UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

Derniers sujets
» REC de Labège (Toulouse) les 27 et 28 avril 2024
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty19/04/24, 06:30 pm par Patrice

» Grusch a menti -> PREUVES
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty19/04/24, 05:19 pm par Patrice

» Robert Galley & Les OVNIS
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty19/04/24, 11:28 am par Patrice

» Rapport de l’AARO mars 2024 en Français
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty15/04/24, 10:25 am par klingon

» Ancient Aliens - The Series
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty13/04/24, 04:48 pm par PhD Smith

» 2023 : Nouvelles découvertes sur l'épave d’Anticythère
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty13/04/24, 12:59 am par PhD Smith

» Hopkinsville et ses goblins de l'espace
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty12/04/24, 12:52 pm par Patrice

» Sigiburg 776
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty06/04/24, 11:40 am par nablator

» Le « syndrome de La Havane » n’existe pas
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty03/04/24, 09:06 pm par oncle dom

» IPACO ... Balade personnelle dans le monde des ovnis (de François Louange)
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty01/04/24, 05:20 pm par PhD Smith

» La météorite du 1er avril
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty01/04/24, 03:37 pm par oncle dom

» Analyse des incidents d’objets volants aux États-Unis, 10 décembre 1948
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty28/03/24, 03:16 pm par oncle dom

» Débat sur les PAN au Parlement européen
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty27/03/24, 04:28 am par oncle dom

» Breaking news: Procédures de signalement des UAP à l’échelle mondiale - Circulaire GENADMIN
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty19/03/24, 04:45 pm par klingon

» Tim Gallaudet – Sous la surface
OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain Empty19/03/24, 03:28 am par oncle dom

-29%
Le deal à ne pas rater :
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 – 16 Go / 512Go (CDAV : ...
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

klingon

klingon

The Debrief nous apporte une fois de plus un article fou, montrant ce que cherchaient Robert Bigelow et le gouvernement des USA, allant jusqu'au délire à tout prix. Si vous prenez de la drogue, arrêtez. Si par contre vous n'en prenez pas, lâchez vous  OVNIS, Loup-Garou et Bigelow Aerospace avec le GVT Américain 441294837

Le plus intéressant, c'est que, phénomène il y ait ou pas, cela continue

Ceci est une traduction, que j'espère compréhensible, de l'article du Debrief...

-----------------------------------------------------------------------------



Des documents choquants montrent que le gouvernement a payé des millions pour chasser les ovnis et les loups-garous

https://thedebrief.org/defense-intelligence-agency-paid-22-million-to-chase-ufos-and-werewolves/?utm_sq=gmme0678rz

En 2008, la United States Defence Intelligence Agency a donné 22 millions de dollars à la division des sciences exotiques de la start-up spatiale du milliardaire de Las Vegas Robert Bigelow - Bigelow Aerospace Advanced Space Studies, ou BAASS - pour étudier les « technologies de rupture » et les ovnis. Une enquête de débriefing, y compris de nouveaux documents internes non divulgués, éclaire une partie de l’histoire étrange de ce programme secret et révèle qu’une partie de l’argent du gouvernement était destiné à des choses encore plus étranges qu’ils ne l’avaient imaginé.
Le programme d'applications de systèmes d'armes aérospatiales avancées

En 2008, à la demande du sénateur Harry Reid du Nevada, alors chef de la majorité, la Defense Intelligence Agency (DIA) a financé le Advanced Aerospace Weapon Applications Program (AAWSAP). Selon l'appel d'offres, le but était d'explorer « les applications technologiques de rupture potentielles employées dans les futurs systèmes d'armes aérospatiales ». Bien que le Pentagone ait dit au Debrief plus tôt cette année que la DIA n'enquêtait pas sur les OVNIS, il existe des preuves significatives qui semblent contredire leur position. La confusion peut provenir du fait que le document de sollicitation du projet a délibérément omis toute mention du sujet controversé.
"Les personnes qui ont lancé l'offre ont pensé qu'il valait mieux ne pas parler de soucoupes volantes ou d'objets volants non identifiés", a déclaré l'ancien sénateur Reid à The Debrief dans une interview. Beaucoup pensaient que cela attirerait trop l'attention, et en le formulant ainsi, nous avons demandé à quelqu'un de la Defense Intelligence Agency d'en tirer les spécifications. Il a couvert cela de toute façon.

Reid a déclaré au Debrief que Bigelow Aerospace avait demandé le contrat de 22 millions de dollars et l'avait remporté parce que la société disposait d'installations qui répondaient aux exigences du projet. Lorsqu'on lui a demandé si Bigelow avait été présélectionné pour le contrat en raison de sa connexion avec Reid, ainsi que de son intérêt public préexistant pour les OVNIS, M. Reid a déclaré catégoriquement : « Non. C'était comme n'importe quel autre contrat gouvernemental>>.
« Il a été mis en candidature. Et il a fait de son mieux. Il était prêt à faire plus que les autres. Il a fourni, par exemple, une installation… Nous avons donc lancé une offre, mais sa réponse a été la meilleure, et c’est ainsi qu’il l’a obtenue », a expliqué Reid. "Il n'a pas été présélectionné."
Après avoir remporté le contrat, BAASS a été chargé d'étudier et de générer des rapports sur la science exotique qui pourraient conduire à une «technologie de rupture potentielle». BAASS, aux côtés d'une équipe de scientifiques, a produit 38 rapports de ce type. Des copies expurgées des rapports de sécurité internes du BAASS qui ont été mis en ligne indiquent qu'avant le report du programme AAWSAP en 2010, la société avait réuni une équipe interne d'enquêteurs non seulement pour rédiger ces 38 rapports, mais aussi pour se déplacer et observer des observations de monstres, le paranormal et d'autres phénomènes bizarres liés aux ovnis dans l'Utah.

En effet, une collection de fuites de documents internes BAASS non divulgués examinés par The Debrief confirme maintenant que l'organisation parrainée par la DIA enquêtait non seulement sur «les menaces d'armes aérospatiales avancées étrangères du présent aux quarante prochaines années», mais aussi sur les ovnis - et d'autres choses anormales à l'attention du gouvernement.

The Skinwalker Ranch

Entre autres tâches, BAASS a envoyé ses enquêteurs en Utah pour enquêter sur l'observation de phénomènes étranges au tristement célèbre Skinwalker Ranch, et dans le grand bassin d'Uinta qui l'entoure. Skinwalker Ranch appartient actuellement au magnat de l'immobilier Brandon Fugal ; avant son achat de la propriété en 2016, le ranch de 512 acres appartenait à Robert Bigelow lui-même.

Selon les documents de BAASS, on a dit aux enquêteurs de se faire passer pour des chercheurs des abondants champs pétrolifères à proximité, et de ne jamais révéler les noms de «BAASS, Robert Bigelow, Bigelow Aerospace… et très l'identité des sponsors ne devrait JAMAIS être révélée ou discutée en public." Le sponsor ultime, dans ce cas, était la DIA, la branche du renseignement du ministère de la Défense. Ryan Skinner, qui dirige un site Web populaire dédié à Skinwalker Ranch, a été spécifiquement mentionné dans le document comme une nuisance possible pour leur enquête. Les chercheurs ont été invités à « faire profil bas ».

M. Skinner a admis qu'il visitait en effet souvent le ranch et tentait de se faufiler sur la propriété. Bien qu'il pense personnellement que le ranch abrite des phénomènes étranges, il pense que Bigelow et son personnel tentaient de percer des secrets sur de nouveaux systèmes de propulsion.
« Il est clair pour moi que M. Bigelow ne recherchait pas de petits hommes verts. Il cherchait des moyens de faire progresser de manière significative les aspirations de sa société aérospatiale en découvrant un nouveau moyen de propulsion », a déclaré Skinner à The Debrief dans une interview. « Mon impression est qu'il croyait que la clé pour libérer cet avantage de l'entreprise était d'investir dans une équipe de scientifiques pour étudier la propulsion exotique démontrée par les UAP couramment observés au Skinwalker Ranch. »
On ne sait pas si Bigelow essayait en fait de glaner des informations auprès des OVNIS sur les «applications technologiques de percée employées dans les futurs systèmes d'armes aérospatiales», conformément au mandat de la DIA pour le programme AAWSAP. Ce qui est clair, c'est que son équipe poursuivait également les loups-garous et les gobelins en même temps.

Chasser les loups-garous et les gobelins

Les documents examinés par The Debrief montrent que les enquêteurs de BAASS ont interrogé plusieurs témoins dans le bassin d'Uinta, dans l'Utah, qui avaient prétendu voir une « créature ressemblant à un chien » qui se serait « tenu sur deux pattes », « mesurait plus de 6 pieds » et sentait le soufre. Dans un autre document, ces mêmes témoins ont rapporté des observations de « petites personnes » qui ressemblaient à des gobelins, mesurant environ « trois à quatre pieds de haut » et avec « des bras qui pendent au sol ». Un troisième rapport traite d'une figure humaine fantomatique debout sur une mesa surplombante Skinwalker Ranch.
Un membre de l'équipe BAASS aujourd'hui disparue qui a demandé à garder ses commentaires anonymes a déclaré à The Debrief que les enquêteurs n'étaient jamais convaincus que des monstres et des extraterrestres couraient dans l'Utah.

« Si c'était bizarre, l'équipe se penchait sur la question. C'était notre travail, mais pour être honnête, beaucoup de ces histoires étaient folles et probablement des conneries. S'il y avait un animal mort et une traînée de sang, personne ne pensait que c'était dû à un loup-garou ou quoi que ce soit de ce genre », a déclaré la source à The Debrief au téléphone. "Probablement juste des coyotes."

L'ancien employé a expliqué que leur travail réel consistait à collecter autant d'informations que possible qui pourraient permettre de mieux comprendre comment ces phénomènes supposés lointains fonctionnaient et « comment cela pourrait conduire à de nouvelles technologies ». Ils ont ajouté que l'équipe était chargée d'enquêter sur chaque réclamation bizarre, aussi ridicule soit-elle.
Et l’Utah n’a pas été la seule destination qui a retenu l’attention de BAASS. Bien que l'ancien membre de l'équipe n'ait pas fourni de détails spécifiques, ils ont déclaré que la société avait également envoyé une équipe à Mount Shasta, dans le nord de la Californie. Le mont Shasta a une longue histoire dans la tradition paranormale et ufologique comme étant un site présumé d'événements OVNI, et un éventail diversifié d'autres activités étranges, y compris des portails inter dimensionnels supposés.

Indépendamment de la portée du mandat de la DIA de rechercher «les applications technologiques de rupture potentielles employées dans les futurs systèmes d'armes aérospatiales», il est clair que Bigelow explorait des sujets incroyablement spéculatifs.

Selon un article de Popular Mechanics de Tim McMillan, de The Debrief, et un rapport d'étape interne de BAASS qu'il a obtenu, BAASS cherchait à accéder aux fichiers du gouvernement américain concernant les UAP, ainsi que les fichiers encore classifiés de l'ancienne enquête sur les OVNIS de l'armée de l'air, Project Blue. Mais le rapport d’étape indiquait également explicitement que BAASS tentait d’établir une communication avec une entité non humaine qui, selon lui, occupait Skinwalker Ranch, apparemment beaucoup plus éloignée des conditions de financement du programme. Et les données collectées au ranch ont été pourries par le fait que certains gardes auraient exagéré les incidents afin de satisfaire le patron afin de recevoir un bonus potentiel.

« Quand je suis arrivé au ranch pour la première fois, le gars qui m'entraînait a mentionné qu'il y avait une possibilité de bonus si nous trouvions des preuves solides de ce qui se passait », a dit, Chris Bartel, un ancien garde employé par Bigelow Aerospace, à The Debrief. « Cela a bien sûr amené certains gars à embellir des expériences qui normalement pourraient être facilement expliquées. Les gars qui ont fait ça ont finalement été renvoyés. Cela a bien sûr brouillé les choses, car il y avait des choses étranges qui se produisaient de temps en temps, mais le documenter était toujours un problème.

(Une collection de photographies de M. Bartel de ses années au Skinwalker Ranch est exposée par la University of Maryland Art Gallery.)

"Un large réseau"

L'équipe BAASS a recherché les données UAP à partir de diverses sources. Les chercheurs Keith Basterfield et Marc Cecotti ont confirmé avec un ancien analyste de données de BAASS, que la société avait collecté des données de signalement d'ovnis auprès du gouvernement français via GEIPAN, une unité de l'agence spatiale nationale française qui collecte et partage ces informations. Le chercheur canadien sur les ovnis Chris Rutkowski a déclaré à The Debrief qu'il avait également été contacté par BAASS en 2009, demandant des cas d'ovnis qui lui avaient été précédemment envoyés par le gouvernement canadien. L'ancien employé de BAASS qui s'est entretenu avec The Debrief sous couvert d'anonymat a déclaré que plusieurs enquêteurs se sont rendus au Brésil « vers 2009 ou peut-être début 2010 », où ils « enquêtaient sur un événement récent de l'UAP et collectaient des preuves ». D'autres chercheurs ont également pu vérifier indépendamment qu'une équipe BAASS était au Brésil en 2009, demandant des rapports d'OVNIS et des preuves matérielles présumées d'événements d'OVNIS.

Les documents examinés par The Debrief comprenaient également des contrats et des courriels internes détaillant la relation tumultueuse entre BAASS et le Mutual UFO Network, ou MUFON. BAASS a financé le MUFON, la plus grande organisation de recherche à but non lucratif sur les ovnis, en 2009. L'accord comprenait la vente de tous les rapports de témoins, les informations des témoins, les preuves recueillies et la base de données complète de rapports de l'organisation. James Carrion, qui a supervisé l'accord en tant que directeur international du MUFON à l'époque, a déclaré à The Debrief que toutes les « preuves physiques qui devaient être analysées allaient à BAASS ». Ayant quitté l'organisation il y a des années, il présume que le matériel est toujours chez Bigelow Aerospace et ne sait pas si quelque chose a été retourné à ses propriétaires d'origine.

M. Carrion a également expliqué que toute personne déposant des rapports d'observation d'OVNI devait accepter avant de soumettre ses informations qu'elle pouvait être divulguée à un « tiers ». Le public « n’avait aucune idée [que] le tiers était BAASS », et que leurs données auraient pu être acheminées vers la Defense Intelligence Agency, a expliqué Carrion. Il a déclaré qu'il ne savait pas que la DIA parrainait BAASS lorsque MUFON a conclu un accord contractuel avec eux. BAASS a mis fin à sa relation avec MUFON en 2010.

Un deuxième ancien employé de BAASS qui s'est entretenu avec The Debrief sous couvert d'anonymat a déclaré que plusieurs employés et analystes de l'entreprise devaient avoir des autorisations de sécurité secrètes délivrées par le gouvernement et étaient en train de faire passer leurs autorisations à Top Secret avant que leur emploi ne prenne fin 2010, probablement en raison de la décision de la DIA de ne pas renouveler son financement pour le projet.

Fin du jeu

Lorsque la DIA a annulé le programme AAWSAP en 2010, Bigelow Aerospace a licencié l'équipe d'enquête.

"Je me suis réveillé un jour et je n'avais pas de travail", a déclaré l'ex-BAASS à The Debrief. Ils ont reçu un appel téléphonique et ont appris que l'équipe d'enquête avait été dissoute. Eux, ainsi que de nombreux autres associés au projet, ont été abandonnés.

En 2011, le ministère de la Défense a apparemment intégré le programme AAWSAP non financé dans le portefeuille de contre-espionnage détenu par Luis Elizondo, membre du personnel du Pentagone et responsable du renseignement de la défense, et l'a nommé AATIP, le programme avancé d'identification et de menace aérospatiale. Elizondo a déclaré au Debrief que la tâche de l’AATIP était de se concentrer sur les rencontres avec des phénomènes aériens inconnus rapportés par le personnel militaire. Il n'y a eu aucune tentative d'explorer les événements paranormaux les plus bizarres qui ont occupé le temps des enquêteurs de BAASS pendant les années AAWSAP.

« Les personnes qui faisaient partie de cela [AAWSAP], je les connais personnellement », a déclaré Luis Elizondo à George Knapp à l'émission de radio de fin de soirée Coast to Coast le 20 décembre. « Ils sont exceptionnels et ce sont des individus sans préjugés. Ils ont décidé de ratisser très large, et c’est une stratégie raisonnable… Si vous ne savez pas exactement ce que vous cherchez. Ensuite vous pouvez vous concentrer sur les détails plus tard… »

On ne sait pas pourquoi la DIA a abandonné le financement de BAASS, cependant, le mandat de l’AAWSAP n’a jamais mentionné les ovnis et les loups-garous. Il est raisonnable de soupçonner que l’enquête sur les rapports de gobelins dans l’Utah ou la tentative de communication avec des entités inter dimensionnelles peut avoir joué un rôle dans la décision de la DIA de ne plus financer le projet. On ne sait pas non plus précisément comment l'argent des contribuables a été utilisé dans le programme, bien que la source anonyme de BAASS ait rapporté qu'une grande partie du financement de la recherche sur les ovnis de Bigelow était payée par sa richesse personnelle et non par des fonds gouvernementaux. Elizondo a déclaré à The Debrief que même s'il n'était en aucun cas impliqué avec BAASS et ne se sentait pas qualifié pour en parler, «Bigelow était connu pour utiliser son propre argent pour une partie de cette entreprise.»

Nous avons contacté Bigelow Aerospace, mais ils n'ont pas répondu aux demandes de commentaires à ce sujet. Il est clair, cependant, d'après les équipes engagées, les installations et les déplacements connus pour être impliqués, que l'ensemble du projet BAASS aurait coûté une fortune.
Dans une enquête exclusive, The Debrief a récemment jeté un nouvel éclairage sur le groupe de travail actuel enquêtant sur UAP hors de l'Office of Naval Intelligence. Le compte rendu a également montré que le récent projet de loi omnibus, qui obligera le groupe de travail à fournir un rapport de renseignement concernant l'UAP au Congrès, sera sans doute contourné. Il est clair que le gouvernement américain a un intérêt constant pour le sujet de la technologie de pointe dans nos cieux, et est prêt à continuer de financer des programmes dans son enquête. Nous ne savons pas pourquoi la DIA a officiellement abandonné le projet AAWSAP, mais nos rapports indiquent que BAASS faisait plus que simplement rechercher des technologies exotiques. Il cherchait des choses qui bougeaient dans la nuit.

Jed Holtzman du compte rendu a contribué à ce rapport.

Avez-vous des informations concernant BAASS et ses recherches sur les ovnis et autres phénomènes étranges ? Nous aimerions savoir. Veuillez contacter MJ Banias à mj@thedebrief.org

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum