UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.
UFO SCEPTICISME
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME

Derniers sujets
» UFO et Scientologie ?
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty06/12/23, 06:18 pm par Patrice

» La théorie M
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty06/12/23, 12:41 am par klingon

» Les Chiasmophanies
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty04/12/23, 03:28 pm par oncle dom

» Non JPP n'est pas mort! Non !
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty03/12/23, 08:59 pm par PhD Smith

» Le Monde Diplomatique , à propos des UAP.
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty01/12/23, 11:34 pm par klingon

» Greenstreet – Loup-garou au Pentagone & Skinwalker Ranch
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty01/12/23, 11:05 pm par klingon

» Christopher Mellon – Divulgation et sécurité nationale
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty29/11/23, 06:42 pm par PhD Smith

» Montauk
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty27/11/23, 03:29 pm par Patrice

» Les « sphères » d’Avi Loeb sont des polluants industriels
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty23/11/23, 05:06 pm par oncle dom

» David Grush sur le podcast de Joe Rogan 21 novembre 2023
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty22/11/23, 11:41 am par nablator

» Séminaire Symposium Sol Foundation – Résumé
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty21/11/23, 11:22 pm par klingon

» L'intelligence artificielle s'en mèle
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty18/11/23, 12:39 pm par oncle dom

» Luis Elizondo dans les médias ces jours
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty17/11/23, 09:01 pm par klingon

» Interview David Grusch & Roberto Pinotti & Paolo Guizzardi
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty15/11/23, 12:38 am par klingon

» La croix de Migné 17/12/1826
"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret - Page 2 Empty13/11/23, 04:18 pm par oncle dom

Le deal à ne pas rater :
Officiel : la nouvelle extension spéciale Pokémon EV4.5 sortira en ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

"OVNI, l'extraordinaire découverte", une conférence de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret

+2
Katalamiko
Psysis
6 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

oncle dom

oncle dom

L.J. Silver a écrit:(...pratiquement toutes les nations impliquées ont rapidement abandonné ces recherches au début des années 1970, face à des obstacles techniques apparemment insurmontables, à l'exception des États-Unis3 et de la Russie qui ont maintenu une veille technologique. La Russie est d'ailleurs le seul pays qui dispose aujourd'hui (depuis 1971) d'une centrale MHD fonctionnelle, délivrant par ce moyen 25 MW.)
D'après ce que j'avais lu dans les revues de vulgarisation scientifique, à l'époque, la filière MHD a été abandonnée parce qu'on n'arrivait pas à dépasser un rendement de 40%.

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver



oncle dom a écrit:
L.J. Silver a écrit:Personnellement, je crois que si l'on disposait d'un système de propulsion permettant le voyage dans l'espace interstellaire, il devrait être possible de l'utiliser également pour se déplacer dans l'atmosphère des planètes, car un tel système devrait être infiniment plus sophistiqué que la MHD !
Mais tu oublie le problème de la résistance de l'air, théoriquement résolu par la MHD.

Oui, c'est vrai, bonne remarque !

Cependant, peut être existe-t-il plusieurs techniques susceptibles de résoudre le problème de la résistance de l'air ?

Par exemple, si l'on se réfère aux hypothèses de JPP concernant l'utilisation de l'univers jumeau pour la propulsion dans l'espace, je crois me souvenir qu'il serait possible d'inverser la masse du vaisseau spatial et de passer dans l'univers jumeau, dans lequel la résistance de l'air n'existerait pas.

D'après JPP, il n'y aurait pas d'interaction entre les deux univers, sauf par la force de gravitation, laquelle serait répulsive entre les masses des deux univers, d'où la possibilité d'exercer une force de répulsion entre le vaisseau et la planète.

Cela c'est son idée, mais là aussi, il y a peut être d'autres moyens de créer une force de répulsion entre deux masses sans passer par l'hypothèse d'un univers jumeau.

Je crois que la science humaine est susceptible de progresser surtout dans le domaine de la physique quantique et la physique des particules, où il reste, à mon avis, énormément à découvrir.

Par ailleurs, nous avons un système économique fondé sur une croissance illimitée dans un monde (la Terre)  dont les ressources sont limitées.

Du reste, cela commence -déjà- à "coincer", les banques centrales utilisent massivement depuis une dizaine d'années, la "planche à billets" ( taux d'intérêts négatifs, Q.E.) et ni la croissance ni l'inflation ne sont au rendez vous !

Ce qui n'étonnera personne, la création monétaire ne peut pas relancer la machine économique, juste retarder les échéances... en les aggravant considérablement, par la création d'énormes bulles sur les marchés action, obligation, et immobilier.

Aujourd'hui, les risques sont au maximum.
C'est pour cela qu'il faudrait que l'Humanité élargisse un peu son horizon.



Dernière édition par L.J. Silver le 28/08/19, 06:01 pm, édité 2 fois

gfx

gfx

Ce qui est sûr... pour y avoir réfléchit, c'est que toutes les problématiques traditionnelles liées à la technique de vol des ovnis tel qu'on la conçoit couramment peuvent être résolu uniquement en contrôlant la gravité.

Un engin qui pourrait produire et manipuler de forts champs de gravité autour de lui pourrait sans problème échapper à l'attraction terrestre, faire des accélérations vertigineuses, tourner à angle droit etc... Et les pilotes ne subiraient aucune accélération puisque ce ne serait pas l'engin qui les entraîne mais une force de gravité artificielle qui les attire en même temps que l'engin dans lequel ils se trouvent.

Ce serait comme lâcher une voiture d'un avion... en 5 secondes la voiture atteindrait prêt de 300 km/h, soit le triple d'une accélération sur route. Hors si on se plaçait dans la voiture qui tombe, attiré par la gravité terrestre, on se retrouverait en micro-gravité dans l'habitacle là ou sur terre on aurait été écrasé au fond du siège.

Et dans l'espace on pourrait même se créer un champs pour dévier les micro-météorites... fly-safe !! Cool

oncle dom

oncle dom

L.J. Silver a écrit:Par exemple, si l'on se réfère aux hypothèses de JPP concernant l'utilisation de l'univers jumeau pour la propulsion dans l'espace, je crois me souvenir qu'il serait possible d'inverser la masse du vaisseau spatial et de passer dans l'univers jumeau, dans lequel la résistance de l'air n'existerait pas.
Passer dans l'univers jumeau en inversant la masse fait partie des hypothèses de JPP, Mais il ne faudrait pas croire que l'univers jumeau est un paradis ou tous les phénomènes physiques génants n'existent plus.
De plus on peut imaginer un dispositif inversant la masse d'un objet situé dans son champ d'expérience, mais on imagine mal ce dispositif s'inversant lui même. Il faudrait, au minimum, que le processus soit rigoureusement le même dans les deux univers.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

oncle dom

gfx a écrit:Ce qui est sûr... pour y avoir réfléchit, c'est que toutes les problématiques traditionnelles liées à la technique de vol des ovnis tel qu'on la conçoit couramment peuvent être résolu uniquement en contrôlant la gravité.
Et dans ce cas, la solution est la théorie de Plantier.
Mais on retrouve le même problème que pour l'inversion des IBOZOOUU: on peut imaginer un corps d'expérience mu dans un champ d'expérience, mais le dispositif à champ de force peut il agir sur lui même?
C'est un peu comme le baron de Münchausen se tirant par les cheveux.

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver



oncle dom a écrit:
De plus on peut imaginer un dispositif inversant la masse d'un objet situé dans son champ d'expérience, mais on imagine mal ce dispositif s'inversant lui même. Il faudrait, au minimum, que le processus soit rigoureusement le même dans les deux univers.

D'après les travaux de Jean Pierre Petit, les lois physiques sont les mêmes dans les deux univers.
Seule la métrique changerait.

A mon avis, il n'y a pas de raison pour que le processus permettant de passer de l'univers 1 à l'univers 2 soit différent de celui permettant de passer de l'univers 2 à l'univers 1.

D'autant plus que ces deux univers seraient parfaitement symétriques.
Si les deux univers étaient asymétriques, il y aurait effectivement des chances pour que le processus ne soit pas exactement le même.

On peut penser que l'on passerait d'un univers à l'autre en agissant sur la symétrie CPT.
La même action permettrait de passer de l'un à l'autre.

Supposons que l'objet, le vaisseau par exemple, se trouve dans
l'univers 1, sa matière a donc la structure de la matière 1, et ne peut interagir qu'avec la matière 1.

Admettons qu'on puisse agir sur la matière de l'objet pour lui faire acquérir les caractéristiques de la matière 2, il cesserait d'interagir avec l'univers 1 pour n'interagir qu'avec l'univers 2.

Donc le passage d'un univers à l'autre se ferait par basculement de symétrie dans la matière.

S'il n'existe pas plus de deux univers parallèles, je crois que le processus serait exactement le même.

Mais s'il en existait plus que deux, alors je pense que oui, le processus différerait selon le sens de passage.

Pour simplifier à l'extrême mon idée, et pour donner une image, je pense que le processus pour inverser une charge électrique, par exemple, serait le même pour passer d'une charge positive à une négative que l'inverse.

Mais c'est plus complexe, dès lorsqu'il s'agit d'un basculement de symétrie.

S'il n'y a que deux univers parallèles, il n'existe que deux types de matière symétriques l'un de l'autre.

Donc l'action provoquant le changement d'état ne peut aboutir qu'à l'état 1 ou à l'état 2, qui seraient les deux seuls états qui soient stables, à mon humble avis, je pense que c'est la même action.

********
Ce qui suit s'éloigne un peu de l'univers jumeau, puisqu'il s'agit d'un univers d'antimatière, mais cela me semble intéressant :

Symétrie CPT

"L'implication principale de la symétrie CPT est qu'une image-miroir de notre univers — dont tous les objets ont des moments et des positions reflétées par un plan imaginaire (correspondant à une inversion de parité), et pour laquelle toute la matière serait remplacée par de l'antimatière (correspondant à une inversion de charge) et inversée temporellement — évoluerait exactement comme lui.

À tout moment de temps correspondants, les deux univers seraient identiques, et la transformation CPT transformerait simplement l'un en l'autre.

La symétrie CPT est reconnue comme étant la propriété fondamentale des lois physiques."

L.J. Silver



oncle dom a écrit:
Et dans ce cas, la solution est la théorie de Plantier.

Oui.
Pour ma part, ce que je trouve intéressant dans la théorie de Plantier, c'est qu'elle fait intervenir des forces telles que la gravitation, laquelle s'exerce sur toutes les particules composant la matière.
Ce qui résout élégamment, entre autres, les problèmes d'accélération (les "g"), et les virages à angle droit.


oncle dom a écrit:
Mais on retrouve le même problème que pour l'inversion des IBOZOOUU: on peut imaginer un corps d'expérience mu dans un champ d'expérience, mais le dispositif à champ de force peut il agir sur lui même?
C'est un peu comme le baron de Münchausen se tirant par les cheveux.

Je crois que le dispositif se contente d'inverser la masse de toutes les particules composant l'objet, mais ce dispositif n'exerce aucune force lui-même.

Une fois la masse inversée, elle interagit négativement avec les masses positives environnantes, par une force de répulsion.
Et si en plus d'inverser la masse on peut la faire varier, on peut agir sur l'intensité de la force.

L.J. Silver



oncle dom a écrit:
Et dans ce cas, la solution est la théorie de Plantier.

Oui.
Pour ma part, ce que je trouve intéressant dans la théorie de Plantier, c'est qu'elle fait intervenir des forces telles que la gravitation, laquelle s'exerce sur toutes les particules composant la matière.
Ce qui résout élégamment, entre autres, les problèmes d'accélération (les "g"), et les virages à angle droit.


oncle dom a écrit:
Mais on retrouve le même problème que pour l'inversion des IBOZOOUU: on peut imaginer un corps d'expérience mu dans un champ d'expérience, mais le dispositif à champ de force peut il agir sur lui même?
C'est un peu comme le baron de Münchausen se tirant par les cheveux.

Je crois que le dispositif se contente d'inverser la masse de toutes les particules composant l'objet, mais ce dispositif n'exerce aucune force lui-même.

Une fois la masse inversée, elle interagit négativement avec les masses positives environnantes, par une force de répulsion.
Et si en plus d'inverser la masse on peut la faire varier, on peut agir sur l'intensité de la force.

oncle dom

oncle dom

L.J. Silver a écrit:
oncle dom a écrit:Mais on retrouve le même problème que pour l'inversion des IBOZOOUU: on peut imaginer un corps d'expérience mu dans un champ d'expérience, mais le dispositif à champ de force peut il agir sur lui même?
C'est un peu comme le baron de Münchausen se tirant par les cheveux.
Je crois que le dispositif se contente d'inverser la masse de toutes les particules composant l'objet, mais ce dispositif n'exerce aucune force lui-même.
Mais là n'est pas la question.
La question c'est: l'inverseur d'IBOZOOUU peut il fonctionner quand il est lui même en cours d'inversion.

Une fois la masse inversée, elle interagit négativement avec les masses positives environnantes, par une force de répulsion.
C'est l'hypothèse de base.
Et si en plus d'inverser la masse on peut la faire varier, on peut  agir sur l'intensité de la force.
Mais là, on est en pleine science fiction, celle qui arrive à mettre Paris en bouteille.
Et la machine devient alors un théodyne: elle fonctionne au moyen d'un miracle permanent.

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver



oncle dom a écrit:
Mais là, on est en pleine science fiction, celle qui arrive à mettre Paris en bouteille.
Et la machine devient alors un théodyne: elle fonctionne au moyen d'un miracle permanent.

Certes, mais avec les théories de Plantier ou de Jean Pierre Petit, je crois qu'on est déjà dans la science fiction, dès lors qu'on ne sait pas si les masses négatives existent réellement et physiquement, si une force répulsive peut exister entre deux masses, ni si l'univers jumeau existe.

Je pense que si l'on pouvait créer artificiellement un champ de gravitation, ce serait évidemment une énorme découverte sur le plan scientifique, mais si l'on ne peut en aucune manière contrôler ce champ, ni son intensité, ni son orientation, on ne pourrait pas concrètement en faire grand chose, sauf un vaisseau spatial incontrôlable.

Comment diriger le vaisseau si on ne peut pas agir sur la direction de la force ainsi créée ?
Comment contrôler la vitesse du vaisseau si on ne peut pas moduler l'intensité de cette force ?
Comment freiner le vaisseau ?

Si ce n'est pas possible, on obtiendrait comme une voiture sans volant, sans accélérateur, et sans freins.

Il me semble que Plantier supposait que la force soit contrôlable et orientable.

Un miracle ? de la magie ?
Pour nous, oui !
Mais je citerai la troisième loi de Clarke :
« Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »

Trois lois de Clarke

oncle dom

oncle dom

L.J. Silver a écrit:Il me semble que Plantier supposait que la force soit contrôlable et orientable.
Elle supposait effectivement beaucoup.

Un miracle ? de la magie ?
Pour nous, oui !
Mais je citerai la troisième loi de Clarke :
« Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »
Mais là, tu tombe dans un classique non sequitur.
Ce n'est pas parce qu'une technologie évoluée ressemble à de la magie, que tout ce qui ressemble à de la magie est une technologie évoluée.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum