UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

-16%
Le deal à ne pas rater :
HISENSE 43B30G – TV LED UHD 4K – 43″
279.99 € 333.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

"Les Georgia Guidestones" ("Stonehenge américain") sont détruites.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

PhD Smith

PhD Smith
Modération
Modération

Ça n'a pas fait les gros titres, mais c'était un monument célèbre dans le milieu conjurationniste qui a été détruit par une bombe au point que les autorités ont décidé de le démolir. Les "Georgia Guidestones" ou le "Stonehenge américain" furent bâties en 1979-1980 par un mystérieux "R. C. Christian" en Géorgie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones

Wikipédia a écrit:Les Georgia Guidestones, appelées aussi le « Stonehenge américain », étaient un monument en granite érigé le 22 mars 1980 près d'Elberton en Géorgie, aux États-Unis, et détruit le 6 juillet 2022. Il a été construit par la firme Elberton Granite Finishing Company sur commande d'un anonyme s'étant présenté sous le nom de R. C. Christian (pseudonyme allégorique pour Christian Rosenkreutz ou Christian Rose-Croix).

Description
L'œuvre fait référence à Stonehenge, toutes les informations et descriptions ayant été fournies par les commanditaires dans une documentation.

Six blocs de granite de 5,87 mètres de haut pour un poids total de 237 746 livres3 (soit presque 108 tonnes), affichent un message en plusieurs langues. La plaque du haut comporte des inscriptions en quatre langues sur ses côtés : babylonien, grec ancien, sanskrit et hiéroglyphe égyptien, qui définissent l'objectif de la structure : « Que ces pierres nous guident vers un âge de la raison ». Un trou dans la pierre horizontale du haut donne la date à midi. Un trou montre l'étoile polaire dans la colonne centrale.

La plaque sur le sol donne les explications — uniquement en anglais — avec des références astronomiques, et promet une capsule temporelle enterrée, « à ouvrir le » sans date précisée. Aux équinoxes et aux solstices, on peut voir le soleil se lever dans la fente de la colonne centrale :

Maintenez l'humanité en dessous de 500 millions d'individus en perpétuel équilibre avec la nature ;
Guidez judicieusement la reproduction afin d'améliorer adaptabilité et diversité ;
Unissez l'humanité grâce à une nouvelle langue mondiale ;
Traitez de la passion, de la foi, de la tradition et de toutes les choses avec modération ;
Protégez les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables ;
Laissez toutes les nations gouverner leurs affaires intérieures, et réglez les conflits extérieurs devant un tribunal mondial ;
Évitez les lois mesquines et les fonctionnaires inutiles ;
Équilibrez les droits personnels et les devoirs sociaux ;
Faites primer la vérité, la beauté, l’amour en recherchant l’harmonie avec l’infini ;
Ne soyez pas un cancer pour la Terre - Laissez de la place à la nature - Laissez de la place à la nature.

La destruction a fait la une de MaybePlanet avec l'invité, C. Doumergue:


"Courrier International" a fait un article dessus:
https://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-qui-a-fait-exploser-les-georgia-guidestones-mysterieux-stonehenge-americain
Courrier International a écrit:
Les Georgia Guidestones laissent derrière elles “un héritage de mystère qui s’étend de leurs origines à leur destruction”, écrit The Washington Post. Vers 4 heures du matin (10 heures, heure de Paris), mercredi 6 juillet, des individus non identifiés ont placé des explosifs au pied des monolithes de granit de près de 6 mètres de haut situés dans le comté d’Elbert, en Géorgie. La chaîne de télévision locale Fox 5 Atlanta diffuse ici les images de l’explosion:

Sur cette structure parfois surnommée “le Stonehenge américain” sont gravées des “inscriptions cryptiques” en plusieurs langues, rappelle The Washington Post.

“On peut faire remonter l’énigme des Guidestones à la fin des années 1970”, poursuit le quotidien américain. Situé à Elberton, “une ville qui se trouve à 180 kilomètres à l’est d’Atlanta et s’est baptisée ‘la capitale mondiale du granit’”, le monument a été construit grâce à un financement anonyme.

De mystérieuses inscriptions
Un certain R.C. Christian, dont la véritable identité reste inconnue, a lancé le projet dans les années 1970, “à la demande d’un groupe d’Américains résidant hors de l’État [de Géorgie], qui souhaitaient garder l’anonymat”, d’après l’Elberton Granite Association, citée par The Washington Post. Ceux qui connaissaient l’identité de R.C. Christian ont juré de ne jamais la révéler.

Pour ajouter au mystère, les monolithes sont gravés d’inscriptions en huit langues différentes, formulant “dix principes directeurs” pour l’humanité. Bien que ces derniers soient “largement consensuels”, appelant à protéger la nature ou à prendre soin les uns des autres, deux commandements avaient soulevé des interrogations, rappelle le titre : “Ils appelaient à limiter la population mondiale à 500 millions de personnes et l’encourageaient à se reproduire pour améliorer ‘sa santé et sa diversité’.” Or, à la fin des années 1970, on comptait déjà 4 milliards d’êtres humains sur Terre.

“Satanisme” et théories du complot
Le mystérieux monument fait l’objet de diverses théories du complot depuis sa construction. Le réalisateur Alex Jones, fondateur du site complotiste InfoWars, y voit par exemple la “preuve de l’existence d’un infâme complot mondialiste”, souligne le journal :
“Dans un documentaire de 2008, il expliquait que ces stèles de granit étaient la preuve que les élites de la planète complotaient pour réduire la plus grande partie du monde en esclavage.”
Et depuis le début de la pandémie de Covid-19, de fausses informations attribuant aux Georgia Guidestones l’émergence du virus ont circulé en ligne.
Kandiss Taylor, candidate malheureuse aux primaires républicaines pour le poste de gouverneur de Géorgie, a, quant à elle, récemment appelé à leur démantèlement et à combattre la “cabale luciférienne” à l’origine, selon elle, de leur construction. Ce mercredi, Kandiss Taylor s’est félicitée de la destruction du monument, qu’elle a décrit comme “satanique”, laissant entendre que l’explosion pourrait être “le fait de Dieu”.

Brian Dunning avait parlé du monument en 2010: https://skeptoid.com/episodes/4198

Vu l'ambiance avec D. Trump et Q-anon aux States, ce monument avait mauvaise réputation dans la sphère conjurationniste. Vandalisé plusieurs fois, il est détruit par les autorités pour des raisons de sécurité. L'auteur de l'attentat pourrait être un membre de l'extrême droit américaine,  mais ce qui est drôle c'est que le vrai commanditaire des Georgia Guidestones serait un suprémaciste blanc, Herbert Hinzie Kersten, d'après cet épisode de skeptoid, publié le 22 juin, soit quelques jours avant leur destruction et d'après "Last Week Tonight" de John Oliver sur HBO:
https://skeptoid.com/episodes/4837
Skeptoid n°4837 en traduction automatique a écrit:
Et maintenant, nous avons aujourd'hui la deuxième grande solution à un mystère significatif. L'épisode #198 portait sur les Georgia Guidestones, un mystérieux monument de granit dans la Géorgie rurale recouvert de texte prônant le contrôle de la population et d'autres concepts. Leur créateur a toujours été anonyme, son identité n'étant connue que du banquier qui gérait la construction en son nom, un M. Wyatt Martin. Beaucoup de chrétiens se sont toujours méfiés des Pierres Guides, les soupçonnant d'être l'œuvre d'un culte satanique, ou de sorcellerie, ou d'une autre chose étrange.

L'auditeur Jody a écrit avec une mise à jour que je n'avais pas entendue :

Via la semaine dernière Ce soir à 13h50. Oliver dit que le "Robert Christian" des pierres directrices de Géorgie est vraiment le Dr. Herbert Kersten: https://youtu.be/AEa3sK1iZxc? t=831

Ce que John Oliver rapportait, c'est qu'en 2015, un documentaire est sorti : Dark Clouds Over Elberton: The True Story of the Georgia Guidestones, réalisé par un petit groupe de chrétiens évangéliques désireux de révéler ce qu'ils croyaient être une vérité occulte derrière les Guidestones. Ils ont traqué Wyatt Martin. Selon un membre de l'équipe qui a immédiatement mis fin à son implication, les cinéastes ont trompé Martin, qui avait toujours tenu sa promesse de ne jamais révéler l'identité de l'homme. Martin était assez âgé et se remettait d'un accident vasculaire cérébral récent, et ils en ont profité pour filmer une adresse postale de retour sur une enveloppe qu'il ne voulait clairement pas partager avec eux. Cela a conduit à Herbert Hinzie Kersten (1920-2005), un médecin de l'Iowa - et il y avait suffisamment d'autres informations corroborantes pour établir que le Dr. Kersten fut en effet le créateur des Guidestones. Les preuves présentées dans le film ne laissent vraiment aucune place à un doute raisonnable.

Kersten avait écrit en faisant pression pour le contrôle de la population, et avait la réputation dans sa ville de parler ouvertement de la suprématie blanche - "raciste au bout des doigts", selon un historien local interviewé dans le film - et avait publié des lettres dans les journaux louant les points de vue des néo-nazis et de Ku Klux Klans Ainsi, la véritable motivation pour le plaidoyer des Guidestones en faveur du contrôle de la population est maintenant établie comme ayant été fondamentalement raciste, comme beaucoup le soupçonnent depuis longtemps.

"Last Week Tonight" de John Oliver sur HBO, à partir de 8 mn 31:

Pour traduire automatiquement: sous-titres/options/anglais et traduire automatiquement.


_________________
"Les Georgia Guidestones" ("Stonehenge américain") sont détruites. BraseroPraedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius"Les Georgia Guidestones" ("Stonehenge américain") sont détruites. Brasero

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum