinty/UFO/azconc.htm

Il y a aussi des articles dans les SUNlite, comme celui-ci : http://home.comcast.net/~tprinty/UFO/SUNlite5_3.pdf à propos des curieuses déclarations du gouverneur Symington.

http://nabbed.unblog.fr/

Polarized

avatar
Merci pour la réponse! Wink 

Ce n'est pas impossible en effet,mais j'ai quand même du mal a comprendre comment des milliers de personnes peuvent confondre des avions en formation avec un OVNI,au point d'appeler les autorités,et également comment les avions auraient fait pour passer au dessus de leurs têtes en silence et très lentement,au point de permettre à beaucoup de monde de filmer.

Le coup de balancer des flares 1h30 plus tard est une drole de coincidence je trouve aussi... Neutral 

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Phoenix comptait déjà plus d'un million d'habitants à l'époque. Que quelques milliers de personnes aient observé des avions en manœuvre avec flares sans savoir les identifier sur le moment ne m'étonne pas trop.
Je raconte souvent cette anecdote : Lorsque j'ai rejoint il y a quelques décennies, une association ufologique, je la trouvais "frileuse" par rapport à l'HET. J'avais donc décidé de leur soumettre des cas où l'intelligence du phénomène était sans ambiguïté et notamment des cas où le phénomène "poursuivait" les témoins, des cas avec "effets physiques" et pourtant !
Lisez ici : http://cnegu.info/manuals/Authon1975.pdf?osCsid=8dd7486a42a46df4e4ff5fe744f41d25
ou ici : http://cnegu.info/manuals/Coudray-St-Germer.pdf?osCsid=8dd7486a42a46df4e4ff5fe744f41d25
ou la : http://cnegu.info/manuals/Moyemont.pdf?osCsid=8dd7486a42a46df4e4ff5fe744f41d25

et il y a bien d'autres exemples, bien d'autres témoins. Il faut toujours contextualiser les observations : conditions climatiques particulières et/ou stimulus peu fréquent ...

nablator

avatar
Administration
Administration
Polarized a écrit:Ce n'est pas impossible en effet,mais j'ai quand même du mal a comprendre comment des milliers de personnes peuvent confondre des avions en formation avec un OVNI, au point d'appeler les autorités,
Si c'était facile à comprendre ce ne serait pas un OVNI. Il faut lire l'article de Tim Printy, vraiment.

comment les avions auraient fait pour passer au dessus de leurs têtes en silence et très lentement,
Haute altitude.

au point de permettre à beaucoup de monde de filmer.
Une seule vidéo, celle de Terry Proctor. Ne pas confondre les deux incidents.

http://nabbed.unblog.fr/

Polarized

avatar
Merci Rosetta pour la réponse.
Les exemples que tu m'as donné montrent bien en effet que les méprises sont courantes,ceci dit je trouve qu'il y a des cas bien plus troublant.
Par exemple les cas les plus connus,Rendlesham,Teheran,Montreal 1990,le témoignage de Kisling, ...



Dernière édition par Polarized le 11.07.13 12:02, édité 1 fois

Polarized

avatar
Nablator merci également.
J'ai lu l'article de Tim Printy,très intéressant.
Mais je me demande pourquoi l'armée ou "l'aviation civile" n'ont pas tout de suite donné cette explication ainsi que les preuves radars ou autres,s'il s'agit bien d'une formation d'avion,elle doit être facilement identifiable.

nablator

avatar
Administration
Administration
Polarized a écrit:Mais je me demande pourquoi l'armée ou "l'aviation civile" n'ont pas tout de suite donné cette explication ainsi que les preuves radars ou autres,s'il s'agit bien d'une formation d'avion,elle doit être facilement identifiable.
Parce qu'il n'y a pas eu d'enquête. L'USAF ne s'occupe plus de rechercher les causes des observations d'ovnis depuis 1969, la FAA seulement s'il y a un rapport d'airmiss (quasi-collision) ou pire. Comme personne n'a demandé rapidement (moins de quinze jours) les enregistrements à la FAA on ne saura jamais si les avions étaient identifiés/identifiables.

http://nabbed.unblog.fr/

Polarized

avatar
Dommage!
Pourtant on pourrait penser qu'une telle observation par toute une ville aurait pu justifier une petite recherche.
Surtout si l'explication est aussi simple!

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Polarized a écrit: j'ai quand même du mal a comprendre comment des milliers de personnes peuvent confondre des avions en formation avec un OVNI,

Et pourtant (et chaque année malgré les éléments donnés par les sceptiques) lire ici :

http://cnegu.info/product_info.php?cPath=456_573&products_id=1162&osCsid=629fe5fb480d0fa246812ef8de83e20c

En sus c'est chez nous !


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
A lire les sites ou livres ufologiques, des centaines de témoins de l’événement de 20h auraient vu un objet immense muni de lumières et qui masquait les étoiles sur son passage…

Ça n'est pourtant pas évident à la lecture des témoignages même les plus cités par les ufologues croyants...

Le plus médiatisé est celui de Tim, Ley, du fait qu'il a fait une magnifique reconstitution sur ordinateur de « l’ovni géant en forme de chevron » qu’il a observé avec sa famille:



Son témoignage est exposé en détail sur son propre blog: http://phoenixlights.blogspot.fr

Et voici ce qu'on peut y lire:

J'ai continué à observer que les lumières gardaient rigidement leur forme de A, sans aucune déviation. Mon esprit était à la recherche d'une réponse qui pourrait équilibrer ces deux observations différentes: la grande distance entre les lumières et l'intégrité absolue de leurs positions relatives. Ma femme et moi avons parlé entre nouos de ce qui se passait, et nous avons discuté de la façon dont il serait difficile pour cinq objets distincts de voler dans un tel modèle parfait. Ils continuaient à venir droit sur nous, sans jamais changer de cap ou l'altitude. Nous étions juste dans ma cour à côté de notre grand cactus saguaro et regardions cette forme en Alpha de cinq lumières blanches lumineuses qui venait directement vers nous pour probablement environ 15 minutes en tout avant qu’elle nous atteigne. C’est lorsqu’elle est arrivée à environ un mile de distance que nous avons finalement décidé qu'il s’agissait certainement d'une énorme structure, parce que les lumières maintenaient si rigidement leurs positions relatives les unes aux autres, elles devaient être verrouillés ensemble.

Et plus loin il insiste:

J'ai fait remarquer que les lumières devaient être reliées entre elles, car aucun vol d’objets distincts éclairés dans notre monde ne pourrait maintenir cette symétrie parfaite.

A présent, il se trouvait à un demi-mile en venant encore directement à nous, et à ce moment-là, nous pouvions alors voir clairement le contour distinct de sa forme sombre se déplaçant sur le fond des étoiles qui sont au-dessus et au-delà.

Plus loin encore, il dit bien qu’il distinguait la forme et qu’elle masquait les étoiles:

C’était très noir aussi nous pouvions à peine voir les bords. La forme masquait les étoiles.

Mais encore plus loin, ça n’est pas aussi évident:

Les enfants étaient dans là rue à regarder dans les espaces entre les bras et faisaient remarquer à ma femme et moi combien les étoiles semblaient étranges, comme si on les voyait à travers un verre très fin avec la légère distorsion de la lumière passant au travers, due à l’épaisseur elle-même et à un effet d’ondulation causé par le mouvement de l’engin. L’aspect des étoiles entre les bras était assez semblable à une vidéoprojection. Ces étoiles étaient notablement différentes de l’aspect ces étoiles dans le reste du ciel.

A cela, on doit ajouter qu'il a certainement idéalisé son observation du fait qu'il l'a prise pour une révélation divine, et qu'il se présente quasiment comme un contacté ! C'est un détail que les ufologues évitent de mentionner, mais qui apparaît encore clairement sur son blog, quand il raconte sa troisième vision de l’engin (parce que oui, il l’a revu à deux reprises dans les mois qui ont suivi, le 25 juin et le 23 juillet 1997):

Je parlais de l’observation que ma femme et moi avons faite un mois plus tard le 25 juin et du fait des circonstances de l’observation [à la suite d’une prière] j’étais arrivé à une certaine conclusion concernant les habitants du vaisseau. J'ai su que ces êtres dans le vaisseau étaient amis avec Dieu et font ce que Dieu leur demande y compris se montrer à mon épouse et moi et faire une démonstration dans le ciel pour nous faire savoir qu’ils sont là et qu’ils sont les amis de Dieu et qu’ils nous connaissent. J’ai conclu aussi qu’ils étaient liés à nous comme les enfants de Jésus et étaient humains.

L'autre témoignage brandi tout le temps par les croyants est celui de Mike Fortson, qui dit avoir vu un «objet noir solide»... lequel est devenu translucide quand il est passé devant la lune ! A noter aussi que Fortson donne à cet «engin» des dimensions impressionnantes, couvrant une grosse partie du ciel, mais lorsqu’il l’a dessiné passant devant la lune il n’avait que six fois la dimension de cette dernière, soit une envergure apparente d’environ trois degrés!

Un autre témoin souvent cité pour avoir décrit à la fin une « accélération foudroyante » est Ann Baker… Concernant l’accélération, il est à noter que d’autres témoins indiquent que les lumières ont brutalement baissé d’intensité lorsque l’objet s’éloignait. Mais en-dehors de cela, Ann Baker indiquait:

Je n’ai vu aucune masse solide. Il y avait cinq lumières blanches, brillantes, en formation en V. La formation a alors changé.

Et son compagnon d’alors a confirmé dans une réponse à un article de Randall Fitzgerald:

Au début, nous pensions qu’il s’agissait d’un bombardier furtif en approche, mais lorsqu’il est passé au-dessus de nos têtes, nous avons vu CLAIREMENT les étoiles entre les lumières. De plus, la formation a changé de forme lorsqu’elle s’est éloignée vers Phoenix. Nous avons tous deux conclu qu’il s’agissait de 5 objets en formation.

Bref, les témoins les plus fréquemment cités sur les caractéristiques de «l’ovni» n’ont pas vu contrairement à ce qu’on peut lire un peu partout «une forme noire masquant les étoiles sur son passage».

Sur l’ensemble des témoignages, la proportion de témoins qui mentionnent une telle chose est plutôt faible, de l’ordre de 20%… C’est à peu près ce qu’on retrouve dans d’autres cas d’observations de masse comme pour la rentrée atmosphérique du 5 novembre 1990!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Et c’est bien pire pour les témoins qui ont observé « l’objet » à travers un instrument optique : AUCUN n’a observé la moindre forme entre les lumières, et tous penchent pour un ensemble d’objets en formation.

Et il y en avait, des témoins équipés d’un instrument, du fait que beaucoup de monde était sorti ce soir-là pour observer la comète Hale-Bopp, visible peu après le coucher du soleil (puis à nouveau, et dans de bien meilleures conditions, au petit matin).

Mitch Stanley, astronome amateur, a même observé l’objet à travers un télescope assez puissant de type Dobson, conçu pour être rapidement manœuvré à la main, d’un diamètre de 250 mm et avec un grossissement de 43. Lui a clairement distingué que chacune des lumières était en fait un avion dont trois lumières étaient visibles, ainsi que le fuselage. Et compte tenu du grossissement de son télescope, il évalue assez précisément l’envergure apparente de l’ensemble de la formation à environ 5° lorsqu’elle passait au plus près.

Dans son blog, Gildas Bourdais a l'honnêteté de citer ce témoignage, mais en disant que Mitch Stanley est le seul à avoir reconnu une formation d'avions (nous allons voir à quel point c'est faux) et qu'il a « cru voir une escadrille d’avions en formation, à haute altitude. » Les autres témoins que cite Bourdais à l’appui de « l’ovni géant », eux, ont parfaitement vu (même si c’est faux) la gigantesque forme noire, mais cet astronome amateur qui observait avec un télescope, lui, a « cru voir » !

Pourtant, ce que le témoin écrit c’est: « C’étaient des avions. Il n’y a aucune possibilité que je me sois trompé sur cela ». Et sa mère, qui était présente lors de l’observation mais n’a vu que les lumières à l’œil nu, confirme que son fils lui a dit: « c’est des avions ».

De son côté, un ancien pilote militaire, Rich Contry, a observé l’objet avec des jumelles. Il écrivait le 18 mars dans une liste de diffusion, soit cinq jours seulement après son observation :

Je suivais ma route entre Flagstaff et Laughlin jeudi quand j’ai vu la formation de lumières rapportée à la radio l’autre nuit. Je suis pilote et j'ai passé 4 ans dans l’U. S. Air Force. Étant dans les montagnes sur l’autoroute 40, la nuit était claire et calme. Alors que la formation arrivait vers moi j'ai stoppé ma voiture et je suis sorti avec mes jumelles pour essayer de voir ce que c’était. Alors que ça arrivait vers moi, je voyais 5 avions avec leurs feux de navigation (rouge et vert) et les feux d’atterrissage (blancs) allumés. Ils volaient aussi lentement et en formation triangulaire. Alors qu’ils arrivaient au-dessus de moi je pouvais voir les étoiles entre les avions donc il ne pouvait pas s’agir d’un seul grand vaisseau. Le vol était semblable à une démonstration des Blue Angels ou des Thunderbirds. Aussi le bruit de leurs réacteurs n’étaient pas très fort en raison d’une configuration de vol lent mais j’ai pu entendre les avions quand ils sont partis vers le sud.

Et il y en a d'autres, cités par Randall Fitzgerald :

http://www.examiner.com/article/were-the-1997-arizona-lights-a-psychological-warfare-experiment-part-one

http://www.examiner.com/article/part-two-were-the-1997-arizona-lights-a-psychological-warfare-experiment

James et Fawn Clemens à Kingman :

Au lieu d’une lumière, le grossissement de leurs jumelles ler permit de discerner cinq cercles orange intenses volant en formation en V

Michael Rainwater et trois de ses amis ont noté qu’alors qu’ils réglaient leurs jumelles sur la formation en V :

Ce qui paraissait des lumières blanches étaient en fait deux lumières, rouge et verte, en formant une seule.

A Scottsdale, l’enquêteur du MUFON Alan Morey et le pilote Steve LaChance ont observé la formation à travers des jumelles puissantes :

Au début les lumières apparaissaient de couleur orange pâle, mais à travers les jumelles nous pouvions voir une petite lumière rouge au bâbord de chacune des cinq grosses lumières orange. Il y avait cinq objets indépendants puisque nous pouvions voir les étoiles entre eux.

Ça commence à faire beaucoup de témoins qui ont vu aux jumelles des lumières indépendantes, et pas un seul qui ait vu le fameux « ovni géant » ! Fitzgerald note :

Les témoins pensaient soit qu’ils voyaient un gigantesque véhicule d’un autre monde venu nous visiter, soit une formation d’avions au comportement curieux. Certains supposaient que si les lumières étaient liées à un unique et énorme vaisseau, il pourrait s’agir d’un véhicule militaire expérimental. Quelques ufo-enthousiastes ont même suggéré que de multiples ovnis et d’autres événements seraient survenus cette nuit pour rendre compte de la variété des descriptions de vaisseaux.

Y a-t-il des observateurs dans la catégorie de témoins « vaisseau extraterrestre » qui ont pointé leurs jumelles sur les lumières cette nuit? S’il y en a, je ne les ai pas trouvés. Tous ceux que je connais qui ont observé les lumières avec des jumelles ont insisté sur le fait que les lumières étaient cinq objetcts séparés semblant être des avions.

Et l'unique vidéo du phénomène de 20h, celle de Terry Proctor, est aussi édifiante :



On ne voit rien entre les lumières, et la configuration de ces dernières varie très sensiblement durant les 42 s de la vidéo… A noter aussi la diminution rapide de la luminosité après les premières secondes, conforme à bon nombre de témoignages visuels.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

hal9000

avatar
Modération
Modération
Et il y a aussi des témoignages de pilotes en vol.

D’abord, celui d'un mystérieux informateur de la base militaire Luke AFB, à proximité de Phoenix, qui a appelé le Nuforc quelques heures seulement après les observations:

http://www.nuforc.org/CB970313a.html

Le témoignage a l’air crédible. Donc la Luke AFB aurait été mise en alerte rouge et deux F-15 auraient décollé à la suite de l’appel d’un pilote de Cessna qui aurait eu un airmiss au-dessus de Phoenix, vers 20h15 soit précisément à l’heure où tous les témoins voyaient « l’ovni en V ». Ce qui s'est passé ensuite, l’informateur ne le sait pas… Ça fait bien sûr beaucoup fantasmer les ufologues, cette base militaire qui fait décoller deux chasseurs à la poursuite d’un ovni et n’en informe pas le public (encore un truc qui s'était passé chez nous le 5 novembre 90!).

Par contre, ils ne se préoccupent guère de l’observation qui a déclenché l’alerte, que l’informateur du Nuforc décrit pourtant longuement en rapportant les propos du pilote à la radio:

Ils… Cet avion est resté à… C’était, euh… Son impression était que c’était approximativement à 18000 pieds, descendant à 10500. Quand c’est arrivé au niveau 10000… 10500 c’est devenu complètement sombre. Il ne sait pas s’il s’agissait d’un avion, ou de plusieurs avions. Il voyait cinq lumières distinctes en configuration triangulaire.

Les trois premières lumières étaient en formation triangulaire serrée. Euh, une des lumières arrière était avec… à tribord aux environs… Il dit qu’elle était aux environs de 200 mètres. Et alors l’autre lumière était à environ 400 mètres, également sur le côté est du triangle, si vous voulez.

Sa conviction était que cela aurait pu être plusieurs aéronefs. Il ne pouvait pas décrire l’avion. Tout ce qu’il pouvait dire c’est qu’il y avait des lumières… Il n’y avait pas de lumières clignotantes. C’était une lumière, il dit, aussi lumineuse qu’une étoile… Pas comme l’étoile Polaire… En ce moment, Mars et Jupiter sont très brillantes dans le ciel. Mais ce n’était pas aussi brillant. Et, hum, c’est devenu pâle… Et lorsqu’elles ont pâli, il a réalisé que les lumières d’atterrissage n’ont généralement pas cette possibilité.

Elles sont venues… Elles ont pâli simultanément. Et après, après avoir pâli, elles sont devenues complètement sombres. Les avions sont alors passés dans la configuration. Ils sont revenus sur… Suivant la ligne droite de la septième avenue, laquelle trace droit à travers Phoenix.

Et ils ont continué leur route. Ils sont revenus en fonction juste quand ils passaient une montagne appelée « montagne sud ».

Lui, il était effrayé à mort… Il n’est pas sûr de ce que c’était.

Et voilà, encore un témoin, un pilote de petit avion, qui ne décrit rien d’autre que ce qu’ont vu des centaines d’autres, qui se dit convaincu qu’il s’agissait d’une formation d’aéronefs, qui a été surpris par leur luminosité, qui a pensé que cela pouvait être dû à leurs feux d’atterrissage mais qui s’est étonné que ces lumières aient brusquement pâli.

Randall Fitzgerald rapporte pour sa part dans son article déjà cité que la formation a été vue aussi par l’équipage d’un Boeing 757 d’America West Airlines qui survolait Lake Pleasant.

Le copilote John Middleton, qui rapporte les faits, s’est écrié en voyant l’objet: «Eh, c’est un ovni!»

Il a alors fait une demande au contrôle aérien d’Albuquerque qui a répondu qu’il s’agissait d’un vol de Canadair CT-144 (en fait 114) volant à 19000 pieds… Un des pilotes de la formation se serait alors joint à la conversation en disant:

Nous sommes des Snowbirds canadiens volant sur des Tutors, nous rejoignons la base Air Force Davis-Monthan.

Les avions Tutors Canadair CT-114 sont utilisés par la patrouille «Snowbird» pour des démonstrations acrobatiques, mais une enquête a révélé que cette patrouille ne volait pas dans cette région cette nuit-là. Toutefois, Tim Printy note que beaucoup d’autres unités de l’Air Force canadienne utilisaient des avions identiques en 1997, et que la référence aux Snowbirds pourraît être juste indicative. mais pour compliquer le tout, il se trouve que la base Davis-Monthan que les avions regagnaient menait jusqu’en 1997 des opérations militaires sous le nom « d’opération Snowbird »,  concernant la pratique du vol en hiver et utilisant des avions A-10. Il pourrait donc y avoir eu confusion.

Alors, même s'il reste de grosses incertitudes sur l'identité de la formation d'avions qui serait à l'origine du mystère, il y a beaucoup trop de témoignages concordants pour douter de son existence, même si tout cela est complètement occulté par les ufologues croyants, notamment dans le livre de Leslie Kean…

Sur l'absence d'identification, comme Nablator l'a déjà écrit, ça peut être dû au retard de l'enquête. En effet, les phénomènes de la nuit ont eu peu d’échos dans la presse dans les jours qui ont suivi, et c’était surtout le phénomène de 22h qui était mis en avant, du fait qu’il y avait plusieurs vidéos. L’explication par des flares a été donnée dans les jours qui ont suivi, mais la plupart des ufologues la rejetaient. Ça n’est qu’après un an que l’étude de Maccabee est parue et a été à peu près unanimement acceptée. Les ufologues se sont alors polarisés sur le phénomène de 20h et ont vraiment commencé les investigations… C’était sans doute un peu tard pour retrouver trace de ce vol en formation !


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

nablator

avatar
Administration
Administration
Merci pour cette analyse.

hal9000 a écrit:De son côté, un ancien pilote militaire, Rich Contry, a observé l’objet avec des jumelles.
Il n'y a pas que des pilotes à l'USAF, il peut aussi être pilote privé. Il ne s'appelle pas plus "Contry" que je ne m'appelle "Lator". Son (probable) vrai nom est très facile à trouver. Wink

Je me suis permis d'améliorer un peu la traduction de http://www.ufomind.com/area51/list/1997/mar/a19-003.shtml : "still" = "calme", etc.

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Merci vraiment pour ton texte.
Sur l’ensemble des témoignages, la proportion de témoins qui mentionnent une telle chose est plutôt faible, de l’ordre de 20%… C’est à peu près ce qu’on retrouve dans d’autres cas d’observations de masse comme pour la rentrée atmosphérique du 5 novembre 1990!
"Et oui", lorsque des individus assistent à un même stimulus (perception), le mémorisent (passage en mémoire à court terme + mémoire à long terme), l'instancient (lors du rappel - interview/enquête -), il y aura toujours des variations inter-individuelles et des "extrêmes" dans les descriptions/narrations/estimations, d'autant plus si ce stimulus - conventionnel en réalité - est non-identifié (pour tout un tas de raisons dont on a déjà causées), puisque le cerveau va procéder alors par inférence(s). C'est le contraire (absence de tels récits "extrêmes") qui serait étonnant, aurais-je envie de dire...

Les ufologues ont/auraient donc tendance à sélectionner ces extrêmes (qui deviennent de "vrais-OVNI" dans leurs catalogues, alors qu'ils sont potentiellement en continuité avec les témoignages trop prosaïques et peu sensationnels rejetés par ces mêmes ufologues, càd une simple différence de degrés, et non de nature entre eux), sur lesquels, à leur tour, les ufologues projettent leurs propres attentes.
Et la "bête" se nourrit d'elle-même selon une boucle de rétro-actions avec des variables supra-additives (par exemple, la reconstitution du boomerang qui devient le réel stimulus / les interactions avec l'enquêteur, la médiatisation du cas, où suggestion/suggestibilité peuvent entrer en jeu, etc.).
http://3.bp.blogspot.com/-teQIgbkGJK4/UsReK3EbSOI/AAAAAAAAAJo/6QrEpbzT9XM/s640/graphique.jpg

nablator

avatar
Administration
Administration
hal9000 a écrit:Sur l’ensemble des témoignages, la proportion de témoins qui mentionnent une telle chose est plutôt faible, de l’ordre de 20%…
Pour les témoignages publiés, toute sources, je trouve un peu plus, mais il est normal que ceux qui n'ont rien vu d’époustouflant soient sous-représentés parce qu'ils se sont moins souvent fait connaitre.

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum