UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » LES PAN DU GEIPAN » Les PAN D du Geipan

Les PAN D du Geipan

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 16 sur 16]

376 Re: Les PAN D du Geipan le 02.12.17 11:18

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Surestimation de la vitesse propre de l'objet, élémentaire mon cher Oncle Dom !

Tant qu'on est dans les vieux cas :
Dieuze (57), le 7 janvier 1978
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1978-01-00474
DIEUZE (57) 1978
Observé le : 07-01-1978
Région : Lorraine
Département : Moselle
Classe : D
Résumé : DIEUZE (57) 1978. Observation de lueur vive semblant suivre le témoin.
Description : Le 4 janvier 1978 vers 4h 50 un témoin circulant à cyclomoteur aperçoit trois lumières très vives au ras du sol. Une de ces lumières très puissante se détache du groupe pour se rapprocher du témoin et le suivre jusqu'à l'entrée du village voisin avant de disparaître. Aucun bruit n'a été entendu. Aucun vol d'hélicoptère n'a été effectué dans ce secteur cette nuit là. Ce phénomène n'a pas été identifié.
Compte-rendu : Aucun.

Les noms de lieux sont bien évidemment caviardés dans le PV en ligne, mais heureusement, on connait les lieux empruntés par le témoin grâce au livre OVNI l'armée parle de Jean-Claude Bourret (avant-dernier cas - "Poursuivi par des OVNI" - de la partie III "Les documents de l'armée française") : il s'agit du chemin communal reliant Vergaville à Guébling, où le témoin habite (il devait très certainement rentrer chez lui après une nuit de travail à l'usine). Un chemin comme ça, il n'y en a pas 36, il s'agit de la D22c, zigzaguant à travers la campagne entre les deux communes citées.
Le témoin repère l'OVNI alors qu'il se trouve à deux km de Guébling. Dommage que les gendarmes n'ont pas dressé de plan à l'époque, car ils auraient peut-être mis la main sur la solution du mystère, si mon hypothèse est bonne. En effet, l'OVNI est décrit comme étant constitué de "trois lueurs très vives", au ras-du-sol, à droite du témoin. Or, pas très loin de la route empruntée par le témoin, à droite et évidemment au ras-du-sol, se trouve une ligne de chemin de fer, la ligne Nouvel-Avricourt / Bénestroff, qui à l'époque des faits, n'était plus utilisée que pour du transport de marchandises entre Dieuze / Bénestroff ( Arrow https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Nouvel-Avricourt_%C3%A0_B%C3%A9nestroff ).
A un moment donné de l'observation, l'une des boules "se détache" des autres, se rapproche du témoin et l'éclaire comme s'il s'agissait d'un projecteur. Projecteur qui "suit" le témoin jusqu'à l'entrée de Guébling. Le témoin ne sait pas comment expliquer la lueur a disparu, mais on peut déduire que la source lumineuse qui éclaire le témoin est dans son dos ("il était placé derrière moi", "j'avais peur et je ne me suis pas retourné").
Or, particularité de la route Vergaville - Guébling : environ 500 m avant l'entrée de Guébling, la route traverse la ligne ferroviaire via un passage à niveau, puis elle suit la ligne en parallèle sur 250 m avant de tourner à angle droit vers la droite. Faites encore en gros 200 m, et vous voilà arrivé à l'entrée de Guébling.
D'où mon hypothèse suivante : l'OVNI est peut-être tout simplement... un train de marchandise stationné en pleine campagne, à droite du passage à niveau, en attendant par exemple qu'une voie se libère à Guébling (il y a visiblement une gare de triage à Guébling) ou qu'un ou plusieurs wagons soient raccordés à l'arrière depuis la gare de Vergaville. Ce qui expliquerait les grosses lumières au ras-du-sol à droite du témoin. Lorsque celui-ci traverse le passage à niveau et continue sa route, il se retrouve logiquement avec le train dans son dos. Si la motrice est orientée comme je le pense vers Guébling et a ses projecteurs avant allumés, il n'est alors pas impossible que le témoin se retrouve avec un projecteur très lumineux dans son dos. Si aujourd'hui la ligne ferroviaire est désaffectée et bien boisée, il n'en était pas de même à l'époque des faits : les photographies aériennes prises en 1979 montrent visiblement une ligne bien dégagée (logique !) et pas du tout boisée. J'ignore la portée des phares/projecteurs (je ne sais comment on dit) d'un train de marchandise, mais j'imagine qu'ils n'ont pas trop de mal à porter sur au moins 250 m.
La disparition de l'OVNI à l'entrée de Guébling s'expliquerait alors simplement par l'angle droit de la route : le témoin n'est plus dans l'axe de la voie de chemin de fer et s'en s'éloigne. Du coup, pouf, disparition de l'OVNI.

Le scénario est peut-être à creuser, non ?

Deux détails en faveur de cette hypothèse :
- à aucun moment le témoin ne dit avoir été survolé par l'OVNI ! Il s'agit très certainement d'une interprétation des gendarmes lors de l'enquête à l'époque (parce que OVNI = Objet Volant Non Identifié)
- il gelait avec des pics à -6 et -8°C, avec brouillard sur le secteur, ce qui est propice aux confusions ( https://donneespubliques.meteofrance.fr/donnees_libres/bulletins/BQA/19780107.pdf )


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

377 Re: Les PAN D du Geipan le 02.12.17 16:55

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
C'est l'hypo la plus simple mais vu qu'il n'y a eu aucune enquete sur ce cas ancien et sous documenté , on se demande ce qu'il fait dans les D. Un bon C déjà en l'état...

Je me demande s'il y avait beaucoup de loco avec 2 phares et un projo.
la BB20200 a 3 phares :
http://fr.1001mags.com/magazine/ferrovissime
La BB 63500 semble équipée de projo.
"De gauche à droite : Interrupteur général de la boîte à leviers, Interrupteurs (Phare, Code, Projecteur avant gauche, Projecteur avant droit, Éclairage pupitre), Commutateur position Normal ou Essais. 14 - Témoins lumineux : Défaut, Patinage et Shuntage. 15 - Boutons poussoirs. De gauche à droite : Arrêt et Shuntage. 16 - Seconde boîte à leviers. De gauche à droite : Éclairage moteur, Éclairage cabine, Projecteur arrière droit, Projecteur arrière gauche, Code, Phare. 17 - Inverseur de sens de marche (poste 2). 18 - Commande Traction-Freinage (poste 2). CONDUITE Aux commandes d’une BB 63500 N°4• BB 63 000• 27"
http://fr.1001mags.com/parution/ferrovissime/numero-4-jui-aou-2005/page-28-29-texte-integral

Revue très détaillée si besoin...
Peut être aussi une machine d'entretien des voies (d'où le projecteur) ?
http://fr.1001mags.com/images/Couv/F/Ferrovissime/59/34995-Ferrovissime-59-Page-060.jpg

378 Re: Les PAN D du Geipan le 04.12.17 12:53

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Réponse concernant le cas de Fumel/Montayral en 2015  dont l'hypothèse est developpée ici :
http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1540p350-les-pan-d-du-geipan#103305

"Après vérification, notre montgolfière "canard" immatriculée F-GUCK n'a pas volé le 23/10/2015
"
Merci aux "Montgolfières du Périgord" pour cette info ! Donc le PAN restera D1 puisque la vérif contredit l'hypo pourtant séduisante.

EDIT : la piste n'est pas encore fermée car il reste la possibillité d'une montgolfiere basique ou avec une bannière publicitaire ou etendard.
Et si ce n'est pas le cas, un ballon captif montant à 150m utilisé pour des animations (vue aéro d'ub chateau ou autre) est aussi une hypo qui n'a pas été enviagée.
http://aerophile.com/wp-content/uploads/2012/12/Brochure-AERONG-fr1.pdf
Il y aussi les photographes qui usent parfois de petits ballons captifs (alti max 500m):
https://www.ladepeche.fr/article/2013/04/26/1614833-les-vues-du-ciel-de-stephane-compoint.html

379 Re: Les PAN D du Geipan le 04.12.17 20:04

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Il y a une info étonnante dans le CR Geipan en page 6 :
http://www.cnes-geipan.fr/fileadmin/geipan-doc/MONTAYRAL__47__23.10.2015__E-Cgei_CR_T_C_D_P_S__compte_rendu_enquete.pdf
On y voit la présence de 3 aéronefs sur le site de 15h30 à 15h40. Ce qui implique qu'il y avait au moins 3 témoins potentiels très bien placé dans le ciel qui n'ont rien signalé d'anormal. Ce qui contredit la consistance du cas (l'enquêteur trouve normal que personne n'ait rien vu en campagne)...



Et il semble que l'enquêteur n'a pas été voir des membres de l'aéroclub (site d'observation) pour s'informer à ce sujet !

Autre chose d'étonnant : ne sont vsiible que des appareils en vol durant 10mn. L'observation dure 20mn, il aurait donc fallu un enregistrement de la couverture radar d'au moins une demie heure...
Enfin, il faudra qu'on m'explique un jour la trace radar rouge qui n'a pas de début ni de fin liée à l'aérodrome situé entre Montayral et Thézac...
Va t elle au S/SO ou au N/NE (direction du PAN) ? Pourquoi est elle si brève ?

Enfin le petit détail de "l'anse latérale", qui fait tout l'insolite du PAN mais qui n'est vu que furtivement, pourrait n'être qu'un détail trompeur ; une poussière flottant sur l'oeil du témoin, bien visible sur fond de ciel bleu, qui se superpose brièvement visuellement avec une banale montgolfiere au loin.

380 Re: Les PAN D du Geipan le 22.12.17 4:18

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le nombre de PAN D vient de passer à 146, avec le reclassement de pas mal de cas : http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=181&no_cache=1&tx_ttnews[backPid]=211&tx_ttnews[tt_news]=214


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

381 Re: Les PAN D du Geipan le 22.12.17 19:41

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le GEIPAN avance vers un nettoyage correct des PAN D ,  très bien.
MAIS quand je vois qu'il faut 63 pages pour oser reclasser le LAC d'OPALE 18.07.1989 en PAN B, je me dis quelle perte de  temps et d'énergie. Il y a  10 ans déjà qu'il est identifié comme tel dans les Ovni du CNES...
Franchement en quoi envisager l'hypothèse d'un Izard,d'une marmotte ou d'un trailer sur X pages d'expertise du cas est utile ou même sérieux ? Si les marmottes étaient rouges brillantes et volaient ça se saurait ! 4 pages sur l'hypothèse de l'ovni "marmotte" p.20-24; parfois on est à la limite du risible :
http://www.geipan.fr/fileadmin/geipan-doc/__LAC_D_OPALE__LE____ESTAING__65__18.07.1989__E-Cgei_CR_T_C_D_P_S__compte_rendu_enquete.pdf
Et quand je vois que la proba de cohérence entre ballon mylar et le mouvement erratique décrit est estimée à 30%, je me demande sur quel argument réel ? Pour moi, c'est 80% compatible au moins avec les mouvements connus d'un ballon.

EDIT : A comparer avec la synthèse courte et efficace qui permet de reclasser B cet autre cas de ballon mylar à PLAN DE CUQUES (13) 1994
http://www.geipan.fr/index.php?id=202&cas=1994-07-01717


Annot 01.12.1979 enfin reclassé A. Là le CR d'expertise de 25 pages reste dans le concret et l'utile.

SOULTZ SOUS FORETS (67) 1980 PAN D  devient (DPT) BAS-RHIN (67) 11.04.1980 reclassé PAN A (là aussi après signalement à l'époque de Jacques Patenet )... Pourquoi supprimer le nom du lieu ? Avec le nouvel intitulé on pense que le PAN a été vu dans tout le département ! Shocked

382 Re: Les PAN D du Geipan le 22.12.17 21:13

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Non, c'est plutôt logique, car les témoins étant en voiture, l'observation s'est faite depuis plusieurs villages. Sinon, je te dis pas le nom à rallonge s'il fallait tous les citer ! Laughing


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

383 Re: Les PAN D du Geipan le 22.12.17 21:33

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Alors pourquoi ne pas dire clairement "De TRUC (bled de début) à MACHIN" (bled final)" ? Cool

384 Re: Les PAN D du Geipan le 22.12.17 22:26

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Je ne sais pas


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

385 Re: Les PAN D du Geipan le 23.12.17 16:00

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Ben  oui puisque pour ANNOT ils ont mis de Braux à Annot (04)....

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1951-06-00002

On lit dans le résumé de ce PAN D1 vu par deux pilotes de chasse de la BA 115 (dossier mis à jour en Janvier 2017) :
"On note que certaines descriptions dans ces témoignages font penser à un ballon stratosphérique observé de loin. Néanmoins du fait que l'un des pilotes signale un éloignement rapide de l'objet quant il tente de s'en rapproocher, ne convient pas à cette hypothèse. Le GEIPAN classe ce cas en D1 : phénomène étrange non identifié."

C'est assez dommage de voir que ce qui était connu en 1951 n'est pas reconnu au 21eme siecle ! lire ici sur la vitesse de déplacement des ballons strato :
https://www.ovni-suisse.ch/fr/documentations/coupures-presse/les-soucoupes-volantes-seraient-d-enormes-ballons-envoyes-dans-la-stratosphere-pour-etudier-les-r
https://www.ovni-suisse.ch/sites/default/files/imagecache/150/article-de-presse/770.png

Il se trouve qu'en 1951 la recherche sur les rayons cosmiques est déjà active. Et il y a plusieurs université italiennes qui commencent à les étudier  (le Piémont est justement dans l'azimut 80°¨des pilotes). Idem avec le Pr Powell depuis une base RAF Carlington in UK dont certains ballons ont survolé la France.

Les conditions météo semblent favorables pour un lâcher depuis l'Italie à cette date (HP 1020).
Mais pour l'instant pas moyen de trouver trace écrite des dates et lieu de ces vols des années 51. Si vous trouvez ça ...

Evidemment il y a aussi les multiples ballons skyhook USA (?bases américaines OTAN en France) qui sont des candidats potentiels.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 16 sur 16]

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum